la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

garance.
Messages : 821
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par garance. » lun. nov. 20, 2017 3:18 pm

Bonjour
sauf erreur de ma part, cette charge héroïque n'a pas encore été publiée sur ce beau forum
La pj est extraite du livre du général Chambe
Adieu Cavalerie
http://www.opex360.com/2009/11/10/1914- ... ant-verny/
bien cdt Garance

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 897
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par demonts » mar. nov. 21, 2017 10:22 am

Bonjour
Effectivement belle charge menée dans un bel élan comme les cavaliers du 1er empire savaient le faire. Ah! si le général CONNEAU avait été plus jeune et de la trempe d'un LASALLE, la première guerre mondiale aurait été terminée dès 1914.
Cordialement
François

garance.
Messages : 821
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par garance. » sam. nov. 25, 2017 2:07 pm

bonjour
une photo du s/Lt Verny
http://saint-cyr-memorial.alumnforce.or ... 12_PLE.jpg
cdt Garance
"Il pleuvait en cette nuit de Noël 1914, où les Rois Mages portaient des Minenwerfer."

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2100
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par b sonneck » jeu. déc. 07, 2017 6:40 pm

Bonjour,

Une belle charge en effet, comme en rêvait la cavalerie française. Les JMO des unités de cavalerie sont pleins, en août 14, de la frustration ressentie au constat que, la plupart du temps, leurs homologues allemands refusent d'en découdre sabre au clair et se replient dès qu'ils sont chargés.

Je glisse ici ce texte relevé dans les carnets de guerre du sergent Alfred Joubaire, publiés à titre posthume en 1917 (il avait été tué en 1916). Il cite un article qui aurait, selon lui, été publié dans un journal du 5 octobre 1914 (qu'il ne nomme hélas pas) et qu'il attribue au général von Bülow. J'en reproduis ci-dessous le début, consacré à la cavalerie :

« Vos armées sont belles, mais pas très pratiques. Toutes les armes n’y sont pas d’égale valeur. D’abord, pardonnez-le moi, mais j’estime que votre cavalerie n’existe pas. Elle est superbe dans la charge. Mais la charge, cela n’existe plus. La charge c’est de la littérature, de la poésie, ce n’est plus la guerre. Le véritable rôle de la cavalerie c’est le service d’éclaireurs et de reconnaissance. Elle ne le remplit pas régulièrement. Cela vous ennuie, vous autres Français, de prendre garde. La prudence n’est pas votre affaire. Vous considérez la guerre comme une série de grandes aventures. Vous augmentez sans cesse le risque. On doit au contraire le diminuer. Il faut tout risquer dans la bataille ; mais il ne faut rien risquer en dehors d’elle.

(Edité pour mettre le texte cité en italiques)

Cordialement
Bernard

Avatar de l’utilisateur
demonts
Messages : 897
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par demonts » jeu. déc. 07, 2017 7:41 pm

Bonsoir,

Un autre lien sur le S/L VERNY. (Commune d'ADINFER)

Bonne lecture.

http://adinfer.free.fr/Monument/Memorial_Verny.htm

Cordialement

François

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: la charge du s-lt Verny (20ème Dragons) Forêt de Parroy 10 août 1914

Message par chanteloube » lun. déc. 25, 2017 5:30 pm

Bonjour,
pour illustrer ce que je lis ici
I
l cite un article qui aurait, selon lui, été publié dans un journal du 5 octobre 1914 (qu'il ne nomme hélas pas) et qu'il attribue au général von Bülow. J'en reproduis ci-dessous le début, consacré à la cavalerie :

« Vos armées sont belles, mais pas très pratiques. Toutes les armes n’y sont pas d’égale valeur. D’abord, pardonnez-le moi, mais j’estime que votre cavalerie n’existe pas. Elle est superbe dans la charge. Mais la charge, cela n’existe plus. La charge c’est de la littérature, de la poésie, ce n’est plus la guerre. Le véritable rôle de la cavalerie c’est le service d’éclaireurs et de reconnaissance. Elle ne le remplit pas régulièrement. Cela vous ennuie, vous autres Français, de prendre garde. La prudence n’est pas votre affaire. Vous considérez la guerre comme une série de grandes aventures. Vous augmentez sans cesse le risque. On doit au contraire le diminuer. Il faut tout risquer dans la bataille ; mais il ne faut rien risquer en dehors d’elle.



Je renvoie au carnage de la cavalerie allemande à LAGARDE le 11 août 14

106 cavaliers tués, 88 blessés, 295 chevaux perdus ! qui avait servi de leçon!

CC

Répondre

Revenir à « Cavalerie »