col d'uniforme

Évocation de parcours individuels
aurelie
Messages : 3
Inscription : mar. mai 19, 2009 2:00 am

Re: col d'uniforme

Message par aurelie » mar. mai 19, 2009 11:22 pm

Bonsoir,

Un cousin de mon père m'a envoyé une photo de mon arrière grand-oncle Maurice Henri Stanislas Gasner (appelé Stanis). Il appartenait au 132 RI et il est tombé le 8 avril 1915 aux Eparges dans la Meuse.

Je ne comprends pas à quoi correspond le numéro sur son col d'uniforme.... quelqu'un peut m'aider svp?

Merci bcp!


Image
Si on ne comprend son passé comment peut-on comprendre le présent ?

Avatar de l’utilisateur
joel guyonneau
Messages : 1483
Inscription : mar. oct. 19, 2004 2:00 am

Re: col d'uniforme

Message par joel guyonneau » mar. mai 19, 2009 11:49 pm

bonsoir
on peut lire 371 c'est à dire 371e regt d'infanterie = reserve du 171e regt d'infanterie
cdlt

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 8938
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: col d'uniforme

Message par Achache » mer. mai 20, 2009 12:01 am

Bonsoir,
"Stanis" Gasner est bien décédé dans les rangs du 132e RI comme on le voit sur sa fiche:

Image

sur la photo que vous nous montrez, il porte le n° du 371e, comme le dit Joël (merci à lui, car moi je n'arrivais pas à lire);
c'est donc qu'avant d'être au 132e il a été au 371e.
Vous trouverez le détail des différents régiments dans lesquels il a servi en relevant sa fiche matricule aux AD (Archives Départementales) du lieu où il demeurait l'année de ses 20 ans, date de son premier recrutement, donc en 1909, puisque sa fiche MplF reproduite ci dessus indique qu'il était de cette classe, c'est à dire aux AD de Belfort, comme indiqué sur cette même fiche pour son lieu de recrutement.
Il a très probablement fait son service militaire, en 1909, au 171e, et s'est donc retrouvé réserviste de ce régiment, donc dans le 371e au début Août 14, puis muté au 132e.
A moins qu'Armand, grand spécialiste du 132 ne vous donne directement plus d'info...
Bien à vous,
Achache
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
armand
Messages : 3127
Inscription : dim. déc. 24, 2006 1:00 am

Re: col d'uniforme

Message par armand » mer. mai 20, 2009 9:45 am

Bonjour Aurélie, Bonjour Achache
Bonjour à tous

En fevrier 1915, à partir de renforts de tous les régiments de la place de Belfort formation d'un bataillon de marche, à la Caserne Bechaud, portant le numero 171. Le 24 mars 1915, les 3 BM des 63e RI , 107e RI et 171e R.I sont mis à la disposition du 6e Corps d'Armée. Le BM du 171e R.I sert à reconstituer le 132e R.I.

Voir http://pagesperso-orange.fr/neuf-neuf/Etudes/BM_99.htm

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 5758_1.htm

Les carnets d'Edouard Mattlinger, venant des unités territoriales de Belfort et du Batailllon de Marche du 171 RI, qui a été , malgré ses quatre enfants, affecté au 132émé R.I le 24 mars 1915 pour prendre part à la bataille des Eparges, sont en cours de saisie sur le site cht'miste.

Le 5 avril, par un temps exécrable, la 12e DI du Général Paulinier, sans relève envisagée, poursuit la mission de reprise des Eparges, entamée depuis le 5 janvier. La 24e brigade du Colonel Gramat se lance à l’assaut de la crête. Le 106e RI doit s’emparer du mamelon C à droite, et le 132e RI du point X à gauche. Trois bataillons ont été placés en réserve sur Rupt en Woëvre et la Tranchée de Calonne. Malgré la boue, les Français s’emparent du point C mais n’empêchent pas les renforts ennemis d’arriver au point X. En soirée, les Français tiennent la crête, mais le 6 avril au matin, les Allemands les submergent et reprennent le point C. Avec l’aide de l’artillerie, les Français sont de retour sur le point C en fin de journée avec d’importantes pertes de part et d’autre. Le mauvais temps ayant empêché les réglages d’artillerie, la plaine de la Woëvre transformée en marécage, force est de constater qu’au soir du 6 avril, « la manœuvre en tenaille » a échoué. Les Eparges restent donc le seul point d’ancrage de l’effort destiné à briser le front ennemi. La tâche, si ardue, se termine dans la période du 5 au 12 avril 1915, par l’encerclement du point X., clef de la position de cette Crête des Eparges d’où chacun veut dominer et arrêter son adversaire

En date du 8 avril :
08h00 : l’artillerie française commence le pilonnage du Mamelon C, et des tranchées tenues par les Allemands.
09h00 : le 106e RI et le 25e BC.P en 1re ligne soutenues par le 132e R.I commandé par le Lcl Maurel. Reprise des combats. Les duels d’artillerie continueront toute la journée.
09h10 : Le Mamelon C est définitivement repris, puis les Points D, E, et I

Le 12 avril 1915, le 132 est en reconstitution à Les Monthairons. Du 5 au 13 avril inclus, le 132 compte 176 tués, 520 blessés, 228 disparus selon le Journal de Marche et des Opérations du 132 R.I.. Entre mi-mars et fin avril, la brigade à laquelle appartient le 132e reçoit 3000 hommes

« Des milliers de morts, déjà pour ce lambeau d’une colline dont le sommet nous échappe toujours ! …
…10 000 morts par colline. Est-ce que c’est ça qu’on veut ? »

Maurice Genevoix, Ceux de 14, Editions Flammarion, Paris, 1949. qu'il faut lire ou relire

http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... _696_1.htm

Cdt
Armand
Sur les traces du 132ème RI " Un contre Huit " et du 294ème RI (le "29-4")

Annie Georges
Messages : 1
Inscription : ven. nov. 09, 2018 8:41 pm

Re: col d'uniforme numéro 74

Message par Annie Georges » sam. nov. 10, 2018 9:25 pm

aurelie a écrit :
mar. mai 19, 2009 11:22 pm
Bonsoir,

Un cousin de mon père m'a envoyé une photo de mon arrière grand-oncle Maurice Henri Stanislas Gasner (appelé Stanis). Il appartenait au 132 RI et il est tombé le 8 avril 1915 aux Eparges dans la Meuse.

Je ne comprends pas à quoi correspond le numéro sur son col d'uniforme.... quelqu'un peut m'aider svp?

Merci bcp!


Image

Répondre

Revenir à « Parcours »