citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

antoine92
Messages : 36
Inscription : dim. oct. 26, 2014 2:00 am

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par antoine92 » dim. janv. 19, 2020 6:38 pm

Re-bonsoir Bernard

Merci pour votre explication.

Faut-il comprendre que la MM a été attribuée à Eugène par une autorité autre que le ministre ?

Dans ce cas, cette citation à l'ordre du GQG serait en fait l'"exposé sommaire des services" qui doit accompagner la nomination dans la LH ou l'attribution de la MM.

Autrement dit, Eugène s'est vu attribuer la MM, mais n'a pas fait (à proprement parler) l'objet d'une citation stricto sensu.

Est-ce bien cela ?

Cordialement,
Antoine

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2284
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par b sonneck » dim. janv. 19, 2020 8:57 pm

re-bonsoir Antoine,

Légalement, c'est le ministre seul et non le commandant en chef, qui avait le pouvoir, pendant la Grande Guerre, de nommer dans la LH ou de décerner la médaille militaire, par ses arrêtés pris au titre du tableau spécial, en vertu du décret du 13 août 1914.
Au plan pratique, il est évident que c'est le commandant en chef qui prenait la décision, par citation à l'ordre du GQG, que le ministre avalisait ensuite. Ce qui explique que les arrêtés font souvent référence à des prises de rang antérieures à celle de l'arrêté.
Normalement, l'attribution de la LH ou de la médaille militaire "au feu", pour action d'éclat, s'accompagne d'une citation à l'ordre de l'armée et entraîne l'attribution de la croix de guerre avec palme. Pour en avoir le cœur net, il suffit de consulter l'arrêté ministériel, toujours publié au JO : l'attribution ou non de la croix de guerre est toujours spécifié à la fin de l'arrêté.
Cordialement
Bernard

antoine92
Messages : 36
Inscription : dim. oct. 26, 2014 2:00 am

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par antoine92 » dim. janv. 19, 2020 9:45 pm

Je rejoins votre analyse, qui me parait pertinente, sous les réserves suivantes :

1/ "Au plan pratique, il est évident que c'est le commandant en chef qui prenait la décision" : oui certainement.

2/ "par citation à l'ordre du GQG, que le ministre avalisait ensuite. Ce qui explique que les arrêtés font souvent référence à des prises de rang antérieures à celle de l'arrêté"

Je n'en suis pas sûr, les citations à l'ordre du GQG sont très minoritaires, la plupart des MM sont attribuées par la voie "règlementaire" de l'inscription préalable aux tableaux spéciaux.

Reste à comprendre ce qui motive un grand chef à décorer un soldat de la MM par cette voie "exceptionnelle", régularisée ensuite par l'inscription aux tableaux spéciaux.

3/ "Normalement, l'attribution de la LH ou de la médaille militaire "au feu", pour action d'éclat, s'accompagne d'une citation à l'ordre de l'armée et entraîne l'attribution de la croix de guerre avec palme"

Pas exactement (à mon avis). L'attribution de la LH ou de la MM s'accompagne :
(i) d'un "exposé sommaire des services" inséré au JO (loi du 25 juillet 1873)
(ii) de l'attribution d'une CG avec palme, "lorsque les motifs sont équivalents à une citation à l'ordre de l'armée" (décret du 23 avril 1915).

Dans les faits, la majorité des motifs ont été jugés équivalents à une citation à l'ordre de l'armée, de sorte que les LH et MM décernées ont été accompagnées d'une CG avec palme. Mais il arrive que ce ne soit pas le cas, dans ce cas l'arrêté d'inscription aux tableaux spéciaux (ou le décret présidentiel) précise que la concession ne comporte pas l’attribution de la Croix de guerre.

En tout état de cause, ce n'est pas une "citation" (à proprement parler) qui accompagne l'attribution de la LH ou de la MM, mais l'"exposé des services" visé par la loi du 25 juillet 1873.

C'est à mon avis toute l'ambiguité de la "citation à l'ordre du GQG" : s'agit-il

(i) d'une citation à l'ordre ?
(ii) ou bien de l'exposé des services qui accompagne la MM ?

4/ Eugène n’a pas été décoré « au feu » puisqu’il l’a été le 27 mars 1919.

Il ne fait d’ailleurs plus partie de l’armée active puisqu’il a été admis à faire valoir ses droits à la retraite par DM du 16 mars 1918.

5/ L'attribution de la MM à Eugène a fait l'objet d'un arrêté ministériel (inscription aux tableaux) en date du 14 mai 1919, publié au JO du 16 mai 1919 (p. 5042).
JO 16.05.1919 (p. 5042) - Copie.jpg
JO 16.05.1919 (p. 5042) - Copie.jpg (65.79 Kio) Consulté 214 fois
On relève que l'exposé des services reprend mot pour mot la "citation à l'ordre du GQG".

Mais il est précisé qu'elle ne comporte pas l'attribution de la CG (p. 5043).

En conclusion:

Je pense que votre analyse est la bonne : la prétendue "citation à l'ordre du GQG" est en fait "l'exposé des services" qui accompagne l'attribution de la MM par voie extraordinaire, c'est à dire hors tableaux spéciaux.

En atteste le fait que la "ratification" par arrêté ministériel en reprend les termes mot pour mot.

