C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par Terraillon Marc » ven. févr. 27, 2009 8:38 am

Bonjour,

C 8 - chasseur de sous-marins - (SC 16)
Type SC 1
1917 - 1922

Chantier : New York Navy Yard - Brooklyn - New York - USA
Mis à flot : 1917
En service : octobre 1917
Retiré : 1922

Caractéristiques : 70 t.; 675 cv.;33,5*4,5*2,3 m.;75 tpc.;
Coque en bois;
3 moteurs à essence
3 hélices
17 noeuds
25 hommes
1*75 + 1*Y-gun (lance grenades ASM)

Symbole de coque : C 8

Principales dates :

1917 : SC 16 (USA)
1917 : cédé par les USA à la France
Août 1917 : Arrivé à New York; Armé par des marins français;
28 septembre - 3 novembre 1917 : De New York à Brest via Halifax et les Açores.
escorté par PADUCAH puis HUBBARD ;
Sabotage constaté pendant la traversée (soie de ligne d'arbre frappée au burin)
1922 : Vendu pour démolition à Cherbourg

Bibliographie : Dictionnaire des bâtiments de la Flotte de guerre française de Colbert à nos jours
Tome II - 1870 / 2006
Lieutenant de Vaisseau Jean Michel ROCHE
2005 - Rezotel

Site internet : http://www.subchaser.org/home


English Version :

C 8 - french subchaser - (SC 16)
(Other name = Chasseur 8)

Type SC 1

1917 - 1922

Builder : New York Navy Yard - Brooklyn - New York - USA
Launch date : 1917
Date of completion : october 1917
End : 1922

Flag : French
Characteristics : 70 t.; 675 cv.; 33,5*4,5*2,3 meters; 75 tpc.;
Material of build : wood;
Machinery : 3 engines (gas);
Number of screws : 3 screws;
Speed : 17 knots;
Crew : 25 men;
Guns : 1*75 + 1*Y-gun.

Naval marking : C 8

History :

1917 : SC 16 (USA)
1917 : sold by the USA to France ;
August 1917 : Arrived in New York (USA) ; armed with French crew ;
September 28th, 1917 - November 3rd, 1917 : from New York to Brest (France) via Halifax (Nova Scotia - Canada) and Azores Islands (Portugal).
escorted by PADUCAH then HUBBARD (US Navy);
Sabotage during the sea crossing - knocks of burin on the shaft.
1922 : Sold for demolition in Cherbourg (France).

Bibliography : Dictionnaire des bâtiments de la Flotte de guerre française de Colbert à nos jours
Tome II - 1870 / 2006
Lieutenant de Vaisseau Jean Michel ROCHE
2005 - Rezotel

Site internet : http://www.subchaser.org/home


A bientot :hello:
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Avatar de l’utilisateur
Terraillon Marc
Messages : 3983
Inscription : mer. oct. 20, 2004 2:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par Terraillon Marc » dim. juin 21, 2009 7:23 pm

Bonjour

Le journal de bord du chasseur C 8 est en ligne

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... iewer.html

A bientot
Cordialement
Marc TERRAILLON

A la recherche du 17e RIT, des 166/366e RI et du 12e Hussards.

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C-8 (ex-S.C.-16), ou Chasseur 8 — Chasseur de sous-marins

Message par Rutilius » sam. déc. 08, 2018 4:32 pm

Bonjour à tous,

C-8 (ex-S.C.-16), ou Chasseur 8 — Chasseur de sous-marins de type S.C.-1 (Submarine Chaser 1) — Flottille des chalutiers de la Manche (1917~1919).

Le Chasseur 8 fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 1er septembre 1917 au 24 octobre 1919, date de cessation des hostilités.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 731.].
Dernière modification par Rutilius le lun. déc. 10, 2018 4:18 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

NIALA
Messages : 1018
Inscription : lun. févr. 14, 2011 1:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par NIALA » sam. déc. 08, 2018 5:02 pm

Il est indiqué qu'il a été victime d'un sabotage sur la ligne d'arbre pendant la traversée, c'est grave cela aurait pu provoquer la perte du navire, y a t'il eu une enquête, et une suite judiciaire sur cette affaire?

Alain
Cordialement

Alain

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par Memgam » sam. déc. 08, 2018 5:26 pm

Bonjour,

Comme le chasseur en question avait trois moteurs et trois lignes d'arbres, le sabotage d'une ligne ne le mettait pas en danger et il pouvait tout à fait naviguer sur "deux pattes", selon l'expression consacrée. D'autre part, il y a eu forcément enquête, puisque c'est la règle.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C-8 (ex-S.C.-16), ou Chasseur 8 — Chasseur de sous-marins

Message par Rutilius » dim. déc. 09, 2018 1:17 pm

Bonjour à tous,

Le journal de bord et le journal de navigation du Chasseur 8 — successivement compris dans un « Torpedo Boat Log Book » américain — ne font aucunement mention d’un quelconque sabotage d’une ligne d’arbre qui aurait été constaté lors de la traversée de l’Atlantique qu’effectua ce bâtiment depuis la rade de Gravesend Bay (État de New-York, États-Unis) jusqu’à la rade de Brest (29 septembre ~ 3 novembre 1917). Seule est évoquée une panne totale des trois moteurs, survenue le 1er novembre 1917 lors de la traversée de Ponta Delgada (Açores) à Brest, par environ 7° 29’ N. et 47° 30’ W.

