Frontenay sur Dive 14-18

Évocation de parcours individuels
regis 79
Messages : 625
Inscription : lun. juil. 29, 2013 2:00 am

Re: Frontenay sur Dive 14-18

Message par regis 79 » dim. avr. 29, 2018 11:02 am

Il y a cent ans, jour pour jour, le 29 avril 1918……

Ce 29 avril 1918, 2 jeunes de Frontenay sont convoqués sous les drapeaux:

- Georges Proust, né à Frontenay en 1897, frère de Lucien mort pour la France à Signeulx (Belgique), de Hyacinthe, Pierre, Odette, Antonine, Maurice entre autres, est incorporé au 9ème régiment du Génie basé à ..... la Citadelle de Verdun comme soldat ... auxiliaire. Georges Proust est appelé tardivement au service militaire car il est ajourné depuis 18 mois pour des problèmes de santé. Problèmes qui vont même empirer au point d'être réformé temporairement le 26 septembre 1918 par la Commission d'Angers et même s'il se retrouve tout près du front avant cette date, il fera toute sa campagne à "l'intérieur". Cette réforme temporaire est renouvelée jusqu'en 1926.....

Georges Proust se marie à Frontenay le 03 novembre 1920 avec Berthe Depoys, la soeur de mon grand-père Joseph et deviendra donc mon grand-oncle. Il a 5 enfants: Gilbert, héros du Maquis de Scévolles (86) en 1944, Paulette, Jeanne, Evelyne et Blanche, toujours de ce monde aujourd'hui.
Il a le malheur de perdre son épouse le 02 mars 1945. Lui-même meurt le 17 février 1975 à Frontenay. Georges Proust repose dans le cimetière communal auprès de son épouse.

- Olivier THOMAS, né à Villiers de Frontenay en 1896, est incorporé au 9ème Escadron du Train des Equipages basé à Châteauroux comme soldat ... auxiliaire. Lui aussi est ajourné depuis 18 mois pour des problèmes de santé. Cependant, contrairement à Georges Proust, Olivier THOMAS est maintenu comme soldat auxiliaire jusqu'au 20 septembre 1919, jour de sa démobilisation. Pire même, il est envoyé au front du 02 août au 09 novembre 1918.

Olivier THOMAS se marie avec Théolinde Chebeau et a au moins 2 enfants dont Germain et Denis. Théolinde Chebeau meurt en janvier 1949 à Frontenay et Olivier THOMAS décède le 30 mai 1980, aussi à Frontenay.
ils reposent tous les deux dans le cimetière communal.
Il faut noter un fait particilier. Olivier THOMAS autrefois, son fils Denis dans les années 1980 et le petit-fils Alain aujourd'hui font partie du conseil municipal de Frontenay.

regis 79
Messages : 625
Inscription : lun. juil. 29, 2013 2:00 am

Re: Frontenay sur Dive 14-18

Message par regis 79 » lun. avr. 30, 2018 12:18 pm

Il y a cent ans, jour pour jour, le 30 avril 1918……..

Ce 30 avril 1918, Joseph Depoys, mon grand-père, né en 1890 à Frontenay, envoie une carte postale à sa promise. Il écrit:
"Mardi 30 avril 1918,
Ma chère Marie
Un tout petit mot pour te donner de mes nouvelles qui ne sont pas mauvaises
pour l'instant vu que je suis toujours au repos. Depuis que nous sommes ici le
temps a été favorable deux ou trois jours mais depuis dimanche la pluie tombe de
nouveau presque continuellement.
Pendant les quelques jours qu'il a fait beau les nuits ont été également fraîches
il gelait assez fort les arbres fruitiers n'ont pas encore de mal vu qu'ils sont moins en
avance que chez vous mais il* ne sont pas encore sauvés. Mauvaise affaire pour vous
s'il n'y a pas de fruits vous qui les aimez bien et moi aussi j'aime d'aller en goûter
en votre société enfin il en restera peut-être quelques-uns. Voici le mois de mai qui
approche je t'envoie ce petit bouquet en souvenir du mois de Marie accepte-le avec
plaisir en attendant que je puisse aller t'embrasser car je commence à trouver le
temps long. Bonne santé celui qui t'aime Joseph
Je pense remonter en ligne dans 2 jours Joseph
"

Ce 30 avril 1918, Le grand-père Joseph est au kilomètre zéro de la ligne de front, à Pfetterhouse, en sud-Alsace, allemande à l'époque.
Joseph Depoys est loin d'imaginer le périple qui l'attend au cours de ce mois de mai 1918 et que moi-même, pour l'avoir connu seulement jusqu'à mes dix ans, je découvre en égrenant ses cartes postales .......

