SAINT PIERRE - Dragueur auxiliaire

Marine, bateaux & marins pendant la Grande Guerre
Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » ven. févr. 01, 2013 11:32 pm

Bonsoir à tous,

A la date du 1er mai 1914, le chalutier Saint-Pierre avait pour patron Pierre DELPIERRE, inscrit au quar-tier de Boulogne-sur-Mer, n° 2.000, et pour chef mécanicien Joseph VERDIER, inscrit au même quartier, n° 548 (Déc. du 29 avr. 1914 établissant la liste des capitaines ou patrons de navires de com-merce et des armateurs auxquels des félicitations ont été adressées pour bonne tenue des postes d’équipage de leur navire et la liste des officiers mécaniciens de la Marine marchande qui ont reçu des fé-licitations pour le bon entretien des machines, chaudières, etc. : J.O. 1er mai 1914, p. 3.937).

Après la réquisition du bâtiment, intervenue début Février 1915, Pierre DELPIERRE fut maintenu dans son commandement par le Ministre de la Marine, avec le grade de second maître de manœuvre. Et il fut l’un des trois seuls survivants du torpillage du navire, survenu le 22 septembre 1915.
Dernière modification par Rutilius le sam. mai 23, 2020 10:33 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » dim. juin 09, 2013 12:25 pm

Bonjour à tous,


Distinctions honorifiques consécutives à la perte du dragueur auxiliaire Saint-Pierre-I


Citations à l’ordre de l’armée

Journal officiel du 8 décembre 1915, p. 8.964.

Image

Image


Inscriptions à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 11 juillet 1919 (J.O. 14 juill. 1919, p. 7.316), furent inscrits à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire :

Image

□ Par arrêté du Ministre de la Marine en date du 18 novembre 1921 (art. 2 ; J.O. 26 nov. 1921, p. 12.995 et 13.006), furent inscrits à titre posthume au tableau spécial de la Médaille militaire :

J.O. 26-XI-1921 - .JPG
J.O. 26-XI-1921 - .JPG (132.91 Kio) Consulté 70 fois
Dernière modification par Rutilius le sam. mai 23, 2020 10:35 am, modifié 3 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: SAINT PIERRE - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » dim. juin 09, 2013 2:29 pm

Bonjour,

"UB17, Enseigne de vaisseau Wenninger.

Du 20 au 23 septembre, surveillance au large de la côte des Flandres. Le 22, à la nuit faite, le chalutier-patrouilleur français Saint pierre, 303 tx, fut coulé par une torpille lancée en surface".

Source : Arno Spindler, La guerre sous-marine, II de février à septembre 1915, Payot 1934, page 279.

Cordialement.
Memgam

Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » mar. mai 10, 2016 2:03 am

Bonjour à tous,


Marins disparus ou décédés en mer le 22 septembre 1915
lors de la perte du dragueur auxiliaire Saint-Pierre


(Jug. Trib. civ. Cherbourg, 24 août 1916, transcrit à Cherbourg, le 2 sept. 1916)

[14]


— BEAUVOIS Joseph Louis, né le 7 septembre 1879 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 50, rue des Signaux, Matelot de 3e classe chauffeur auxiliaire, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 102 (Corps recueilli par le patrouilleur auxiliaire Friedland. Acte de décès établi à ..., le ...).

• Fils de Joseph Pierre François BEAUVOIS, né vers 1850, marin, et de Marie Madeleine MALFOY, née vers 1856, journalière, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1879, f° 155, acte n° 921).

― LEPESQUEUR Louis Joseph, né le 17 mars 1887 à Digulleville (Manche) et domicilié à Omonville-la-Rogue (– d° –), Quartier-maître fusilier, embarqué sur la Sainte-Jehanne, inscrit au quartier de Cher-bourg, f° 2.762, n° 262 (Jug. transcrit à Omonville-la-Rogue, le 27 avr. 1919).

• Fils naturel de Marie LEPESQUEUR, née vers 1869, domestique, fille de Louis LEPESQUEUR, né vers 1844, cultivateur (Registre des actes d’état civil de la commune de Digulleville, Année 1887, f° 3, acte n° 7). Reconnu par sa mère le 5 mai 1887 (Ibid., f° 4, acte n° 9).

• Époux de Marie Joséphine Rosalie HACHET, avec laquelle il avait contracté mariage à ...-Hague (Manche), le 26 octobre 1912 (Ibid.).

[Était avant guerre équipier du canot de sauvetage d'Omonville-la-Rogue (Annales du sauvetage maritime — Société centrale de sauvetage des naufragés —, 3e et 4e trim. 1915, p. 156 et 157 — Morts pour la Patrie)]

— LOBEZ Henri Jérôme, né le 30 septembre 1869 au Portel (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 93, rue Carnot, Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, f° 3.401, n° 901.

