FORT DE MANONVILLER

Sur les traces des combats et de combattants
Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 6:58 pm

.
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 7:09 pm

Bonjour à tous,
aujourd'hui, direction le lunévillois, plus précisément en avant de la trouée de Charmes, à 15 kms de la frontière, visitez le fort de Manonviller.
Bien des légendes ont été écrites sur le fort, notamment celle qui a un petit peu embrumé les esprits, que le fort de Manonviller était le plus puissant de France, rien n'est plus faux!
ce fort construit en maçonnerie de 1879 à 1882, sétend sur une superficie de 7 hectares, c'est un beau bébé!
la garnison pouvait montée jusqu'à 916 hommes, en 1914 au plus fort de la bataille, celle-ci est de 750 hommes, il est puissamment armé avec ses 52 pièces. Après la crise de l'obus torpille, le fort va subir des modernisations, tous d'abords de 1892 à 1895 avec le béton spécial et l'implantation de cuirassements, puis en 1913, on renforcera avec du béton armé certaines parties du fort. en 1914, le fort est armé de 2 tourelles en fonte dure Mougin pour deux canons de 155L, 2 tourelles à eclipse Galopin pour 2 155L, 2 tourelles à eclipse Bussières pour 2 canons de 57, 2 tourelles de projecteur, 1 tourelle à eclipse pour 1 mitrailleuse Gatling, 9 observatoires cuirassés. son gouverneur est le chef de bataillon Rocolle.
A la déclaration de guerre le fort est mis en état de défense, il est chargé de détruire un viaduc pas très loin de là et surtout la ligne ferroviaire en direction de Avricourt. Il doit par ses feux retardé le plus possible l'ennemi qui tenterait une attaque par la trouée de Charmes. A la déclaration de guerre, le fort est prêt, il va intervenir régulièrement sur des troupes ennemies, des patrouilles jusqu'au moment de l'attaque c'est à dire le 25 août 1914. le bombardement du fort commence à 9h20 du matin, avec du petit calibre, mais surtout du 15cm, du 21cm, du 30,5cm, le 26 août à 4h30 du matin le premier obus de 42cm tombe sur le fort, le bombardement se poursuivra jusqu'au 27 août à 16h00, heure à laquelle le fort se rendra. 54h40 de combat, dans les pires conditions, sous un déluge de feu, le fort aura reçu plusierus milliers d'obus de petit calibre, 976 obus de 15, 4596 obus de 21, 134 obus de 30,5, 158 obus de 42. la reddition du fort décidé par Rocolle et ses officiers va avoir des conséquences très grave sur la suite de la guerre avec le maintien ou non des forts, il passera devant un conseil de guerre, il sera dégagé de toutes responsabilités. à la reddition, le fort a encore une tourelle de 57 en état, la tourelle de mitrailleuse et celle de projecteur, les communications souterraines avec Toul sont coupées, le poste de télégraphie optique est détruit, reste le pigeonnier avec ses 25 pigeons. la garnison compte 9 tués et 20 blessés, mais une bonne partie est en mauvais état du fait de l'intoxication due à l'usine électrique ayant sa cheminée bouchée a renvoyée des gaz dans l'ouvrage, les ventilateurs fonctionnant parfaitement aspiraient de l'air du dehors, mais fortement remplie de monxyde de carbone, l'air était irrespirable, la garnison a pu tenir tous ce temps, car elle possédait des bouteilles d'oxygène ce qui a permit de prolonger les hommes, il était impossible de sortir dehors, un vrai déluge!
Le fort a bien tenté de riposter mais sans grand succès, surtout que les pièces allemandes étaient hors de portée du fort, ses tourelles ne dépassant pas 7500m, les 420 étaient à la gare d'Avricourt à 14 kms de là!
les 420 ont tirés du 26 août (4h30) au 27 (15h30).
le fort fut donc récupéré par les allemands, mais ceux-ci s'en servirent pour leur propagande, après une visite du roi de Bavières, il rassemblèrent toutes les munitions du fort, formèrent 18 fourneaux, qu'ils arrosèrent avec 40 000 litres d'essence, la mise à feu se fit à la gare de Laneuveville aux Bois. l'explosion fut terrible!
les allemands prirent des photos sous tous les angles et s'empressèrent de les envoyer à notre état-major qui s'émeut du sort de Manonviller. Ce qui infuença largement à la fameuse note d'août 1915 prévoyant le désarmement des forts et leur destruction. les allemands l'abandonnèrent quelques temps après, les français le récupérant, s'en servir d'abris et d'hôpital, lors de la visite, vous pourrez voir certains aménagements dans les galeries, ils ont bouchés ce qu'ils pouvaient, créé des chicanes avec meurtrière dans les gaines comme celles que l'on trouvent à verdun dans les forts.
En 1924, une commission se réunit afin de décider du devenir de Manonviller, il fut vendu en 1935 à un particulier, M. Fleurent. le fort possédant encore toutes sa ferraille en 1940, fut ferraillé par l'occupant.
Dans les années 60, le fort servit de champignonnières.
Voilà Manonviller en quelques lignes, alors lire "le béton paie t'il" de Rocolle et faire une visite après sur les lieux, c'est quelque chose que l'on oublie pas. Le fort aujourd'hui laisse encore apparaître sa masse sombre à l'horizon, ouvrage blessé à mort, mais qui lors de sa visite nous réserve quelques surprises, à voir absolument!
le fort est toujours propriété privé et interdit d'accès
maintenant place aux photos!

