MARGUERITE VI - bateau piège

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » ven. nov. 01, 2013 11:28 pm

Bonsoir à tous,


L’officier en second du bateau-piège Marguerite VI


— GESSIAUME Isidore Jules, né le 12 avril 1877 à Lorient (Morbihan) et décédé le 10 juillet 1950 à Plœmeur (Morbihan). Officier de 4e classe des équipages de la flotte (manœuvre).

• Fils d’Alexandre Pierre JESSIAUME, né le 19 avril 1852 à Lorient, quartier-maître armurier à la Direction d’artillerie de la marine, et de Célestine Renée Marguerite MAURICE, née le 19 juillet 1848 à Lorient, sans profession [Tailleuse en 1873] ; époux ayant contracté mariage dans cette ville, le 18 août 1873 (Registre des actes de mariage de la ville de Lorient, Année 1873, f° 70, acte n° 186 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Lorient, Année 1877, f° 37, acte n° 281).

• Époux en premières noces de Gracieuse HARYMBAT, née le 19 juillet 1877 à Mauléon (Basses-Pyrénées — aujourd’hui Pyrénées-Atlantiques) et décédée le 24 juillet 1971 à Charritte-de-Bas (– d° –) (Registre des actes de naissance de la ville de la commune de Mauléon, Année 1877, f° 5, acte n° 25), avec laquelle il avait contracté mariage à Bordeaux (Gironde), le 2 décembre 1899 (Ibid.) ; union dissoute par un jugement rendu par le Tribunal civil de Bordeaux le 21 juin 1909.

Époux en secondes noces de Francine Flore Léocardie BLAIN, née le 2 septembre 1885 à Quimper (Finistère), avec laquelle il avait contracté mariage à Brest, le 3 août 1910 (Registre des actes de mariage de la ville de Brest, Année 1910, Vol. II., f° 7, acte n° 306).

Carrière

Classe 1897, n° 1.336 au recrutement de Lorient.

Engagé volontaire le 14 avril 1893 à la mairie de Brest au titre du 2e Dépôt des équipages de la flotte ; arrivé au corps et apprenti-marin le même jour, matricule n° 68.381 – 2.

Nommé matelot de 3e classe à compter du 12 août 1895.

Nommé matelot de 2e classe à compter du 12 octobre 1895.

Nommé matelot de 1re classe à compter du 1er octobre 1896.

Promu quartier-maître de 2e classe à compter du 1er octobre 1899.

Inscrit le 10 avril 1901 au quartier de Bordeaux, n° 8.817.

Par décision ministérielle du 16 janvier 1907 (J.O. 18 janv. 1907, p. 380 et 385), promu au grade de second maître de timonerie de 2e classe à compter du 1er janvier 1907.

Par décision ministérielle du 26 septembre 1912 (J.O. 27 sept. 1912, p. 8.406), promu au grade de second maître manœuvrier à compter du 1er octobre 1912.

Par décision ministérielle du 28 décembre 1912 (J.O. 30 déc. 1912, p. 11.023), promu au grade de maître de manœuvre à compter du 1er janvier 1913.

Par décret en date du 8 décembre 1915 (J.O. 10 déc. 1915, p. 9.036), promu au grade d’officier de 4e classe des équipages de la flotte avec la motivation suivante :

Image

Par décret en date du 7 juillet 1918 (J.O. 10 juill. 1918, p. 5.950), promu au grade d’officier de 1re classe des équipages de la flotte (2e tour ; au choix).

Par décret en date du 20 avril 1924 (J.O. 24 avr. 1924, p. 3.710), promu au grade d’officier principal des équipages de la flotte.

Distinctions honorifiques

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 15 janvier 1915 (J.O. 17 janv. 1915, p. 261 — Brigade des fusiliers marins), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

Image

□ Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 2 mai 1917, p. 3.484) :

J.O. 2-V-1917 - 1 - .jpg
J.O. 2-V-1917 - 1 - .jpg (70.95 Kio) Consulté 529 fois

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du ... juillet 1921 (J.O. 20 juill. 1921, p. 8.417), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade d’officier.

