Camp de Gardelegen (Allemagne)

Évocation de parcours individuels
pacha8059
Messages : 7
Inscription : lun. mars 31, 2008 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par pacha8059 » lun. mars 31, 2008 5:34 pm

Bonjour, j'ai un arrière grand oncle BRAY Augustin, qui est décédé au camp de GARDELEGEN (Je ne sais si j'ai bien orthographié) en Allemagne, d'après sa fiche de décès, par suite de ses blessures de guerre, le 21/03/1915. IL faisait partie du 120° R.I. Qui pourrait m'en dire plus sur ce camp et si je peux retrouver des archives.
Cordialement
Pascal

jrenard
Messages : 269
Inscription : lun. oct. 15, 2007 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par jrenard » lun. mars 31, 2008 6:05 pm

Bonjour,

J'avais relevé cette notice sur le site suivant
http://prisonniers-de-guerre-1914-1918. ... /index.htm


Gardelegen (ou Gardenlagen) : Camp principal pour hommes de troupe situé près de cette ville (gros bourg), dans la plaine Saxonne (province de Saxe), à proximité d'une forêt de pins, dirigé par le Colonel GRüNER (dont le camp deviendra dans les dernières années de guerre un camp modèle), les prisonniers sont (militaires -il semblerait qu'il n'y ait que des soldats et civils) Français, Belges, Anglais et Russes. Le camp, qui retient environ 12.000 prisonniers, et mesure environ 350 mètres par 550, est entouré de plusieurs rangs de fil de fer barbelés, à l'intérieurs desquels un chemin sépare les deux bataillons s'y trouvant. environ 150 hommes par baraque, 6 baraques par compagnie, et 4 compagnies par bataillon (2 en tout). De nouveaux barbelés séparent les compagnies entre elles. Le sol, fait de sable, se transforme en boue l'hiver, et en poussière l'été. Une troupe de théâtre y est créée. Chaque jour, l'appel est de rigueur. A l'intérieur de chaque baraque, une série de paillasses en fibre de bois sur 4 rangs. 3 "repas" y sont donnés par jour : au réveil, café de glands, à midi et le soir, soupe de farine d'os ou de marrons d'Inde, agrémentée de quelques rutabagas et autres éléments non identifiables, et un morceau de pain KK, la ration journalière est immangeable et insuffisante. Dès Avril 1915, les premiers colis parviennent aux prisonniers. Une feuillée (toilettes rudimentaires) est installée au milieu des enclos des compagnies, elle servira de "petit salon de discussion", rendez-vous à ne pas manquer. Chaque Dimanche, plusieurs messes s'y tiennent. Les mandats envoyés par les familles ne servent pas beaucoup, le troc est roi pour toutes sortes de transactions. Le journal (clandestin) du camp se nomme "L'Exil", le seul journal autorisé était "La Gazette des Ardennes", distribuée gratuitement par les Allemands. Fin Février 1915 les premiers malades du typhus apparaissent (ils seront environ 2.000 à être atteints), une nouvelle rangée de fils de fer barbelés est installée à bonne distance du camp. Pas de douches dans le camp, à la fin de l'épidémie de typhus, elles seront aménagées. Le médecin militaire Allemand se nomme WENZIL, dans une baraque se trouvent prisonniers, 3 médecins Russes, 3 Anglais et 6 Français, 3 d'entre eux ont été faits prisonniers dès Novembre 14, les autres sont arrivés de Magdebourg pour contrôler l'épidémie. En pleine épidémie, les prisonniers, livrés à eux-mêmes, forment un orchestre. Été 1916, dans le cadre des recrutement de volontaires (par la suite obligatoire) pour travailler à l'extérieur du camp, il ne restera qu'environ 1.000 prisonniers (présence également de prisonniers belges).

Cordialement
Jacques
Jacques Renard. Außer Gefecht: Kriegstagebuch August Scharr-Deutsch Kriegsgefangene im Krankenhaus Issoudun (Hors de combat: Carnet de route d’August Scharr-Les prisonniers Allemands à l’hôpital d’Issoudun 1914-1918) 2014, éditions SPM.

pacha8059
Messages : 7
Inscription : lun. mars 31, 2008 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par pacha8059 » lun. mars 31, 2008 7:12 pm

Merci beaucoup pour tes renseignements Jrenard.
Cordialement
Pascal

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2519
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par christophe lagrange » mer. nov. 14, 2012 9:04 pm

Bonsoir,

En marge d'autres petits travaux de recherche, je travaille sur le camp de Gardelegen avec l'aide d'un correspondant allemand.
Un monument aux morts (au moins) oeuvre du sculpteur SANCHEZ avait été érigé. Sur celui-ci furent gravés 79 noms de prisonniers décédés fin 1914, début 1915. Outre des Français, figurent des Russes (un certain nombre toujours inhumés à Gardelegen), et des Anglais.

