Re: Danse

Arts graphiques - cinéma - musique & chansons - poésie - danse -
Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » ven. mars 11, 2016 11:55 pm

Danses traditionnelles françaises

Autres répertoires
  • Gigue et gigouillette
Image

Cette danse était très répandue sur tout le grand-ouest de la France, connue en Normandie, en Anjou, en Haute-Bretagne, en Saintonge, en Poitou, en Limousin, en Cantal, en Languedoc et peut-être encore ailleurs dans d'autres provinces françaises.

Le terme est lui aussi très ancien et très répandu dans toute l'Europe. La gigue est aussi le nom d'un instrument de musique médiéval à cordes frottées, issu de "giga" un terme du vieux haut allemand (Hoch Deutsch) qui dans la langue actuelle a donné "Die Geige" (\ɡaɪ̯.gə\ prononcez [gaillegue]), le violon.
Ce terme fait aussi référence, à la gigue (la cuisse) d'un animal. S'agirait-il d'une analogie de forme qui aurait donné le nom à l'instrument?

Les danses italiennes "Gigo" et irlandaises "Jig" sont issues de ce terme mais caractérisent des danses très différentes.

Le terme "gigue" a, comme la "gavotte", le "rondeau", le "branle" et tant d'autres, correspondu à des pratiques très éloignées, à des lieux et des époques différents.
Ainsi, il est très difficile de déterminer (comme pour beaucoup de danses traditionnelles) quand elle est apparue.


  • Argot militaire et troupier
Le terme "gigue" est aussi largement utilisé de façon péjorative pour désigner une personne fine et de grande taille , "une grande gigue", ainsi qu'en argot avec le même champ sémantique que les autres termes de la danse, c'est à dire celui relatif, aux coups, aux combats.
  • "Je te ferai danser la gigue!"
- Expression plaisante désignant le fait que l'on tire avec une arme à feu dans les jambes de quelqu'un afin de le forcer à sauter sur place (le faire danser) sous peine d'être blessé.

Image
Légende trad.:" En France, nous le ferons danser.". Carte postale canadienne


  • "Danser la gigue au bout d'une corde"
- L'expression signifie "être pendu".
Mais n'empêche qu'y a pas de temps à perdre, s'il est en train de danser la gigue au bout d'sa corde...
1899
Image
Exécution par pendaison (soldats autrichiens?)

Voir le post concernant le vocabulaire.




  • La version dont nous parlons, souvent connue sous l'incipit "C'est la fille de la meunière", dont le refrain est "...en gigouillant de la gigue, en gigouillant du jarret...", sert principalement de thème musical à cette danse.
Image
Partition de la chanson interprétée par Adrienne Gallon (1898-1986) Crédit photo: Delcampe.net

  • La structure musicale, couplet/refrain, laisse à penser que la danse est, elle aussi, composée de deux parties.
- La première partie, le couplet,("c'est la fille de la meunière etc.") s'apparente à un rythme de polka.
- La seconde partie, le refrain, ("En gigouillant de la gigue, en gigouillant du jarret") ressemble plus à un galop.
Les deux parties s'exécutent alternativement.

Il est donc possible, que cette danse soit apparue au milieu du XIXème siècle, période à laquelle de nombreuses danses ont emprunté ces rythmes, parfois pour les adapter sur des danses déjà existantes et donc on peut trouver des formes dansées, elles aussi très variées.

Les danses qui ont été collectées, nous la montrent d'ailleurs sous forme de couples, formant soit la ronde, soit en couples séparés dansant la polka sur le couplet et par couples séparés dansant sur place, de biais, en secouant alternativement la jambe droite puis la jambe gauche, sur le refrain.

Les danses évoluent au fil du temps, et faute de témoignages plus anciens, il est difficile de se prononcer plus avant.

Je vous livre ici quelques liens qui vous permettront de juger:
  • Sur cette page, la gigouillette exécutée par le groupe "L'Églantino Do Lemouzi", Groupe folklorique Limousin
  • Sur celle-ci , avec les paroles, exécutée par le Groupe "l'Avent Deux d'Isigny le Buat", Groupe folklorique Normand.


Carte postale - caricature - en français intitulée "La gigue"
Image
Source: Delcampe.net
Légende : "Voilà les English. Oh, yes! Very well!"
Cette carte, datée de juin 1905, dont la facture ressemble à celles émises au début du XXème siècle présente deux personnages.
Alphonse XIII , roi d'Espagne et Edouard VII, roi d'Angleterre
Les deux personnages semblent avoir interverti leurs costumes.
Cette carte a du être édité à l'occasion du voyage d'Alphonse XIII en Grande-Bretagne.
A quoi fait référence la "Marguerite" que l'un des personnage tient en main?
Symbole de pureté, d'innocence et d'amour loyal, la marguerite est synonyme de grandeur, de fidélité et d'estime, dans le langage des fleurs. La marguerite sait mieux que d'autres fleurs exprimer avec grande flatterie: "Vous êtes la plus belle", un message que toutes les femmes aiment recevoir. Un bouquet de marguerite égayera n'importe qu'elle table, il apportera toujours un effet de gaieté et de convivialité unique en son genre, à offrir en toutes occasions.
Extrait du site "Langage-de-fleur.com

-Cette carte postale fait référence à une chanson datée de 1902 et nommée "La Polka des English" dont le refrain est: "Voilà les English. Oh, yes! Very well!".


