Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

monte-au-creneau
Messages : 4331
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par monte-au-creneau » ven. janv. 28, 2022 4:51 pm

Bonjour,

Petite enquête :

Des 3 extraits ci-dessous, il ressort que le sergent-major français Joseph-Benoit GUINET (38e R.I) aurait été tué par erreur (par accident) lors de la destruction volontaire du pont de Jaulgonne (le 31 mai 1918, par le Génie français), afin d'empêcher les Allemands de franchir la Marne lors de leur offensive.
La destruction de ce pont est par ailleurs qualifiée de "prématurée", ne permettant pas la défense de la rive sud.

Enquête points A et B
:

A-Joseph-Benoit GUINET a-t-il été tué quand le pont a explosé, alors qu'il était sur le pont qu'il franchissait pour se replier avec les autres soldats en rempli ? Sa citation officielle (voir en bas) ne dit rien à ce sujet.Y-a-t-il eu volonté de passer sous silence ceci ? Rien dans le JMO du 38e R.I.

B-La mise a feu pour détruire le pont a-t-elle été faite trop tôt, alors que des soldats français étaient encore sur la rive nord, en cours de repli, et qu'ils n'ont pas pu se replier ? Ceci expliquant l'emploi du terme "prématurée" et la percée des Allemands sur la rive sud.


EXTRAIT 1 :
"... des renseignements officieux recueillis, il résulte qu'il [Sergent-Major Joseph-Benoit GUINET] a été tué [le 31 mai 1918] au moment où le pont de Jaulgonne sautait."
Source : Livre d'or du clergé du diocèse de Grenoble pendant le grande guerre, page 103 : Lettre du capitaine Gilly du 22 mai 1919, proposant une citation pour Guinet.

EXTRAIT 2 :
" ...La destruction des ponts de JAULGONNE ... a été effectuée au moyen des dispositifs prévus à l'avance, qui ont normalement joué, dans les conditions prévues par le Commandement (mise de feu par l'Officier du Génie chargé de la mise en œuvre, sur l'ordre d'un représentant du Commandement).
La destruction du pont de JAULGONNE est complètement réalisée.
".
Source : Général DE LA TOUR, le 2 juin 1918
http://1418bd.free.fr/labase/dospromfos ... il1918.pdf
http://cavalbatmarne.free.fr/prg500_2.htm

EXTRAIT 3 :
" ...A l'issue de leur offensive du 27 mai 1918 les Allemands n'ont pas franchi la Marne; sauf à Jaulgonne. Dans le désordre du repli, les ordres, les contrordres, les changements de commandement, la destruction prématurée du pont suspendu de Jaulgonne, la défense de la rive sud n'a pas été assurée. Profitant de
l'occasion, dans la nuit du 30 au 31 mai, les Allemands installent des passerelles, font passer de forts détachements et créent ainsi une tête de pont en occupant la boucle de la Marne à la station de Varennes.
".
Source : idem point 2

Citation de Guinet :
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... e.r=guinet

monte-au-creneau
Messages : 4331
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par monte-au-creneau » lun. janv. 31, 2022 5:12 pm

Bonjour,

Extraits chronologiques du JMO du 2e R.I à la date du 30 mai 1918, date de repli sur la rive sud de la Marne et de la destruction du pont (par le génie Français) :

La 1ère Cie et tout le 3e Btn n'ont pas encore franchi le pont pour se replier sur la rive sud, que le pont saute prématurément ! Ils n'ont pas reçu d'ordre de repli...

Pas réussi à trouver quel est le régiment du Génie qui a fait sauter le pont.

Image

...................

Image
Image

.....................

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
thibval
Messages : 661
Inscription : mar. janv. 10, 2017 1:00 am
Localisation : Finistère

Re: Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par thibval » mar. févr. 01, 2022 12:26 pm

Bonjour,

Le JMO du 5eCC détaille les évènement que vous décrivez (ordre, contre-ordre à 16h30)
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 98dbca8522

Celui de la 20e DI, moins agréable à lire, donne davantage de détaille et cite notamment le général Arrault comme donneur de l'ordre de destruction
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... a72fba0921

Le rapport du général Arrault, commande la 7e brigade de dragons vous renseignerai surement mais elle ne semble pas jointe au JMO numérisé?

