Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Avatar de l’utilisateur
jpbte63
Messages : 319
Inscription : mer. déc. 11, 2013 1:00 am

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par jpbte63 » sam. déc. 23, 2017 4:04 pm

Bonjour,

Le pantalon rouge, le pantalon-cible, a vécu. On voit beaucoup de pantalons bleus sur le front.Si la paix n’avait été troublée, nous assisterions encore aux discussions sans fin des commissions nommées par le ministère de la guerre pour étudier la transformation de l’uniforme. Le canon a tonné : militaires, fonctionnaires, artistes et tailleurs sont tombés d ’accord ; ils ont sacrifié la culotte rouge. Plusieurs disaient : « Conservons le pantalon rouge ; il s’est couvert de gloire!»
Le pantalon rouge était-il à Fontenoy et à Austerlitz ? Point. Il n ’a fait son apparition qu’en 1828. Quelle est l’histoire du pantalon rouge? L’uniforme français, avant 1789, était blanc-gris. Le bleu fut la couleur des soldats de la Révolution. Le pantalon rouge apparaît sous l’Empire. Deux régiments de hussards le portent. Lors des guerres d’Espagne, les paysans insurgés prirent souvent ces hussards pour des Anglais. Le portent également les aides de camp du maréchal Berthier, et l’un d’eux, Lejeune, lui dut la vie. Lejeune, qui devint général et mourut peintre d’histoire, accomplissait une mission lorsqu’il fut surpris par les guérilleros. Grâce à sa culotte, on le tint pour un officier du général Moore, alors en retraite sur La Corogne. Sinon, il eût enduré d’épouvantables supplices. Quelle fut la cause qui fit adopter le pantalon rouge en 1828 ? Une cause exclusivement économique. A cette époque, la couleur bleue s’obtenait à l'aide de l’indigo. Mais l’indigo, produit d’outre-mer, coûtait très cher. Déjà, en 1806, Napoléon avait tenté une économie notable, une économie forcée d’ailleurs (la mer, comme aujourd’hui, appartenait aux Anglais, en habillant ses soldats d’Iéna de blanc-gris. Il renonça bientôt à cette teinte.Mais, à la fin de l’Empire, la garance s’acclimata dans la région limitée par le Rhône et la Durance, et le gouvernement décida, afin d’encourager cette culture, de teindre désormais en rouge les pantalons militaires. Depuis une quarantaine d’années, malheureusement pour les propriétaires vauclusiens, la garance a été supplantée par l’alizarine, produit chimique tiré de la houille par l'intermédiaire du phénol. Malgré ce progrès, l’administration militaire observait rigoureusement la consigne de respecter le pantalon rouge, sa légende de gloire, ses souvenirs nationaux. La guerre a rompu la tradition.
Le pantalon rouge est mort ; vive le pantalon bleu ! Pouvait-il souhaiter de plus sensationnels débuts.

Joyeuses fêtes de fin d'année à toutes et à tous.
Jean-Pierre
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.
Louis Hubert Lyautey

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3081
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par Skellbraz . » sam. déc. 23, 2017 5:21 pm

Bonjour à toutes et tous,

Merci Jean Pierre pour cette recherche et pour son partage.
Cordialement
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

rslc55
Messages : 1474
Inscription : dim. sept. 03, 2006 2:00 am

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par rslc55 » mar. déc. 26, 2017 12:13 pm

Bonjour Jean-Pierre

Merci pour ce partage de quel journal est tiré cet article ?
Cordialement
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4795
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par Yv' » mar. déc. 26, 2017 1:36 pm

Bonjour à tous,

Merci à Jean-Pierre pour cet article.
Pas très facile à retrouver, mais enfin le voici en intégralité : L'Excelsior, 2 décembre 1914, p. 3, http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4602916t/f3.item

Cordialement,
Yves

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3081
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par Skellbraz . » mar. déc. 26, 2017 1:57 pm

bonjour à toutes et tous,
merci Yves pour le lien gallica.
Cordialement.
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
jpbte63
Messages : 319
Inscription : mer. déc. 11, 2013 1:00 am

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par jpbte63 » mar. déc. 26, 2017 7:42 pm

Bonsoir,

L'Avenir du Puy-de-Dôme et du centre page 4 sur Overnia

Cordialement
Jean-Pierre
Quand on ne fait pas tout pour être le premier, le devenir ou le rester, on ne demeure pas le deuxième. On tombe fatalement le dernier.
Louis Hubert Lyautey

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2792
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par IM Louis Jean » jeu. déc. 28, 2017 9:21 am

Bonjour à toutes et à tous,

26 juillet 1829 : décision portant que le pantalon de drap garance sera substitué au pantalon bleu dans l'uniforme de l'infanterie.

