Re: Danse

Arts graphiques - cinéma - musique & chansons - poésie - danse -
Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » lun. déc. 14, 2015 10:11 am

Bonjour Chris T.
Bonjour à toutes et à tous,

Je vous remercie de l'intérêt que vous portez à cette étude. Le sujet est très vaste mais passionnant, et je fais des découvertes chaque jour avec l'aide des contributeurs de ce forum. Si vous même découvriez quelque information, n'hésitez pas à nous en faire part, surtout en ce qui concerne le patrimoine culturel belge. Il y a beaucoup de danses en Belgique et celles que j'ai évoquées ici n'en constituent qu'un minuscule fragment.
En ce qui concerne Fernande DUMONT, je n'ai pas beaucoup plus d'informations que celles que j'ai publiées. Peut-être faudra-t-il vous tourner vers les sites de généalogie pour pouvoir trouver quelques éléments nouveaux? Vous pouvez aussi entamer une enquête sur le site Gallica de la Bibliothèque Nationale Française. C'est sur ce site que nous avons retrouvé la trace de la revue belge de l'époque. Je vous souhaite bon courage et bonne chance dans vos recherches.
Cordialement.
Daniel
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2799
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Danse

Message par IM Louis Jean » mar. janv. 19, 2016 11:51 am

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Daniel,

Un chapitre de "Fields and battlefields" de Hope Bagenal s'intitule Walpurgis' dance. Il s'agit peut-être d'une référence à la danse de la nuit de Walpurgis dans le Faust de Goethe.

Cordialement
Étienne
<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » lun. févr. 08, 2016 11:40 pm

Danses régimentaires et corporatives

Danses corporatives:


- Le Bal de l'Internat était le bal des internes en médecine.
Image

Le bal de l’internat était une manifestation annuelle née au 19ème siècle, équivalent médical des Galas des grandes écoles. Parmi les archives que nous avons examinées, le carton d'invitation le plus ancien date de 1897.(...)
La soirée commençait bien souvent dans les salles de garde de chaque hôpital, où les internes avaient préparé leurs déguisements, leurs spectacles ainsi que d'incroyables chars matérialisant le plus souvent une allégorie médicale cocasse. Tous allaient ensuite se retrouver en un endroit convenu, la salle Bullier (aujourd'hui disparue) ou la salle Wagram. Chaque Salle de garde traversait ainsi Paris, costumée et poussant ses chars en pleine rue devant les yeux ébahis des passants !
Pendant la période du conflit 14-18, le bal de l'Internat a été suspendu.

Vous pouvez retrouver les affiches, photos et informations concernant cette manifestation sur le site qui lui est consacré : http://www.leplaisirdesdieux.fr/LePlais ... eBal2.html



Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:26 pm, modifié 1 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
IM Louis Jean
Messages : 2799
Inscription : dim. mars 22, 2009 1:00 am

Re: Danse

Message par IM Louis Jean » sam. févr. 20, 2016 2:30 pm

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Daniel,

[quotemsg]Une danse difficilement classable puisqu'elle n'a vraisemblablement jamais été dansée : la Poiluette
.../...
Toutefois, je la signale car elle fait référence à une danse peu connue : la matchiche. [/quotemsg]

Un enregistrement de la maxixe qui daterait de 1913 : archive.org

Cordialement
Étienne


<< On peut critiquer les parlements comme les rois, parce que tout ce qui est humain est plein de fautes.
Nous épuiserions notre vie à faire le procès des choses. >> Clemenceau

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » sam. févr. 27, 2016 8:10 pm

Bonjour Etienne,
Bonjour à toutes et à tous.

Un très bel enregistrement en effet. Dommage que son auteur n'ait pas rajouté une photo du disque. Cela nous aurait peut-être permis de l'identifier de façon un peu plus précise?
Il n'en demeure pas moins un témoin émouvant de cette époque!
Merci pour cet apport.