Vues aériennes du fort et du village du même nom
Image
Image

Vues aériennes indiquant la gare de Laneuveville aux Bois à 1km, là où fut placée la mise à feu des fourneaux
Image

Voici une des photos de propagande allemande, notez que l'on aperçoit nettement le casernement non renforcé qui s'est effondré, on voit également que les coffres sont détruit, naturellement les cuirassements sont déchiquetés, j'ai indiqué par des flèches leur emplacement
Image

lorsque vous arrivez à hauteur du bois, juste au bord de la route, vous apercevrez une stèle installée là par les rescapés du fort
Image
Image

la gorge de l'ouvrage, le pont a bien entendu disparu
Image
Image

le fossé de gorge de gauche était défendu par un coffre flanquant, vue extérieure et intérieure
Image
Image
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 7:46 pm

A peine la vieille porte ouverte, vous serez tous de suite dans l'ambiance, voici le passage couvert de l'entrée
Image

Les destructions sont énormes, gigantesques, remarquez ici dans le couloir de l'entrée, le piedroit de droite a glissé jusqu'à réduire de moitié la galerie, le glissement a eu lieu par l'effet de souffle, lors de l'explosion de la tourelle Mougin de droite
Image
Image

Malgré cela, des locaux sont toujours là, comme cette cellule
Image

la gaine vous amène au casernement renforcé, d'une longueur impressionnante
Image
Image

tout au bout de ce casernement se trouve l'accès au poste optique
Image

les coups de gros calibre ont réussi à faire effondrer la caserne sur une bonne partie, notez sur la deuxième photo, qu'il n'y a pas le manteau de sable réglementaire de 1m, du béton est coulé directement sur la maçonnerie, le sable n'étant pas là pour servir d'amortisseur, il est certain que cela a largement influencé l'écroulement d'une partie de la caserne
Image
Image

L'autre caserne non renforcée, n'a pas résisté aux gros calibres, ils ont percé comme dans du gruyère
Image









S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 7:59 pm

Malgré tout, certaines parties sont intactes comme la lingerie et le lavoir
Image
Image
Image
Image

A certains endroits, le béton a bien résisté, comme cette galerie en béton spécial desservant les tourelles de gauche
Image

des chambrées en béton sont intactes
Image

par contre dès que l'on approche d'un point d'explosion, cela se gâte, gaine de la tourelle de 155
Image

galerie menant à la tourelle de 57 et au passage sous fossé
Image


cet abri a été déplacé et fortement fissuré
Image
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 8:09 pm

chicane installée en 1916
Image

galerie du front de tête
Image

cuisine de guerre
Image

puit de l'observatoire cuirassé, notez la hauteur
Image

les latrines de guerre
Image

galerie du centre
Image

galerie menant à la tourelle de 57
Image
Image

un abride rempart est encore en place et en bon état
Image

ce qui n'est pas la même chose du fournil, mais là, ce n'est pas les explosions qui l'ont abimés, vous voyez ce que je veux dire!
Image
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
coldalain
Messages : 111
Inscription : jeu. août 23, 2007 2:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par coldalain » lun. oct. 01, 2007 8:11 pm

Bonjour Florian,
samedi je me suis arrêté devant la stéle et donc je n'étais vraiment pas loin du fort!! de toute façon il n'est pas visitable étant chez un privé sauf sur demande je suppose.Je constate qu'il y a encore des choses à voir mais cela n'est pas sans danger.
Excellent reportage comme toujours d'ailleurs.
Amicalement Alain.