Reste à déterminer

(i) quelle (haute) autorité militaire s’est sentie investie du pouvoir de décorer Eugène, alors en retraite, sans passer par la procédure d’inscription aux tableau spéciaux.

(ii) pourquoi cette attribution de la MM ne s'accompagne pas de l'attribution de la CG.

Pardonnez-moi ce long développement. Je trouve la question intéressante, je serais heureux de contribuer à l'éclaircissement de cette notion de "citation à l'ordre du GQG".

Cordialement
Antoine

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2284
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par b sonneck » dim. janv. 19, 2020 10:19 pm

re-bonsoir.

1- Le tableau spécial ne nécessitait pas l'inscription préalable avant toute nomination. On a utilisé le terme de tableau par analogie avec le tableau de concours en vigueur dans la procédure du temps de paix.
2- Ce tableau spécial était toujours ouvert en 1919. Il n'a été déclaré clos qu'à l'issue des travaux de la commission Fayolle et les dernières nominations faites selon sa vertu l'ont été à la date du 16 juin 1920. Il fallait bien traiter tous les cas qui ne l'avaient pas été, faute de temps pendant les hostilités. Dans le cas qui vous occupe, on publie en 1919 une nomination qui aurait dû être faite en mars 1918. On est donc largement dans les clous.
3- J'ai écrit que l'attribution de la LH ou de la MM au feu s'accompagnait normalement d'une croix de guerre avec palme ; je n'ai pas écrit systématiquement… Et j'ai pris soin d'indiquer qu'il convenait de vérifier le texte de l'arrêté. Lorsqu'il n'y a pas de croix de guerre, c'est signe l'action récompensée avait déjà dû faire l'objet d'une citation.
Cordialement
Bernard

antoine92
Messages : 36
Inscription : dim. oct. 26, 2014 2:00 am

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par antoine92 » lun. janv. 20, 2020 12:53 am

Re bonsoir Bernard,

Sur les 3 points que vous avez développés, je suis d'accord avec vous.

Sur le 1er point, après vérification, vous avez raison, les concessions de la MM font bien l'objet d'un "ordre du GQG" (mais pas d'une citation à l'ordre) suivi d'un arrêté ministériel. D'où une prise de rang antérieure.

Sur les 2e et 3e points, je n'ai pas soutenu le contraire, mais peut-être nous sommes nous mal entendus.

En revanche, je reste sur mes positions en ce qui concerne les citations et les exposés des services. Les citations à l'ordre, pour actions d'éclat, sont mentionnées aux fiches matricules. Les exposés des services, qui accompagnent l’attribution de la LH ou la concession de la MM, sont publiés au JO, mais à ma connaissance pas inscrits à la fiche matricule.

A mon sens, l'exposé des services n'est pas la "citation qui motive la CG qui accompagne la LH ou la MM ...". Mais peu importe.

Si je reprends votre 1er post, je comprends que la citation "à l'ordre du GQG" d'Eugène est la "citation à l'ordre de l'armée" accompagnant la concession de la MM "au feu". Cette concession étant ensuite ratifiée par un arrêté ministériel, au titre du tableau spécial.

Admettons ces termes ... Mais, n'est-ce pas la procédure suivie pour la concession de toutes les MM durant la guerre ?

Pourquoi la "citation à l'ordre du GQG" d'Eugène figure-t-elle sur sa fiche matricule, alors qu'elle ne figure sur aucune des fiches matricules des 200.000 médaillés militaires antérieurs à la loi du 16 juin 1920 (ou sur très peu d'entre elles) ?

Quel évènement, ou quelles circonstances, ont fait que l'on ait jugé bon d'inscrire à la fois cette "citation" ET la mention de la MM. Sans prétendre à l'exhaustivité, je n'ai jamais rencontré une action d'éclat qui ait fait l'objet à la fois d'une citation à l'ordre ET d'un exposé des services identiques.

Cette circonstance est-elle que la MM d'Eugène lui aurait été concédée "au feu" ?

Mais je vous confirme qu'à la date du 15 mars 1918 (date de prise de rang) Eugène était à l’Hôpital auxiliaire n° 251 de Thiais (Seine) depuis septembre 1917 et qu'il rentrait chez lui à son domicile à Vitry midi et soir chez son épouse... Il était loin du feu (encore que ... ^^)

Cordialement,
Antoine

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2284
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: citation à l'ordre du Grand Quartier Général (?)

Message par b sonneck » lun. janv. 20, 2020 2:28 pm

Bonjour,

Pour avoir feuilleté page à page il y a plusieurs années, à la recherche des décorés de la LH, près de 300 registres matricules aux archives départementales de la Mayenne, je puis certifier que les médailles militaires inscrites sur les fiches matricules sont loin d'être rares pour la période 1914-1918.
Pa ailleurs, j'ai également et plus d'une fois rencontré des textes accompagnant une LH ou une MM reprenant à l'identique une citation immédiatement antérieure. Je crois bien, d'ailleurs, l'avoir explicitement signalé à l'occasion dans quelques une des notices qui composent le dictionnaire des décorés LH de la Mayenne (tome 4, période 1914-1920).
Cordialement
Bernard

Répondre

Revenir à « Grandes unités »