Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 964
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par Eric de Fleurian » sam. sept. 01, 2018 11:03 pm

Bonsoir Fabien
Vous trouverez la réponse à votre question dans le JMO de la 73e brigade, cote 26 N 517/2 vue 11.
Le capitaine Heisch de la CM5 y est cité dans la liste des pertes du 3 novembre 1916.
Décès vraisemblablement du fait de l'artillerie adverse.
Cordialement
Eric de Fleurian

Avatar de l’utilisateur
fabien l
Messages : 110
Inscription : dim. mars 18, 2012 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par fabien l » dim. sept. 02, 2018 12:01 am

Grand merci Eric ! ;)
M'en vais me mettre en quête de tout cela demain matin à la première heure...

Fabien

Avatar de l’utilisateur
fabien l
Messages : 110
Inscription : dim. mars 18, 2012 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par fabien l » dim. sept. 02, 2018 9:25 pm

Bonjour à tous !
Eric, je n'ai pas trouvé ... :oops:
Je ne comprends pas le terme "CM5"... :roll: et Heysch s'écrit comme cela, pas avec un "i".
J'ai trouvé que le 2ème régiment de zouaves faisait partie de la 37ème division. Le capitaine Heysch aurait été cité au journal officiel : 1916/04/13 (Année 48, N°103). Je n'ai pas pu le consulter car le service est payant (50€ l'abonnement...) je cite le petit bout que j'ai trouvé : "Heysch (Pierre-Louis-Marie), capitaine au terég. de marche de zouaves : vigoureux officier commandant avec une -...)
Je ne comprends pas le mot terég... mais il semblerait bien que ce soit lui...
J'avais effectivement trouvé une info :
"Le Général JOFFRE estima que les circonstances étaient favorables pour donner de l'air à VERDUN et décida, dans les derniers jours d'Octobre, une offensive importante qui nous permit de reprendre les deux positions maîtresses de la rive droite de La MEUSE : les forts deDOUAUMONT et de VAUX. La 37ème Division, en réserve, n'avait pas été engagée, mais elle fut désignée pour relever les Troupes victorieuses et elle prit position, le 1er Novembre, aux abords du fort de DOUAUMONT ; le 2ème Zouaves était chargé de défendre les abords est, ainsi qu'une tourelle. Il y resta du 1er au 10 Novembre, sous un très violent
bombardement qui empêchait de creuser des abris et des Tranchées, sous une pluie glacée qui transformait le terrain bouleversé en un immense bourbier.
L'ennemi, sentant la valeur des Troupes quilui étaient opposées,n'essaya pas de contre-attaquer, mais leRégiment n'en eut pas moins à supporter de dures souffrances et des pertes sensibles (7 Officiers et 282 hommes). " ... fin de citation.

Pardon pour toutes ces ignorances, je suis un peu novice en la matière mais j'aimerai vraiment trouvé plus de renseignements pour cet officier qui est enterré au caveau familial de Gray ... où je réside. ;)

Bien à vous.
Fabien

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 4802
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par Yv' » lun. sept. 03, 2018 9:34 am

Bonjour Julien,

La citation est accessible sur Gallica.
Heysch.jpg
Heysch.jpg (63.96 Kio) Consulté 470 fois
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... .item.zoom

Pour le « CM5 », je suppose qu'il s'agit de la 5e Compagnie de Mitrailleuses.

Bonne journée,
Yves

Avatar de l’utilisateur
fabien l
Messages : 110
Inscription : dim. mars 18, 2012 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par fabien l » lun. sept. 03, 2018 6:18 pm

Bonsoir Yves !
Grand merci pour ces informations ! ;)
... Pour info, moi, c'est Fabien et pas Julien mais c'pas grave. :P

Eric : Mille pardons, mais je ne trouve toujours pas le JMO de la 73ème brigade... :oops: :??:

Bien à vous tous !
Fabien

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 964
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par Eric de Fleurian » lun. sept. 03, 2018 6:43 pm

Bonjour Fabien
Voici les liens pour :
- le JMO de la 73e brigade : http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... e80994ded6 (voir vue 11)
- le JMO de la 37e DI : http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 35afcdc6e8 (vues 233 et 234)
Cordialement
Eric de Fleurian

Avatar de l’utilisateur
fabien l
Messages : 110
Inscription : dim. mars 18, 2012 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par fabien l » lun. sept. 03, 2018 9:41 pm

:o Je ne sais comment vous remercier cher Eric !

bonzillou
Messages : 108
Inscription : mar. juil. 17, 2012 2:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par bonzillou » dim. nov. 04, 2018 7:46 pm

Bonjour
pourriez vous me dire si les pattes de col de ce soldat sont celles du 2è Zouaves?

Image
merci

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 964
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Régiment sans archive : le 2e régiment de zouaves

Message par Eric de Fleurian » dim. nov. 04, 2018 8:43 pm

Bonsoir,
Je ne suis pas un spécialiste de l'uniformologie mais, à ma connaissance, les tenues de zouaves n'ont jamais comporté l'étoile chérifienne même pour les deux régiments qui ont longtemps servi au Maroc : les 1er et 2e RZ.
Ils portaient en revanche le croissant.
Par ailleurs, il me semble que le képi des zouaves n'était pas bleu ciel comme celui des tirailleurs mais bleu foncé.
Les pattes de col font effectivement penser aux tirailleurs marocains.
Pour le reste, j'avais suivi le post que vous aviez ouvert à ce sujet dans une autre rubrique et je n'avais pas donné suite, n'arrivant à trouver aucune correspondance dans la fiche matricule entre une affectation au 3e RZ et les combats auxquels ils avaient participé et qui avaient donné lieu à blessure et/ou citation sauf à imaginer qu'il avait fait partie du 8e RMZ, composé de deux bataillons du 3e RZ, puis du 2e RMTM au regard de sa date de retour au Maroc en février 1919.
Mais, dans le JMO du 8e RMZ, très complet en matière de pertes nominatives (c'est suffisamment rare pour le mentionner), je n'ai trouvé nulle part les jours concernés mention d'une blessure du caporal Vincent. Comme le JMO du 2e RMTM n'existe pas, il n'est pas possible de corroborer cette option pour la période 1916-1919.
L'incertitude subsiste donc et il faudrait d'abord être certain que la fiche matricule et la photo sont celles de la même personne. Ensuite, il faudrait croiser d'autres références (courrier privé, dossier militaire s'il en a un - il a terminé adjudant, etc...) pour dénouer les fils de son parcours.
Cordialement
Eric de Fleurian

Répondre

Revenir à « Armée d'Afrique »