Merci aussi pour l'article concernant "Daisy Caroline Daking".
Pour l'instant je ne l'ai pas encore exploité, car je ne sais pas comment classer ce document, dans quelle rubrique?
Il en est de même pour la "danse du ventre" (la vraie, pas la parodique) :)
Si vous avez des idées d'articulation des thèmes, n'hésitez pas à me les soumettre. Toutes les suggestions sont les bienvenues. :hello:

Cordialement.
Daniel
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mer. mars 02, 2016 8:08 pm

Danses régimentaires et corporatives

Danses régimentaires:
  • L'École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM Saint-Cyr)
L'École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM Saint-Cyr) est une école militaire d'enseignement supérieur français qui forme des officiers des armes de l'Armée de terre et une partie des officiers de la Gendarmerie nationale. Elle fait partie des Écoles de Saint-Cyr Coëtquidan (ESCC), implantées sur la commune de Guer dans le Morbihan,

Elle a pour devise : Ils s'instruisent pour vaincre.

C'est l'une des 210 écoles d'ingénieurs françaises habilitées à délivrer un diplôme d'ingénieur.
Source Wikipédia


  • - Le Saint-Cyrien : Quadrille Militaire
Théorie de danse écrite par Henri Cellarius dit "Le neveu" (1839-1902), professeur de danse à l'Ecole militaire de Saint-Cyr dans les années 1880. Il est le fils naturel de Louise Aimée Cellarius, dite "Clara", elle aussi professeure de danse.
Son surnom, "Le Neveu" vient du fait que son oncle, Henri Chrétien Cellarius (1805-1876) était un très célèbre chorégraphe et professeur de danse parisien du début du XIXème siècle à qui l'on doit notamment, la popularisation de la Polka en France en 1840.



- Dans son "Dictionnaire de la danse, historique, théorique, pratique et bibliographique; depuis l'origine de la danse jusqu'à nos jours" (1895)
Image

voici ce que nous dit G.Desrat du Quadrille Saint -Cyrien:
Image



Image

Image
1ère FIGURE - ENTRÉE à l’ÉCOLE.
Promenade deux par deux par la droite autour du quadrille.
Les dames en avant en arrière.
Tous les couples en avant.
Les dames en rond.
Les cavaliers soutiennent de la main gauche, les mains des dames.
Tour entier par la droite.
Balancez avec la dame de gauche.
Les cavaliers tournent autour des dames.
Les dames également mais sans donner les mains. (Une fois la figure)
Avis: ce quadrille ne peut se danser qu'à huit personnes , toutes les musiques ordinaires de quadrille peuvent servir.
Si le salut militaire ne convenait pas, on peut très bien le supprimer. Le salut militaire se fait dans chaque promenade du quadrille.

Image
2ème FIGURE - LA DISCIPLINE.
Les cavaliers tournent autour de leur dame.
Salutation du cavalier et de la dame.
Moulinet des dames. - Les cavaliers ne bougent pas.
Les dames dans le moulinet tournent autour des cavaliers.
promenade un par un autour du quadrille par la droite jusqu'à sa place. (Deux fois la figure)

Image
3ème FIGURE - LES THÉORIES.
Galop autour du quadrille par la droite.
promenade deux par deux autour du quadrille par la droite.
Former un grand rond.
Tour entier par la gauche.
Les chevaux de bois simple, c'est à dire rien qu'avec sa dame.
Tour entier jusqu'à sa place.
Les dames ne bougent pas. Mais les cavaliers tournent autour des dames. (Deux fois la figure)