□ Par décret en date du 11 août 1930 (J.O. 15 août 1930, p. 9.487), nommé au grade de chevalier dans l’Ordre du Mérite maritime. Alors officier en chef des équipages de la flotte.[/justify]
Dernière modification par Rutilius le sam. sept. 21, 2019 9:59 pm, modifié 5 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » sam. nov. 02, 2013 11:37 am

Bonjour à tous,


Le médecin-major du bateau-piège Marguerite-VI


LASSIGNARDIE Henri - .JPG
LASSIGNARDIE Henri - .JPG (35.66 Kio) Consulté 529 fois


— LASSIGNARDIE Henri, né le 9 mars 1874 à Sarlat (Dordogne) et décédé le ... 1945 à ... (...). Médecin de 1re classe de réserve.

• Fils d’Antoine LASSIGNARDIE, né vers 1851, employé de banque, et de Marie VIGOUROUX, née vers 1849, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Sarlat, Année 1874, f° 9, acte n° 30).

• Époux de Paule Marie Marguerite Germaine MALPRADE, née le 22 mai 1880 à Sarlat et décédée le 5 décembre 1973 à Gradignan (Gironde) (Registre des actes de naissance de la commune de Sarlat, Année 1880, f° 18, acte n° 38), avec laquelle il avait contracté mariage à ... (...), le ...

Fille de Louis Paul MALPRADE, né vers 1840 à Cahors (Lot), vérificateur de l’enregistrement, et de Marie Suzanne FRACHET, née vers 1858 à Sarlat, sans profession ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 19 septembre 1875 (Registre des actes de mariage de la commune de Sarlat, Année 1875, f° 39, acte n° 39).

Carrière militaire

Classe 1894, n° 989 au recrutement de Bergerac.

Fin Septembre 1894, nommé élève de l’École de santé navale de Bordeaux, étant classé 3e sur une liste de 55 élèves admis (J.O. 23 sept. 1894, p. 4.636). Par décision ministérielle du 17 octobre 1894 (J.O. 18 oct. 1894, p. 5.007), lui furent accordés une bourse entière et un trousseau complet.

Engagé volontaire pour trois ans à la mairie de Bordeaux le 22 octobre 1894 au titre de l’École de santé navale de Bordeaux, étant arrivé dans ladite école le 20, matricule n° 274.

Par décision ministérielle du 6 janvier 1898 (J.O. 8 janv. 1898, p. 134), nommé à l’emploi de médecin auxiliaire de 2e classe.

Par décret du Président de la République en date du 28 août 1898 (J.O. 31 août 1898, p. 5.401 et 5.402), nommé à l’emploi de médecin de 2e classe, à compter du 1er septembre 1898. Affecté au port de Rochefort (J.O. 1er sept. 1898, p. 5.452).

En Octobre 1900, désigné pour embarquer en sous-ordre sur le vaisseau-école Borda (J.O. 13 oct. 1900, p. 6.724).

Par décision ministérielle du 8 novembre 1902 (J.O. 11 nov. 1902, p. 7.332), nommé pour deux ans à l’emploi de prosecteur d’anatomie à l’École annexe de médecine navale de Brest, à compter du 1er novembre 1902.

Par décret du Président de la République en date du 16 mai 1905 (J.O. 18 mai 1905, p. 3.199 et 3.200), promu à l’emploi de médecin de 1re classe.

En 1906, était médecin surveillant à École de santé navale de Bordeaux.

Par décision du Président de la République en date du 10 décembre 1907 (J.O. 12 déc. 1907, p. 8.371), fut acceptée la démission de son grade. Rayé des contrôles de l’activité le lendemain de la notification de cette décision. Affecté au port de Rochefort (J.O. 21 déc. 1907, p. 8.566).

Par décret du 15 décembre 1907 (J.O. 17 déc. 1907, p. 8.485), nommé au grade de médecin de 1re classe dans la réserve de l’ armée de mer.

Rappelé à l’activité par l’effet du décret du 1er août 1914 prescrivant la mobilisation des armées de terre et de mer (J.O. 2 août 1914, p. 7.054). Affecté au port de Rochefort du 15 août 1914 au 1er février 1918, puis au port de Cherbourg à partir de cette date.

Envoyé en congé illimité de démobilisation le 27 mars 1919.

Par décret du ... (J.O. ..., p. ...), promu au grade de médecin principal dans la réserve de l’ armée de mer.

Par décision ministérielle du 26 mai 1934 (J.O. 30 mai 1934, p. 5.228), affecté au Centre mobilisateur de la marine de Rochefort.

