Landsturm Landwehr

Allemagne - Belgique - Canada - Etats-Unis - Grande-Bretagne - Italie - autres
rslc55
Messages : 1561
Inscription : dim. sept. 03, 2006 2:00 am

Landsturm Landwehr

Message par rslc55 » jeu. août 27, 2020 2:05 pm

Bonjour


Quel est l'équivalent français d'un soldat de la Landsturm ou de la Landwehr ?

Cordialement

Pierre

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3542
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Landsturm Landwehr

Message par marcus » jeu. août 27, 2020 4:48 pm

Bonjour Pierre,

Landwehr = Territoriale
Landsturm = Réserve de la Territoriale

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

rslc55
Messages : 1561
Inscription : dim. sept. 03, 2006 2:00 am

Re: Landsturm Landwehr

Message par rslc55 » jeu. août 27, 2020 5:04 pm

Bonjour Marc/


Merci. Concrètement avions nous une réserve de la territoriale ?. Si oui comment était-elle structurée?

Cordialement

Pierre

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2969
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Landsturm Landwehr

Message par michelstl » jeu. août 27, 2020 9:21 pm


rslc55
Messages : 1561
Inscription : dim. sept. 03, 2006 2:00 am

Re: Landsturm Landwehr

Message par rslc55 » ven. août 28, 2020 11:04 am

Bonjour


Merci, j'y vois un peu plus clair. Reste plus qu'à trouver leur correspondance en allemand.

Cordialement

Pierre

Avatar de l’utilisateur
RV
Messages : 867
Inscription : sam. déc. 11, 2004 1:00 am

Re: Landsturm Landwehr

Message par RV » ven. août 28, 2020 2:30 pm

Bonjour à tous
Le système de conscription allemand est un peu différent de celui de la France. Landwehr et Landsturm ne correspondent pas à la territoriale de la France. La démographie allemande étant très importante, une classe d'âge était plus nombreuse que les besoins en effectifs de l'armée allemande. Donc, un certain nombre d'hommes échappait au service militaire ou en faisait un symbolique (l'ersatz) mais des hommes de 20 ans allaient directement dans le landsturm et étaient mobilisés en temps de guerre dans ces unité de landsturm. Si très rapidement, dès octobre 1914, la plupart des hommes des régiments d'infanterie territoriale avaient plus de 40 ans, ou étaient directement dans des régiments dits actifs ou de réserve, les hommes des régiments de landwehr n'avaient souvent que la trentaine. C'est pour cette raison qu'il faut différencier unités territoriales ou de landwehr / landsturm et être de la classe d'âge de la territoriale ou de la landwehr / landsturm.
Les fiches de prisonniers du CICR mentionnent souvent l'âge des soldats et leurs statuts et permettent de comprendre que la landwehr et la landsturm comportaient souvent des soldats très jeunes.

Bonne journée

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2969
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Landsturm Landwehr

Message par michelstl » ven. août 28, 2020 3:44 pm

Bonjour
... encore un peu d'informations sur ce fil de discussion
viewtopic.php?t=3631#p27147

et ivi, voir è «Législation»
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mobilisat ... de_de_1914

Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
marcus
Messages : 3542
Inscription : ven. mars 28, 2008 1:00 am
Localisation : Meuse

Re: Landsturm Landwehr

Message par marcus » ven. août 28, 2020 8:43 pm

Bonjour,

Les structures de la Landwehr/Landsturm d'une part et de la Territoriale/Réserve de la Territoriale d'autre part ne sont pas équivalentes. La correspondance est plutôt à rechercher en partie du côté de l'âge des mobilisés ou du rôle prévu pour ces unités.

Landwehr 1er ban: hommes instruits de 27-32 ans. Les plus jeunes renforcent les unités de Réserve. Les classes les plus anciennes forment à la mobilisation des régiments de Landwehr destinés - en théorie - à former les troupes d'étape et de surveillance des infrastructures. 2e ban: hommes instruits de 32-38 ans. Complètent à la mobilisation les régiments de Landwehr.
Territoriale: hommes de 34-40 ans. Mettent sur pied des unités territoriales (d'infanterie, d'artillerie, du génie, etc.) à vocation statique qui garnissent les places fortes et ne sont pas destinées à servir en première ligne. Cependant, tout comme les unités de Landwehr, elles seront rapidement employées sur le front, en particulier dans des secteurs réputés "calmes". Les classes les plus jeunes (1898-99) seront très progressivement versées dans les unités d'Active ou de Réserve entre fin 1914 et début 1918.
Dans les 2 cas, les soldats sont donc des trentenaires ayant reçu une instruction militaire, même si les Français sont plus âgés de 3-4 ans en moyenne (la démographie des 2 pays n'a rien de comparable). On retrouve également une équivalence quant à leur rôle en temps de guerre.

Landsturm 1er ban: hommes de 17-38 ans non instruits (en Allemagne, au début du XXe siècle, une partie importante de chaque classe d'âge n'effectue pas son service militaire pour des raisons de dépassement budgétaire, ce qui n'est pas le cas en France) et inaptes. 2e ban: hommes instruits de 39 à 45 ans. Les bataillons de Landsturm doivent surveiller les frontières et le territoire.
Réserve de la Territoriale: hommes de 40-48 ans. N'existe que sur le papier. La mobilisation des classes les plus anciennes (avant 1896) se fait progressivement entre fin 1914 et 1915. Rattachés à des unités territoriales mais affectés à des tâches (théoriquement) moins exposées. Par exemple, en août 1914, les GVC qui gardent les ponts sur la Meuse en aval de Verdun sont rattachés au 44e RIT (régiment de la place forte de Verdun), qui lui tient les tranchées au Nord de la ville.
Dans les cas de la Landsturm et de la Réserve de la Territoriale, les soldats sont globalement des quadragénaires à la valeur combative plus faible (ou supposée telle). On pourra objecter que tous les âges se retrouvent au sein de la Landsturm, mais entre les inaptes et les jeunes sans instruction... Les missions de ces unités sont là encore proches et consistent avant tout à sécuriser les voies de communication et les sites sensibles du territoire national.

Cordialement,
Marc
Sur les traces de mes ancêtres, recherche docs & photos sur 44e RIT, 13e RI et 16e BCP. Merci.

Répondre

Revenir à « ARMEES ETRANGERES »