Image
4ème FIGURE - LA PETITE GUERRE.
Les cavaliers un et deux au centre du quadrille en face de leur dame.
Salutations.
Les cavaliers trois et quatre conduisent leur dame à la dame de droite.
Salutations et reviennent à leur place.
Les dames en avant, en arrière.
les dames en avant font un tour sur place et viennet former un rond à quatre autour des deux cavaliers qui se trouvent dos à dos.
tour entier par la gauche, jusqu'à son cavalier.
tour avec sa dame sans donner les mains et en place.
promenade un par un autour du quadrille par la droite jusqu'à sa place. (Deux fois la figure)
(Nota) La deuxième fois, ce sont les cavaliers trois et quatre qui commencent.
(Avis) Pour qu'il n'y ait point de confusion, le couple qui se trouve vis-à-vis l'orchestre doit partir le premier, ce couple prend le numéro 1, son vis-à-vis le numéro 2, le couple de droite le numéro 3, son vis-à-vis le numéro 4.
Image
5ème FIGURE - LA REVUE D'HONNEUR DES SAINTS-CYRIENS.
Marche un par un autour du quadrille par la droite.
Marche deux par deux autour du quadrille par la droite jusqu'à sa place.
Former deux lignes, c'est à dire que les couples un, deux ne bougent pas.
Ces ont les couples trois et quatre qui se séparent.
Tout le monde en avant.
Demi-tour sur place par la droite.
En avant.
demi-tour par la droite.
En avant, en arrière.
les dames ne bougent pas.
Les cavaliers tournent autour des dames. (Deux fois la figure)
(Nota) La 2ème fois au moment de former les deux lignes les couples trois et quatre ne bougent pas.
Ce sont les couples un et deux qui se séparent.
Pour finir à la 2ème fois, galop autour du quadrille par la droite jusqu'à sa place.
(Avis) pour éviter la confusion, lire l'avis de la figure n°4.

Toujours d'après Wikipédia
(...)
  • 1912 : les futurs officiers de la promotion Montmirail effectuent un an comme simple soldat avant d'intégrer leur école. Selon la légende, en 1914, ils auraient chargé à la tête de leurs hommes en Casoar et gants blancs. On trouve dans cette promotion les futurs généraux De Gaulle, Monclar, Juin et Loustaunau-Lacau.
  • 1914 : promotion La Grande Revanche : sur les 774 élèves intégrés, 428 sont tombés au « champ d’honneur ». Concernant les survivants, 87 % ont été blessés souvent plusieurs fois, 12 % réformés pour invalidité, 25 % prisonniers de guerre.
  • Après la Première Guerre mondiale de 1914-1918 : 4 généraux sont maréchaux de France : Gallieni, Lyautey, Franchet d’Esperey, Pétain.

Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:13 pm, modifié 2 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mer. mars 02, 2016 11:15 pm

Danses régimentaires et corporatives

  • - Danses de marins

Marine française


Image
Carte postale: La vie du marin. Récréations à bord - La danse"



Image
Carte postale: Marine de guerre française - Le dimanche à bord - La danse -1915.



Image
Carte postale: Antérieure à la guerre de 14 (1908) montre des marins dansant à bord d'un cuirassier.



Image
Source: L'image de la Guerre N°64 (janvier 1916) sur Gallica.
Légende: "Un pas de valse près des coupoles blindées: Les marins aiment la danse et consacrent de préférence leurs loisirs à valser joyeusement sur le pont du navire au son des fifres et des trompettes."


Image
Carte postale : Marine! Scène de vie de bord - 9 - Un bal à bord
Montre des marins français dansant sur le pont d'un bateau - date non précisée



Image
Carte postale humoristique signée A.P Jarry : Nos mathurins (à bord) - La partie de danse -1915


Image
Carte postale humoristique signée A.P Jarry : Nos marins - L'escale en Espagne - Un pas de fandango


Image
Carte postale intitulée: "55. Marine . Divertissement à bord le dimanche"
Une carte postale colorisée du navire-école des canonniers, La COURONNE, frégate cuirassée du type Gloire (1862-1931).
La carte postale publiée mentionne comme éditeur "4 place d'Armes à Toulon". L'orchestre incorpore 5 joueurs de mandoline.



Image
Source : G. Geynet, lieutenant de vaisseau, La "Couronne" vaisseau-école de canonnade et de timonerie, photographies de l'auteur, Armée et Marine, n° 26, 30 juin 1901, pages 457 à 469.

G. Geynet, né le 10 janvier 1864, entré au service en 1882, attaché à Cherbourg, capitaine de frégate au 29 février 1908.