Distinctions honorifiques

□ Par arrêté du Ministre de l’Instruction publique, des Beaux-arts et des Cultes en date du 23 janvier 1907 (J.O. 24 janv. 1907, p. 524 et 549), nommé officier d’académie.

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 29 janvier 1918 (J.O. 31 janv. 1918, 1.119 et 1.121), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier.

___________________________________________________________________________________________
Dernière modification par Rutilius le ven. sept. 20, 2019 11:02 pm, modifié 4 fois.

Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » sam. nov. 02, 2013 1:06 pm

Bonjour à tous,


L'officier marinier chargé du Service manœuvre et chef de quart
à bord du bateau-piège Marguerite-VI


— TONARD François Marie, né le 5 octobre 1883 à Saint-Pierre-Quilbignon (Finistère), au lieu-dit « Kernabat », et décédé le 30 août 1962 à Brest (– d° –). Maître timonier, inscrit au quartier de Brest, n° 5.706.

• Fils d’Émile TONARD, né le 31 juillet 1855 à Saint-Pierre-Quilbignon et y décédé, le 12 mars 1904, riveur au port de Brest, et d’Annette LE CHUITON, née le 14 juillet 1860 à Saint-Pierre-Quilbignon, repasseuse ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 1er novembre 1882 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Pierre-Quilbignon, Année 1882, f° 28, acte n° 54 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Saint-Pierre-Quilbignon, Année 1883, f° 56, acte n° 218).

• Époux d’Eugénie Marie LE ROLLAND, née le 31 décembre 1890 à Brest et y décédée, le 10 mars 1983 (Registre des actes de naissance de la ville de Brest, Année 1891, Vol. I., f° 2, acte n° 3), sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage à Saint-Pierre-Quilbignon, le 14 juin 1911 (Registre des actes de mariage de la commune de Saint-Pierre-Quilbignon, Année 1911, f° 23, acte n° 43).

Fille de Jean-Marie LE ROLLAND, né vers 1859, premier maître de timonerie, et de Maria Alexandrine CROTTON, son épouse.

Carrière militaire

Classe 1903, n° 845 au recrutement de Brest.

Engagé volontaire le 9 octobre 1899 à la mairie de Brest au titre du 2e Dépôt des équipages de la flotte ; arrivé au corps et mousse le même jour, matricule n° 75.447 – 2.

Nommé matelot de 2e classe à compter du 5 octobre 1901.

Promu quartier-maître de 2e classe timonier à compter du 1er janvier 1906.

Rengagé pour trois ans le 12 novembre 1906 à compter du 1er novembre 1907.

Promu quartier-maître de 1re classe timonier à compter du 1er février 1908.

Inscrit le 29 octobre 1910 au quartier de Brest, n° 5.706.

Rengagé pour trois ans le 1er novembre 1910. En 1911, embarqué sur le cuirassé Marceau.

Par décision du Ministre de la Marine en date du 28 décembre 1912 (J.O. 30 déc. 1912, p. 11.023 et 11.025 ), promu au grade de second maître manœuvrier à compter du 1er janvier 1913.

Cadre de maistrance à compter du 1er novembre 1913.

Par décision du Ministre de la Marine en date du 31 décembre 1915 (J.O. 1er janv. 1916, p. 12), promu au grade de maître timonier.

Par décision du Ministre de la Marine en date du 30 octobre 1917 (J.O. 2 nov. 1917, p. 8.800), promu d’office au grade de premier maître timonier dans les termes suivants :

Image


Rayé des contrôles de l’activité le 5 octobre 1927 ayant été admis à faire valoir ses droits à la retraite.

Rayé de la matricule de l’Inscription maritime le 25 mai 1931.

