Service auxiliaire

psvarlet
Messages : 112
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Service auxiliaire

Message par psvarlet »

Bonjour, je continue de faire des recherches familiales. Et je travaille maintenant sur le cas d'un grand-oncle, le frère ainé de ma grand-mère maternelle. Sa fiche matricule indique qu'il a été affecté au service auxiliaire car il présentait une déformation des membres inférieurs. Sur cette fiche on note que mon grand oncle, qui a été maintenu au service auxiliaire jusqu'au 13 octobre 1916, est passé ensuite au 23e régiment d'infanterie coloniale le 1er juillet 1917; pour cette affectation, on lit "cre melle" n°10849. Et je ne comprends pas ce que cela veut dire. Quelqu'un peut-il m'aider ? Merci d'avance pour votre réponse.
Pièces jointes
archive.jpg
archive.jpg (445.02 Kio) Consulté 521 fois
air339
Messages : 3096
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Service auxiliaire

Message par air339 »

Bonjour,

Il doit s'agir d'une circulaire ministérielle.

Cordialement,

Régis R
Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 6283
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Service auxiliaire

Message par Yv' »

Bonsoir,

Oui, très certainement « circulaire ministérielle », comme 5 lignes au-dessus ! :)

Cordialement,
Yves
psvarlet
Messages : 112
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: Service auxiliaire

Message par psvarlet »

Merci pour cette information. Mais comment un homme qui présentait une informité conséquente a-t-il pu être affecté dans l'infanterie coloniale ? Puis-je envisager qu'il soit resté à Paris, comme auxiliaire de son régiment, avant d'être démobilisé de façon définitive ? (Bien qu'il y ait deux autres affectations dans des régiments d'artillerie qui sont mentionnées après sa démobilisation.)
Merci pour ces compléments.
loloastre
Messages : 949
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: Service auxiliaire

Message par loloastre »

Bonjour psvarlet,
Lors de son passage au 23e régiment d'infanterie coloniale, il était toujours en service auxiliaire.
Et cette affectation était peut-être purement administrative s'il était toujours détaché dans une usine.
Pour pouvoir vous aider, il nous faut avoir accès à l'ensemble de sa fiche au registre matricule.
=> Merci de nous fournir un lien pour y avoir accès (ou bien ses nom, prénom, classe, bureau de recrutement et matricule au recrutement).
Cordialement.
loloastre
psvarlet
Messages : 112
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: Service auxiliaire

Message par psvarlet »

Merci pour votre contact,
Mon grand-oncle s'appelait DISCHBEIN Paul Henri, matricule 2038, Paris XVI
Classe 1903
https://archives.paris.fr/arkotheque/vi ... nneuse.php
J'ai déjà trouvé qu'il travaillait chez Le Zèbre, fabricant de voiturettes, commandées par le Ministère de la Guerre.
Avant, il a travaillé chez un autre fabricant : Caffort frères; je ne sais pas pourquoi.
Ce que j'ai du mal à comprendre c'est la fin de sa fiche matricule, à partir de son passage au 23e régiment d'Infanterie Coloniale.
Merci d'avance si vous pouvez m'apporter quelques explications supplémentaires.
Cordialement
Avatar de l’utilisateur
chevalier
Messages : 501
Inscription : jeu. juin 05, 2014 2:00 am
Localisation : Mayenne

Re: Service auxiliaire

Message par chevalier »

Bonjour,
le lien ne fonctionnepas et Grand Mémorial ainsi que les archives de Paris ne connaissent pas DISCHBEIN Paul :shock:
Cordialement.
Serge, recherche photos et documents sur 115 RI, 166 RI et 66 RI.
psvarlet
Messages : 112
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: Service auxiliaire

Message par psvarlet »

OK, désolé, je donne le lien que j'ai trouvé sur Généanet.

https://gw.geneanet.org/ericdu67?n=disc ... paul+henri

On trouve l'accès à la page de ARCHIVES Paris en cliquant sur la ligne 1903 service militaire. Mais le nom de mon grand-oncle est mal orthographié sur ARCHIVES Paris: il est au nom de DISCKBEIN (et non DISCHBEIN) Paul, Henri, matricule 2038

Je profite de ce nouveau message concernant mon grand-oncle pour demander si on sait pourquoi un soldat du 125e régiment d'infanterie, mobilisé en août 14 (c'est le premier mari de ma grand-mère DISCHBEIN, donc le beau-frère de Paul), a été vu par la commission spéciale de Saint-Brieuc en novembre 1914, avant d'être réformé n°2 pour tuberculose. Pourquoi Saint-Brieuc ? Est-ce normal ?
Si je pose cette deuxième question, c'est parce que je travaille sur des hommes de ma famille qui on eu des soucis de santé en 14-18.
Merci d'avance pour toutes les réponses.
Avatar de l’utilisateur
thibval
Messages : 1239
Inscription : mar. janv. 10, 2017 1:00 am
Localisation : Finistère
Contact :

Re: Service auxiliaire

Message par thibval »

Bonsoir,

La fiche est indexée au nom de DISCKBEIN
https://archives.paris.fr/arkotheque/vi ... em_zoom=98

Après le 23e RIC, il a été démobilisé par le 22e régiment d'artillerie. Mis il n'était pas libéré du service militaire pour autant. Voir classe 1903 :
https://parcours-combattant14-18.fr/tab ... 86-a-1919/

Il a donc été affecté ensuite au 13e régiment d'artillerie de campagne puis au 32e régiment d'artillerie divisionnaire avant d'être classé sans affectation en 1927.
Je rejoins Loloastre dans son idée que ces affectation successives n'étaient probablement que purement administratives.

Concernant votre nouvelle demande d'un briochin, il vaut mieux ouvrir un nouveau sujet dédié pour éviter de s'emmêler les pinceaux. N'oubliez pas de nous préciser les noms/prénoms/date de naissance/matricule/bureau de recrutement (lien vers la fiche matricule complète idéalement) pour que nous ayons des billes pour vous répondre.

Belle soirée,

Thibaut
Site internet de recherches sur les infirmières décédées entre 1914 et 1921 : https://angesblancs1418.fr/
psvarlet
Messages : 112
Inscription : lun. sept. 03, 2018 8:45 pm

Re: Service auxiliaire

Message par psvarlet »

Merci pour votre aide et pour le lien "parcours combattant 14-18" que je ne connaissais pas. Je suis d'accord avec l'idée des affectations successives purement administratives. C'est logique
Quand à l'autre homme, le premier mari de ma grand-mère (LELASSEUX Louis Jean, Matricule 1246 à Paris), il n'était pas du tout briochin. C'était un parisien (bien que né dans le Maine-et-Loire). Je joins la partie de sa fiche pour laquelle je ne saisis pas trop l'"étape Saint-Brieuc". Cet homme était tuberculeux d'après la Commission spéciale briochine. Mais pourquoi la commission s'est-elle tenue en Bretagne ? Y a-t-il un lien indirect avec le 154e RI ? Faut-il envisager plutôt que le mari de ma grand-mère a été affecté très tôt dans un hôpital de Saint-Brieuc dès qu'il a commencé à avoir des symptômes tuberculeux importants, et ce avant de passer en commission ?
Merci d'avance pour l'aide apportée.
Pièces jointes
archives_FRAD075RM_D4R1_1206_0596_D.jpg
archives_FRAD075RM_D4R1_1206_0596_D.jpg (86.8 Kio) Consulté 248 fois
Répondre

Revenir à « Recherches »