• Fils de Jean Marie LOBEZ, né vers 1845, marin, et de Joséphine BOURGAIN, née vers 1845, « matelote », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune du Portel, Année 1869, f° 21, acte n° 345).

— LOISEL Pierre Louis, né le 16 avril 1890 à Granville (Manche), Maître de manœuvre, inscrit au quartier de Granville, n° 269.

• Fils de Pierre Alphonse LOISEL, né vers 1862 à Régneville (Manche), capitaine au long-cours, et d’Élisa Augustine THOMELIN, née vers 1861 à Granville, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Grandville, Année 1890, f° 27, acte n° 64).

— MINET Louis Jérémie, né le 25 mars 1878 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 13, rue du Calvaire, Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 2.367.

• Fils de Joseph MINET, né vers 1839, marin, et de Berthe BOUTON, née vers 1842, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1878, f° 49, acte n° 284).

— PODEVIN Alfred Jean Pierre, né le à ... (...), Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 1.912.

• Fils de ... et de ...

― POIDEVIN Alfred Clément, né le 3 juillet 1875 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 2, impasse du Calvaire, Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 2.114.

• Fils de Lucien André POIDVIN, né vers 1826, marin, et de Françoise MACQUET, née vers 1832, sans profession, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1875, acte n° 645).

— POURRE Alfred, né le 17 septembre 1881 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, Quartier-maître de manœuvre, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 2.114 (Corps recueilli par le patrouilleur auxiliaire Saint-André. Acte de décès établi à ..., le ...).

• Fils de Jacques Marie René POURRE, né vers 1841, marin, et de Françoise Désirée ALTAZIN, née vers 1847, journalière, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1881, f° 171, acte n° 1.047).

— ROBLET Nicolas Marie, né le 2 mai 1888 à Trégunc (Finistère) et y domicilié, Matelot de 1re classe chauffeur breveté, inscrit au quartier de Concarneau, n° 5.655.

• Fils d’Yves ROBLET, né vers 1850, marin-pêcheur, et de Marie Corentine DIZET, née vers 1850, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Trégunc, Année 1888, f° 11, acte n° 58).

― ROUVILLOIS Jean Baptiste Auguste, né le 26 mai 1881 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 18, rue du Mont Saint-Adrien, Matelot de ... classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 264.

• Fils de Léon ROUVILLOIS, né vers 1848, marin, et de Marie Louise MERETTE, née vers 1847, journalière, son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1881, f° 94, acte n° 566).

• Époux en premières noces de Marguerite DELAMER, décédée le 31 mai 1910 à Boulogne-sur-Mer ; époux en secondes noces de Thérèse Marguerite HARDUIN, née le 2 septembre 1884 à Boulogne-sur-Mer, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 18 décembre 1911 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1911, f° 201, acte n° 499).

— VERDIER Auguste Joseph, né le 8 octobre 1881 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 46, rue du Calvaire, Quartier-maître mécanicien, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 219.

• Fils d’Honoré VERDIER, né vers 1844 et décédé le 21 juillet 1888 à Boulogne-sur-Mer, marin, et de Catherine Marguerite FLAHUTEZ, née vers 1854 et décédée le 21 novembre 1901 à Boulogne-sur-Mer, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1879, f° 186, acte n° 1.132).

• Époux de Jeanne Rosalie DELLIAUX, journalière, née le 3 avril 1882 à Wissant (Pas-de-Calais), avec laquelle il avait contracté mariage à Boulogne-sur-Mer, le 22 novembre 1902 ; alors embarqué sur le cuirassé Henri-IV (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1902, f° 227, acte n° 422).

— VERDIER Georges Jules Auguste, né le 11 janvier 1879 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, au 25, rue Louis-Lebègue, Second maître mécanicien, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 648.

• Fils d’Antoine Jules VERDIER, né vers 1861, « peintre en voitures » [Employé de commerce en 1905], et de Sophie Louise Rose DELATRE, née vers ..., « ménagère » [couturière en 1905], son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1879, f° 9, acte n° 45).

• Époux de Marthe Madeleine SAINT-GEORGE, née à Boulogne-sur-Mer le 8 janvier 1884, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 19 juin 1905 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1905, f° 115, acte n° 214).

— VERSCHAEVE Albert Pierre, né le 25 juin 1886 à Zuydcoote (Nord) et y domicilié, Matelot de 2e classe chauffeur, inscrit au quartier de Dunkerque, n° 4.183.

