Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Organisation, unités, hôpitaux, blessés....
Avatar de l’utilisateur
SPAD18
Messages : 59
Inscription : jeu. août 08, 2013 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par SPAD18 » lun. sept. 22, 2014 10:46 am

Oups, j'ai oublié le verso pour ceux que les flammes intéresse. Le voici :Image

Avatar de l’utilisateur
yannick56bzh
Messages : 32
Inscription : ven. sept. 12, 2014 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par yannick56bzh » dim. juin 26, 2016 9:15 pm

Bonjour à toutes et tous,

Je tiens à remercie Jean pour ce gros travail d'archivage des hôpitaux mixtes, temporaires, etc. :ouch:

Pour ma part, dans ma généalogie, j'ai le mari d'un de mes tantes éloignées qui est décédé le 10/05/1915 à l'Hôpital Temporaire N°27 d'Auray (56).

Il semblerait donc qu'il soit opérationnel encore le 10/05/1915, jour du décès de Joseph Marie OILLIC du 85ème R.I.T.

Image
(Fiche Matricule ADM 56 Recrut. Vannes 1890 R975 vue 225)

Cela tombe pile poil avec la photo ci-dessus et j'en remercie grandement encore SPAD 18 :pt1cable:

Pour ma part, j'ai découvert ce site fort bien fait également et qui est aussi une application pour ceux qui ont la bougeotte ! lol

Voici le lien : http://www.weekisto.fr/plan/dept/themes ... s-1914.php

Exemple ici pour le Morbihan (56) :

Image

Très cordialement.
Bonnes poursuites à tous.

Kenavo Avechal
Yannick
Heureux les Poilus pleurants, ils sont vivants ...

Avatar de l’utilisateur
Francine Laude
Messages : 1634
Inscription : sam. nov. 17, 2007 1:00 am
Localisation : Colomars (06)

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par Francine Laude » ven. janv. 20, 2017 4:50 am

Bonjour à toutes et tous,
... -Finistère.
HB n° 138 bis Roscoff - Sanatorium privé, presqu'île de Per Haridy - 20 lits - Fonctionne du (20 octobre 1914 au ?) - ...
d'après les travaux sur l'histoire de Roscoff et plus précisément le document sur le sanatorium
il semble avoir eu 24 lits et n'avoir reçu des blessés que peu de temps
(voir au milieu du copier-coller de la citation qui suit)
1er août 1917 ... Tout ce qui à pour but le salut de l'enfance menacée, traquée dans les sources même de sa vie,mérite déjà en temps habituel de capter notre prévoyance et nos soins ; mais ce devoir à revêtu,depuis la guerre, une force impérieuse à laquelle il n'est pas permis de résister. L'enfant malade,presque toujours guérissable si on veut le guérir, est maintenant devenu deux fois sacré. .. Pour sauver à jamais ce pays, il faut sauver l'enfant, tous les enfants ... Arracher à la mort les fils et les filles de ceux qui l'ont bravée et acceptée pour la grandeur et l'honneur du pays, c'est «restituer» au père et au pays, de la seule façon qui vaille; c'est rétablir la famille, la descendance, l'avenir ... Au moment où la France perd sur les champs de bataille le meilleur de son sang, nous voulons attirer l'attention vers une œuvre qui lutte pour conserver au pays en deuil les enfants qui seront sa force et sa Vie après la Victoire. Le Sanatorium Marin de Roscoff, créé en 1901, reconnu d’utilité publique l'année suivante, a depuis sa fondation soigné et guéri ou amélioré dix huit cents enfants malades de la classe pauvre ... Existe-t-il alors d'autres œuvres en prenant la charge ? Non, les sanatoriums marins, déjà en nombre absolument insuffisant avant la guerre, sont en partie occupés par des blessés. Il est devenu à peu près impossible d’y faire admettre les petits malades, dont le nombre a d’ailleurs presque doublé depuis l'ouverture des hostilités, car ... formidable augmentation de la mortalité civile, surtout chez les enfants pendant toutes les périodes de Guerre. ...

Au début des hostilités, un dortoir isolé de 24 lits fut consacré aux blessés militaires.
Mais en 1915 il fut rendu à sa destination primitive par suite du trop grand nombre de petits tuberculeux souffrant eux aussi de la guerre


... Au Sanatorium Marin de Roscoff l’œuvre est organisée, elle fonctionne depuis 16 ans, elle a fait ses preuves. Tous les services centraux existent et peuvent servir pour nu plus grand nombre de lits. Pas de perte de temps, pas de pourparlers. Il s'agit seulement de poursuivre un plan d’ensemble déjà à moitié exécuté, en y ajoutant quelques dortoirs et réfectoires ...
http://santec-histoire.blogspot.fr/2007 ... in-de.html
Amicalement
Francine




colline49
Messages : 2
Inscription : mar. mars 21, 2017 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par colline49 » jeu. mars 30, 2017 2:35 pm

Bonjour,
en cherchant des renseignements sur la commune de Chéméré dans le 44, j'ai découvert l'existance d'un Hôpital :

