Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Avatar de l’utilisateur
VidalB
Messages : 6
Inscription : ven. juin 22, 2018 4:38 pm

Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par VidalB » jeu. juil. 12, 2018 2:52 pm

Bonjour à tous,

Veuillez m’excuser pour la longueur du message. Je sollicite votre aide pour un soldat dont vous trouverez la fiche matricule ci-dessous:
Soldat1882-1918-0.jpg
Soldat1882-1918-0.jpg (201.25 Kio) Consulté 390 fois
Soldat1882-1918-2.jpg
Soldat1882-1918-2.jpg (75.38 Kio) Consulté 390 fois
Soldat1882-1918-3.jpg
Soldat1882-1918-3.jpg (105.46 Kio) Consulté 390 fois
- J’essaye de reconstituer son parcours militaire. Il est né en 1882, exempté de service en 1903 et de mobilisation en 1914. Presque tous les souvenirs de sa vie et de sa carrière militaire ont été perdus par le temps. Je sais qu’il était voiturier dans la vie civile, et qu’il est décédé de la grippe en décembre 1918, à son domicile.
- Je cherche aussi à établir la véracité d’un souvenir familial. Selon ce souvenir, transmis par une seule personne, le soldat en question aurait été gazé à la guerre. J’ai lu et relu la fiche matricule, et je me demande si ce souvenir n’est pas une erreur, un souvenir altéré par le temps, car les autres frères du soldat ont tous été gazés. Il y a peut-être eu confusion, qui ensuite a été transmise aux générations suivantes.

Un service auxiliaire pouvait-il effectué une mission dans la zone armées, derrière le front? Si cela était possible, alors mon soldat aurait pu être gazé par un obus tombé derrière les lignes, et le souvenir familial serait correct. Car rien n’indique qu’il ait reçu une quelconque formation militaire, et je doute qu’il ait pu être envoyé au combat pendant les deux périodes de campagne signalées dans sa fiche.

Voici ce que je comprends de cette fiche matricule:

- Du 31 mars au 16 mai 1917, soit il attend son affectation à domicile, soit il est envoyé dans la caserne de sa probable affectation.

- Du 17 au 31 mai 1917, il est au service auxiliaire au sein du 61ème RI, dont le dépôt semble être à Privas en Ardèche. Cette courte période est considérée comme Campagne contre l’Allemagne. Cela paraît court pour aller en zone armées. (Le 61 RI est au front d’Orient, le 261 RI est en France mais je ne sais pas où).

- Du 1er au 6 juin 1917, mon soldat est en sursis. Je pense lire “sursis houille”, car d’autres informations (cf plus bas) me font déduire que son sursis a un rapport avec l’exploitation du charbon.

- Retour au dépôt le 6 juin 1917, j’imagine à Privas. Cette période - jusqu’au 1er septembre 1917 - n’est pas considérée comme une campagne. Que fait-il? Un quelconque travail logistique ou administratif au dépôt, ou une formation militaire?

- A partir du 1er septembre 1917, sursis d’appel. Je lis “Mon Laganier” (probablement “Mission Laganier” ou “Maison Laganier”). Il se trouve qu’un dénommé Laganier vivait justement dans la commune de mon soldat. C’était un industriel local qui, entre autres, possédait une scierie de bois et, pendant la guerre, fournissait du bois aux mines d’Alès (d’après sa propre fiche matricule). Je pense donc que mon soldat (qui était voiturier) fut chargé de transporter le bois de la scierie du sieur Laganier jusqu’au mines d’Alès.
Notez le nombre entre parenthèses: 2935. Existe-t-il une nomenclature qui permettrait de savoir à quoi cela correspond?

- Rentré au dépôt (de Privas?) le 30 avril 1918. Campagne jusqu’au 30 mai 1918. Reste-t-il à Privas tout ce temps? En tout cas le 61 RI est sur le front d’Orient (Macédoine/Tessalie), impossible qu’il soit parti là-bas en si peu de temps. D’ailleurs vu son âge, il serait plutôt affecté au 261 RI, qui lui se trouve près d’Amiens début mai 1918, autour de Nancy le reste du mois.

