2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

pierreth1
Messages : 1725
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: 2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

Message par pierreth1 » lun. nov. 21, 2016 5:13 pm

Bonjour,
dans le récit publié dans les nouvelles socialistes traitant de meric et de sembat, il y a suffisamment d'incohérence pour penser que le témoin ne l'était pas. La confusion entre le 2/2 et le 2/1 (qui lui est engagé à carency est fréquente) or il est impossible que des soldats du 2/2 aient parlé de cette affaire qui a lieu dans le nord (du cote de la crête de Vimy) où le 2/2 n'a jamais été, autrement dit le témoin mélange deux regiments de marche. Autrement dit sa relation de ses conversations avec "TIMANXIAN" relèvent d el'affabulation la plus totale.
Meric parle aussi de missions aussi dangereuses qu'inutiles et qu'on le sfaisaits tuer systématiquement, la lecture des JMO fait plutôt apparaitre un régiment plutôt moins exposé que beaucoup d'autres (dont le 2eme de marche du 1ere Etranger)

dans la relation des évènements il est écrit que le lieutenant sandré aurait roué de coups les legionnaires russes ivres. Tout est toujours possible, mais Sandré est le commandant de la 3eme compagnie, le slégionnaires cités ne font pas partie de son unité, mais j'avoue avoir du mal a voir un offcier de légion rouer de coups des ivrognes, d'abord le systeme légion permet de faire executer ce genre de correction par un sous officier ou un gradé, mais en outre ce n'est pas dans le mode de "fonctionnement" de la légion étrangère, l'officier commande et délègue,

Concernant les interrogatoires, la relation des faits tels qu'on peut la lire dans le compte rendu faisant partie du dossier MDH ne correspond pas a ce qui semble s'être passé, le témoin aurait du voir la révolte de sprévenus (qui peut se comprendre) elle a d'ailleurs semble t'il été suffisamment importante pour que la lecture du jugement ait été faite hors la présence des prévenus. Meric affirme avaoi pu parler avec "Timanxian" après la condamnation celle ci a eu lieu de nuit sans la présence des condamnés, difficile dans ce cas de parler, et l'affirmation d'envoyer un télégramme, dans la zone de l'avant par un prévenu laisse rêveur!

Par ailleurs Meric mélange les temps, en effet M Sembat n'est ministre que de 1914 au 12 décembre 1916 autrement dit la disparition de stombes aurait eu lieu après l'entrevue, le secrétaire dont il ne donne pas le nom (mais il semble y avoir une proximité entre celui ci et Sembat) ferait penser à son chef de cabinet: Leon Blum, on ne donne pas le nom mais....
Des ordres auraient été donnés pour que l'exécution n'ait pas lieu, Sembat aurait été prévenu par Hervé! si on prend la chronologie de sfaits entre la révolte, la decision de réunir un CGS en réalité quelques heures après les faits, la réunion dans un délai extrèmement court la condamnation et l'exécution dans la foulée, cela semble de splus problématiques, qu'après les faits il y ait eu intervention c'est fort possible, mais entre la condamnation à minuit et l'execution à 15 Heures? un ministre des travaux publics qui n'est pas du même bord que le président n'a vraisemblablement pas porte ouverte à l'élysée. On peut jusqu'à preuve du contraire mettre en doute la relation faite par Meric. Car là encore on se trompe avec Carency, or si hervé a été prévenu, nul doute que son interlocuteur s'est identifie par son unite, sa division et sa localisation or même mauvais en géographie il est difficile de confondre la champagne et le Nord Pas de Calais.

Ce récit est vraisemblablement un récit de "seconde main" (comme celui publié dans l'humanité). mais fait état de faits réels déformés et amplifiés

Cordialement

Pierre


PS je devrai recevoir dans les quinze jours a venir des documents concernant G Elfand
pierre

yoshi
Messages : 1
Inscription : dim. août 20, 2017 2:00 am

Re: 2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

Message par yoshi » lun. août 21, 2017 7:27 pm

Bonjour à tous,
Je découvre votre forum par hasard en recherchant des éléments sur Napoléon Berecki dont vous parlez ci dessous au travers de son petit fils semble-t-il ...

