Page 1 sur 2

Formation au 133 RI

Publié : sam. avr. 13, 2019 9:31 pm
par pabol
bonjour tout le monde,
je fais des recherches sur mon grand père qui était de la classe 1916.
Il a été appelé le 9 avril 1915 ( mention "appelé au service armé" dans le livret) et son instruction militaire a commencé le 10 avril ( mention dans le livret), au 133eme RI à BELLEY (AIN), le régiment était à la caserne d Allemagne, à la caserne Sibuet et une partie au fort des Rousses. Est il possible de savoir dans lequel de ses lieux il était?

Il a dû s’entraîner dans les tranchées prévues à cet effet dans la forêt de Rothonne. Avez-vous des précisions sur la formation donnée aux nouvelles recrues et la durée?

Il a suivi un cours de grenadier du 22 mai au 1 juin (mention dans le livret militaire mais sans l'année). Puis je considérer qu'il s'agit de l'année 1915 ( il a suivi par la suite une formation de fusilier du 24 au 29 juillet 1916)? Quelqu'un a t'il des détails sur ce cours de grenadier?

il est passé au 23RI le 2 décembre 1915. j'ai retrouvé des fiches sur d'autres soldats et aspirants qui sont également passés du 133RI au 23RI.
Aucune mention dans le JMO du 23ri le 2/12/1915 sur l arrivée de nouveaux personnels. Quelles étaient les raisons de changement de régiment? Besoin de recomposer les effectifs ou autres?

Cette période du 9 avril au 1 decembre correspond elle à sa formation (pratiquement 8 mois)? Cela me parait assez long,non? Dans le JMO du 133RI (de mai à Decembre 1915), il est seulement mentionné un renfort de 194 caporaux et soldats (plus sous officiers et officiers bien sûr) le 3 aout. Peut on considérer que mon GP ai fait parti de ce renfort après 4 mois de formation?
Image
Voilà bien beaucoup de questions pour mon premier topic)))
je vous remercie par avance pour d'éventuelles informations
cordialement
Patrick

Re: Formation au 133 RI

Publié : sam. avr. 13, 2019 10:55 pm
par Ph Crozet
Bonsoir à tous,
Bonsoir Patrick,

Je réponds à votre première interrogation...
Est il possible de savoir dans lequel de ses lieux il était?
Si vous n'avez aucun document en votre possession qui l'indique, ça va être difficile. En temps de paix le 133e avait un effectif à 3 bataillons. Deux étaient à la portion centrale à la caserne Sibuet à Belley.Pour l'autre, les hommes étaient repartis au Fort de Pierre Chatel, au fort l'Ecluse, au Fort Les Bancs et au fort des Rousses. Par contre, je ne sais pas et pendant le conflit, si tous ces Forts ont continués à recevoir des mobilisés. Je pense que oui, mais sans être catégorique, bien entendu . Avez vous consulter sa fiche matricule ?

Bonne soirée à tous

Philippe

Re: Formation au 133 RI

Publié : dim. avr. 14, 2019 9:28 am
par pabol
Bonjour Philippe
bonjour à tous,

merci pour les informations
sa fiche de matricule ne mentionne pas ces informations, seulement "incorporé le 9 avril, arrivé au corps le 9 avril ; passé au 23 RI le 2 Décembre"

bon dimanche
patrick

Re: Formation au 133 RI

Publié : dim. avr. 14, 2019 8:42 pm
par Ph Crozet
Bonsoir à tous
Bonsoir Patrick
l est passé au 23RI le 2 décembre 1915. j'ai retrouvé des fiches sur d'autres soldats et aspirants qui sont également passés du 133RI au 23RI.
Aucune mention dans le JMO du 23ri le 2/12/1915 sur l arrivée de nouveaux personnels. Quelles étaient les raisons de changement de régiment? Besoin de recomposer les effectifs ou autres?
J'aurais tendance à vous dire, en fonction des besoins du moment... En ce qui concerne ces deux régiments, j'ai pu constater des hommes du 133e, passés au 23e pour retourner ensuite au 133e, et même l'inverse...Il ne faut pas oublier que le 23e et le 133e sont deux régiments frères. Ils ont été affectés à une même division pendant une partie de la guerre. Pour votre parent, une éventualité. Ces deux régiments, ne sont pas des régiments d'infanteries alpines, mais des régiments d'infanteries de lignes. Par contre, une grande partie de ces hommes étaient des montagnards. Il arrive le 2/12/1915 au 23e et à la fin de ce mois le régiment se trouve à l' HWK, secteur escarpé.
Bonne soirée

Philippe

Re: Formation au 133 RI

Publié : lun. avr. 15, 2019 12:40 pm
par pabol
Bonjour à tous
bonjour Philippe


merci Philippe pour cet éclairage
j'ai trouvé des informations sur ce site que vous connaissez peut être déjà
http://www.dumoul.fr/mili/14-18/regimen ... tos#133eRI
le soldat Joseph RUCHE a aussi été tranféré du 133 au 23 le 2 decembre 1915 en application de la circulaire ministérielle 17295 du 15 novembre 1915, je vais essayé de retrouver cette circulaire

Bonne journée à tous
cordialement
Patrick

Re: Formation au 133 RI

Publié : mar. avr. 16, 2019 8:45 am
par air339
Bonjour,



La circulaire en question doit être celle-ci :

circ 15 11 1915.jpg
circ 15 11 1915.jpg (115.26 Kio) Consulté 217 fois

Elle renvoie à la loi du 17 août 1915, "loi assurant la juste répartition et une meilleure utilisation des hommes mobilisés ou mobilisable" dite loi Dalbiez.


Cordialement,


Régis

Re: Formation au 133 RI

Publié : mar. avr. 16, 2019 8:56 am
par pabol
bonjour Régis merci pour l information, ou avez vous trouvé ce document? j ai essayé Gallica mais je n ai pu trouvé la date concernée... j ai dû mal chercher ;)
cordialement

Re: Formation au 133 RI

Publié : mar. avr. 16, 2019 12:07 pm
par air339
Bonjour,



J'avoue que j'ai eu aussi du mal à retrouver ce "Bulletin officiel du Ministère de la guerre, édition chronologique, partie semi-permanente, année 1915, 2e volume"...:

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... r/f7.image

La circulaire est à la page 535 du livre, ou 297 si l'on utilise le moteur de recherche.

Bonne lecture,


Régis

Re: Formation au 133 RI

Publié : mar. avr. 16, 2019 5:51 pm
par pabol
je vais joindre ceci à mon dossier, merci encore

Re: Formation au 133 RI

Publié : mar. avr. 16, 2019 7:22 pm
par Ph Crozet
Bonsoir à tous
Bonsoir Patrick
Il a suivi un cours de grenadier du 22 mai au 1 juin (mention dans le livret militaire mais sans l'année). Puis je considérer qu'il s'agit de l'année 1915
Sans être catégorique, je pense plutôt à l'année 1916. On commence à évoquer la réduction des effectifs au sein des unités, en augmentant la puissance de feu, d’où l'apparition des spécialités comme les grenadier, les voltigeurs...je vous joins le lien du manuel du chef de section d'infanterie qui date de 1918. Il pourra malgré tout répondre en parte à votre interrogation sur la spécialité de grenadier.

Source Gallica
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... =2081555;2

Bonne soirée à tous
Philippe