La veille de ce 30 avril 1918, Hyacinthe Bironneau, né en 1893 à Frontenay, cousin germain du grand-père Joseph Depoys, lui envoie une carte poste depuis Klbasnica, en Grèce du Nord. Il lui écrit:
"Klbasnica, le 29-4-18
Cher Cousin
Je viens de recevoire* ta carte dattée* du
30 ou* tu me di* etre* toujours en bonne santé
ten* mieux pour moi cet* la même chôse* pour
le momen* vivement que ce bordel finisse
et que lon* puisse se retrouver au pays sous
peux* jai eu une lettre de Hubert en même temps
que la tienne toujours en bonne santé
Ton Cousin tembrasse*
Hyacinthe
"

L'écriture du cousin Hyacinthe est toujours aussi laconique et plutôt phonétique.
Elle permet toutefois de savoir que lui et son frère Hubert sont en bonne santé, mais surtout vivants.
Car ce que ne sait pas Hyacinthe, à cause du décalage entre l'envoi et la réception du courrier, c'est qu'Hubert Bironneau et son 76ème RI, après avoir subi de plein fouet l'attaque allemande du 21 mars sur le front de la Somme, ont dû opérer un repli dans l'Oise et que ce 29 avril 1918, les allemands les harcèlent toujours du côté de Ricquebourg, au nord de Compiègne. Depuis plus d'un mois, l'artillerie ennemie bombarde avec plus ou moins d'intensité les positions françaises avec des obus toxiques, causant chaque jour des victimes.
Hubert Bironneau, l'autre cousin germain du grand-père Joseph et qui n'a peur de rien, le tireur d'élite, passe au travers à chaque fois. Tiendra-t-il longtemps comme ça?

Car les Allemands préparent une nouvelle offensive sur le front. Les mouvements ennemis du côté de Roye (80), à quelques kilomètres au nord de Ricquebourg, ne laissent aucun doute sur le sujet...................

* = écriture d'origine

regis 79
Messages : 625
Inscription : lun. juil. 29, 2013 2:00 am

Re: Frontenay sur Dive 14-18

Message par regis 79 » mer. mai 09, 2018 7:41 pm

Il y a cent ans, jour pour jour, le 09 mai 1918……..

Ce 09 mai 1918, Joseph Depoys, mon grand-père, né en 1890 à Frontenay, envoie une carte postale à sa future. Il écrit:
"Jeudi 9 mai 1918
Ma chère Marie
Tu es sans doute loin de songer ou* je passe ma journée aujourd'hui.
Il y a en effet pas mal de temps que je ne m'étais pas promené en
ville, eh bien aujourd'hui c'est une partie de promenade a* l'endroit que
tu vois au verso de la carte.
Je suis dans les environs depuis dimanche au soir et on doit être
équipé demain pour partir samedi mais en attendant on est là a* ne
savoir quoi faire on y trouve le temps long d'autant plus que depuis
8 jours que j'ai parti de la compagnie je suis sans nouvelles il me tarde
d'être de retour je me demande pourquoi on me fit rendre mes affaires enfin
c'est militaire
Bons Baisers. Celui qui ne t'oublie pas Joseph
"

* = écriture d'origine

Le recto de la carte, ce sont le temple et l'église de Montbéliard où le grand-père Joseph séjourne avant de changer radicalement de zone. L'ennemi est nettement moins actif sur la ligne de front et l'Etat-Major commence à déplacer ses troupes pour parer à une nouvelle offensive qui ne fait aucun doute.......

regis 79
Messages : 625
Inscription : lun. juil. 29, 2013 2:00 am

Re: Frontenay sur Dive 14-18

Message par regis 79 » mer. mai 16, 2018 6:44 am

Il y a cent ans, jour pour jour, le 16 mai 1918……...

Ce 16 mai 1918, Joseph Depoys, mon grand-père, né en 1890 à Frontenay, envoie une carte postale à sa promise. Il écrit:
"Jeudi 16 mai 1918
Ma chère Marie,
Quelques lignes seulement pour te donner un peu de mes nouvelles
et en réponse à ta lettre du 12 courant que j'ai reçue hier au soir toujours
avec grand plaisir.
Malheureusement tu m'annonces une victime de plus de la guerre
ton cousin André j'ai appris aussi que Léonel Tiffeneau était blessé ainsi
que Samuel Thiollet.
Pour mon bras on ne m'a rien fait du reste je m'y attendais enfin j'ai été
faire une petite promenade.
Maintenant nous sommes relevés des lignes ce soir et ce coup-ci je crois
que c'est la grande relève on va voir d'ici quelques jours où on va nous diriger.
Bonne santé je t'embrasse bien fort.
Celui qui songe toujours à toi Joseph
"

Joseph Depoys est au courant des victimes du moment.
J'avais cité la mort d'André Valançon le 30 mars dernier et la grave blessure de Léonel Tiffeneau le 28 avril dernier aussi.
Par contre, la blessure de Samuel Thiollet m'est inconnue et même la fiche matricule ne le précise pas. Ce sera à voir avec sa petite-fille qui habite maintenant Frontenay-sur-Dive pour y passer sa retraite.

Quant au grand-père Joseph, de grands bouleversements se préparent .........

Répondre

Revenir à « Parcours »