Les régiments français " représentés " :

infanterie : 32, 57, 68, 77, 80, 90, 94, 96, 120, 122, 128, 135, 151, 160, 265, 268,
chasseurs : 8 bcp, 16 bcp, 19 bcp, 21 bcp
7 bcm (bataillon colonial du Maroc
1er fusiliers marins

Régiments russes

tirailleurs : 1er, 3, 5
infanterie : 3, 14,103, 104, 105, 188, 203, 315, 316

Pas de renseignements pour les Anglais.
Deux maquettes de monuments dont un avec des bas-reliefs, légende en français et en russe sont également connues par des cartes postales. Architecte L DE TUGNY, sculpteur Charles Eugène POIRIER. Ces deux hommes et Albert SANCHEZ ont vraisemblablement été détenus dans ce camp. Si vous avez qq précisions, je suis bien sûr preneur.

Celles-ci sont visibles sur un site d'enchères en ligne.

Je n'ai malheureusement pas réussi à identifier tout le monde malgré les croisements entre mémoire des hommes, sépultures de guerre et memorialgenweb. Les premières listes publiées dans la Gazette des Ardennes datant de 1915 ne permettent pas d'aider mais confirment la présence d'hommes des régiments précités.

Amicalement,
Christophe

Avatar de l’utilisateur
stcypre
Messages : 3572
Inscription : mar. avr. 18, 2006 2:00 am
Localisation : Saint-Plancard 31580

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par stcypre » jeu. nov. 15, 2012 7:26 am

Bonjour,

En complément je dirais que de nombreux civils déportés du Nord furent détenus dans ce camp dont des médecins (16) et des prêtres de Cambrai et de Lille. Quant aux PG on trouvait outre les français et russes, des belges, anglais, italiens et portugais.
Le major Wenzil déclarait: "La croix rouge !!! la voila en désignant son sabre"...
Je dois avoir des cartes photo de ce camp.
J.Claude
la vérité appartient à ceux qui la recherchent et non à ceux qui croient la détenir.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8272
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par Charraud Jerome » jeu. nov. 15, 2012 9:18 am

Bonjour

Merci à Christophe pour la liste.
A noter qu'il existe un rapport anglais sur les cas de typhus du premier semestre 1915 dans ce camp.
Titre Report on the Typhus Epidemic at Gardelegen by the Government Committee on the Treatment by the Enemy of British Prisoners of War During the Spring and Summer of 1915
Numéro 34 de Miscellaneous. 1916
Éditeur H.M. Stationery Office, 1916
Longueur 10 pages

Il est disponible à la BDIC de Nanterre

Un ancien message sur ce camp sur mon blog: http://indre1418.canalblog.com/archives ... 40921.html

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2519
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par christophe lagrange » sam. déc. 01, 2012 3:11 pm

Bonjour,

La suite des travaux est publiée sur le blog du 347è RI
http://347ri.canalblog.com/archives/201 ... 13740.html

Peut-être y trouverez-vous des noms utiles à vos recherches. Certains ont eu la liste qui les intéressait en direct :hello:
Si vous avez des renseignements sur les "manquants" je suis bien sûr preneur.

Cordialement
Christophe

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2519
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par christophe lagrange » sam. déc. 01, 2012 4:00 pm

Bonjour,

Un site de généalogie commercial et payant propose l'indexation de plusieurs bases dont celles des prisonniers français.
Quelques noms introuvés y figurent. Si l'un des membres possède un compte, pourrait-il regarder si les noms suivants indique un prisonnier à Gardelegen :
VERSCHUEREN A
COQUELET A
HURAULT E
L'HUILLIER J

Merci d'avance
Cordialement
Christophe

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4717
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par LABARBE Bernard » dim. déc. 02, 2012 2:03 pm

Bonjour,

Christophe: Un monument aux morts (au moins) oeuvre du sculpteur SANCHEZ avait été érigé. Sur celui-ci furent gravés 79 noms de prisonniers décédés fin 1914, début 1915. Outre des Français, figurent des Russes (un certain nombre toujours inhumés à Gardelegen), et des Anglais.

Le voilà:
Image

Cordialement,
Bernard
(qui cherche une photo du lazaret du camp. Un mort du 57 suites blessures le 31-12-1914. Restitué, tombe à Bordeaux cimetière Nord)

Avatar de l’utilisateur
christophe lagrange
Messages : 2519
Inscription : dim. mai 08, 2005 2:00 am

Re: Camp de Gardelegen (Allemagne)

Message par christophe lagrange » mar. sept. 03, 2013 9:28 pm

Bonsoir,

Quelques nouvelles du monument :
la statue du poilu français a été retrouvée en décembre dernier enterrée dans la forêt à proximité de l'ancien camp. Elle était encore debout dans les années 50 puis disparue dans les années 70. Un habitant âgé aujourd'hui de 72 ans se souvenait dans son enfance de cette statue et du camp de prisonniers et a passé sa vie à rechercher ce qu'elle était devenue.
Mon correspondant allemand m'informe aujourd'hui qu'une association locale va restaurer cette statue qui a beaucoup souffert des outrages du temps et qu'elle sera installée dans le cimetière de la commune de Gardelegen.
La commune financera partiellement cette restauration mais ce ne sera pas suffisant. L'association a lancé un appel aux dons.
Dès que j'ai des infos plus précises je vous les communique.

Amicalement,
Christophe

Répondre

Revenir à « Parcours »