Richard Edouard Léon Berecki
Né a Paris le 16 avril 1874. Fils de Arthur Berecki et petit-fils de Napoleon Berecki. C’était un Français qui avait des racines polonaises mais il ne parlait pas polonais.
Napoleon Wincenty Berecki (1806 ou 1807-1877). Né en Pologne. Avant l’Insurrection de Novembre 1830 il servait dans la cavalerie polonaise. Promu sous-lieutenant en 1831, il a participé aux nombreuses importantes batailles de la guerre polono-russe dans les rangs du 13e Régiment de Uhlan (13 Pułk Ułanów). Décoré de la croix d’or de l’Ordre Virtuti Militari. Après la défaite polonaise emigré en France. Marié avec une Française.
Arthur Christophe Richard Berecki (1843-1921). Il a terminé ses études au Lycée Bonaparte et à l’Ecole Polonaise des Batignolles. Secretaire à la mairie du 17e Arrondissement. Activiste des organisations polonaises à Paris. Membre du Comité de l’Associations des Anciens Elèves de l’Ecole polonaise et du Bulletin Polonais.
Son fils Richard Edouard Berecki a terminé l’Ecole Militaire de Saint–Cyr en 1896 – Promotion Alexandre III
http://www.saint-cyr.org/medias/editor/ ... re-iii.pdf
Alexandre III était le petit-fils du tzar Nicolas I, contre lequel s’était "rebellé" le grand-père de Richard Berecki !
En 1913 le capitaine Berecki du 7e Bataillon de l’Infanterie Coloniale a été nommé Chevalier de la Légion d’Honneur.
Promu chef de bataillon en 1915 - il a pris le commandement du bataillon F du 2RM/2RE le 5 mars 1915.
Après il servait dans plusieurs régiments sur le front dans les Balkans
Le 3 avril 1918 le lieutenant-colonel Berecki a été nommé commandant du 2e Régiment de Chasseurs Polonais (2 Pułk Strzelców Polskich).
Promu Officier de la Légion d’Honneur. Nommé commandant de l’infanterie divisionnaire de la 1re Division de Chasseurs Polonais (1 Dywizja Strzelców Polskich). Il s’était distingué pendant les combats de la guerre polono-ukrainienne (1918-1919) et la guerre polono-sovietique (1919-1920). En 1920 il était membre de la Mission Militaire Française en Pologne. Cité à l’ordre de l’armée (ordre du général Józef Haller). Décoré de la Virtuti Militari 5 cl. et deux fois de la Krzyż Walecznych (Croix des Vaillants). Rentré en France en 1921. Promu colonel en 1922 (22e Régiment d’Infanterie Coloniale).
Commandeur de la Légion d’Honneur – 28 décembre 1928. Promu Général de brigade en 1929. Mis en retraite en 1934.
En 1945 condamné à cinq ans de dégradation nationnale "pour avoir soutenu la politique du maréchal Petain et adheré au groupe collaboration".
Amnistié
– Loi du 5 Janvier 1951 (5 citations, 2 blessures). Réintegré dans l’Ordre de la Légion d’Honneur – Décision du Président de la Republique Française – Décret du 29 mars 1952.
Le Général de brigade Richard Edouard Léon Berecki est mort à Nice en 1958.
Son dossier dans la base Léonore a 80 pages, mais presque rien sur les années 1914-1920.

Bien cordialement
Krzysztof
Ce personnage intervient dans une compilation d'éléments historiques sur la Corse (donc peu de rapport avec votre forum à priori) car le 03/04/1843 la naissance son fils Arthur Christophe Richard est déclarée à la mairie d'Algajola (2B) où il est indiqué que Napoléon Berecki est conducteur de travaux aux Ponts et Chaussées. Il est précisé en outre qu'il est "ancien officier polonais" et "chevalier de la Crox d'Or". Hormis le fait qu'une fille est également née en 1842 à Algajola, je n'ai que peu de renseignement sur lui. Par quel moyen, un émigré polonais peut il à l'époque intégrer les Ponts et Chaussées ? Quelle a été la suite de son parcours ? Si vous aviez des renseignements complémentaires je vous en serait reconnaissant.
J'espère que ce message, nécessairement un peu hors sujet, sera validé par un administrateur et vous en remercie. Ce forum est le seul endroit où j'ai trouvé quelques éléments pour cette recherche.
Bien cordialement

Henri

Avatar de l’utilisateur
krzymen
Messages : 526
Inscription : mer. sept. 19, 2012 2:00 am
Localisation : Warszawa/Varsovie

Re: 2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

Message par krzymen » mar. août 29, 2017 12:05 am

Je découvre votre forum par hasard en recherchant des éléments sur Napoléon Berecki dont vous parlez ci dessous au travers de son petit fils semble-t-il ...

Ce forum est le seul endroit où j'ai trouvé quelques éléments pour cette recherche.
Bonsoir Henri,
Je vous ai envoyé un message privé et mon adresse.
Cordialement
Krzysztof
Lance do boju ! Szable w dłoń !
Lance-main ! En bataille ! Sabre à la main !
site: http://www.1914.pl

benv
Messages : 643
Inscription : mar. août 22, 2006 2:00 am

Re: 2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

Message par benv » mer. août 30, 2017 3:55 pm

Bonjour,

Je viens de trouver dans le JMO du 84ème RI à la date du 8 mars 1918 une info sur le capitaine GUILLAUMIN

"Affectation. Par décision n°02119/P, du 4 mars 1918, du Général commandant l’A.F.O., le lieutenant GERBERT Philippe de la 1ème compagnie passe Commissaire Rapporteur au Conseil de Guerre de la 122ème division, en remplacement du capitaine GUILLAUMIN rapatrié."

Note: le 284ème RI fait parti de la 122ème Division d'infanterie.

Benoît
Le blog du 84e RI en France et en Orient
http://84eri.canalblog.com/

CD9362
Messages : 3408
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: 2 RMLE 8 fusillés le même jour? (Fusionné avec "Révolte juin 1915")

Message par CD9362 » lun. déc. 11, 2017 1:03 pm

Bonjour
sur le site "mémoires des hommes ", sont numérisés les dossiers de ces russes et polonais fusillés Pévy le 21 juin 1915 , du 2 ème régiment de marche étranger.


ARTOMACHIN (Russie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e2f016c1c

BRUDECK (Pologne)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e3672c4e8

CHAPIRO (Russie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e38415afb

DICKMANN (Russie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e3c325d59

MASTWYK ( Pays-bas)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e4a84f026

NICOLAEFF (Russie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e4ce189e5

PETROF (Russie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e4e6076e2

PALLO (Estonie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e4d96746c

TIMASKIAN ( Turquie)
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e53179784

- dDans la deuxième partie des dossiers nominatifs on trouve un sous-dossier de 103 pages [SHD/GR 11 J 3197]
avec les autres cas cités ou étudiés des légionnaires comparus au conseil de guerre de Pévy le 21 juin 15, ceux fusillés et les autres condamnées.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... b6e8bcf639

Je n'ai pas tout lu

- Il y a d' autres Russes mais pour des affaires différentes
SLOUTWISKY
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e5227a84c
MICHELSON
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e4b3d014d
DRUDE civil espionnage
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 0e3d2624f5
AD-Line

Répondre

Revenir à « Légion étrangère »