Le capitaine Michel COMBEAU, du 38e RI était chargé de la surveillance de l’exécution de l'ordre (p56)
FM : Mle 2672, cl 02, Moulins
https://archives.allier.fr/ark:84133/1e ... 3df021fad5
Dossier LH : https://www.leonore.archives-nationales ... tice/88166

L'historique (très) succinct du 5e détachement de sapeur cycliste du 9e RG évoque la destruction des ponts de Chartève et Passy le 03/06/1918 mais rien sur Jaulgonne
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... .r=.langFR

Edit : le JMO de la 22e DI donne un timing différent : https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 8e72f29cfb

Bien à vous,

Thibaut

monte-au-creneau
Messages : 4331
Inscription : dim. nov. 02, 2008 1:00 am

Re: Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par monte-au-creneau » mar. févr. 01, 2022 4:30 pm

Bonjour et merci de tous ces compléments.

Pas facile de savoir exactement ce qui s'est passé ! Autant pour nous à la lecture de ces textes, et encore plus pour eux, confrontés à l'étendue de ce front très mouvant, très diffus. Tout un aspect de cette guerre de mouvement qu'il est difficile de s'imaginer, de se représenter.... Bien loin des tranchées !

On lit :

JMO 20e D.I , 30 mai 20 H
- Le général Arrault, voyant s'infiltrer l'ennemi jusqu'au voisinage du pont [de JAULGONNE], donne l'ordre de le faire sauter. Le pont sautra à 20 heures.
- Le Btn III/2
[3e bataillon du 2e R.I] est resté sur la rive nord
- Quelques débris du Btn Guéda... réussiront à passer à la nage ou en barque.


Le JMO du 5e CC est en accord avec celui de la 20e D.I sur ces points.

Le JMO de la 22e D.I est moins précis, plus vague :
- 30 mai 15H.45 : Ordre téléphoné de faire sauter les ponts de JAULGONNE ...[on comprend "si besoin s'en fait sentir"]
- 31 mai 05 heures : Les pontes de JAULGONNE ... ont sauté.[on comprend que l'information est confirmée à 5 heures du matin le 31 mai]

Quant à Joseph-Benoit GUINET : Comment a-t-il été tué ? Mystère. Il aurait été tué au moment où le pont explosait. Tué par l'explosion du pont ? Ou alors tué par un Allemand qui s'était infiltré jusqu'aux abords du pont ? On ne le saura jamais. Le Livre d'Or du Clergé précise que son corps n'a jamais été retrouvé. Ce que confirme sa fiche MdH qui indique que son décès a été déclaré par jugement.

Cordialement.

NOTA : Bizarre : La fiche MdH de GUINET Joseph-Benoit n'est pas trouvée en remplissant le champ "Lieu de décès" par "JAULGONNE" ni par "PONT DE JAULGONNE"
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 2be2d4dd03

loloastre
Messages : 519
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par loloastre » mar. févr. 01, 2022 8:17 pm

Bonjour,
La fiche MdH de GUINET Joseph-Benoit n'est pas trouvée en remplissant le champ "Lieu de décès" par "JAULGONNE" ni par "PONT DE JAULGONNE"
La fiche en question est trouvée en remplissant le champ avec "pont-de-jaulgonne". (Les termes séparés par des tirets dans l'indexation ne sont pas reconnus comme des mots séparés pour la recherche avec "Contient".)

L'idéal serait d'avoir la commune de décès (celle figurant dans l'acte de décès), et de demander une mise à jour, de façon à avoir :
- la commune dans le champ "Lieu de décès",
- la mention "Pont de Jaulgonne" dans le champ "Lieu de décès (suite)".
(La fiche serait alors raccord avec les règles d'indexation de la base des Morts pour la France.)

Cordialement,
loloastre

Avatar de l’utilisateur
thibval
Messages : 661
Inscription : mar. janv. 10, 2017 1:00 am
Localisation : Finistère

Re: Le pont de Jaulgonne a-t-il sauté trop tôt ?

Message par thibval » ven. févr. 04, 2022 12:19 pm

Bonjour,

Sur une autre recherche, je tombe par hasard sur Emile Jean Marie Guérin du 2eme RI qui fut capturé à Jaulgonne le 30/05/1918.
Mle 702, cl 13, Rennes
https://archives-en-ligne.ille-et-vilai ... 1/691800/6

Bien à vous,

Thibaut

Répondre

Revenir à « Recherches »