Distinctions honorifiques

□ Cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 2 mai 1917, p. 3.384) :

J.O. 2-V-1917 - 2 - .jpg
J.O. 2-V-1917 - 2 - .jpg (50.01 Kio) Consulté 529 fois

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 1er août 1920 (J.O. 4 août 1920, p. 11.179), inscrit au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

Image

□ Par décret du Président de la République en date du 27 mars 1925 (J.O. 29 mars 1925, p. 3.198), nommé au grade de chevalier dans l’ordre de la Légion d’honneur dans les termes suivants :

Image

□ Par décret en date du 21 juillet 1958 (J.O. 25 juill. 1958, p. 6.916), promu au grade d'officier dans l’ordre de la Légion d’honneur dans les termes suivants :

« Tonard (François-Marie), premier maître timonier en retraite, mle 75.447 – 2 ; 28 ans et 9 mois de services dont 5 ans dans la réserve. Cité. Blessé. Chevalier du 27 mars 1925. »

Alors domicilié à Brest (Finistère), au 138, rue Jean Jaurès.
Dernière modification par Rutilius le sam. sept. 21, 2019 10:02 pm, modifié 5 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » sam. nov. 02, 2013 7:32 pm

Bonsoir à tous,

■ Historique (complément).

— Janvier 1915 : Inscrit sur la Liste des bâtiments de la flotte (J.O. 25 janv. 1915, p. 418), ayant Brest pour port comptable (Déc. min. 22 avr. 1915, J.O. 23 avr. 1915, p. 2.501).

— Décembre 1919 : Remplace le navire auxiliaire Gâvres à la Division du Maroc dans l’attente de sa remise au Service de la liquidation des stocks, à Toulon, en vue de sa cession (L’Ouest Éclair — éd. de Caen —, n° 7.265, Dimanche 7 décembre 1919, p. 4, en rubrique « Nouvelles maritimes ~ Marine de guerre ~ Flotte »).

— 5 décembre 1922 : Mis en vente par le Service de la solde et des prises du port de Brest selon la procé-dure d'adjudication publique sur soumissions cachetées (J.O. 15 nov. 1922, p. 11.034).


Image
Dernière modification par Rutilius le jeu. sept. 19, 2019 7:33 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

phi29
Messages : 1
Inscription : mer. juil. 08, 2015 2:00 am

Re: MARGUERITE VI - bateau piège

Message par phi29 » jeu. juil. 09, 2015 10:00 pm

Bonjour je viens de lire les articles concernant la marguerite IV ,je suis tres impressionne par les recherches faites par leur auteurs ! le contre Amiral Maurice Lafargue etait mon grand père et c est vrai que la Marguerite VI a été pour lui un grand moment , mais il parlait plus souvent de son cher Béarn , lui qui etait pas dans l Aéronautique Navale .

Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » ven. juil. 10, 2015 1:43 am

Bonsoir à tous,

Marguerite-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana (1914~1922).

Le bateau-piège Marguerite-VI — ex-cargo allemand Adrana de la Seefahrt Dampf. Reed. A.G., de Brême, saisi en 1914 à Rouen — fut administrativement considéré comme bâtiment armé en guerre :

— du 1er janvier au 25 juillet 1915 ;
— du 5 novembre 1915 au 30 septembre 1916 ;
— du 5 décembre 1916 au 7 juillet 1917 ;
— du 22 novembre 1917 au25 janvier 1918 ;
— du 28 février au 24 octobre 1919.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n°14, p. 720 et 753.].
Dernière modification par Rutilius le jeu. sept. 19, 2019 7:39 pm, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

alain13
Messages : 1967
Inscription : mer. mai 23, 2007 2:00 am

Re: MARGUERITE VI - bateau piège

Message par alain13 » ven. juil. 10, 2015 9:53 am

Bonjour à tous,

" Le lieutenant de vaisseau Lafargue, habillé en capitaine du commerce,
sur la passerelle de la Marguerite VI."

Image

Image

Cordialement,
alain

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARGUERITE VI - bateau piège

Message par Memgam » ven. juil. 10, 2015 7:13 pm

Bonjour,

Retour des photos présentées autrefois par feu Ar Brav et rappel des sources :

Jean Labayle-Couhat, French warships of world war I, Ian Allan, 1974. Photo page 237.
Francis Dousset, Les navires de guerre français, Editions de la Cité, 1975, Photo n° 659, page 344.

Cordialement.

ImageImage
Memgam

Rutilius
Messages : 14529
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

MARGUERITE-VI — Bateau-piège, ex-cargo allemand Adrana.

Message par Rutilius » sam. juil. 18, 2015 2:10 am

Bonjour à tous,

Le commandant du bateau-piège Marguerite-VI


— LAFARGUE Maurice Marie Auguste, né le 8 décembre 1885 aux Sables-d’Olonne (Vendée) au domicile de ses grands-parents maternels ; décédé le 9 décembre 1967 aux Sables-d’Olonne.

