la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Avatar de l’utilisateur
bm thiry
Messages : 378
Inscription : ven. déc. 24, 2004 1:00 am

Re: la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Message par bm thiry » mar. nov. 07, 2006 8:01 pm

Bonsoir à tous, :hello:


Je me permets une fois de plus de vous solliciter.

- A quelle date furent intergrés les premiers demi-bataillons de légion étrangère?
- et au sein de quelle unité furent-ils associés?


Après moultes recherches, pas évident de s'en sortir mais voici ce que je soupsonne:

:heink: 4 demi-bataillons furent peut-être intégrés vers la fin septembre 1914 au sein d'un RM régiment de Marche de la DM "Division Marocaine" :heink:

Qu'en pensez-vous?
Avez-vous plus d'informations et plus de précisions?


Merci de votre précieuse collaboration
Bien cordialement
Bertrand
"Quelle héroïque simplicité dans ce salut de la Patrie à ses fils blessés pour Elle, que de souffrances fait oublier cette glorieuse minute ! Quiconque ne l’a pas vécue ne comprendra jamais l’émotion de pareils moments !" A TIRE D'AILES, page303

Gerard GEHIN
Messages : 1143
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Message par Gerard GEHIN » mar. nov. 07, 2006 8:24 pm

Bonsoir Bertrand,

Voici quelques informations tirées du livre de Erwan Bergot
2ème régiment étranger
25 août 14 (Saïda) bataillons Cet D
04 septembre 14 (Toulouse) bataillon A
04 septembre 14 (Orléans) bataillon B
Fusion compléte au camp de Mailly en octobre 1914

Le 1er et 2ème étranger se regroupent le 11 novembre 1915 pour former le régiment de marche de la Légion Etrangére.

Bien cordialement
Gérard

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Message par Jean RIOTTE » mar. nov. 07, 2006 10:24 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Bertrand,
Dès le début du conflit la Légion a pris des dispositions pour la création d' unités de marche destinées au front de France.
C' est à partir des 1er et 2ème Régiments Etrangers qu' elle met sur pied ces unités de marche.
-Le 1er Régiment Etranger forme au Maroc le 1er RM/1er RE, et en France les 2è, 3è ,4è RM/1er RE;
-Le 2ème RE met sur pied le 1er RM/2ème RE au Maroc, et le 2ème RM/2ème RE en France.
Les 2 RM destinés au Maroc sont constitués principalement de légionnaires ressortissants des pays en guerre avec la France mais ayant exprimé le désir de rester à la Légion. Le 4ème RM/1er RE est composé exclusivement d' Italiens ( Les Garibaldiens ).
Un bataillon de Légion sera également mis sur pied en 1915 pour les Dardanelles.
Le 8 août 1914 les éléments précurseurs du 2ème RM/2ème RE embarquent pour la France avec les 37 et 38ème DI. Mission: ouvrir des dépôts à Rouen, Orléans et Blois. Trois semaines plus tard les premiers volontaires sont reçus. Le 1er septembre 1914, devant l' avance allemande, le dépôt de Rouen est transféré à Toulouse.
Le 25 août c' est au tour du 1er RM/1er RE de partir pour la France afin de constituer les dépôts de Lyon, Avignon et Bayonne.
En octobre 1914, au camp de Mailly, le 2ème RM/2ème RE est affecté à la 71ème brigade de la 36ème DI ( 5ème Armée du général Lanrezac ).
Egalement en octobre le 2ème RM/1er RE quitte Mailly pour la Champagne puis l' Artois.
Le 3ème RM/1er RE est officiellement créé le 4 septembre 1914 et dénommé " RM de LE du camp retranché de Paris".
Le 4ème RM/1er RE est créé après un accord entre l' Italie et la France sur le principe d' un régiment composé d' Italiens dans le cadre de la LE. Deux dépôts sont créés à cet effet: Nîmes et Montélimar.
Durant leur brève existence ces unités connaîtront des fortunes diverses.

Sources: La Légion en 14-18, de Pierre Dufour, Editions Flammarion-Collection Pygmalion, 2003, 385 pages, ISBN 2.85704.829.7

Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Message par Jean RIOTTE » mer. nov. 08, 2006 12:02 am

Bonsoir à toutes et à tous,

" Le nombre d' étrangers vivant en France et manifestant dès la déclaration de guerre, par la voix de leurs différentes associations, le désir de participer aux combats aux côtés de leur pays de résidence est si important, que le gouvernement a dû décider l' ouverture de Centres d' engagement et de Centres d' Instruction en province. Bayonne est l' un de ceux-ci.
Fin août 1914 arrive en gare un train complet de volontaires étrangers, encadrés par un détachement de Légion Etrangère venue d' Algérie... Ils défilent en ville dans un enthousiasme bruyant, manifestant leur satisfaction de voir prochainement se réaliser leur désir de combattre...
Cantonnés à Montbrun ( champ de tir de garnison, à Anglet ) et à Chérubin ( local du patronage de la cathédrale de Bayonne ) et au Séminaire, leur équipement et leur instruction sont entrepris sans délai au commandement du Chef de Bataillon Marc Doumic. Ils sont de nationalités diverses ( Espagnols, Portugais, Belges, Grecs, Luxembourgeois....) mais les plus gros contingents de ce bataillon sont Tchèques et Polonais et on les a laissés se regrouper par nationalité. La population leur apporte une attention et une sympathie reconnaissante, constate la rapidité de leur transformation en unité organisée, s' empresse de satisfaire à leurs moindres désirs. Les ateliers de Bayonne coupent et brodent drapeau et fanions qui sont officiellement remis aux Polonais le 11 octobre, aux Tchèques le lendemain. Des vêtements chauds sont rassemblés par la population et remis aux volontaires (chaussettes, tricots, mouchoirs...). A leur demande et à celle des autres volontaires l' évêque de Bayonne , Monseigneur Gieure, dit le 7 septembre à Chérubin et à Montbrun, une messe à leur intention avant leur départ. Un premier élément de 130 hommes quitte Bayonne le 17 septembre. Le reste suit le 22 octobre et le 20 novembre. L' ensemble du Bataillon aura rejoint au camp de Mailly ( Aube ) le régiment auquel il va appartenir, le 2ème Régiment de Marche du 1er Etranger."

Sources: Histoire militaire de Bayonne 1789-1940, par le général Ansoborlo, in Revue d' Histoire de Bayonne, du Pays-Basque et du Bas-Adour, n° 150/Année 1995.

Cordialement.
Jean RIOTTE.

Avatar de l’utilisateur
bm thiry
Messages : 378
Inscription : ven. déc. 24, 2004 1:00 am

Re: la 1° intervention des bataillons de légion étrangère

Message par bm thiry » jeu. nov. 09, 2006 6:27 pm

Bonsoir à toutes et à tous
Bonjoir Jean,

Un grand merci pour tout tes éclaircissements
j'en avais grand besoin ;)


Bien cordialement
Bertrand
"Quelle héroïque simplicité dans ce salut de la Patrie à ses fils blessés pour Elle, que de souffrances fait oublier cette glorieuse minute ! Quiconque ne l’a pas vécue ne comprendra jamais l’émotion de pareils moments !" A TIRE D'AILES, page303

Répondre

Revenir à « Légion étrangère »