Zouaves : gens du Midi ?

naoyasu
Messages : 44
Inscription : sam. sept. 16, 2017 2:00 am

Zouaves : gens du Midi ?

Message par naoyasu » dim. mars 04, 2018 5:16 pm

Bonjour à toutes et à tous,

J'ai une vague impression qu'une bonne majorité de zouaves étaient originaires du Midi de la France...
Est-ce juste ?

Pour information, un soldat de 2e classe dont je possède une centaine de lettres riches en témoignages est originaire de Canet (Hérault.) Il est arrivé au 111e RI en septembre 1914, ensuite passé au 2e Régiment de Zouaves, au 3e Régiment de Zouaves, au 3e Mixte Zouaves et Tirailleurs, au 1er Régiment de Zouaves, enfin au 1er Régiment de Tirailleurs avant de tomber au champs d'honneur en été 1918...

Je vous remercie d'avance pour vos réponses.

Cordialement,
Naoyasu

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8508
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par Alain Dubois-Choulik » dim. mars 04, 2018 5:38 pm

naoyasu a écrit :
dim. mars 04, 2018 5:16 pm
zouaves étaient originaires du Midi
Bonjour,
     Le nordiste dirait bien que c'est une évidence, mais ça ne ferait pas pro !
Je sors !... Je rentre ( il pleut)
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4723
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par LABARBE Bernard » dim. mars 11, 2018 11:03 am

Bonjour,
Il y avait des drôles de zouaves venus de partout.
" Mais où sont donc passés les zouaves ? Il y en avait des régiments entiers !" (Raymond Devos)
Cela dit mes fouilles curieuses m'ont conduit à chercher des renseignements sur le 1er Régiment de Marche de Zouaves et trouvé ceci:
II appartenait à la 38e division d'Afrique et il fut constitué à Saint-Denis, près de Paris, le 10 août 1914, avec le 4e bataillon, venu d'Alger, le 5e à Saint-Denis même, le 11e formé de réservistes des régions du nord et de Paris, vieux zouaves confirmés.
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 24, 2018 12:50 am

Bonsoir à toutes et à tous,
Les zouaves étaient un "corps spécial d'infanterie légère, né en Algérie sous forme de bataillons aux premiers temps de la conquête (arrêté du 1er octobre 1830 du Maréchal CLAUZEL), et dont le recrutement, d'abord autochtone, est progressivement devenu exclusivement européen. En septembre 1841, sous les ordres du colonel CAVAIGNAC, les zouaves sont réorganisés en un régiment à 3 bataillons de 9 compagnies et en février 1852, chaque bataillon donne naissance à un régiment (Blida, Tlemcen, Bône)... Ils participent à toutes les opérations de conquête de l'Algérie et aux campagnes du Second Empire, au cours desquelles ils gagnent leurs surnoms de "chacals" et confirment leur réputation de troupes d'élite: grande mobilité, aptitude aux coups de main et aux opérations nocturnes etc... En 1870 ils sont affectés au 1er corps du maréchal MAC-MAHON puis retrouvent l'Afrique du Nord. La loi de 1872 aligne les régiments à 4 bataillons de 4 compagnies et celle de mars 1875 les place sur le même pied que les unités métropolitaines ( conscrits européens mobilisables). En 1881 ils tiennent garnison en Tunisie (4ème Régiment) et ne participent que marginalement aux principales campagnes ultramarines de la IIIème République.
Les Zouaves se caractérisent au sein de l'armée française et du 19ème Corps d'Armée (Algérie) par leur tenue rappelant celle des troupes turques définies par le colonel de LAMORICIERE: veste et gilet en drap bleu, culotte garance, large ceinture bleue, chéchia rouge. Au cours de la Grande Guerre les 4ème et 8ème Zouaves se distinguent tout particulièrement. Débarqués en France, venant du Maroc, entre le 7 et le 15 août 1914, ils franchissent la frontière franco-belge le 25, retraitent vers la Marne, puis participent à toutes les opérations majeures de la guerre."
Les Zouaves appartiennent à ce qu'on appelle l'Armée d'Afrique tout comme les Tirailleurs algériens, tunisiens et marocains, les Chasseurs d'Afrique, les Spahis algériens, tunisiens et marocains, la Légion Étrangère, les Groupes d'Artillerie de Campagne d'Afrique, les Bataillons d'Infantere Légère d'Afrique, les Régiments d'Artillerie d'Afrique, les Goumiers marocains etc... A ne pas confondre avec les troupes coloniales.
Non, les zouaves n'étaient pas une "spécialité" des gens du midi. Depuis mars 1875 les conscrits européens mobilisables venant de toutes les régions de France... et d'Algérie pouvaient être appelés dans les régiments de Zouaves.
Source: Dictionnaire de la GG 14-18, par Rémy PORTE - Editions Robert Laffont -
Cordialement,
Jean RIOTTE

AlineR
Messages : 13
Inscription : dim. févr. 11, 2018 1:33 pm

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par AlineR » mar. avr. 24, 2018 1:51 am

Bonjour à tous,

J'ai trouvé il y a quelque temps une page assez bien détaillée sur les régiments de zouaves pendant la guerre de 14-18 :
http://lagrandeguerre.cultureforum.net/ ... ganisation

Cordialement,
Aline

Scolari
Messages : 975
Inscription : mer. janv. 01, 2014 1:00 am
Localisation : 37

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par Scolari » mar. avr. 24, 2018 9:17 am

Bonjour,

Eric de Fleurian (qui intervient sur ce forum) a réalisé un magnifique site sur les tirailleurs et a fait des recherches sur les régiments de Zouaves:
sur cette page : http://www.les-tirailleurs.fr/autres-unites/zouaves

Cordialement,
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
Jean RIOTTE
Messages : 6038
Inscription : sam. nov. 05, 2005 1:00 am

Re: Zouaves : gens du Midi ?

Message par Jean RIOTTE » mar. avr. 24, 2018 12:08 pm

Bonjour à toutes et à tous,
... et un grand merci à Aline et Frédéric pour le rappel de ces liens.
Les auteurs ont fait là un travail remarquable de mémoire qui me va droit au coeur: une grande partie de ma famille (grands pères, père, oncle, beau-père...) ayant servi et combattu dans les rangs de l'Armée d'Afrique née en 1830 et disparue petit à petit par dissolution de ses dernières unités après la guerre d'Algérie.
Les traditions de cette Armée d'Afrique sont aujourd'hui toujours vivaces avec la mise sur pied du Régiment de Tirailleurs d' Épinal, du 1er Régiment de Spahis de Valence, du 1er Régiment de Chasseurs d'Afrique de Canjuers et du 68ème Régiment d'Artillerie d'Afrique de La Valbonne.
Cordialement.
Jean RIOTTE

Répondre

Revenir à « Armée d'Afrique »