  • A la veille de la grande guerre, la danse est encore bien connue, comme en témoigne cette correspondance de Louis Joseph Porcher (1891-1916) sergent au 135e RI, disparu à Esnes, côte 304, le 7 mai 1916, et qu'Elise49 a bien voulu me laisser publier.
Image
"...Voilà l'année commencé je me demande ci c'est cette année que je vai aller au noces car vraiment je crois qu'il doit y en avoir a la Besnerie qui doivent y songer serieusement car il est grand temps. Tu sais que je suis pas lassé maintenant pour danser j'ai la gigue et le jarret"
Maintenant pour danser, j'ai la gigue et le jarret, on reconnait bien sûr, les paroles de "La fille de la meunière".
Malheureusement, le pauvre homme n'ira jamais aux noces de sa sœur et sera tué avant.

Le parcours et la vie de Louis Joseph Porcher sont consultables à cette adresse sur le site www.europeana1914-1918.eu

Merci à Elise49 qui nous apporte là un témoignage tout simple mais très précieux! :jap:



Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le mer. févr. 28, 2018 9:48 pm, modifié 2 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » sam. mars 12, 2016 2:16 am

Danses régimentaires ou corporatives

Danses de marins


La Marine américaine



  • Sur ce film muet de 0'45", intitulé "United States soldiers and sailors ride a boat, dance and talk with Mr Solly Joel at Maidenhead" produit par les studios Gaumont, on peut voir la danse de marins et de soldats US, filmée en 1918 en Angleterre, sur un bateau, sur ce qui semble être un fleuve.
Image

https://www.youtube.com/watch?v=HU-EdiizlHM
Source :Criticalpast

La notice du film explique que "Les soldats US et les marins US sur le départ, durant la première guerre mondiale, sont encouragés par Mr Solomon (Solly) Barnato Joel à Maidenhead, en Angleterre. Soldats US et marins US de la Navy sont sur un bateau de croisière. Ils dansent par deux et discutent avec M. Joel. Les soldats et les marins sur le bateau posent en groupe et applaudissent."

Merci à I.M Louis Jean qui m'a signalé ce film.



  • Photographie de marins dansant sur le pont du cuirassé américain USS Oklahoma (BB37) - 1917.
Image
Photo intitulée : "Tang-o "stars" USS Okla.

Image
L'USS Oklahoma (BB-37) au large de Cuba en 1920.
Le cuirassé USS Oklahoma (BB37) fait partie des vaisseaux qui chavireront lors de l'attaque de Pearl Harbor le 07 décembre 1941.Renfloué en 1943, il coulera définitivement le 17 mai 1947 pendant son remorquage vers San Francisco.


  • Photographie de jeunes recrues sur le pont d'un bateau factice, l'USS Recruit installé à Manhattan à partir de 1917 pour promouvoir l'enrôlement dans l' US Navy.
Image
Photographie intitulée: "On recruit! on recruit!"

Photographie de la construction de l'USS Recruit (1917).
Image
Légende: New York, 1917. L "USS Recruit sur Union Square." (page en anglais) - Manhattan, New-York city, États-Unis.
Il s'agit d'un cuirassé en bois érigé par la Marine, et qui a servi de station de recrutement et d'entraînement des marins de la Navy de 1917 à 1920 durant la Première Guerre mondiale. En 1920 il est démantelé et transféré sur l'Île Coney à New-York.
Source: Wikipédia






Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:18 pm, modifié 1 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Danse

Message par Elise49 » lun. mars 14, 2016 8:52 am

Bonjour à toutes et à tous

Merci Daniel d'avoir bien documenté le sujet sur la gigouillette et d'avoir pris en compte mon modeste témoignage .Je vous remercie beaucoup.

J' ai une autre chanson en mémoire mais j'espère qu'elle n'est pas Hors Sujet car elle doit être beaucoup plus ancienne , excusez moi Daniel d'en parler ici ,mais je ne sais où poser la question pour en trouver l'origine...
Mon arrière grand père (1853-1927) chantait cette chanson en faisant sauter ses enfants puis ses petits enfants sur ses genoux .Donc ,c'est très rythmé , peut être une danse...
Je n'ai jamais pu en trouver l'origine , il se disait que cette chanson avait pu être apprise à Paris où mon arrière grand père angevin avait fait son service militaire.

