Cercueils de corps rendus aux familles

air339
Messages : 2871
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: Cercueils de corps rendus aux familles

Message par air339 » mar. sept. 14, 2021 7:59 am

Bonjour,


Un avis du Ministère des pensions, publié au JO du 17 juillet 1921, prévoit l'arrête momentané du transfert des corps des militaires morts pour la France :

"En raison des conditions de la température, le ministre des pensions a décidé de surseoir au transfert (les corps du 15 juillet au 1er octobre. Au cas où les circonstances le permettraient, les opérations seraient reprises avant l'expiration du délai indiqué".

L'avis n'est pas motivé, mais on peut comprendre que la chaleur estivale rende pénible le transport de corps incomplètement décomposé.

Cordialement,

Régis R.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4099
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Cercueils de corps rendus aux familles

Message par monte-au-creneau » mar. sept. 14, 2021 6:17 pm

air339 a écrit :
mar. sept. 14, 2021 7:59 am
Bonjour,


Un avis du Ministère des pensions, publié au JO du 17 juillet 1921, prévoit l'arrête momentané du transfert des corps des militaires morts pour la France :

"En raison des conditions de la température, le ministre des pensions a décidé de surseoir au transfert (les corps du 15 juillet au 1er octobre. Au cas où les circonstances le permettraient, les opérations seraient reprises avant l'expiration du délai indiqué".

L'avis n'est pas motivé, mais on peut comprendre que la chaleur estivale rende pénible le transport de corps incomplètement décomposé.

Cordialement,

Régis R.
Bonjour Régis,

Avec pourtant des cercueils qui devaient être étanches avec des fermetures hermétiques, selon le cahier des charges...

Quand on a senti une fois un corps d'animal en décomposition sous la chaleur... au point que l'odeur reste accrochée aux vétements très longtemps.
J'aimerais bien étaler ma confiture, mais le pot est vide !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 4099
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am
Localisation : Aube

Re: Cercueils de corps rendus aux familles

Message par monte-au-creneau » jeu. sept. 16, 2021 12:48 pm

Bonjour,

Ce texte paru au J.O.R.F est quand même révélateur du manque d'étanchéité des cercueils.

Je n'ai pas souvenir que Béatrix Pau en parle dans son livre. Ce qui est quand même majeur pour paraitre au JO : Cette décision est de grande ampleur et nationale (et pas locale ou limitée). Mais on ne peut pas tout trouver dans les archives.

Sans rapport direct avec les cercueils remis aux famille, mais en rapport avec l'odeur des corps en décomposition, un poilu disait que "l'odeur des cadavres donnait un odeur agréable et suave aux obus à gaz".

Un court extrait du médecin Louis Maufrais :

" ... Un capitaine de létat-major, quelque peu énervé, me demande de l'accompagner toutes affaires cessantes près de l'état-major de la brigade, pour faire enterrer une dizaine de morts. Je le suis, et je découvre un vrai charnier de cadavres en complète putréfaction.
[...]
Une heure plus tard, tout le monde est à pied d'oeuvre avec pelle, pioche, chlorure de chaux et toile de tente.
[...]
Et quel travail ! Dans une odeur effarante, il faut déplacer les corps, qui ont la figure noire, énorme, grouillant d'asticots, les déshabiller, prendre leur feuille d'identité et leur portefeuille...
"
J'aimerais bien étaler ma confiture, mais le pot est vide !

Dans les années 1920, on exhumait les poilus des cimetières du front. Et dans les années 2020, on exhume leurs archives des tréfonds du web.

Répondre

Revenir à « Sujets généraux et MDH »