Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Florent Deludet
Messages : 582
Inscription : dim. sept. 18, 2005 2:00 am

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par Florent Deludet » lun. mars 20, 2006 2:59 pm

Bonjour à tous,

Je souhaiterai avoir des explications sur le fonctionnement des "Depots d'Eclopés" :
Dépend il de la Division, du Corps d'Armée ?
Les D.E ont ils un numero ?
Quel est son role exact ? Je pense à envoyer des blessés légers ou des malades,pour y se refaire une santé dans un délai court... et les renvoyer au plus tot à leur unité d'origine ?D'après mes sources ( 12ème D.I) ces D.E n'etaient pas loin du front ( - de 50 km ).
Merci de vos éclaircissements.
Amicalement
Florent

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5757
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par Stephan @gosto » lun. mars 20, 2006 3:13 pm

Bonjour Florent,

Les Dépôts d'éclopés étaient organisés par la direction du Service des Etapes et situés dans la Zone de l'Arrière, effectivement non loin du front. Quant à leur rôle, je pense qu'il est bien celui que vous supposez.

Je suis également preneur de toutes précisions sur ces dépôts.

Amicalement,

Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4732
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par LABARBE Bernard » lun. mars 20, 2006 5:00 pm

Bonjour,
Je suis allé à la table des matières du livre du Médecin Inspecteur TROUSSAINT (1914), taillé en pièce par le fameux rapport DOYEN en 1915...( Un grand moment de lecture !). Si j'ai bien vu, seules ces pages font "allusion" aux dépôts d'éclopés"... No comment ... Mais le pôvre Doyen ne pouvait pas se douter de la tournure des évènements, ni lui ni personne... Enfin, j'ai noté parfois un manque d'imagination tout de même.
Bon alors les scan:
Avec ça, vous êtes bien informés, et moi aussi. Y'a sûrement mieux (?)
J'ai tout mis, même les inventaires...
Bien cordialement,
BL
Image

Image

Image

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4732
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par LABARBE Bernard » lun. mars 20, 2006 5:39 pm

J'ajoute que vu les inventaires, "personnels, matières et objets" ... Les dépôts d'éclopés tels que prévus juste avant 14... Bref , vous m'avez compris !...
Je pense que les choses ont évolué en 15 et la suite...
A suivre...

Avatar de l’utilisateur
Bruno Tardy
Messages : 625
Inscription : ven. nov. 04, 2005 1:00 am
Localisation : Rhone

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par Bruno Tardy » lun. mars 20, 2006 6:06 pm

Bonjour,
Je n'ai aucune connaissances sur le fonctionnement théorique mais le role est bien celui que vous pensez, voici un cas concret:
Mon père était au 226 RI 70e DI et a eu des furoncles successifsdans les premiers jours de février 1917. Il a été soigné sur place au poste de secours, puis le major l'a fait rentrer le 12/2 à l'infirmerie d'Attichy (60350).
Ayant pris de la fièvre il a été évacué le 1er mars à l'ambulance 2/70 de la division qui l'a immédiatement dirigé sur HOE 34/2 de Pierrefonds(60350)soit environ 15 km à l'arrière. Sa dernière lettre de cet endroit est du 12/3. Il a ensuite eu une permission de convalescence dont il est reparti le 26/3. Arrivé à Creil il a passé une visite le 27 et n'étant pas totalement guéri le major l'a envoyé au Dépot des Eclopés de Montataire(60160). Dans une de ses lettres il dit qu'il n'est pas possible d'y rester plus de 35 jours. Il en est sorti le 23 avril. Un de ses camarades pas encore guéri a été envoyé à l'hopital.
De là mon père est allé au Dépot Divisionnaire, d'où il est reparti au front.
Si je peux répondre à d'autres questions, n'hésitez pas.
Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
Bruno Tardy
Messages : 625
Inscription : ven. nov. 04, 2005 1:00 am
Localisation : Rhone

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par Bruno Tardy » lun. mars 20, 2006 6:19 pm

Rebonjour
Encore une précision sur ce Dépot. Il se compose de dux salles superposées,
"En haut se trouvent les plus malades, en bas dans une grande salle une centaine de lits où sont les petits malades, c'est là que je suis..."
Donc au total environ 200 malades.
Cordialement
Bruno

Avatar de l’utilisateur
los
Messages : 1356
Inscription : jeu. sept. 29, 2005 2:00 am

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par los » lun. mars 20, 2006 6:22 pm

bonjour
il y a sur genweb un petit document sur les services de sante ou il est fait allusion au DEC.
Dans la case recherche ,cliquer sur documents et la, parmi divers documents il y en a qui s'appelle service de santé 1914 1918.
amicalement
los :hello:
Recherches sur le 19eme RI, le 219e RI et le 50eme RA.
Mes deux sites: http://19emeri.canalblog.com/ et http://219eri.e-monsite.com/

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2619
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par CTP » lun. mars 20, 2006 10:42 pm

Bonsoir
Paru dans « Lecture pour Tous, 1918 ce croquis qui situe les Dépôts d'éclopés.
Cordialement

Image

Avatar de l’utilisateur
Florent Deludet
Messages : 582
Inscription : dim. sept. 18, 2005 2:00 am

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par Florent Deludet » mer. mars 22, 2006 2:44 pm

Merci à tous pour ces infos .
Florent

idf2
Messages : 7
Inscription : sam. nov. 03, 2018 11:48 pm

Re: Fonctionnement du Dépot d'Eclopés

Message par idf2 » mar. nov. 13, 2018 10:31 pm

Dans les carnets de guerre de mon arr-gd-père (41e RIC), il fait allusion au dépôt des Eclopés de la Citadelle d'Amiens[/u][/u][/b]. Il y fait un court séjour de 5 jours suite à une "foulure de l'épine dorsale". Il écrit dans son carnet : "Le soir du 23 (novembre 1914), comme il fait toujours froid, afin de nous remuer, nous faisons derrière le pays, des exercices et jeux divers. Lors d'un saut en longueur, je glisse sur la neige et la terre gelée ; je tombe si fortement sur le dos que je me fais une foulure de l'épine dorsale. Le 24, nous partons de Varennes pour Hénencourt, nous couchons dans une ferme ouverte à tous les vents (...). Le lendemain (...) je m'aperçois que je ne peux plus marcher, ni me redresser (...) ; A la visite, on décide de m'évacuer. J'arrive à Amiens à la Citadelle, lieu réservé aux éclopés. J'y reste cinq jours pendant lesquels on me fait 200 pointes de feu ..."

Répondre

Revenir à « Armée française : organisation »