aides aux recherches

Répondre
djamila Fatmi
Messages : 12
Inscription : sam. juil. 14, 2018 9:17 pm

aides aux recherches

Message par djamila Fatmi » mer. juil. 18, 2018 5:30 pm

Merci à tous
Dernière modification par djamila Fatmi le sam. nov. 10, 2018 5:16 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Faure
Messages : 562
Inscription : sam. août 02, 2008 2:00 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: aides aux recherches

Message par Faure » jeu. juil. 19, 2018 3:57 pm

Bonjour !
Êtes vous déjà allé voir là ?
-> http://anom.archivesnationales.culture. ... regmatmil/
Adishatz e amistad
Michel
Le bon vin,le vieux vin donne du cœur au 20e Image

CD9362
Messages : 3283
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: aides aux recherches

Message par CD9362 » jeu. juil. 19, 2018 5:01 pm

Bonjour
comme indiqué sur le site ANOM qui gère les archives OutreMer et territoires anciennement sous dépendance françaises ( Donc Algérie)
" Il est important de préciser que les registres conservés aux Archives nationales d'outre-mer concernent uniquement les personnes disposant du statut de citoyen français au moment de leur recrutement ou celles ayant obtenu ultérieurement la citoyenneté française : les registres concernant les recrues ne disposant pas du statut de citoyen français sont conservés par le Service historique du ministère de la Défense."
Donc voir avec le SHD à Vincennes.
site
http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr
mail
[email protected]


AD-Line

djamila Fatmi
Messages : 12
Inscription : sam. juil. 14, 2018 9:17 pm

Re: aides aux recherches

Message par djamila Fatmi » ven. août 03, 2018 8:10 pm

Merci Faure et CD9362 pour les renseignements.
Dernière modification par djamila Fatmi le sam. nov. 10, 2018 5:12 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
b sonneck
Messages : 2204
Inscription : mar. juin 04, 2013 2:00 am
Localisation : 53- Saint-Berthevin

Re: aides aux recherches

Message par b sonneck » ven. août 03, 2018 10:14 pm

Bonjour,

Tentez également votre chance auprès de la grande chancellerie de la Légion d'honneur. Avec les références du décret de nomination, vous devriez pouvoir obtenir copie du dossier si dossier il y a. Dans le dossier, il devrait y avoir le mémoire de proposition, détaillant les mérites du futur récipiendaire.

Un détail qui peut expliquer certains aspects de son cas : bien que décédé en 1927, il figure dans l'annuaire 1929 de la Légion d'honneur : l'information relative à son décès n'avait donc pas été transmise à la grande chancellerie. Mais ce n'est pas là le plus intéressant. Il n'est pas répertorié dans la liste générale des Français membres de l'ordre, mais dans celle intitulée "Colonies françaises et pays de protectorats français". Ce qui laisserait entendre qu'il n'était pas citoyen français lors de sa nomination chevalier LH. Du moins, il n'a pas été décoré comme citoyen français.
Autre indice confortant cette hypothèse : la date mentionnée dans l'annuaire est le 18 octobre 1927, donc celle du décret (JO du 21). Il n'y aurait donc pas eu de cérémonie de réception dans l'ordre de la LH, cérémonie qui ne peut avoir lieu qu'après la publication du décret au JO. Or, selon le code de la LH, seuls les citoyens français sont "reçus" dans l'ordre de la LH. Les autres sont nommés, mais pas reçus.
Mais confortée ou pas, cela ne reste qu'une hypothèse, que d'autres faits pourront infirmer.