• Fils de Jacques François VERSCHAEVE, né vers 1856, marin-pêcheur [En Islande], et de Marie Anne VERSCHAEVE, née vers 1860, « pêcheuse », son épouse (Registre des actes de naissance de la commune de Zuydcoote, Année 1886, f° 5, acte n° 13).

— WADOUX Henri, né le 23 janvier 1879 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y domicilié, Matelot de 3e classe sans spécialité, inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, n° 50.

• Fils de Louis WADOUX, né vers 1840, marin, et de Geneviève GERME, née vers 1839, « ménagère », son épouse (Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1879, f° 14, acte n° 80).
.
Dernière modification par Rutilius le sam. mai 23, 2020 3:42 pm, modifié 2 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Memgam
Messages : 3682
Inscription : lun. nov. 23, 2009 1:00 am

Re: SAINT PIERRE - Dragueur auxiliaire

Message par Memgam » mar. mai 10, 2016 10:10 am

Bonjour,

Le chalutier Saint Pierre B 3025 (520 cv) de l'armement Delpierre avait été acquis pour 190 000 francs.

Source : François Guennoc, La pêche boulonnaise du temps des chalutiers à vapeur, tome 1, 1894-1920, Punch Editions, 2000.

Cordialement
Memgam

Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » mar. mai 10, 2016 11:17 am

Bonjour à tous,

Le chalutier Saint-Pierre — renommé Saint-Pierre-I par l’autorité maritime, afin de le distinguer des cinq autres bâtiments éponymes qui furent temporairement incorporés à la flotte de l’armée navale, soit une goélette, un voilier de pêche, deux chalutiers (Saint-Pierre-II et Saint-Pierre-III) et un vapeur — fut admi-nistrativement considéré comme bâtiment armé en guerre du 7 février 1915 au 22 septembre 1915, jour de sa perte.

[Circulaire du 25 avril 1922 établissant la Liste des bâtiments et formations ayant acquis, du 3 août 1914 au 24 octobre 1919, le bénéfice du double en sus de la durée du service effectif (Loi du 16 avril 1920, art. 10, 12, 13.), §. A. Bâtiments de guerre et de commerce. : Bull. off. Marine 1922, n° 14, p. 720 et 764.].
Dernière modification par Rutilius le sam. mai 23, 2020 10:38 am, modifié 1 fois.
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Avatar de l’utilisateur
monn ar gouenn
Messages : 98
Inscription : sam. déc. 06, 2014 1:00 am

Re: SAINT PIERRE - Dragueur auxiliaire

Message par monn ar gouenn » mer. août 31, 2016 7:41 pm

Bonjour,

Dans le Cimetière Nord de Boulogne-sur-Mer (62) se trouve une sépulture au nom de VERDIER Auguste.
J'aimerais avoir confirmation que le corps a été retrouvé ultérieurement, si quelqu'un a des informations ?

Image

Cordialement,

Véronique
Cordialement,

Véronique JESTIN

Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » sam. mai 23, 2020 3:53 pm

Bonjour à tous,


Récompenses honorifiques consécutives à la perte du dragueur auxiliaire Saint-Pierre-I


□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 18 mars 1916 (J.O. 22 mars 1916, p. 4.529), fut accordé à titre posthume au matelot sans spécialité Jean Baptiste Auguste ROUVILLOIS un prix Durand (de Blois) de 4.000 fr. avec la motivation suivante :


J.O. 22-V-1916 - Rouvillois - .JPG
J.O. 22-V-1916 - Rouvillois - .JPG (101.7 Kio) Consulté 65 fois


□ Prix de 100 fr. accordé par la Société centrale de sauvetage des naufragés au matelot sans spécialité Joachim Marie HÉMON (Annales du sauvetage maritime, 1er et 2e trim. 1917 : Capitaine de vaisseau Babeau, « Rapport sur les sauvetages accomplis dans l’année », p. 16, et spécialement, p. 28 et 31).

« Nos marins de l’État se sont tenus, quant aux traditions de dévouement, à la hauteur de leur camarades restés au pays, et parmi les très nombreux rapports qui en font foi, quelques uns ont appelé la particulière attention de notre Conseil. Le temps me manque pour vous en faire un récit détaillé et je dois me contenter de vous en présenter un résumé succinct.

Reçoivent des prix de 200, 100 et 50 francs :

....................................................................................................................................

100 francs. ― HÉMON (Joachim), fusilier. ― Après l’explosion qui causa la perte du Saint-Pierre, a sauvé un camarade en l’aidant à gagner une épave, puis a aidé le capitaine à passer sa ceinture de sauvetage. ― 22 septembre 1915.
[...] »

____________________________________________________________________________________________

— HÉMON Joachim Marie, né le 25 juillet 1889 à Plumergat (Morbihan) et décédé le 24 décembre 1957 à Nantes (Loire-Inférieure — aujourd’hui Loire-Atlantique). Inscrit au quartier d’Auray, n° 6.504 ; classe 1909, n° 1.238 au recrutement de Lorient.