Commentaire : Sur cette autre photo de la Couronne, les marins dansent une ridée (notée "riddé). Il s'agit d'une danse de Bretagne.
Parmi les documents retrouvés de cette époque, c'est la seule photo représentant une danse en rond.

:hello: Merci à Jean Riotte qui m'a fourni le lien vers la page contenant ces documents.




Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le mer. févr. 28, 2018 9:38 pm, modifié 2 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mer. mars 02, 2016 11:29 pm

Danses régimentaires et corporatives

  • - Danses de marins

Marine allemande et autro-hongroise

Allemagne
Image
Carte postale: Légende trad.: "Excursion de notre Marine en Norvège. Danse sur le "paillasson vert" (En français on dirait "sur le plancher des vaches").


Image
Marins allemands dansant sur le pont du croiseur "Breslau" à Constantinople (Istambul) 1915


Image
Carte postale intitulée " Notre marine - Les danses et les jeux" représentant des marins allemands dansant - Date non précisée.


ImageImage
Photo: Marins allemands dansant à Ostende en 1918




Empire Austro-Hongrois
Image
Photographie: Marins de la marine de guerre autrichienne en train de danser sur un bateau. KuK Kriegsmarine ( Kaiserliche und Königliche Kriegsmarine - Marine de guerre Impériale et Royale) - Candid Real Photo.




Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:16 pm, modifié 1 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » mer. mars 02, 2016 11:52 pm

Danses régimentaires et corporatives
  • Danses de marins
Marine britannique


Grande Bretagne
Image
Photographie: Marins de la Royal Navy dansant sur le pont du croiseur léger HMS Concord.
Source: IWM - Imperial War Muséum


- Sur ce document d'actualités de British Pathe, intitulé "Jolly Jack In Holiday Mood", de 0'26" une scène de marins dansant ensemble.
Image

Source : British Pathé Ref:1906.31
A noter que sur ce film, quelques femmes sont à bord et dansent avec eux. Il s'agit sans doute d'un cargo et non pas d'un bâtiment de la marine de guerre.
La date n'est pas précisée. Le film est donné pour la période 14-18.


- Sur ce document de British Pathe Cinema UK , une courte séquence montre des marins dansant entre eux. La qualité de l'image n'est pas très bonne.

Source : British Pathé Ref: 2462.06
la séquence commence à 0'20" du film et dure 17 secondes.


* - Sur cet autre film, toujours de British Pathé, ce sont des marins prisonniers qui dansent. Ils sont accompagnés par un accordéon et un concertina. Le lieu et la date ne sont pas précisés.
Image

Source : British Pathé Ref: 2326.07

:hello: Est-ce que quelqu'un pourrait identifier la nationalité de ces marins? Je pense qu'ils sont britanniques, mais ce serait mieux si j'en avais la confirmation.




Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le dim. févr. 25, 2018 3:17 pm, modifié 1 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Avatar de l’utilisateur
Inouk44
Messages : 393
Inscription : jeu. nov. 20, 2014 1:00 am

Re: Danse

Message par Inouk44 » jeu. mars 03, 2016 12:49 am

Danses régimentaires et corporatives
  • Danses de marins
Australie
Image
Légende trad.:"En mer, septembre 1919. Soldats dansant sur le pont du cargo "Barambah" (A37) qui transporte une partie des troupes australiennes retournant au pays."(Donor F.W.B Mc Govern)


Quelques clichés montrant des soldats (marins?) probablement australiens, effectuant un curieux "Haka" en 1916.
Image


Image


Image

Photos surprenantes car généralement ce sont les Maoris qui effectuent ce type de danse.

Pour tout savoir sur le "Haka" durant la première guerre mondiale, suivre ce lien.




Cliquez ici pour revenir au sommaire.
Dernière modification par Inouk44 le mer. févr. 28, 2018 9:40 pm, modifié 2 fois.
C'est agréable d'être important. C'est important d'être agréable.

Répondre

Revenir à « LES ARTS & LA GUERRE »