Abel Garçault - Louis Chochoi - Fusillés le 27.12.14 à Popperinghe

Parcours individuels & récits de combattants
JPL 85_08
Messages : 323
Inscription : sam. déc. 21, 2013 1:00 am

Re: Abel Garçault - Louis Chochoi - Fusillés le 27.12.14 à Popperinghe

Message par JPL 85_08 » mar. août 09, 2016 10:47 am

Bonjour à toutes et à tous,

Je découvre ce matin ce sujet: les dossiers de ces 2 soldats (GARCAULT et CHOCHOI) sont en ligne sur la base des fusillés de la 1ère GM à l'adresse ci-après:

http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_rotate=F

Bonne journée. Cordialement,

Jean-Pierre

garigliano1
Messages : 709
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: Abel Garçault - Louis Chochoi - Fusillés le 27.12.14 à Popperinghe

Message par garigliano1 » mar. août 09, 2016 4:01 pm

Bonjour à tous

Il me semble que l'article de la nouvelle république avait été évoqué par Jérôme Charraud en 2015.

Pour Chochoi et Garcault, les dossiers n'avaient pas disparu puisque le général Bach avait autorisé leurs consultations à l'époque. Mal "rangés" , ils avaient refait "surface" lors du chantier de la numérisation des dossiers des fusillés.

Cordialement

yves

http://prisme1418.blogspot.fr/

Avatar de l’utilisateur
LieutPradelle
Messages : 3
Inscription : mar. janv. 08, 2019 11:27 am

Garcault Chochoi

Message par LieutPradelle » mer. janv. 09, 2019 12:19 pm

Bonjour,
pardonnez ma maladresse, je ne sais trop où poster mes bricoles, je vois ce maheureux Lescop, fusillé pour mutilation...peut-être est-ce l'endroit pour poster un cas semblable mais qui me parait tout aussi exemplaire : Garçaut, Abel-Louis (1° RZM) fusillé le 27-12-14. en même temps que Chochois. P 219 du dossier une lettre de l'aumônier qui l'a assisté est passionnante : il sait que c'est une erreur judiciaire mais c'est un patriote et il fait de Garçaut une victime qui consent à être un exemple, qui crie "je suis innocent, vive la France". L'aumônier justifie aussi la parodie de justice : pièce à conviction pas convaincante ; procès en qq minutes et l'explique par une vague de mutilations. P 205 lettre d'un avocat tout aussi patriote qui explique pourquoi il a pris ses distances avec cette justice. P 263 le PV d'exécution est exceptionnel, il mentionne le " vive la France", sur ordre du commandement dit l'aumônier. P 214 lettre d'un pasteur dans la même tonalité.
Dans le dossier p 110 un rapport du célèbre Dr Paul très sceptique sur la relation trace de poudre <=> mutilation volontaire.
P 15 l'arrêt qui casse le jugement et le réduit en miettes conclut cette terrible histoire.

Pas tout à fait : ils étaient trois ! le troisième est un tirailleur algérien ( Mohammed Ben Ouahim) qui ne parle pas français (l'aumônier). Qui était-il ? je n'ai rien trouvé parmi le tirailleurs algériens qui corresponde
Merci de votre patience ; mille pardons si j'ai posté où il ne fallait pas.

Avatar de l’utilisateur
Charraud Jerome
Messages : 8392
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Entre Berry et Sologne
Contact :

chochoi garcault

Message par Charraud Jerome » mer. janv. 09, 2019 12:59 pm

Bonjour
En utilisant le moteur de recherche du forum, on trouve un sujet spécifique concernant Garcault et Chochoi viewtopic.php?f=12&t=19709&hilit=garcault

Il est à noter que l'affaire Garcault a fait l'objet d'un excellent ouvrage
http://www.la-bouinotte.org/index.php?p ... &Itemid=66

Je peux même rajouter que le portait d'Abel a été retrouvé depuis https://www.lanouvellerepublique.fr/ind ... l-garcault

Cordialement
Jérôme Charraud
Les 68, 90, 268 et 290e RI dans la GG
Les soldats de l'Indre tombés pendant la GG
"" Avançons, gais lurons, garnements, de notre vieux régiment."
Image

garigliano1
Messages : 709
Inscription : dim. nov. 18, 2007 1:00 am

Re: Abel Garçault - Louis Chochoi - Fusillés le 27.12.14 à Popperinghe

Message par garigliano1 » ven. janv. 11, 2019 1:03 pm

bonjour à tous

Le sort du 3ème soldat , Ruduri, condamné par le conseil de guerre spécial du 26 décembre 1914, est indirectement évoqué dans le dossier de procédure des fusillés Chochoi et Garcault

pommier 3.JPG
pommier 3.JPG (82.42 Kio) Consulté 149 fois
C'est le commissaire rapporteur du conseil de guerre qui témoigne, on peut donc le croire. L’aumônier indique une autre version qui n'est pas confirmée ni par le greffier , ni par le commissaire-rapporteur.

Cordialement

yves
http://prisme1418.blogspot.com/

Répondre

Revenir à « Parcours & livres d'or »