die schützen von den handpferden...

Allemagne - Belgique - Canada - Etats-Unis - Grande-Bretagne - Italie - autres
Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 999
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

die schützen von den handpferden...

Message par lignard2 » ven. nov. 02, 2018 11:30 am

Bonjour à toutes et à tous,

serait-il possible d'avoir une traduction de cet extrait de texte.
Des soldats allemands investissent le village de Houx (Belgique) en vue de prendre le pont sur la Meuse. (15 août 1914)
Ils investissent une ruine d'un château, mais en sont délogés par des tirs venant de fenêtres ennemies. ( d'après l'officier, des habitants du village armés de fusils de chasse les attaquent depuis leurs maisons (portes et fenêtres)), ) - des soi-disant francs-tireurs qui justifient le saccage du village en représailles-.
Mais le sens de ma traduction me semble peu précis à cause de certains termes incompréhensibles. (ceux soulignés en vert)
Puis je donc recevoir une petite aide pour traduire ces deux phrases?
Merci d'avance

Cordialement

lignard2
texte1 trad.jpg
texte1 trad.jpg (186.89 Kio) Consulté 579 fois
Dernière modification par lignard2 le sam. nov. 03, 2018 9:47 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9109
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: die schütsen von den handpferden...

Message par Achache » sam. nov. 03, 2018 7:54 am

Bonjour,

Les chevaux de main (de trait) qui restaient en réserve.

Les canons avaient été décrochés (coupés) des chevaux de main (de trait).

Bien à vous,
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 999
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: die schütsen von den handpferden...

Message par lignard2 » sam. nov. 03, 2018 9:41 am

Bonjour Achache,4

merci de votre réponse toutefois je doute sur l'emploi du mot "canon".
Dans les pages consacrées à cet épisode (15 août 6 h du matin-14 heures), on ne parle pas d'artillerie et sur les lieux, il n'y a que deux escadrons de cavalerie et une section de mitrailleuses. Pas d'artillerie.
Le rapport du sous-lieutenant Lucas de la 4ème cie du 148ème (JMO) ne fait pas mention d'artillerie non plus
Cordialement et encore merci de votre réponse.
Lignard2

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9109
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: die schützen von den handpferden...

Message par Achache » sam. nov. 03, 2018 11:12 am

Re...

Oui ! mes excuses !
Sans doute, plutôt : les (simples) soldats (cavaliers).

J'ai du reste à rectifier aussi sur le cheval "de main". Non pas cheval de trait, mais "cheval mené par un cavalier monté sur un autre cheval."

Donc, si je comprends bien, dans la bataille, les cavaliers ont perdu leur cheval en doublon, et il donne l'ordre de délimiter une aire pour recueillir ces chevaux dispersés.

J'espère qu'un meilleur germaniste que moi voudra bien nous éclairer plus sûrement...

Bien à vous,
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 999
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: die schützen von den handpferden...

Message par lignard2 » sam. nov. 03, 2018 12:58 pm

Bonjour Achache,
Oui ! mes excuses !
Pourquoi des excuses?
Il n'en est pas question! Que celui qui ne s'est jamais ... je vous laisse achever.
"schützen" des hommes à pied, des cavaliers qui ont mis pied à terre.
Dans cette seconde version, vous abondez dans mon sens, des chevaux de selle non montés en vue d'un remplacement d'un cheval blessé ou capturé.

Car les soldats du 148ème ont fait, à maintes reprises, du butin en capturant beaucoup de chevaux ... je suppose que les cavaliers allemands prennent, à partir de cette date, leurs précautions. Mais là ce n'est qu'une hypothèse.
En effet, je pense (et je l'espère :oops: ) que les germanistes vont venir à mon secours.
Merci encore

Cordialement
Lignard2

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 999
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: die schützen von den handpferden...

Message par lignard2 » lun. nov. 05, 2018 1:00 pm

Bonjour à toutes et à tous

:ouimaitre: je fais remonter le message...
merci de votre réponse...
cordialement

Lignard2

Avatar de l’utilisateur
amblevem
Messages : 76
Inscription : jeu. janv. 15, 2015 1:00 am
Localisation : Belgique

Re: die schützen von den handpferden...

Message par amblevem » ven. nov. 09, 2018 12:57 pm

Bonjour,

Voici la traduction :

-En outre, en guise de renfort je fis appel aux réservistes se trouvant près des Handpferde (la définition du mot a été donnée plus haut, je ne trouve pas d'équivalent en français)....

-Parceque suite à cela guettait le danger que les fusiliers ne soient séparés des "Handpferde"...

bàv

Michel

Avatar de l’utilisateur
lignard2
Messages : 999
Inscription : mer. déc. 07, 2011 1:00 am
Localisation : Entre Sambre-et-Meuse
Contact :

Re: die schützen von den handpferden...

Message par lignard2 » ven. nov. 09, 2018 3:17 pm

Bonjour Michel

merci de l'aide, mon texte reprend du sens....
cordialement

Christian

Répondre

Revenir à « ARMEES ETRANGERES »