haie touloise et sape touloise

Répondre
bth74
Messages : 36
Inscription : lun. févr. 17, 2014 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par bth74 » dim. avr. 02, 2017 6:47 pm

Bonjour,
Je mène actuellement des recherches sur mon grand-père maternel Edmond GALLOIS (1892-1973), soldat au 168e R.I.
Quelqu’un pourrait-il m’expliquer ce que sont une « haie touloise » et une sape touloise » ?
Je lis en effet ces deux expressions dans le JMO :
JMO du 168e R.I., p. 26 : « Le 17 janvier 1915, un bombardement de ¾ d’heure précède l’attaque. A 10h, après un silence de 10 minutes, la 3e Compagnie du 168e enlève une position ; la 4e Compagnie, au contraire, échoue devant une haie touloise, impossible à franchir. »

JMO du 168e R.I., 18 mai 1915 « En raison du départ de la Compagnie de réserve, le nombre des travailleurs est infime ; chaque unité entretient son secteur et y apporte les améliorations désirables, mais les abattis dans la 3e ligne et la sape touloise ne peuvent être entrepris actuellement, d’autant que des mineurs auxiliaires sont à fournir au Génie. »
Merci d’avance
Bernard
bth

steinbach frederic
Messages : 233
Inscription : mer. déc. 22, 2004 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par steinbach frederic » lun. avr. 03, 2017 12:05 am

Bonsoir,
D'après une photo en représentant au BLP, la haie touloise correspond à des gros chevaux de frises disposés au dessus des tranchées.
Cordialement
Frédéric


bth74
Messages : 36
Inscription : lun. févr. 17, 2014 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par bth74 » lun. avr. 03, 2017 10:27 am

Merci beaucoup.
Mais pouvez-vous me dire ce qu'est le BLP ? Auriez-vous une idée de l'origine de cet adjectif "touloise" ?
Cordialement
Bernard
bth

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3111
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: haie touloise et sape touloise

Message par marcus » lun. avr. 03, 2017 10:48 am

Bonjour,

A priori:
BLP = Bois le Prêtre
"toulois(e)" = référence à la ville de Toul (54), à proximité dudit bois

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

bth74
Messages : 36
Inscription : lun. févr. 17, 2014 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par bth74 » lun. avr. 03, 2017 3:26 pm

Ah, mais c'est bien sûr ! Mon grand-père a été un des "Loups du Bois-le-Prêtre", en garnison au fort de Frouard près de Toul en 1913-14.
Un grand merci pour cet éclaircissement.
Je suis en train de retracer tout son parcours au 168e RI. Si quelqu'un est intéressé, je communiquerai volontiers mes trouvailles et autres retranscriptions de JMO.
Cordialement
Bernard
bth

steinbach frederic
Messages : 233
Inscription : mer. déc. 22, 2004 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par steinbach frederic » mar. avr. 04, 2017 9:16 pm

Bonsoir,
Mieux que dans parler, autant voir ce que cela donne sur le terrain.
Je valide l'interprétation de Marcus pour le BLP, c'est effectivement le Bois-le-Prêtre.
Bonne soirée.
Frédéric

Image

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2792
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par IM Louis Jean » jeu. avr. 20, 2017 1:01 pm

Bonjour à toutes et à tous,
"toulois(e)" = référence à la ville de Toul (54), à proximité dudit bois
Dans "Les conditions géographiques de la guerre sur le front français" on peut lire << Dans les bois de Pont-à-Mousson, la <<sape touloise>>, procédé de guerre renouvelé de César, a permis à la brigade Riberpray une avance lente, mais sûre. >>

Je pense donc que "Touloise" fait plutôt référence à la brigade de Toul du général Riberpray évoquée dans ce fil : Brigade active de Toul.

Cordialement
Étienne


<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

JeFW
Messages : 30
Inscription : sam. déc. 21, 2013 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par JeFW » mar. oct. 31, 2017 1:56 pm

Bonjour

Ma modeste contribution à la résolution de ce mystère :

Je suis en train d'écrire un chapitre sur la guerre de mines au Bois le Prêtre ; pour ce faire, de nombreuses visites au S.H.D. s'imposent, et, lors de l'une d'elles, je suis tombé sur une carte mentionnant cette "sape touloise". Il s'agit donc, entre autre, du nom d'une tranchée dans le sous-secteur du Mouchoir, Bois le Prêtre.

Image

Je n'ai trouvé, par contre, aucune mention de sape touloise comme technique de creusement de sape ou de tranchée, à part l'énigmatique phrase citée par Etienne ; rien dans l'école de sape non plus.

Alors, technique de creusement éponyme d'une tranchée ? ou simplement nom de tranchée ?

Bien à vous

JeF

GERAUD
Messages : 443
Inscription : sam. déc. 09, 2006 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par GERAUD » dim. déc. 17, 2017 11:54 pm

Bonjour à tous,
Il y a des années je me suis intéressé au Bois le Prêtre où a combattu et a été tué le SLT Théodore VABRE du 169, cousin germain de mon père.
Il semble me souvenir que la "sape Touloise" était le procédé utilisé par la 73ème DI et la Brigade active de Toul pour mener leurs attaques notamment en décembre 14 vers le père Hilarion. Méthode évoquée par le général DUBAIL dans son "Journal de campagne" pages 265-266 "Méthode de progression à la sape" :
"11 décembre... Je vais à la 73ème Division pour dire au général Lebocq toute ma satisfaction des progrès et de sa méthode qui est la suivante :
Pour sa progression sous bois, il détermine la zone dans laquelle va s'opérer son offensive et il en assure immédiatement le flanquement des deux côtés. Il pousse à cet effet, sur chacun de ces flancs, un canon qu'il établit sur une allée, sur un layon ou même en plein bois, s'il peut avoir des vues et un champ de tir.
Sous la protection de ce flanquement et des deux côtés, on part en sape pour tireur à genou ; mais on commence par débroussailler et par constituer du côté extérieur une vraie muraille verticale d'abatis, qui peut atteindre jusqu'à un mètre d'épaisseur et qu'on renforce du petit parapet que donne la tranchée pour tireur à genou d'où on peut tirer à travers l'abatis. La muraille est tenue au moyen de fils de fer.
On comprend facilement qu'en cas d'attaque venant de flanc, la plus dangereuse puisque, de front, la garnison de la position de départ tient l'ennemi sous son tir direct, les travailleurs puissent s'établir instantanément sur le retranchement et ouvrir le feu. En admettant même que l'attaque progresse, elle tombe bientôt sous les coups de canon de flanquement.
Je ferai connaître aux autres Corps cette méthode qui n'est certainement pas applicable sous bois dans toutes les situations, mais qui pourra souvent donner d'excellents résultats par la rapidité de progression qu'elle permet."
Cordialement,
Géraud

GERAUD
Messages : 443
Inscription : sam. déc. 09, 2006 1:00 am

Re: haie touloise et sape touloise

Message par GERAUD » mar. déc. 19, 2017 1:23 am

Bonjour à tous,
En complément de mon message précédent : je viens de consulter le JMO (2 août au 31 décembre 1914) du 353ème RI. Vous y trouverez p. 173 et suivantes des précisions sur l'exécution d'une sape touloise lors des opérations , en décembre 1914, pour la conquête du secteur du Père Hilarion.
Cordialement,
Géraud

Répondre

Revenir à « Génie »