- Passage (administratif?) au 55 RI le 30 mai 1918. Du 30 mai à décembre 1918: où se trouve mon soldat? Il semble que le 55 RI ait eu un dépôt à Pont-Saint-Esprit et un autre à Aix-en-Provence. A cette époque, le 55 RI combat à Salonnique. Le 255 RI a été dissous en octobre 1917. Si mon soldat a attrapé la grippe en service, il ne pouvait donc qu’être au dépôt, non? Mais cette période n’est pas considérée comme une campagne, comment l’expliquer?

Merci à tous ceux qui pourront me faire progresser dans mes recherches!

CD9362
Messages : 2861
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par CD9362 » jeu. juil. 19, 2018 7:28 pm

Bonsoir

je pense qu'il n'est pas allé en zone "armées". A la lecture je comprends comme vous qu' il est en service auxiliaire affecté à la "Maison Lagannier". Avec deux périodes courtes aux dépôts de deux régiments, peut-être au moment de passage devant des commissions de réforme, ou fin de période de sursis, et que ces deux périodes sont comptées comme "campagnes contre l'Allemagne". Là ou vous lisez "Houille", je vois peut-être "famille", mais cela ne change rien.
Cela dit il est mort "des suites de maladie contractée en service" et obtient la mention Mort pour la France, donc soit il l'a contractée au dépôt comme vous le dites, soit bien que même mis à disposition d'une entreprise les hommes sont également "en service", ils sont en "service auxiliaire"pas "libéré des obligations militaires".
Par contre "gaz" , certainement confusion dans les souvenirs familiaux...
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... 2bca023706

AD-Line

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 1978
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par michelstl » jeu. juil. 19, 2018 10:21 pm

Bonjour
Même que ce B rajouté au No matricule dénote un état de disponibilité. Cela me rappelle que je n'aurai pas élucidé encore
viewtopic.php?f=12&t=21998&p=177257&hil ... re#p177261
Salutations
Michel

Avatar de l’utilisateur
VidalB
Messages : 6
Inscription : ven. juin 22, 2018 4:38 pm

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par VidalB » jeu. juil. 19, 2018 11:08 pm

CD9362 a écrit :
jeu. juil. 19, 2018 7:28 pm
Bonsoir
Bonsoir,

Merci de votre réponse et d'avoir pris le temps d'étudier son parcours! Sa deuxième campagne est plus longue n'est-il pas possible qu'il se soit retrouvé près du front dans un quelconque rôle logistique (transport de marchandises par exemple)? Aurait-on confié ce rôle à un soldat pour lui retirer quelques jours ou quelques semaines plus tard et le renvoyer chez lui?

Concernant la longue période du 30 mai à décembre 1918, elle me laisse perplexe. S'il n'était pas au dépôt mais toujours service auxiliaire dans la vie civile, pourquoi un sursis n'est-t-il pas indiqué sur sa fiche matricule? S'il était au dépôt pendant tout ce temps, pourquoi cette période n'est-elle pas comptée comme campagne?

Avatar de l’utilisateur
VidalB
Messages : 6
Inscription : ven. juin 22, 2018 4:38 pm

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par VidalB » jeu. juil. 19, 2018 11:44 pm

michelstl a écrit :
jeu. juil. 19, 2018 10:21 pm
Bonjour
Même que ce B rajouté au No matricule dénote un état de disponibilité. Cela me rappelle que je n'aurai pas élucidé encore
viewtopic.php?f=12&t=21998&p=177257&hil ... re#p177261
Salutations
Michel
Bonsoir,

Hélas, je ne saurais vous aider, mais vous attirez mon attention sur un numéro auquel je ne m'étais pas intéressé. Voilà un mystère de plus à résoudre.
Auriez-vous une idée de ce que le nombre 2935 (sur la fiche de mon soldat) pourrait signifier?

