Page 1 sur 1

Gendarme tué par un déserteur en ... 1919

Publié : dim. déc. 20, 2020 12:32 pm
par monte-au-creneau
Bonjour,

Sur l'une des lettres écrites par un Grand-Oncle, au début de 1919, il exprime sa lassitude de ne pas encore être démobilisé ! Il avait hate de retrouver sa femme et son métier d'instituteur... Il aurait presque pu déserter, et alors ...

... Et alors être abattu par un gendarme : car en mars 1919, déserter l'armée exposait à avoir la prévoté à ses trousses, voire même à se faire tuer.

Mais cette fois, c'est le gendarme qui a été tué par le déserteur, à en croire cette fiche du gendarme à cheval Raphaël Arnould TASSEZ : "Mort pour la France le 11-03-1919 (Desvres - 62) Tué en service commandé par un déserteur".
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... m_rotate=F

On nous dira qu'on était encore en état de guerre...

Gendarme tué par un déserteur en ... 1919.

Publié : dim. déc. 20, 2020 4:55 pm
par Rutilius
Bonjour à tous,


Le Grand Écho du Nord de la France, n° 71, Dimanche 16 mars 1919, p. 2.

O - .JPG
O - .JPG (257.42 Kio) Consulté 336 fois

Re: Gendarme tué par un déserteur en ... 1919

Publié : lun. déc. 21, 2020 10:39 am
par monte-au-creneau
Bonjour et merci, Rutilus d'avoir trouvé au fin fond du web cette coupure de journal.

Cela nous rappelle qu'il y avait de nombreuses nationalités encore présentes au lendemains de la guerre, dont des Portuguais.

Ces 2 criminels portuguais ont probablement été fusillés et peut-être qu'ils se trouvent maintenant au cimetière portuguais de Richebourg...

Cordialement.

Re: Gendarme tué par un déserteur en ... 1919

Publié : lun. déc. 21, 2020 11:34 am
par monte-au-creneau
Re,

Encore un cas de gendarme tué par un déserteur, encore après l'armistice, le 29 décembre 1918 :

"Tué d'une balle de pistolet par un dangereux déserteur qu'il venait d'arrêter" :

Paul Alexandre Appolinaire SICURANI, gendarme 5e Légion de gendarmerie, décédé à SENS (Yonne)

https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... m_rotate=F

Ces 2 cas se rajoutent à celui bien connu du gendarme LEMPEREUR.



Encore un cas : Mathieu DELVOLVE, Mort pour la France le 04-07-1917 (Port-Saint-Louis-du-Rhône, 13 - Bouches-du-Rhône, France) : Tué en service commandé (poursuite d'un déserteur)

https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... m_rotate=F