"Au café des muscadins
y'a des perruques,
y'a des perruques

Au café des muscadins,
y'a des perruques en peau d'lapin.

Les patriotes portent des bottes,
Les muscadins des souliers fins.

Promenez vous belle , promenez vous donc
promenez vous donc sur le vert vert vert.
Promenez vous belle ,promenez vous donc
promenez vous donc sur le vert gazon."

Bien cordialement.
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mar. mars 15, 2016 12:08 am

Bonjour Elise49,
bonjour à toutes et à tous

Hélas, je ne connais pas cette chanson.
Tout ce que j'ai trouvé se résume à ce qu'en dit Wikipédia ou le site royaliste des Camelots du Roi.

Peut-être une contredanse de la période révolutionnaire?

Cordialement.
daniel
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Danse

Message par Elise49 » mar. mars 15, 2016 6:39 am

Bonjour à toutes et à tous

Merci Daniel d'avoir essayé .
Une petite dernière de mon argd père , :)

"Fume ta pipe Napoléon
C'est les Bourbons qui gouvernent la France
Fume ta pipe Napoléon
C'est les Bourbons qui la gouverneront!"

Je ne pense pas que cela corresponde à une idée politique à cette époque en qui concerne ma famille , plutôt une ritournelle qu'on avait en mémoire..
J'ai trouvé une source avec des paroles s'en rapprochant
http://www.raddo-ethnodoc.com/detail/re ... 280faaa=96

C'est bien la même musique : cf 2007-90 et 2007-296
Rapport aux dates de naissance des témoins ,elle était sûrement connue des soldats de ces régions , savoir si elle était dansée ou chantée , peut être ? la seule chose qui m'ennuie un peu ce sont les paroles ,un peu 'has been' pas trop dans l'esprit 14-18. ;)

Cordialement.

Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3081
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Danse

Message par Skellbraz . » mar. mars 15, 2016 12:52 pm

les paroles ,un peu 'has been' pas trop dans l'esprit 14-18. ;)
bonjour à toutes et tous
Bonjour Elisabeth
Pas si sûr, la chanson populaire reflète les questionnements des gens :je pense que le rétablissement éphémère de (des) la monarchie(s), puis le "règne" de Napoléon III suivi de la défaite de Sedan et la perte de l'Alsace / Lorraine étaient encore bien présents dans la tête de nos poilus. La France avait été bien secouée et les parents des poilus qui avaient vécu ces évènements les avaient eux aussi encore en tête. La République avait eu, je crois, du mal à se relever.
Bien à vous
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: Danse

Message par Elise49 » mer. mars 16, 2016 8:56 am

Bonjour à toutes et à tous

Vous avez tout à fait raison ,Brigitte,
Les AD 49 avaient fait une exposition sur la guerre 14 avec une petite vidéo d'un historien, j'avais eu la surprise d'apprendre que le gouvernement Républicain en 14 craignait dans l'ouest , lors de la mobilisation ,que se renouvellent les révoltes de 1793 suite à la levée en masse ..car il y avait eu un tel passif ,qui a duré longtemps ..
Donc des consignes avaient été données pour entourer et secourir les populations ainsi que pour avoir l'assentiment du clergé ..la loi de 1905 était récente...
J'avais entendu l’écrivain Max Gallo dire que la guerre 14-18 avait réconcilié la République et le catholicisme , il n'est donc pas étonnant que l'on retrouve des chansons d'avant qui nous surprennent un peu.
Cordialement. :hello:
PS : Celle ci aussi je l'ai entendue (crée en 1873) ..toujours d'actualité n'est ce pas ? ;) je n'en dis pas plus...[:geneamar:9]
https://www.youtube.com/watch?v=o0zuL86Bhok
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mer. mars 16, 2016 3:10 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Pour obtenir l'adhésion des masses catholiques ouvrières et paysannes de l'époque, dont l'un des enseignements est : "Tu ne tueras point!", il a fallu présenter l'ennemi dans un premier temps comme un "barbare, sans foi ni loi".

A ce titre on retiendra, l'impressionnante panoplie de cartes postales dessinées au début de la guerre, où Guillaume II incarne "l'Antéchrist", pactisant avec le diable, l'ogre, le "Huns" ne respectant ni les édifices religieux (Destruction de la cathédrale de Reims le 19 septembre 1914), ni les membres du clergé (exécutions sommaire de membres du clergé en Belgique, soupçonnés de faire de la résistance), ou les clichés photographiques montrant les cimetières, les croix et les calvaires bouleversés par les bombardements.
La propagande fait son œuvre durant toute l'année 1914.