A noter que, lors de toutes les étapes de sa traversée de l’Atlantique, le Chasseur 8 fut, la majeure partie du temps, remorqué par l’un ou l’autre des convoyeurs américains du groupe de chasseurs de sous-marins auquel il appartenait.

[Chasseur 8 — alors commandé par le maître timonier Ernest GOURD, inscrit au quartier du Conquet, n° 8.027 —, Torpedo Boat Log Book, Navigation Data — 6 septembre 1917 ~ 28 juin 1918 — : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 94, p. num. 62 à 73.]
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 12527
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

C-8 (ex-S.C.-16), ou Chasseur 8 — Chasseur de sous-marins

Message par Rutilius » dim. déc. 09, 2018 2:57 pm

Bonjour à tous,

Les étapes de la traversée de l’Atlantique effectuée par le Chasseur 8


6 septembre 1917 : New-York ~ Mouillage de Gravesend Bay (État de New-York, États-Unis).


29 septembre ~ 3 octobre 1917 : Mouillage de Gravesend Bay ~ Rade d’Halifax (Nouvelle-Écosse, Canada).

En convoi avec :

— les bâtiments américains suivants : U.S.S. Paducah (Gunboat n° 18), chef de convoi ; U.S.S. Tampa ; U.S.S. Hublard, navire auxiliaire ravitailleur ; U.S.S. Sterling, autre navire auxiliaire ravitailleur ;

— le Chasseur 12, chef de groupe, et les Chasseurs 13, 14, 15 et 16.


Le U.S.S. Paducah

U.S.S. PADUCAH (PG 18) - x - .jpg
U.S.S. PADUCAH (PG 18) - x - .jpg (83.4 Kio) Consulté 70 fois


Le U.S.S. Tampa

U.S.S. TAMPA - x - .jpg
U.S.S. TAMPA - x - .jpg (198.13 Kio) Consulté 70 fois


6 ~ 18 octobre 1917 : Rade d’Halifax ~ Ponta-Delgada (Açores, Portugal).

Même convoi.


27 octobre ~ 3 novembre 1917 : Ponta-Delgada ~ Rade de Brest.

En convoi avec :

— les bâtiments américains suivants : U.S.S. Whipple, chef de convoi ; U.S.S. Truxtun ; U.S.S. Hublard.

— les mêmes chasseurs de sous-marins.

Le U.S.S. Whipple

U.S.S. WHIPPLE - x - .jpg
U.S.S. WHIPPLE - x - .jpg (86.27 Kio) Consulté 70 fois


[Chasseur 8 — alors commandé par le maître timonier Ernest GOURD, inscrit au quartier du Conquet, n° 8.027 —, Torpedo Boat Log Book, Navigation Data — 6 septembre 1917 ~ 28 juin 1918 — : Service historique de la Défense, S.G.A. « Mémoire des hommes », Cote SS Y 94, p. num. 62 à 73.]
Dernière modification par Rutilius le dim. déc. 09, 2018 5:06 pm, modifié 4 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par Memgam » dim. déc. 09, 2018 4:48 pm

Bonjour,

C'est probablement suite à l'arrêt des trois moteurs du 1er novembre, que le sabotage a été constaté.La propulsion a été examinée sur toutes les coutures pour rechercher la cause de la panne et y remédier. Pour autant, un sabotage de ce type, sujet sensible, n'est pas forcément indiqué dans un journal de bord et un journal de navigation, il fait l'objet d'un rapport spécial et pour le connaître, il faut accéder au dossier individuel du chasseur.

Par ailleurs, il faut rappeler que ces chasseurs, véritables "coques de noix" (75 t, 33,5 m), ont traversés l'Atlantique Nord en hiver, sans aucune perte, sur la centaine ayant fait la traversée.
Ils étaient accompagnés, ravitaillés, voire remorqués, car leur distance franchissable n'était que de 1 000 nautiques. On connait le sort du C 28, second-maître timonier Puluhen, qui est parvenu à gagner La Horta en janvier et février 1918, après rupture de la remorque dans la tempête le 12 janvier, épuisement du carburant le 17, et recours à des voiles de fortune confectionnées avec des tentes et des toiles de hamac pour entrer aux Açores le 18 février (sujet dans le forum, C 28 - chasseur).

Cordialement.
Memgam

NIALA
Messages : 1018
Inscription : lun. févr. 14, 2011 1:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par NIALA » dim. déc. 09, 2018 5:03 pm

"Par ailleurs, il faut rappeler que ces chasseurs, véritables "coques de noix" (75 t, 33,5 m), ont traversés l'Atlantique Nord en hiver, sans aucune perte, sur la centaine ayant fait la traversée."

Deux ont été perdu accidentellement durant leur transfert:
-Le SC141 par abordage avec le SC174 en 1917
-le SC319 qui a coulé pendant la tempête au cours du transfert en 1918; ce qui explique que 98 SC ont été réceptionnés par la Marine française et ont porté les numéro C1 à C98 alors que 100 étaient prévu; en outre le SC405 endommagé dont le transfert était prévu a été remplacé par le SC177 qui a pris en France le n°C84.

Alain
Cordialement

Alain

Memgam
Messages : 3411
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: C 8 - Chasseur de sous-marins - (SC 16)

Message par Memgam » dim. déc. 09, 2018 6:34 pm

Bonjour,

Don't act..!

Cependant, l'abordage n'est pas lié à la condition exceptionnelle de traversée, il n'y a donc qu'une seule perte, l'exception qui confirme la règle.

Cordialement.
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »