CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.: Prisonnier?

italique
Messages : 176
Inscription : lun. oct. 06, 2008 2:00 am

CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.: Prisonnier?

Message par italique » mer. févr. 06, 2019 4:02 pm

Bonjour,
A la demande d’une jeune femme qui a retrouvé les papiers militaires de son aïeul, j’effectue des recherches sur CARRÉ Victor Julien, classe 1896, matricule 1276 – Mayenne. Il a été mobilisé au 26e R.I.T., 3e bataillon, 8e compagnie.
La fiche MdH indique un décès dû à des blessures de guerre le 29/08/1914 à Quiévrain (Belgique). La fiche matricule note : « Prisonnier fin août, interné en Allemagne – Avis officiel du 10/12/1919 » et l’Historique du régiment le classe parmi les « morts en captivité ». La fiche C.I.C.R. n’apporte pas de nouvelle information, sauf une piste qui est une fausse piste puisqu’elle évoque un corps enterré à Xivry-Circourt (Meurthe et Moselle), incompatible avec les mouvements du régiment (et de plus avec une classe erronée).
Les différentes informations glanées sur le J.M.O., l’historique et sur le forum me conduisent à penser qu’il a pu être blessé le 25 ou le 26 soit à Rumillies, soit à Condé, Quiévrain étant proche de ce dernier point.
Les questions auxquelles j’aimerais pouvoir répondre sont :
- Sur quoi sont fondés la date et le lieu de décès indiqués sur MdH ?
- Comment confirmer ou infirmer un internement en camp de prisonniers ?
Quelles pourraient les autres sources qui me permettraient de répondre à ces interrogations ?
Merci d’avance pour des suggestions ou des informations.
Cordialement,
Elise
Dernière modification par italique le mar. févr. 12, 2019 9:04 am, modifié 1 fois.
"Quand les morts sont honorés et que la mémoire des plus anciens ancêtres reste vivante, la force d'un peuple atteint sa plénitude." Confucius

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8643
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.

Message par Alain Dubois-Choulik » mer. févr. 06, 2019 4:21 pm

italique a écrit :
mer. févr. 06, 2019 4:02 pm
pu être blessé le 25 ou le 26 soit à Rumillies, soit à Condé, Quiévrain étant proche de ce dernier point.
Bonjour,
Ou à Crespin, (d'autant que la confusion Quiévrain/Quièvrechain est fréquente) voir le registre spécial du 26eRIT aux AD59 cote 3 E 4407 . Mais on ne sait pas pour autant ce que sont devenus les blessés.
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2222
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.

Message par b sonneck » mer. févr. 06, 2019 8:29 pm

Bonjour,

La 8e compagnie ne faisdait pas partie du 3e, mais du 2e bataillon. Cette compagnie est nettement signalée comme fortement accrochée le 24 août à Crespin et y subissant des pertes. Repliée avec le reste du bataillon sur Valenciennes dans la soirée du 24 août, elle se trouvait le lendemain à Haspres, où un nouveau combat s'est déroulé, au cours duquel le chef de corps du régiment a été fait prisonnier. A l'issue de ce combat, ce qui restait du bataillon a retraité sur Solesmes, Le Cateau-Cambrésis.
Notre soldat a donc été fait prisonnier soit le 24 à Crespin, soit le 25 à Haspres.

A Rumillies, le 26e RIT n'avait que son 3e bataillon ; il s'y est battu le 25 août, avant de voler en éclat lors de l'arrivée des Allemands sur Cambrai, où le 25e RIT allait subir le même sort.

Ces deux journées ont été exposées de façon assez détaillée dans le numéro hors série de L'Oribus consacré au parcours des régiments de la Mayenne en 1914.

Cordialement
Bernard

italique
Messages : 176
Inscription : lun. oct. 06, 2008 2:00 am

Re: CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.

Message par italique » jeu. févr. 07, 2019 4:23 pm

Bonjour Alain, bonjour Bernard,

Merci pour les informations communiquées. Elles me permettent d'y voir plus clair sur le contexte de la disparition du soldat.
La question d'un internement en Allemagne reste posée, même s'il paraît peu probable si on accepte le libellé de MdH. Le décès dans une ambulance allemande est possible, mais alors pourquoi n'y en a-t-il pas de mention dans la recherche du CICR. Je n'ai, en tout cas, pas trouvé de trace ni d'une inhumation derrière les lignes, ni de présence dans une liste de prisonniers dans la Gazette des Ardennes.
A moins d'un autre indice, force m'est d'en rester là pour l'instant.
Cordialement,
Elise
"Quand les morts sont honorés et que la mémoire des plus anciens ancêtres reste vivante, la force d'un peuple atteint sa plénitude." Confucius

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8643
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.

Message par Alain Dubois-Choulik » ven. févr. 08, 2019 10:57 am

italique a écrit :
jeu. févr. 07, 2019 4:23 pm
pourquoi n'y en a-t-il pas de mention dans la recherche du CICR
Bonjour,
     Il est trop tôt après le début de la guerre, et quand on trouve une fiche au CICR, elle relaye généralement une des listes "d'inhumés derrière les lignes allemandes" de la Gazette des Ardennes dont la page est alors reproduite : c'est d'ailleurs souvent suite à une demande de nouvelles faite par la famille.
Pour les listes, voir , mais je m'arrête aux lieux, il faudrait ensuite une armée de stagiaires pour faire le détail. :roll:
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

italique
Messages : 176
Inscription : lun. oct. 06, 2008 2:00 am

Re: CARRÉ Victor Julien - 26e R.I.T.

Message par italique » sam. févr. 09, 2019 7:56 am

Bonjour Alain,
Merci pour cet éclairage.
Travail de titan en effet que ces relevés. Bravo pour les avoir réalisés.
Je vais prendre le temps…
Cordialement,
Elise
"Quand les morts sont honorés et que la mémoire des plus anciens ancêtres reste vivante, la force d'un peuple atteint sa plénitude." Confucius

Répondre

Revenir à « Recherches »