La genèse de cette décision fait l'objet d'un article dans un numéro de La Sabretache en 1923, visible sur Gallica. Contrairement à beaucoup d'articles, dans celui-ci les documents sont cités et mêmes repris, parfois dans leur intégralité.

Il ressort des différents textes que l'économie est certainement le déclencheur de la décision mais non à son origine. Il y a bien sûr l'exception du 8ème Hussards qui, en 1807, substitua la garance au carmin par souci d'économie, après que nos chimistes aient trouvé la méthode pour isoler l'alizarine naturelle, la rendant ainsi meilleur marché. Le 8ème Hussards se fera vertement rappelé à l'ordre et ce n'est qu'en 1817 que les Hussards, à une exception près, adopteront uniformément la garance en remplacement des diverses teintes, grises, vertes, bleues ... en usage jusque là. Si l'économie est bien à l'origine de la première utilisation de la garance c'est grâce aux progrès de la chimie, et non dans le but de favoriser la culture de la garance, acclimatée en France depuis le milieu du XVIIIème siècle, mais qui donnait jusqu'alors un rouge tirant sur le brunâtre. Les Chasseurs à cheval en 1820, puis les dragons en 1823, suivis des carabiniers en 1828, adopteront la couleur garance. Cette dernière, devenue le symbole de l'infanterie française fut donc d'abord une couleur de cavaliers!

On ne saura qui adressa la proposition au général Coutard, commandant la 1ère division militaire à Paris, mais il la trouva intéressante et demanda en 1828 à ses chefs de corps d'Infanterie leur avis sur l'adoption de la couleur garance pour les pantalons des fantassins ; peut-être trouvait-il ses fantassins bien ternes en bleu à côtés des fringants cavaliers légers en garance ?

Leur réponse favorable est argumentée :

<< nous trouvons

1° Que cette couleur réhausse les hommes, flatte le coup d'oeil, favorise la coquetterie inhérente au soldat français ;

2° Que quelque soit l'attention donnée dans les corps pour la tenue, il est impossible d'éviter que l'habit bleu dans sa dernière année de durée ne soit pas disparate, par sa vétusté, avec le pantalon bleu qui est renouvelé tons les ans, inconvénient qui n'existerait plus avec le pantalon garance ;

3° Que l'entretien de ce pantalon est facile et qu'il est en harmonie avec toutes les parties de couleur distinctive de l'habillement et de la coiffure ;

4" Qu'il en résulte pour le trésor une économie immense reconnue être de 3 fr. 62 c. par pantalon de soldat et de 4 fr. 55 c. par pantalon de sous-officier (1)

5° Qu'enfin l'adoption de cette couleur favoriserait, et développerait en France une industrie déjà devenue nationale et qu'on éviterait par là de se rendre tributaires des étrangers qui seuls fournissent à nos fabriques l'indigo nécessaire à la teinture. >>

Dans sa lettre du 25 décembre 1828 au Ministre Secrétaire d'état de la Guerre, le général insiste principalement sur l'économie réalisée qui permettrait enfin d'augmenter les soldes.

L'essai de la nouvelle tenue sur un bataillon du 50e de ligne de Verdun, qui fut passé en revue à Paris par le dauphin, s'est montré concluant et la proposition fut approuvée par le roi Charles X le 26 juillet 1829.

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3081
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Le pantalon rouge (article de presse du 08/12/1914)

Message par Skellbraz . » jeu. déc. 28, 2017 11:14 am

Bonjour à toutes et tous,
Merci Etienne, pour le récit et pour le lien.

Codialement
Brigitte
PS: merci Jean Pierre pour le lien vers Overnia
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Répondre

Revenir à « Equipements - Uniformes »