Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

BENOIT
Messages : 48
Inscription : mar. nov. 30, 2004 1:00 am

Re: Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

Message par BENOIT » mar. oct. 13, 2009 12:15 am

Bonjour le forum,

Je vous transmets les éléments de texte ci-dessous qui me laissent dubitatif...

Au cours d'une recherche sur le JMO du 1er G.B.A. (groupe de bataillon d'afrique) je note à la date du 10 septembre 1916 alors que cette unité est engagée vers Maurepas :
" Le bataillon occupe la même situation que le 9. Continuation des travaux d'aménagement des boyaux jusqu'à la tranchée Sivas en vue des opérations à faire les jours suivants. Bombardement sérieux des Allemands. Les chasseurs THOMAZO, MAILLOT du 1er bataillon et CHARROUX du 3e bataillon, qui avaient été surpris essayant de quitter le champ de bataille aprés avoir dévalisé des cadavres allemands sont passés par les armes à 21 h 20 par ordre du général commandant la 45e Division algérienne Le général Quinquandon,( le chef de bataillon de Guiny est possesseur de l'ordre du général Cdt la 45e div.)" Je ne trouve aucune mention d'une décision de la justice militaire, que la décision du général. J'ai l'impression que le Chef de bataillon qui a du procéder à l'exécution se couvre en par cette déclaration "qu'il est bien détenteur de l'ordre du général ! " :pfff:
S'agissant des B.I.LA. (Les joyeux) je comprends que la discipline devait être "raide" mais là ... trois fusillés sans autre forme de procés ?! Sur la simple décision du général, un cas d'exécution sommaire... je pense que c'est à noter dans les archives d'autant que cela figure en toutes lettres dans le J.M.O.
....et les compte rendus des jours suivants sont aussi révélateurs, on y voit un capitaine allemand qui se rend, passé à la baïonnette parce que ses propos sont trop arrogants! ...pas bon être en ligne devant les B.I.L.A. :ouch:

Michel BENOIT





Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3177
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

Message par monte-au-creneau » mar. oct. 13, 2009 10:41 am

1-... surpris essayant de quitter le champ de bataille aprés avoir dévalisé des cadavres allemands sont passés par les armes à 21 h 20 par ordre du général commandant la 45e Division algérienne Le général Quinquandon

2-...J'ai l'impression que le Chef de bataillon qui a du procéder à l'exécution se couvre en par cette déclaration "qu'il est bien détenteur de l'ordre du général !
Bonjour,

1-
Qui a dit que les exécutions sommaires n'étaient pas tracées ? ! ! ! Pour une fois, on en trouve trace dans un JMO.

Les BILA et autres GS (détenus et autres repris de justice,...) n'étaient-ils pas tenu à la même justice militaire que les autres Unités ? En tout cas : pas bon d'être dans ces régiments.

2-C'est ce principe qui a permis toutes les actions et toutes les exactions : Confère le procès de Nuremberg où chaque haut dignitaire nazi a plaidé "non-coupable" et n'a fait qu'obéir et exécuter les ordre !

Désolé.

Au revoir.
Sylvain
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2798
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

Message par IM Louis Jean » mar. oct. 13, 2009 3:17 pm


2-C'est ce principe qui a permis toutes les actions et toutes les exactions : Confère le procès de Nuremberg où chaque haut dignitaire nazi a plaidé "non-coupable" et n'a fait qu'obéir et exécuter les ordre !

Désolé.

Au revoir.
Sylvain
Bonjour à toutes et à tous,

Les turpitudes humaines en général et ce principe en particulier sont hélas intemporelles et universelles. Il suffit de taper sur gogole : -"obéir aux ordres" "hutus" "procès"- ou -"obéir aux ordres" "khmers rouges" "procès"- pour s'en rendre compte! Ce principe est un des arguments des avocats de Duch lors de son procès en ... 2009...
Cette attitude relève plus, à mon avis, d'un concept psychologique plus que historique : <<Léon Festinger (1959) a forgé le concept de la dissonance cognitive, cette théorie nous dit que lorsqu'un évènement est dérangeant aux oreilles de notre conscience, nous allons le réécrire avec "rationalisation" et non raison.>> http://www.ihoes.be/publications_en_lig ... &amp;id=35

je pense donc que ce point 2 ne rentre pas dans le cadre :
<< 1) Être à propos

• Toutes les contributions sont les bienvenues, pour autant qu'elles rapportent du savoir supplémentaire à la communauté sur le thème de la Grande Guerre, ou qu'elles suscitent l'aide de ce savoir>>

Pour en revenir à l'origine de ce fil : ces fusillés ont-ils fait l'objet d'une demande de réhabilitation?

Cordialement
sesouvenir

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8658
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

Message par Alain Dubois-Choulik » mar. oct. 13, 2009 4:08 pm

Le général Quinquandon,( le chef de bataillon de Guiny est possesseur de l'ordre du général Cdt la 45e div.)
Bonjour,
A rapprocher du général Boutegourd ( ICI). L'exécution est aussi au JMO.
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
monte-au-creneau
Messages : 3177
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Pas tendre le Général Quiquendon de la 45e D.I.

Message par monte-au-creneau » mer. oct. 14, 2009 10:50 am

...à rapprocher du général Boutegourd
Bonjour mes amis,

Alain Dubois, vous citez (à juste titre) le nom du Général Boutegourd. D'autres noms de Généraux sont aussi marqués dans le même sens (une affaire de fusillés), tel le Général DELETOILE, qui pourtant vient de recevoir un éloge de la revue du Souvenir Français...
... je pense donc que ce point ne rentre pas dans le cadre : << 1) Être à propos
Sesouvenir, vous citez la charte du forum. Mais il ne faut pas tout prendre forcément au pied de la lettre. La banalité que j'ai énoncé
pourra être supprimée par un organisateur (s'il le décide). Autre banalité : La discipline est la force principale des armées mais on remercie encore certains généraux et soldats d'avoir désobéi ! ! :D

Au revoir.
Sylvain


Court extrait de "l'encyclopédie" VIKIPEDIA : (en post date)
"Le général Delétoile ordonne que les 250 soldats passent en cour martiale pour délit de lâcheté afin d'être exécutés. Après l'intervention d'autres officiers, cinq hommes sont finalement désignés et comparaissent, pour une parodie de procès. L'un d'eux est acquitté. Deux hommes ont été choisis par tirage au sort ..."
- QUESTION 1: La beauté des Uniformes des Militaires sert-elle à camoufler la laideur de la guerre ?
- QUESTION 2: Ceux qui aujourd'hui commémorent les Poilus sont-ils les mêmes que ceux qui, il y a 100 ans, les envoyaient au casse-pipe sans ménagement?

Répondre

Revenir à « Grandes unités »