26e Dragons à Burnhaupt

Henri68
Messages : 31
Inscription : mar. janv. 21, 2014 1:00 am

26e Dragons à Burnhaupt

Message par Henri68 » mer. mai 22, 2019 7:40 pm

Bonsoir à tous,
Ayant fait quelques recherches sur le secteur du sud de l’Alsace : Masevaux/Aspach/Burnhaupt en 1914, j’ai été contacté par une dame dont l’oncle a été tué à Burnhaupt-le-Haut le 15 (ou le 19) octobre 1914 : Louis Marie Pierre Pécout, sous-lieutenant au 26e régiment de dragons.
Ma correspondante aimerait comprendre pourquoi son parent a été tué à Burnhaupt alors que son unité n’y était pas. En effet, le JMO du 26e régiment de dragons indique que cette unité a été active dans le sud du Haut-Rhin (mais pas précisément à Burnhaupt). Or on y lit qu’à partir du 15 septembre, elle a été dirigée vers Epinal. Cependant le sous-lieutenant Pécout a bien été tué en octobre 1914 à Burnhaupt et enterré à Lachapelle-sous-Rougemont, village situé à 8 km de Burnhaupt. Sa fiche militaire ne mentionne pas d’autre unité que le 26e régiment de dragons.
Quelqu’un peut-il apporter des éléments d’explications à cette énigme ?
Question annexe : les documents dont dispose ma correspondante parlent d’une Mademoiselle Roman qui semble avoir été témoin direct des circonstances dans lesquelles son oncle a été tué. Quelqu’un a-t-il déjà rencontré cette personne dans ses lectures ou ses recherches ?
Bien cordialement,
Henri

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par Eric Mansuy » mer. mai 22, 2019 8:16 pm

Bonsoir monsieur,

Le registre du cimetière communal (dit "cimetière A") de Lachapelle indique que Pécout appartenait au 4e escadron du 26e RD, et que son corps a été transféré au cimetière le 12 août 1914 (ce qui est cohérent). Sa tombe, n°21, semble avoir été une concession perpétuelle.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5004
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par Yv' » jeu. mai 23, 2019 9:12 am

Bonjour à tous,

J'ai un peu de mal à comprendre. Ce sous-lieutenant n'apparaît pas du tout dans le JMO du 26e Dragons, alors que l'état des pertes semble assez bien renseigné (j'ai même consulté 2 JMO qui couvrent la même période).

De plus, sur sa fiche matricule, on ne trouve que le 14e régiment de chasseurs à cheval, pas de mention du décès, et même une nomination « sous-lieutenant de réserve à T.D. pour prendre rang du 5 avril 1917 » !

http://archives.paris.fr/arkotheque/vis ... em_zoom=95

Par ailleurs, il figure bien dans l'historique du 26 Dragons, dans une liste d'officiers morts pour la France, mais à la date du 10 octobre 1919...
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... /f37.image

Ah j'oubliais : Eric, j'ai du mal aussi à comprendre votre date du 12 août 1914.

Cordialement,
Yves

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5004
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par Yv' » jeu. mai 23, 2019 9:24 am

J'ai trouvé l'information suivante parue le 1er novembre 1914 dans le journal La Liberté, dans une liste de « Morts au champ d'honneur - Renseignements fournis par les familles ».
Pecout-1-11-14.jpg
Pecout-1-11-14.jpg (58.32 Kio) Consulté 399 fois
(https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4798642v/f2.item)

pierreth1
Messages : 1725
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par pierreth1 » jeu. mai 23, 2019 10:49 am

Bonjour;

Le sous lieutenant Pecoud a bien été tue près de Burnhaupt le haut (qui à l'époque était dans les lignes allemandes), le 15 octobre 1914 son corps a été retrouvé par une patrouille le 19 octobre 1914
A la lecture du JMO du 11eme escadron du 26 Dragon, il appartenait bien au 26eme dragon
Le problème avec la cavalerie c'est qu'un certain nombre de régiments ont été utilisés par fractions ainsi le 11ème escadron de ce régiment de dragon est incorporé dans un groupe d'escadrons de réserve à la disposition du gouverneur militaire de Belfort le 15 septembre, le 14 octobre ce groupe est dissous et l'escadron passe au groupe nord d ela défense de Belfort. Jusqu'en janvier 1916 il est constamment séparé du régiment lui même

les circonstances de sa mort semblent totalement stupides!
extraits du JMO
15 octobre
"A 11 heures et demi Monsieur Pécoud sous lieutenant s'est avancé tout seul à pied à plus de 800 mètres en avant de la ligne de vedettes, lorsque tout à coup une vedette l'a vu faire demi tour à demi courbé et enfin s'applatir sur le sol à l'instant ou elle a entendu une fusillade nourrie. Le chef de pôste prévenu de cet incident a essayé de se porter au secours de cet officier mais devant le feu intense de l'adversaire ses efforts sont restés vains. Quelques instants après le chef de poste a pu se rendre compte que les fantassins allemands emportaient quelqu'un dans une brouette vers le village de Burnhaupt le Haut. il est probable que ce quelqu'un devait être le sous lieutenant Pécoud qui avait été grièvement blessé"

19 octobre
"Le corps du sous lieutenant a été retrouvé par une patrouille près du petit bois situé à 1500M au sud ouest de Burnhaupt le Haut"