Cordialement
Bernard

djamila Fatmi
Messages : 12
Inscription : sam. juil. 14, 2018 9:17 pm

Re: aides aux recherches

Message par djamila Fatmi » mer. nov. 28, 2018 3:51 pm

Merci encore je viens de recevoir une correspondance émanant de la Grande Chancellerie certifiant le titre de chevalier de la Légion d'Honneur ; par contre ma requête auprès du CAPM de Pau bute toujours sur un obstacle, à savoir je n'ai pu déterminer le numéro matricule de mon grand-père car tous ses documents militaires n'ont pas été conservés, et ses fils tous décédés. Néanmoins , j'ai délivré l'acte de décès, le régiment, l'escadron, et une photo en tenue spahi auxiliaire ( régiment de spahis auxiliaires algériens , 7e escadron mis sur pied au niveau de la commune mixte de djebel nador , création du RSAA le 25 août 1914, à Oran) avec 1 an et 4 mois de service dans le nord de la France , dès septembre 1914. J'ai cherché plusieurs fois à voir s'il y avait une possibilité de consulter un registre des fiches matricules en vain, je crois que ces informations ne sont pas encore numérisées donc non accessibles pour moi. J'aimerais savoir s'il n'y aurait pas quelqu'un du forum qui pourrait m'aider en ce sens , c'est a dire pour le matricule uniquement. Son dossier est à Pau, mais les renseignements que j'ai fournis semblent etre insuffisants auprès de l'organisme chargé des recherches. Je vous remercie. Très cordialement. Djamila

djamila Fatmi
Messages : 12
Inscription : sam. juil. 14, 2018 9:17 pm

Re: aides aux recherches

Message par djamila Fatmi » mar. janv. 22, 2019 12:28 pm

Merci encore Monsieur CD9362 pour votre message publié dans la rubrique''Spahi auxiliaire''(ce message a été supprimé). Je vous informe que j'ai éte à 2 reprises au niveau du SHD/Vincennes de Septembre à Décembre 2018, mais sans résultat puisque le service d'accueil m'a indiqué que les archives des sous-officiers et soldats du rang sont conserves au CAPM/Pau. Par ailleurs, j'ai épluché à maintes fois les JMO du Régiment(RSAA) àinsi que ceux des 10 escadrons, notamment du 7e, en vain. S'il y a eu des oublis, du manque de précision ,on ne peut incriminer personne,car la situation et les conditions dans lesquelles se trouvaient ces guerriers étaient difficiles et tendues.Néanmoins, il reste uniquement la bonne volonté des autorités du CAPM/Pau.
J'ai remarqué que bon nombre de recherches ont été élucidées à travers ce formidable forum, grace notàmment à la clairvoyance de ses acteurs et du staff, mais aussi grace à la documentation numérisée accessible et mise à profit très judicieusement par les liens correspondants. A ce titre, pourquoi les combattants des ex-colonies (relevant des anciens départements français) ont été exclus du ''Grand Mémorial'' numérisé? J'aurais pu facilement retrouver mon grand-père, c'est sûr. L'Histoire, personne ne peut la changer, et ces hommes ont sacrifié leur vie pour la liberté et la gloire de la France, donc pourquoi cette discrimation .Faudrait-il que je sois obligée de médiatiser cette affaire, de saisir la Cour Européenne des Droits de l'Homme? Je suis très reconnaissante envers les intervenants et Monsieur l'Administrateur. Je vous remercie encore une fois.

CD9362
Messages : 3283
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: aides aux recherches

Message par CD9362 » mar. janv. 22, 2019 3:22 pm

djamila Fatmi a écrit :
mar. janv. 22, 2019 12:28 pm
Merci encore Monsieur CD9362 pour votre message publié dans la rubrique''Spahi auxiliaire''(ce message a été supprimé). [...]
A ce titre, pourquoi les combattants des ex-colonies (relevant des anciens départements français) ont été exclus du ''Grand Mémorial'' numérisé? J'aurais pu facilement retrouver mon grand-père, c'est sûr. L'Histoire, personne ne peut la changer, et ces hommes ont sacrifié leur vie pour la liberté et la gloire de la France, donc pourquoi cette discrimation .Faudrait-il que je sois obligée de médiatiser cette affaire, de saisir la Cour Européenne des Droits de l'Homme? Je suis très reconnaissante envers les intervenants et Monsieur l'Administrateur. Je vous remercie encore une fois.
Bonjour Djamila
1)Pas "monsieur CD9362", mais "madame " ;) ( et oui il y en a quelques unes sur le forum). :)