Chéméré — Wikipédia
https://fr.wikipedia.org/wiki/Chéméré
Chéméré est une ancienne commune de l'Ouest de la France, située dans le département de .... L'histoire de Chéméré est intimement liée à un ancien site féodal, le château de Princé. ..... Le manoir de Noirbreuil (d) fut transformé en hôpital pendant la guerre de 1914-1918, avec appel à la population pour des draps ...

cordialement
André

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6037
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par Jean RIOTTE » jeu. mars 30, 2017 8:40 pm

Bonjour André,
Je vous souhaite la bienvenue sur notre Forum.
Chéméré était une commune de Loire-Inférieure (aujourd'hui Atlantique) qui depuis sa fusion avec la commune voisine de Arthon-en-Retz a pris le nom de Chaumes-en-Retz depuis le 1er janvier 2016.
Effectivement, le manoir de Noirbreuil a été pour un laps de temps très court un Hôpital Bénévole qui n'aurait fonctionné que de septembre à novembre 1914.
Il fait partie de ces très nombreux lieux de soins mis sur pied "à la va vite" dès le début de la guerre compte tenu de l'afflux totalement inattendu d'un grand nombre de blessés... et dans la plus grande pagaille. D'ailleurs à ma connaissance l'administration du Service de Santé n'a même pas eu le temps de lui donner un n° de nomenclature !!! C'est dire si son existence a été brève et que se reprenant très rapidement les autorités sanitaires militaires ont trouvé des solutions mieux et plus adaptées à la situation. D'où la rapide "disparition" de ce lieu de soins.
Je vais tout de même le signaler dans les formations sanitaires de Loire-Inférieure (11ème RM - Nantes).
Merci de votre apport qui enrichit ce fil.
Cordialement,
Jean RIOTTE

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6037
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par Jean RIOTTE » jeu. mars 30, 2017 9:33 pm

Bonsoir Francine,
Merci pour ces précisions.
Bien cordialement
Jean RIOTTE

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6037
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par Jean RIOTTE » jeu. mars 30, 2017 9:47 pm

Bonsoir Yannick,
Vous avez parfaitement raison cet hôpital fonctionnait en 1915 puisqu'il n'a été fermé qu'en janvier 1917.
Merci de votre remarque pertinente qui me permet de remettre les choses en ordre!
Cordialement,
Jean RIOTTE

David1980
Messages : 575
Inscription : ven. févr. 15, 2008 1:00 am
Contact :

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par David1980 » mar. mai 23, 2017 7:12 pm

Bonjour,

Je viens de trouver une photo, d'un Poilu dans un hopital avec un médecin. Elle est marquée au dos Hopital 113 1914, à quoi correspond l’hôpital 113 ?
Merci
David1980

Avatar de l’utilisateur
yannick56bzh
Messages : 32
Inscription : ven. sept. 12, 2014 2:00 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par yannick56bzh » dim. oct. 08, 2017 2:19 pm

Bonjour à toutes et tous,
Pour info, j'ai un autre conjoint d'une grande tante, Émile Pierre THEPAULT, né le 13 Avril 1876 à Chantenay-sur-Loire (Nantes 6ème Canton), et qui est décédé (des suite de maladie contractée en service) à Baud (Hôpital Temporaire N° 48 sans doute car pas notifié et semble t-il, le seul Hôpital militaire de la ville) le 04 Septembre 1916.
Fiche Matricule 1406 - Inhumé au Cimetière militaire de La Bouteillerie de Nantes Carré Q Rang 5 Tombe 21, Soldat du 45ème R.I.T. - Mort pour la France.
Il est donc mort juste avant la fermeture de cet hôpital comme vous l'annoncez ...

Bien Cordialement

Yannick
Expo Novembre 2018 Monterblanc - Les Poilus de la Grande Guerre
Heureux les Poilus pleurants, ils sont vivants ...

plessis balisson
Messages : 12
Inscription : jeu. févr. 15, 2018 6:44 am

Re: Hôpitaux Militaires: 11ème RM.

Message par plessis balisson » sam. déc. 08, 2018 3:38 pm

bonjour,

voici quelques documents venant essentiellement du HC n° 43 de Douarnenez Finistére.
Il y a une carte postale avec une adresse. J'ai contacté la mairie de Gourdon, une association du patrimoine de la région pour essayer de retrouver une éventuelle famille, je n'ai jamais eu de réponse. Peut être par le biais du forum aurais je le plaisir de trouver une piste.
Pièces jointes
carte postale HC.jpg
carte postale HC.jpg (39.14 Kio) Consulté 49 fois
cours de l'hopital.jpg
cours de l'hopital.jpg (38.63 Kio) Consulté 49 fois
1418 hopital Douarnenez.jpg
1418 hopital Douarnenez.jpg (72.88 Kio) Consulté 49 fois
Douarnenez villa Ste Anne 1.jpg
la grande maison au pignon blanc était une annexe du HC n°43 de Douarnenez, Finistère; il fonctionnait avec 15 lits
Douarnenez villa Ste Anne 1.jpg (54.91 Kio) Consulté 49 fois

Répondre

Revenir à « SERVICE SANTE »