CD9362
Messages : 2861
Inscription : sam. mars 08, 2014 1:00 am

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par CD9362 » ven. juil. 20, 2018 11:36 am

Bonjour
Je pense que "sursis" et "service auxiliaire" sont deux choses différentes .
Au départ il est exempté ( service miliaire 1903) pour cause de perte de vision.
Ensuite fin mars 17 il passe devant la commission de révision à Privas et on l'assigne "au services auxiliaires" et doit donc rejoindre le 61 e RI, le 17 mai, pour des taches de "services auxiliaires".
Le 31 mai il est mis "sursis" peut-être donc pour intégrer une entreprise lié à la "Houille" . Puis ce sursis est annulé et il retourne au dépot le 6 juin. Mais en septembre 17 jusqu'au 30 avril 18, il est de nouveau en sursis d'appel dans cette entreprise Lagennier.
Il est mis à disposition d'une entreprise pour y travailler mais a quand même une "sorte " de statut de "soldat". Donc les nombres précédés d'une lettre en face des deux régiments sont comme pour les autres soldats les matricules au corps ( au régiment) et la lettre B signifie peut-être bien la mise à disposition ou le service auxiliaire ...
Quant au "2935" ...?
FICHE MATRICULE ( si c'est le "bon" ?)
http://archives.ardeche.fr/ark:/39673/6 ... 287470rm07

http://www.culture.fr/grandmemorial/res ... fin-death=

Evidemment, cela reste à confirmer par quelqu'un de plus calé que moi!
Donc à partir de juin 18 il peut toujours être chez Laganier rattaché au 55e RI ou.. au dépôt ...en quelque sorte... on tourne en rond , sans trouver la réponse.
Essayez de contacter les archives départementales pour savoir si il existent des archives non numérisées sur les "sursis militaires" les "mis à disposition dans des entreprises " les " commissions de réforme" à cette époque ...
Et si l'entreprise Laganier existe toujours, peut-être subsiste-t-il des archives du personnel ?
Voir aussi les JMO du 55 e RI (site mémoires des hommes) afin de regarde si à la date qui vous intéresse il y a une arrivée d'hommes en provenance du dépôt ... Mais dans la mesure où sur sa fiche matricule on voit qu'il a été exempté en 1903 pour "perte de la vision à l' œil droit ",et il n'a pas eu de formation militaire si il était exempté ... cela me donne à penser qu'il n'a pas été envoyé vraiment au combat...et il meurt chez lui.
Si on l'avait envoyé en zone armées n’aurait-il pas été versé dans un régiment territoriale (même sans combattre selon votre hypothèse) et il aurait été rapatrié, je pense que tout ça apparaitrait sur la fiche. Je penche plutôt pour sa présence au dépôt ou à l'entreprise Laganier .

Cordialement
AD-Line
Dernière modification par CD9362 le sam. juil. 21, 2018 8:27 am, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 1978
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par michelstl » ven. juil. 20, 2018 2:29 pm

Bonjour
n'auarit-il pas été versé dans un régiment territoriale
Le 61e et 55 RI ne seraient-ils pas Ter. bien que nom écrit entièrement comme tel ... mais bien dans les corps d'affectation de la territoriale sur la FM (Edition / ou une affectation administrative de Ter.)

Pour en revenir à la lettre «B» devant le matricule.. peut-être un répertoire BIS !!!

Il serait bien d'avoir accès à la Fiche matricule dans son entier (si vous pouviez nous partagé un lien)
Salutations

Michel

P.S.1 et 2 Édition : effacer... débordement inutile vers la territoriale.
Dernière modification par michelstl le ven. juil. 20, 2018 6:58 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
VidalB
Messages : 6
Inscription : ven. juin 22, 2018 4:38 pm

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par VidalB » ven. juil. 20, 2018 5:49 pm

CD9362 a écrit :
ven. juil. 20, 2018 11:36 am
FICHE MATRICULE ( si c'est le "bon" ?)
http://archives.ardeche.fr/ark:/39673/6 ... 287470rm07[/b]
http://www.culture.fr/grandmemorial/res ... fin-death=

[...]

Cordialement
AD-Line
Bonjour,

Et merci pour vos conseils et réflexions.

Oui c'est la bonne fiche matricule.