• Fils de Jean Louis HÉMON, né le 19 février 1849 à Brandivy (Morbihan), maçon, et de Marie Louise JAN, née le 18 mars 1853 à Plumergat, « ménagère » ; époux ayant contracté mariage dans cette commune, le 5 février 1877 (Registre des actes de mariage de la commune de Plumergat, Année 1877, f° 3, acte n° 4 ~ Registre des actes de naissance de la commune de Plumergat, Année 1889, f° 12, acte n° 42).
___________________________________________________________________________________________
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Rutilius
Messages : 13540
Inscription : mar. avr. 22, 2008 2:00 am

SAINT-PIERRE-I — Dragueur auxiliaire, ex-chalutier boulonnais B. 3025.

Message par Rutilius » sam. mai 23, 2020 10:49 pm

Bonsoir à tous,


Le commandant du dragueur auxiliaire Saint-Pierre-I


— DELPIERRE Pierre François, né le 7 juillet 1873 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) et y décédé, le 1er juillet 1937.

• Fils de Pierre Achille DELPIERRE, né le 22 février 1849 à Boulogne-sur-Mer et y décédé, le 14 mai 1920, marin, et de Rose Geneviève SAUVAGE, née le 22 octobre 1852 à Boulogne-sur-Mer, sans profession ; époux ayant contracté mariage dans cette ville, le 25 juin 1872 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1872, f° 86, acte n° 169 ~ Registre des actes de naissance de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1873, f° 109, acte n° 647).

• Époux de Rose Marie DUVAL, née le 5 octobre 1876 à Boulogne-sur-Mer, sans profession, avec laquelle il avait contracté mariage dans cette ville, le 25 février 1896 (Registre des actes de mariage de la ville de Boulogne-sur-Mer, Année 1896, f° 43, acte n° 83).

**********

Classe 1893, n° 1.063 au recrutement de Saint-Omer. Initialement inscrit au quartier de Boulogne-sur-Mer, f° 3.484, n° 984, puis patron de pêche, inscrit au même quartier, n° 2.000, et, enfin, inscrit au même quartier, n° 2.508 H.S. (Hors de service). Second maître de manœuvre temporaire durant la Grande guerre.

Distinctions honorifiques

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 1er février 1908 (J.O. 5 févr. 1908, p. 952), objet d’un témoignage officiel de satisfaction pour « s’[être] porté à bord du chalutier Saint-Pierre au secours du chalutier Aiglon, désemparé, par une forte tempête, en vue du cap Gris-Nez, le 13 novembre 1907. »

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 31 mars 1911 (J.O. 5 avr. 1911, p. 2.774), lui fut décernée une médaille de sauvetage en bronze pour « [avoir] sauvé les équipages de trois barques de pêche surprises par le mauvais temps, dans la baie de Seine, le 12 janvier 1911. »

□ Par décision du Ministre de la Marine en date du 5 avril 1912 (J.O. 24 mai 1912, p. 4.711), lui fut accordé pour le même sauvetage un prix Durand (de Blois) de 1.000 fr. :

J.O. 24-V-1912 - Delpierre -  .JPG
J.O. 24-V-1912 - Delpierre - .JPG (66.75 Kio) Consulté 41 fois

□ Par arrêté du Ministre de la Marine du 28 juillet 1921 (J.O. 10 août 1921, p. 9.408 et 9.415), inscrit au tableau spécial de la Médaille militaire dans les termes suivants :

J.O. 10-VIII-1921 - Delpierre - .JPG
J.O. 10-VIII-1921 - Delpierre - .JPG (31.64 Kio) Consulté 41 fois

□ Par décret du 4 mars 1922 (J.O. 6 mars 1922, p. 2.627), inscrit au tableau spécial de la Légion d’honneur pour le grade de chevalier dans les termes suivants :

Image

□ Par décret du 11 août 1930 (J.O. 15 août 1930, p. 9.482 et 9.483), nommé au grade d’officier dans l’Ordre du Mérite maritime.

□ Par une décision du Ministre de la Marine marchande et des Pêches en date du 10 février 1932 (J.O. 24 févr. 1932, p. 2.021 et 2.022), lui fut conférée la Médaille d’honneur des marins du commerce — créée par la loi du 14 décembre 1901 instituant des médailles d’honneur à décerner par le Ministre de la Marine aux marins français après 300 mois de navigation (J.O. 16 déc. 1901, p. 7.777).
Bien amicalement à vous,
Daniel.

Répondre

Revenir à « MARINE »