• Fils de Jean-Baptiste LAFARGUE, né le 3 novembre 1853 à Dax (Landes), employé de commerce, et de Marie Augustine Maltide POUZIN, née le 19 octobre 1860 aux Sables-d’Olonne, sans profession ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 7 octobre 1884 (Registre des actes de mariage de la commune des Sables-d’Olonne, Année 1884, f° 24, n° 46 ~ Registre des actes de naissance de la commune des Sables-d’Olonne, Année 1885, f° 69, n° 269). En 1885, époux domiciliés à Paris (IVe Arr.), au 48, quai de l’Hôtel de ville.

• Époux de ... Marguerite ...LLOTIN, avec laquelle il avait contracté mariage à Périgueux (Dordogne), le ... décembre 1939 (Ibid.).

Carrière militaire

Classe 1905, n° 1.277 au recrutement de La Roche-sur-Yon.

Admis à l’École navale en Octobre 1902 à la suite du concours organisé la même année, étant classé 8e sur 71 élèves (Déc. min. 18 sept. 1902, J.O. 18 sept. 1898, p. 6.250).

Par décision ministérielle du 3 août 1904 (J.O. 5 août 1904, p. 4.920), nommé aspirant de 2e classe à compter du 1er octobre 1904 étant classé 18e sur 68 élèves.

Par décret du 14 août 1905 (J.O. 16 août 1905, p. 5.018), promu au grade d’aspirant de 1re classe à compter du 5 octobre 1905 étant classé 21e sur 66 élèves. Port de Toulon (J.O. 20 août 1905, p. 5.078) ; destiné à l’Escadre de la Méditerranée (J.O. 20 août 1908, p. 5.077).

En Juin 1906, désigné pour embarquer sur l’aviso-transport la Rance pour une mission hydrographique à Madagascar pour le compte du Ministère des colonies (J.O. 26 juin 1906, p. 4.408). Alors embarqué sur le cuirassé Saint-Louis.

Par décret du 5 octobre 1907 (J.O. 7 oct. 1907, p. 7.013), promu au grade d’enseigne de vaisseau à compter du même jour.

En Avril 1908, désigné pour embarquer sur le croiseur Forbin, dans l’Escadre du Nord (J.O. 1er avr. 1908, p. 2.295).

Bénéficie d’un congé de convalescence de trois mois à solde entière à compter du 10 juillet 1909 (Déc. min. 24 juill. 1909, J.O. 25 juill. 1909, p. 8.048).

En Octobre 1909, désigné pour embarquer sur le cuirassé Liberté, dans la 1re Escadre (J.O. 13 oct. 1909, p. 10.143).

A compter du 10 mai 1910, placé en mission auprès du Département des colonies pour être chargé d’une mission hydrographique en Afrique équatoriale française (J.O. 11 mai 1910, p. 4.139).

... / ...

Par un décret du 11 août 1916 (J.O. 13 août 1916, p. 7.369), promu au grade de lieutenant de vaisseau (2e tour ; ancienneté).

En 1917, exerce le commandement du bateau-piège Marguerite-VI.

En Janvier 1920, désigné au commandement du dragueur-canonnière Audacieuse, à Rochefort (Liste de destination, J.O. 29 janv. 1920, p. 1.518).

En Juin 1920, mis à la disposition du Ministère des colonies pour une mission hydrographique au Gabon (Liste de destination, J.O. 10 juin 1920, p. 8.306).

En Décembre 1921, inscrit au tableau d’avancement pour le grade de capitaine de corvette (J.O. 17 déc. 1921, p. 13.740).

Promu au grade de capitaine de corvette par un décret du 19 mars 1923 (2e tour ; au choix) (J.O. 20 mars 1923, p. 2.688).

En Janvier 1925, inscrit au tableau d’avancement pour le grade de capitaine de frégate (J.O. 10 janv. 1925, p. 454).

En Juin 1925, commande la Flottille du Si-Kiang.

Promu au grade de capitaine de frégate par un décret du 6 avril 1926 (J.O. 9 avril 1926, p. 4.312).

En Décembre 1926, désigné comme officier en second, à compter du 10 janvier 1927, du croiseur léger de 2e classe La Motte-Piquet, à Brest (Liste de destination, J.O. 15 déc. 1926, p. 13.032).

