Dissolution du 110 ème RI

l'artiflot02
Messages : 28
Inscription : mar. févr. 21, 2017 1:00 am

Re: Dissolution du 110 ème RI

Message par l'artiflot02 » sam. sept. 28, 2019 2:29 pm

Bonjour MONCEY,

En recherchant ce que j'avais déjà écrit sur le blog, que j'ai trouvé sur mon smartphone, et dont je suis infoutu de reproduire la manip sur mon PC, j'ai fini par retrouver, avec bien du mal cette discussion.

Je viens donc de me rendre compte que vous aviez répondu à ma note, j'avais oublié de cocher la case "recevoir une notification ...", ça m'apprendra, je viens de refaire cette même boulette pour d'autres discussion, bon passons.

Le fond Lussiez ne consiste pas seulement au seuls carnets de guerre du capitaine, qui a d'ailleurs survécu. Il y aurait aussi des photos des officiers du 110, d'avant 1914, et bien d'autres choses encore.
J'avais voulu profiter de mes dernières vacances avant ma retraite pour aller aux archives situées dans la halle au grain, mais bien que j'aie vérifié que ces archives soient ouvertes entre Noël et le 1 janvier dernier, je me suis cassé le nez du fait que toute la Halle au grain était fermée ! un AR Soissons-Dunkerque pour rien, sympa !
Je compte retenter ma chance sous peu maintenant puisque je suis un jeune retraité.
Pour votre info, le 10/09/1914, les 208e, 273e et 310e de la 102e brigade de réserve, partis le matin de Soizy-aux-Bois, d'une étape plein-est avaient pour but de seulement cantonner à Coligny (un seul l, aujourd'hui mairie principale du regroupement de commune Val des Marais (Coligny, Aulnizeux, Aulnay-aux-planches et Morains-le-Petit)). En cherchant à s'installer dans les bois à l'est de Coligny, ils se sont fait tirer dessus, si bien qu'un ordre du général de division a été donné dans l'après-midi au 5e bataillon du 310 et à tout le 273, d'attaquer jusque Pierre-Morains, alors que cet objectif était assigné au 68e RI (n'est-ce pas Jérôme !) au même moment. Un manque de liaison peut-être, a fait que les artilleries ( de la 102e brigade de réserve et celle de la brigade Moussy ont tiré sur le terrain de l'engagement ce qui aurait entraîné la mort de 6 hommes du 310, d'autant plus qu'une batterie allemande s'est mêlée au "concert") et tout ce monde à reflué plutôt en désordre jusque Colligny pour s'y reformer ; je n'ai pas (encore) trouvé les JMO des 2 artilleries divisionnaires françaises, existe t'il d'ailleurs pour la 102e brigade de réserve qui employait des groupes détachés de RAC opérant ailleurs. Voir aussi les infos données hier et ce matin sur la discussion "La plaque d'identité militaire en 1914"

Cordialement,
Jean-Luc
Jean-Luc

l'artiflot02
Messages : 28
Inscription : mar. févr. 21, 2017 1:00 am

Re: Dissolution du 110 ème RI

Message par l'artiflot02 » sam. sept. 28, 2019 4:35 pm

encore une coquille que j'ai laissée passer décidément, lire division Moussy et non brigade Moussy, 17ème division d'active, 9e corps d'armée, IXe Armée qui remontait depuis Fère-Champenoise via Morains-le-Petit pour ce qui concerne sa 33ème brigade (68e et 90e RI), comme je l'ai dit le 68e attaquait Pierre-Morains et le 90e Ecury-le-Repos. Ils se sont tous 2 cassés les dents sur les mêmes unités de la 24e division de réserve saxonne, avec en prime pour le 68, 2 voire 3 régiments de Grenadiers de la Garde positionnés, eux au finage des terroirs de Pierre-Morains et Morains-le-Petit, les allemands ont profité de la nuit du 10 au 11 pour évacuer Pierre-Morains, non investi le 10. La 102ème brigade de réserve appartenait quant à elle à la 51e division de réserve, Xe corps d'armée, Ve armée qui avait commencé à repousser les allemands à l'ouest dès le 9, à l'aile gauche de la IXe Armée
Jean-Luc

l'artiflot02
Messages : 28
Inscription : mar. févr. 21, 2017 1:00 am

Re: Dissolution du 110 ème RI

Message par l'artiflot02 » dim. oct. 06, 2019 9:39 pm

bonsoir MONCEY

En consultant votre Blog Sur le 310, vous m'apprenez que le soldat Amédée Muyls appartenait précisément à la 17e Cie du capitaine Lussiez,info que ne m'avait pas donné son petit-fils, et son commentaire ce-jour là est plutôt différent de son capitaine et du rédacteur du JMO du 310.
Départ à 5 h, marche jusqu’à midi, pas de grande halte.
A 2 h, déploiement du 273eme et du 310eme.
Cerner par les Prussiens.
Méprise d’artillerie du 57eme d’artillerie, il nous ont tirer sur nous, même pendant que l’ont aller à baionnette, au moment de la capture allemande.
Cantonner à Coligny.
Ce soldat s'est trompé je crois (il a bien écrit 57e), son capitaine parle lui de l'artillerie du 90e RI, ce qui est aussi erroné puisque c'était le 68e de la même brigade qui avait pour objectif d'attaquer Pierre-Morains. Ils voulaient tous deux, en tout cas, parler de l'artillerie de l'AD17 (général Moussy)

Cordialement,
Jean-Luc
Jean-Luc

Répondre

Revenir à « Presse - Radio - Télé »