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 8:17 pm

bien entendu la visite de ce fort, de par ses destructions vous obligent à revenir sur vos pas, en empruntant d'autres galeries, vous aurez celle-ci, remarquez sur la seconte le béton spécial disloqué est venu s'appuyé contre la maçonnerie
Image
Image

le casernement appuyé à la caserne de guerre a résisté, par contre sa façade s'est effondrée, notez ici les impacts dans la voûte
Image
Image
Image

sous les gravas, les lits sont encore en place!
Image

le puit de la tourelle Gatling
Image

les extérieurs sont méconnaissables, au niveau des tourelles Mougin, il ne reste rien qu'un profond cratère
Image

remarquez ici, dans la chambre inférieure de la tourelle de 57, le piedroit a été soulevé et est resté dans cette position
Image

le massif a été broyé, ici fortement fissuré et déformé, quelle puissance a du dégager l'explosion
Image
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 8:26 pm

obus de 57 coincé entre deux blocs de béton
Image

puit de la tourelle de projecteur
Image

bizarrement sur les dessus, si on peut encore les appeler ainsi, cet abri intact, malgré le bombardement intense
Image

massif de la tourelle Galopin
Image

le seul observatoire cuirassé subsistant sur les 9 installés, ils ont tous été découpés par les ferraileurs. ici on comprend bien le problème d'observation qu'a eu le fort, avec ce premier modèle d'observatoire qui fut coulé avec les créneaux trop près du sol, il donnera naissance au nouveau type II
Image

pour les fossé, là aussi, très difficile d'accès, les coffres ne sont plus qu'un ammât de béton disloqué, seule subsiste et c'est un des rares forts à en posséder une avec le Vieux-Canton à Toul, une galerie de contrescarpe, qui peut-être parcourue sur une grande longueur, certaines parties sont fermées pour les chiroptères
Image
Image

Voilà, c'est déjà fini, mais c'est un site qui mérite d'être vu!

Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
TURPINITE
Messages : 4301
Inscription : dim. mars 04, 2007 1:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par TURPINITE » lun. oct. 01, 2007 9:17 pm

Bonsoir à tous, bonsoir Alain,
oui tu n'étais pas loin!
pour le visiter, oui bien sûr cela se fait sur demande, cependant plusieurs petites choses à prévoir :
1: assurance en cas de pépin
2°: chaussures de marche et prévoir bottes, l'accès à certaines tourelles étant noyés à hauteur de 40cm
3° : vêtement épais
4° : groupe de 10/15 personnes maximum
5° : interdiction formelle de s'écarter du groupe, on est ensemble, on visite ensemble
6° : visite en hiver uniquement pour des raisons de sécurité
Voilà, à part cela, c'sst un bon moment à passer pour les amateurs de sensation fortes. il est préférable d'être sur site à partir de 8h00/8h30, repas tiré du sac le midi, reste de la visite l'après-midi jusqu'à ce que le soleil nous disent bye-bye, c'est à dire, 17h00/17h30.
Si l'on veut tout voir, il est impératif de s'en tenir à quelques règles, car on ne voyage pas dans ce fort comme dans les autres, au vu des photos, cela se comprend. la visite est intéressante à plus d'un titre!
Amicalement
Florian
S'ensevelir sous les ruines du fort, plutôt que de se rendre !
La munition, n'a ni amis, ni ennemis, elle ne connait que des victimes !
Si j'avance, suivez moi! Si je recule, tuez moi! si je meurs, vengez moi !

Avatar de l’utilisateur
laurent provost
Messages : 1047
Inscription : lun. juin 11, 2007 2:00 am

Re: FORT DE MANONVILLER

Message par laurent provost » lun. oct. 01, 2007 9:19 pm

impressionnant, pas d'autres mots

Répondre

Revenir à « SITES ET VESTIGES DE LA GRANDE GUERRE »