Par décision du Ministre de la Marine en date du 31 décembre 1927 (J.O. 4 janv. 1928, p. 137), inscrit aux tableaux de commandements pour le 1er semestre 1928 pour un commandement dans le grade de capitaine de frégate.

Par décision du Ministre de la Marine en date du 9 juillet 1928 (J.O. 11 juill. 1928, p. 7.760), inscrit aux tableaux de commandements pour le 2e semestre 1928 pour un commandement dans le grade de capitaine de frégate.

En Février 1929, nommé directeur du port de Lorient à compter du 4 mars 1929 (Liste de destination, J.O. 14 févr. 1929, p. 1.890).

Par décret du 24 juin 1932 (J.O. 30 juin 1932, p. 7.040), nommé au commandement de l’Aéronautique maritime de la 4e Région.

Par décret du 27 décembre 1933 (J.O. 30 déc. 1933, p. 13.135), promu au grade de capitaine de vaisseau à compter de la même date.

En Mai 1935, étant alors commandant du Front de mer de Brest, désigné comme président de la commission d’examens de l’École de pilotage à bord de l’Ancre (Liste de destination, J.O. 9 mai 1935, p. 4.983).

En Juin 1936, nommé au commandement du porte-avions Béarn à compter du 1er décembre 1936 ; placé en stage à bord de ce bâtiment le 23 novembre 1936 préalablement à l’exercice de ce commandement (Liste de destination, J.O. 4 juin 1936, p 5.923 – Liste de destination, J.O. 26 oct. 1936, p. 11.283).


Image


En Juin 1938, maintenu dans ses fonctions de commandant du porte-avions Béarn (Liste de destination, J.O. 9 juin 1938, p 6.501).

Par décret du 7 octobre 1939 (J.O. 8 oct. 1939, p. 12.171), promu au grade de contre-amiral dans la 2e section du cadre des officiers généraux de l’armée de mer à compter du 16 octobre 1939.

Par décret du 7 octobre 1939 (J.O. 8 oct. 1939, p. 12.171), placé par anticipation dans la 2e section du cadre des officiers généraux de l’armée de mer à compter du 17 octobre 1939.

Distinctions honorifiques

□ En Septembre 1903, objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour « secours porté, le 25 août 1903, à une baigneuse en danger de se noyer aux Sables-d’Olonne » (J.O. 20 sept. 1903, p. 5.869 et 5.870).

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 14 mai 1917 (J.O. 15 mai 1917, p. 3.906), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

Image

□ En Août 1917, cité à l’ordre de l’armée dans les termes suivants (J.O. 6 août 1917, p. 6.102) :

Image

□ Par décision du Ministre de la Marine en date 11 septembre 1925, est cité à l’ordre de l’armée (Croix de guerre des T.O.E) et fait l’objet d’un témoignage officiel de satisfaction dans les termes suivants (J.O. 23 sept. 1925, p. 9.239) :

Image

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 21 décembre 1926 (J.O. 24 déc. 1926, p. 13.430), inscrit au tableau de concours pour le grade d’officier de la Légion d’honneur au titre de l’année 1927.

□ Par arrêté du Ministre de l’Éducation nationale en date du 6 février 1936 (J.O. 9 févr. 1936, p. 1.662 et p. 1.694), nommé officier d’académie pour « services rendus aux sciences ».

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 9 septembre 1940 (J.O. 11 sept. 1940, p. 4.965), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de commandeur.
Dernière modification par Rutilius le sam. sept. 21, 2019 8:28 pm, modifié 6 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: MARGUERITE VI - bateau piège

Message par Memgam » sam. juil. 18, 2015 10:45 am

Bonjour,

Compléments.

Le CV Maurice Lafargue a commandé l'Aéronautique navale de la 4ème région maritime (Tunisie), du 15/08/1932 au 24/09/1934.

Le CV Maurice Lafargue a commandé le porte-avions Béarn du 01/12/1936 au 07/10/1939.

Source : Major Norbert Desgouttes, Les commandements de l'Aéronautique navale (1912-2000), Ardhan, 2001, pages 29 et 277.
L'Illustration, Tableau d'honneur de la Grande Guerre.

Cordialement.

Image
Memgam

Répondre

Revenir à « MARINE »