2° Vous posez cette question : "Pourquoi Les combattants des ex-colonies (relevant des anciens départements français) ont été exclus du ''Grand Mémorial'' numérisé? " : Non, ils n'ont pas été exclus de la base de données "Grand mémorial" mais les ressortissants des anciennes colonies n'avait pas tous le statut de "citoyens français" ...les hommes de la "population autochtone" avaient le statut de « sujets français » mais n'accédaient à l'entière "nationalité française", donc ils n'avaient pas les mêmes droits, mais n'avaient peut-être pas l'obligation de se faire recenser pour effectuer leur service national; d'où leur absence dans les "registres matricules" alors qu'on y trouve ceux qui étaient de nationalité française.
http://anom.archivesnationales.culture. ... regmatmil/
Par contre concernant la guerre, étant donné que les autorités françaises leur ont demandé(!) de s'enrôler dans l'armée française, on aurait pu penser que ces soldats avaient été inscrits sur les registres et que des "fiches matriculaires " avaient été crées... mais il semble que non...
Il y a certainement eu des listes d'enrôlements, mais visiblement elles n'ont pas toutes été conservées... Ont-ils eu des livrets militaires?...ça je ne sais pas.
Dans ce que je viens d'écrire Il y a beaucoup de "peut-être " et de "il me semble " ou "je pense" car je ne suis sure de rien et je fais peut-être des erreurs, mais dans l'ensemble " je crois " que mon analyse est correcte.
Donc "grand Mémorial" qui permet d'avoir accès à partir du même site, aux fiches matricules conservées et numérisées par les les archives des différents départements de France, n'est pas responsable de cette situation...
De plus lors de la décolonisation des archives ont peut-être été perdues ? Si le service de l'Armée qui est à Pau dispose de fiches, c'est peut-être à lui de les numériser ?

Cordialement
AD-Line

djamila Fatmi
Messages : 12
Inscription : sam. juil. 14, 2018 9:17 pm

Re: aides aux recherches

Message par djamila Fatmi » lun. janv. 28, 2019 7:49 pm

Bonjour,Madame CD9362. Je suis désolée pour cette confusion. De même,je suis honorée pour ce contact aimable avec une descendante d'un grand patriote et d'un héros de la guerre 14-18,votre aïeul Joseph DUCHENE. J'ai noté aussi que vous avez des ascendants russes.Nous aimons la Russie dans notre famille,et mon mari y a vécu pendant 8 ans. J'ai eu le privilège de séjourner un an à Saint-Petersbourg.
Pour ce qui est de mon grand-père,c'est vrai que son nom ne peut pas figurer dans un registre matricule détenu par l'ANOM pour 2 raisons: d'abord il ne fut pas un conscrit, ensuite il ne détenait pas la nationalité française. Donc, le "Grand Mémorial'' ne peut etre coupable de cette ''discrimination'',même si celle-ci est involontaire. J'ai ''bouilloné'' un peu,car j'ai lu un article,qu'à l'occasion du Centenaire de l'Armistice, tous les états nominatifs des effectifs de toutes les unités engagées dans la Grande Guerre allaient etre publiés prochainement.
Au début de la guerre,mon grand-père,alors agé de 39 ans,était un fonctionnaire de l'Etat depuis 1905, et assumait les fonctions de président d'une djemaâ(assemblée).
Avant 1905,sa région était toujours sous administration militaire,et il fût un goumier,un supplétif de l'Armée Française,engagé pour maintenir l'ordre et participer aux opérations de pacifications dans l'Ouest-Oranais,en raison de multiples insurrections et soulèvements de tribus jusqu'en 1904.
Suite au déclenchement des hostilités par l'Allemagne en aout 1914, le Colonel Sarton du Jonchey prit contact avec les chefs de tribus(aghas,caïds...), les chargeant de mobiliser par voie d'engagement volontaire des goumiers aguerris. C'est ainsi que fût mis sur pied le RSAA(régiment de spahis auxiliaires algériens). Ce regiment ne faisait pas partie des unités régulières de l'Armée d'Afrique,et ces spahis auxiliaires s'étaient engagés pour la durée de la guerre. Pourquoi? Parce que dans l'esprit des Etats-Majors, cette guerre devait etre de courte durée,le scénario probable et envisagé était une confrontation face à face par un choc frontal et brutal, avec plusieurs batailles décisives tout au plus, permettant aux armées d'en découdre rapidement.
Mais à partir de l'automne 1914, après la course à la mer, le front se stabilisa et la guerre de mouvement fût remplacée par une guerre de positions, les armées s'étant ''enterrées''. La cavalerie fût vouée alors à une participation relativement secondaire aux évenements, et il faudra attendre 1918 pour qu'elle reprenne un peu d'importance(charge de Burkel en octobre 1918). Meme du coté allemand, les Uhlans furent mutés vers l'infanterie. A titre d'exemple, le célèbre aviateur de la chasse Manfred Von Richthofen surnommé le Baron Rouge fût un officier de cavalerie au début du conflit. Devenue très vulnérable face à la puissance de feu de l'infanterie et de l'artillerie,les missions traditionnelles de la cavalerie sont devenues impossibles en raison des lignes barbelées et des tranchées truffées de nids de mitrailleuses. Il y a aussi l'apparition de moyens mécanisés et les troupes seront désormais motorisées(les taxis de la Marne).
La campagne du RSAA fût donc écourtée et il fût rapatrié en novembre 1915(dissous en janvier 1916).En lisant les JMO, j'ai retenu que ces spahis ont arrêté les charges de cavalerie du prince Rupprecht de Bavière et que le Général Léopold Plantey(colonne mobile de Douai) a écrit au Colonel Sarton du Jonchey une lettre contenant des propos très élogieux à leur encontre.
Les archives sont détenues et conservées par le CAPM/Pau, car la Grande Chancellerie et le SHD/Vincennes m'ont orientée vers cet organisme. Je ne demande rien de spécial, sinon le parours militaire de mon grand-père et une copie de sa décoration ,pour la mémoire et la montrer à ses arrières petits-enfants.Vraiment,je ne pense pas qu'il y ait eu un quelconque oubli ou perte de document, car ce régiment était composé aussi d'officiers et de sous-officiers français qui ont assuré l'encadrement des escadronset dont le role fut crucial. C'est la ''Mémoire des Hommes'' ayant partagé un bout de leur destinée commune. Merci

Avatar de l’utilisateur
yvo35
Messages : 1491
Inscription : mar. mai 22, 2012 2:00 am

Re: aides aux recherches

Message par yvo35 » lun. janv. 28, 2019 8:10 pm

Bonsoir,
djamila Fatmi a écrit :
lun. janv. 28, 2019 7:49 pm
car j'ai lu un article,qu'à l'occasion du Centenaire de l'Armistice, tous les états nominatifs des effectifs de toutes les unités engagées dans la Grande Guerre allaient etre publiés prochainement.
Information étonnante car ces états nominatifs n'existent plus, au grand regret de tous ceux qui s'intéressent à ce conflit.

La seule chose qui avait été promise, à ma connaissance, était la mise en ligne des fiches matricules des participants potentiels au conflit. C'est-à-dire jusqu'à la classe 1921.
Ceci, bien sûr, dans la limite où ces fiches existent encore car il y a des manques dans certaines AD (Nord,...) manques dues à des destructions survenues principalement pendant la SGM.
Cordialement
Yvonnick

Répondre

Revenir à « Recherches »