Vous avez raison, je tourne moi même en rond sur cette période depuis deux ans! Mais finalement, en se creusant la tête sur cette question avec vous, je pense qu'il manque une information dans sa fiche. Ou plus précisément, que le greffier qui a noté son décès en décembre 1918 n'a pas jugé nécessaire de signaler un sursis entre mai et décembre 1918. Le sursis serait ici implicite puisque la campagne s'arrête le 30 mai et que le soldat est mort suite à une maladie contractée en service (sous-entendu service auxiliaire).

Je reviens sur une autre de mes interrogations à propos de la deuxième campagne (30 avril au 30 mai 1918): un service auxiliaire, sans formation, pouvait-il être envoyé dans la zone armées? Par exemple, les conducteurs des camions de la voie sacrée entre Bar-le-duc et Verdun étaient-ils tous aptes au combat? Quid des infirmiers, chirugiens, cuisiniers? En 1918, l'armée avait-elle encore le temps de former pendant plusieurs mois tous les nouveaux mobilisés, qu'ils soient jeunes ou précédememnt exemptés?

Pour rappel, voici des extraits de la loi de 1889 et du bulletin officiel de 1911, relatifs au service auxiliaire.
Bulletin officiel du ministère de la guerre - recrutement - mai 1911 - extrait 1p.jpg
Bulletin officiel du ministère de la guerre - recrutement - mai 1911 - extrait 1p.jpg (202.7 Kio) Consulté 226 fois
La pièce jointe « Bulletin officiel du ministère de la guerre - recrutement - mai 1911 - extrait 1p.jpg » n’est plus disponible
Ces documents sous-entendent que certains militaires du service auxiliaire se retrouvaient en zone armées. Est-ce que je me trompe?

Enfin, pour ce qui est du nombre 2935, l'hypothèse la plus évidente est qu'il existe une nomenclature quelque part, faisant la correspondance entre des numéros et des noms de métier. J'ai un peu cherché sur ce forum et sur des sites comme gallica, mais sans succès.

Avatar de l’utilisateur
VidalB
Messages : 6
Inscription : ven. juin 22, 2018 4:38 pm

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par VidalB » ven. juil. 20, 2018 6:20 pm

michelstl a écrit :
ven. juil. 20, 2018 2:29 pm
Le 61e et 55 RI ne seraient-ils pas Ter. bien que nom écrit entièrement comme tel ... mais bien dans les corps d'affectation de la territoriale sur la FM (Edition / ou une affectation administrative de Ter.)

Pour en revenir à la lettre «B» devant le matricule.. peut-être un répertoire BIS !!!

Il serait bien d'avoir accès à la Fiche matricule dans son entier (si vous pouviez nous partagé un lien)
Salutations

Michel

P.S.1 une simple petite remarque: les Cies 13 è 16 (si toutefois vous auriez une quelconque info de la sorte dans tous vos papiers) sont souvent des Cies de dépôts attribuées aux Ter. restant au dépôt.
Bonjour, voici la fiche matricule de mon soldat http://archives.ardeche.fr/ark:/39673/6 ... 287470rm07
Je ne sais pas si cela peut faire progresser les recherches sur la signification du "B" dans les numéros matricule, mais, d'après les photos de son uniforme et inscription d'une carte postale, mon soldat était au 261 RI et 255 RI (sa fiche matricule l'indique de façon moins explicite à la réserve des 61 RI et 55 RI). Les régiments territoriaux de sa région étaient les 119 et 120 RIT. D'ailleurs, il est né en 1882, donc logiquement ne peut-pas être versé dans un régiment de la territoriale, non?
Je ne connais pas le numéro de sa compagnie.

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 1978
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: Pourriez-vous m'aider à résoudre un mystère familial? Mon soldat auxiliaire est-il allé en zone armées?

Message par michelstl » ven. juil. 20, 2018 6:45 pm

Bonjour
Oui la réserve en effet
Désolé pour mes débordement vers la territoriale ( je vais effacer un peu de matière sur mon message pour ne pas gêner la recherche ÉDITION j'y reviens plus bas dans le fi))
...
... ... mais en 1917, 35 ans, il était bon pour la territoriale ... hum... mais vous spécifiez 261 RI et 255 RI

Salutations
Michel
Dernière modification par michelstl le lun. juil. 30, 2018 12:54 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Revenir à « Recherches »