On peut difficilement parler de reconnaissance (même si les distances peuvent être sujettes à caution quoique le nomands land dans certaines partie du front à cette époque fait parfois plus d'un km), dans ce cas particulier visiblement il dépasse la ligne des vedettes (donc la première ligne) seul et sans ordre...
Lors de cet évènement le 11eme escadron avait deux pelotons au servce des avants postes, autrement dit le chef de poste ne devait pas disposer d'un effectif important l'escadron au complet était de 5 offciers /11 sous officiers/86 brigagdiers, trompettes et cavaliers. Tenter de s'avancer sur 800m pour porter secours? alors que 10" aux cent mètres est une eprformance et que 15" est une bonne moyenne! et que dabs ce cas on parle de soldats équipés... on serait plutôt dans les 30" autrement dit 2 minutes en terrain découvert pour aider on peut concevoir que les efforts "soient restés vains" formule militaire des plus classiques chaque fois que l'on veut expliquer que l'échec n'est pas de notre ressort mais que l'on a fait tout son possible....
La constatation de son décès est le 19 octobre date à laquelle son cadavre est récupéré. la date de sa disparition le 15 (à cette date il est impossible de savoir si il est vivant blessé ou mort).

Concernant une demoiselle Roman qui aurait été témoin des évènements, elle aurait du habiter Brunhaupt le Haut il n'y a aucnun Roman dans les tables décennales des deux Brunhaupt entre 1870 et 1900...Ni dans les villages alsaciens aux alentours immédiats en zone française (Guewenheim, Soppe le bas et Soppe le haut, et diefmatten.



Cordialement

Pierre
Dernière modification par pierreth1 le jeu. mai 23, 2019 5:14 pm, modifié 3 fois.
pierre

Avatar de l’utilisateur
chevalier
Messages : 199
Inscription : jeu. juin 05, 2014 2:00 am
Localisation : Mayenne

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par chevalier » jeu. mai 23, 2019 1:24 pm

Bonjour,
Sa fiche MPLF
Pecout_Louis-Marie-Pierre.JPG
Pecout_Louis-Marie-Pierre.JPG (221.64 Kio) Consulté 371 fois
Cordialement.
Serge RIDARD, recherche photos et documents sur 115 RI et 166 RI.

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4727
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par Eric Mansuy » jeu. mai 23, 2019 1:49 pm

Bonjour à tous,
Bonjour Yves,

La date que j'indiquais est celle portée sur le registre de 1927 :

Image

Etrangement, l'une de ses trois fiches du CICR, outre la mention "blessé et fait prisonnier en Allemagne en oct. 14 - blessé en Alsace", indique "communiqué famille : 14/9/16" (ce qui paraît bien tardif pour des familles établies à Lyon et Villeurbanne). De toute évidence, les recherches concernant deux Pierre Pécout homonymes ont été concomitantes.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

pierreth1
Messages : 1725
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par pierreth1 » jeu. mai 23, 2019 5:20 pm

Bonjour,
Surprenant, le corps ayant été récupéré le 19 (ce qui correspond à la date de décès et à l'inscription dans le JMO, normalement il n'etait pas nécessaire que la mort soit officiellement actée par un jugement du tribunal de la Seine, l'offcier chargé de l'état civil du groupement d'escadron de réserve aurait du s'en charger

Cordialement

Pierre
pierre

Henri68
Messages : 31
Inscription : mar. janv. 21, 2014 1:00 am

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par Henri68 » jeu. mai 23, 2019 6:40 pm

Bonsoir à vous,
Je suis épaté par le nombre et la qualité des réponses à ma question obtenues en moins de 24 H, merci à tous !

Je pense pouvoir indiquer à la nièce du sous-lieutenant Pécout au moins deux réponses à ses interrogations :
- l’une sur l’incertitude quant à la date de sa mort : le 15 octobre est le jour de sa disparition (mais sans preuve du décès), le 19 est le jour de la récupération du corps avec certitude du décès.
- l’autre sur le fait que le sous-lieutenant Pécout a été tué à Burnhaupt alors que son régiment ne s’y trouvait pas : pierreth1 l’explique bien dans ces lignes :

“Le problème avec la cavalerie c'est qu'un certain nombre de régiments ont été utilisés par fractions ainsi le 11ème escadron de ce régiment de dragon est incorporé dans un groupe d'escadrons de réserve à la disposition du gouverneur militaire de Belfort le 15 septembre, le 14 octobre ce groupe est dissous et l'escadron passe au groupe nord de la défense de Belfort. Jusqu'en janvier 1916 il est constamment séparé du régiment lui même.”

Je me réjouis de lire le passage du JMO du 11ème escadron du 26e Dragons relatant le sort de Pécout cité par pierreth1 (je n’avais pour ma part pas trouvé ce JMO) mais pour l’instant je n’arrive pas à y accéder (site en maintenance)

Pour le personnage de “Mlle Roman”, peut-on imaginer qu’il ait pu s’agir d’une infirmière ou d’un autre membre du personnel sanitaire si près du front ?

Amicalement,
Henri

Avatar de l’utilisateur
gizmo02
Messages : 1230
Inscription : mer. janv. 04, 2012 1:00 am
Localisation : Laon

Re: 26e Dragons à Burnhaupt

Message par gizmo02 » ven. mai 24, 2019 12:25 pm

Bonjour

Le S/lieutenant Pécout est inscrit avec son frère Charles, en mémoire sur une stèle du cimetière communal de Bucy le Long (02)
une fiche MGW nous donne inhumé à Lachapelle-sous-Rougemont (90)

Image


http://memorialgenweb.org/memorial3/htm ... id=6053901
http://memorialgenweb.org/memorial3/htm ... &id=442185

Bien a vous

Répondre

Revenir à « Recherches »