Image Image Image Image ImageImageImage


Pour la suite, l'arrivée d'armes non-conventionnelles (shrapnel, gaz asphyxiants, lance-flammes) transformera ce conflit en guerre à outrance, la haine du "boche" fera son œuvre et le commandement "Tu ne tueras point!" se transformera en "Œil pour œil, dent pour dent".

A voir le site belge "Dieu sera avec nous" contre "Gott mit uns" qui nous explique cette inattendue vision d'une guerre de religions...

Mais je m'éloigne un peu de la danse...

Cordialement.
Daniel
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3081
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: Danse

Message par Skellbraz . » mer. mars 16, 2016 3:44 pm

Merci Daniel
Certes, un peu éloigné de la danse néanmoins, l'article que vous donnez dans le lien est fort intéressant! Qu'est-ce qu'on en apprend des choses sur ce forum! :love:
Pour Elisabeth : merci pour la "fille de Mme Angot" et l'air d'opéra.
L'opéra "politique" est une tradition française depuis la révolution de 1789, plus souvent classé dans la catégorie "vaudeville".
Bien à vous
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » jeu. mars 17, 2016 1:58 am

Les danses symboliques.

Danses de la Vie.
  • La Danse du ventre ou Danse orientale
La danse orientale, qui comprend de nombreuses danses folkloriques fort différentes, est plus souvent connue par le style très savant et noble dit sharqi et d'un autre plus populaire appelé baladi ou encore le saïdi sans oublier le tsifteteli turc, danse guerrière masculine à l'origine et reprise par les femmes, se caractérisant par l'usage de cannes et de nombreux sauts de jambes. Mais ces styles sont loin de représenter comme on le croit souvent toute la danse dite orientale et qui englobe de nombreuses danses plus ou moins locales, comme les danses tsiganes d'Égypte, etc. Bref cette danse ancestrale semble être commune à quelques différences près à tous les peuples d'Asie, d'Égypte et aussi traditionnellement à tous l'est du bassin méditerranéen.
Source : Wikipédia

  • Comme le signale cet article, cette danse est aujourd'hui très répandue dans le monde et considérée comme un art à part entière.
A l'époque qui nous intéresse, cette danse est perçue par les européens comme très "exotique".
A travers tout le XIXème siècle, la mode de l'orientalisme se diffuse par les arts comme la peinture, la littérature, la sculpture et la danse. Il s'agit souvent d'une représentation "phantasmée" de l'Orient.
Image
Jean-Léon Gérôme, L'Almée, 1863, Crédits © Wikimedia


  • L'expansion de l'Europe colonialiste de la fin du XIXème siècle popularise la représentation de ce type de danses. Les soldats partis faire leur service militaire en Afrique du Nord, envoient à leur famille des cartes postales (dessinées ou photographiées) représentant des danseuses orientales.
Les soldats qui participeront au Front d'Orient feront de même.
Image





  • Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la danse du ventre est à l'origine une danse d'hommes.
Image
Source : Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, EI-13 (2548)
Légende : Zouaves exécutant la danse du ventre (1915).

  • Salonique - Grèce 1918 - Danseurs effectuant la danse du ventre accompagnés à la flute.
Image
Carte postale colorisée.


  • Mata-Hari, l'une des plus célèbres danseuses à avoir exécuté cette danse.
Image
Source : Delcampe.net


  • La danse du ventre, source de phantasmes..
Image
Carte postale illustrée N°1514 intitulée "Nos marins (l'escale à Bizerte) - Chez la belle Fatma - La danse du ventre"
Source : Delcampe.net


  • La danse du ventre est souvent sujette à parodie ou à dérision. Sur cette photographie publiée sur le n°1 de la revue "Lectures pour tous" du 01/10/1915, page 826 et page 827 dans un article intitulé "Le carnaval au front", c'est un homme déguisé en femme qui exécute cette danse sous le regard amusé des autres soldats.
Image
Source : Gallica/Bnf


  • Enfin, l'expression "danse du ventre" est parfois utilisée de façon humoristique comme en témoigne ce dessin paru dans le quotidien français "La presse" du 23 janvier 1917.
Image
Le texte dit ceci :
LA DANSE DU VENTRE

Le Boche, serrant sa ceinture:

"Si on n'a plus d'pommes de terre,
C'est la faute à l'Angleterre
S'il n'y a plus d' macaroni,
C'est la faute à l'Italie.
Si on manque de graisse aussi,
C'est la faute à la Russie
Enfin, si on s' serr' la panse
Ça, c'est la faute à la France"
La danse du ventre dont il s'agit peut être mise en parallèle avec l'expression "danser devant le buffet", c'est à dire "jeûner".






Deux articles, l'un en français , l'autre plus complet en anglais, concernant la Danse du ventre sur Wikipédia.




Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:44 pm, modifié 1 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Répondre

Revenir à « LES ARTS & LA GUERRE »