63° bataillon de tirailleurs sénégalais

hervefra
Messages : 3
Inscription : mar. juin 18, 2019 7:18 pm

63° bataillon de tirailleurs sénégalais

Message par hervefra » sam. juin 22, 2019 12:28 pm

J'essaie actuellement de reconstituer tout le parcours de mon grand père Désiré HOULIEZ pendant la grande guerre. La seule étape sur laquelle je ne trouve rien est son passage au 63° bataillon de tirailleurs sénégalais
du 1° mars 1916 au 27 avril 1917.
Je possède simplement une citation à l'ordre du Régiment n° 187 du 27 avril 1917. Il était caporal de la 2ème compagnie sénégalaise, matricule 5098.
Elle est signée du lieutenant-Colonel Maroix, commandant le 5ème Régiment d'Infanterie coloniale.
Merci à ceux qui pourraient m'en dire plus.
hervefra

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9109
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: 63° bataillon de tirailleurs sénégalais

Message par Achache » dim. juin 23, 2019 2:18 pm

Bonjour,

Vos données sont claires: le 63e BTS fonctionnait avec le 5e RIC.
A défaut de JMO pour ce BTS voyez donc celui de la 5e DIC.

Bien à vous,
Image
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 967
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: 63° bataillon de tirailleurs sénégalais

Message par Eric de Fleurian » dim. juin 23, 2019 4:33 pm

Bonjour,
Formé au Maroc, le 63e BTS rejoint le camp de Fréjus en mars 1916.
En juillet 1916, il rejoint le front de Picardie où il est affecté au 42e RIC (10e DIC) avec lequel il participe au service du secteur de "La Poste".
Le 2 septembre, il embarque avec le 42e RIC à destination de la Somme. Dans les nuits des 6, 7 et 8 octobre, le régiment prend le secteur de Belloy-en-Santerre. Relevé le 14 octobre, il remonte en ligne dans ce secteur les 19 et 20 octobre.
Le 29 octobre, le 63e BTS quitte le 42e RIC pour aller embarquer à la gare de Moreuil à destination du camp du Courneau (Gironde), où il passe l'hiver.
Référence pour 1916 : historique du 42e RIC

Pour l'année 1917 la position du 63e BTS n'est pas totalement claire.
- Le JMO de la 1re BIC précise page 12 que, pour l'attaque du 16 avril, le 2e RIC est composé de ses 1er et 2e bataillons, chacun renforcé d'une compagnie du 63e BTS venues de Revillon (sans préciser le numéro), et du 67e BTS fourni par le 57e RIC. Ce dernier régiment est formé par les 66e et 70e BTS et le 3e bataillon du 22e RIC (sans préciser s'il est renforcé d'une compagnie du 63e BTS).
- L'historique du 5e RIC précise page 115 que le détachement Piétri, composé d'une section de la 2e compagnie du 63e BTS, intervient au profit de la 2e compagnie de mitrailleuses du 5e RIC qui doit maintenir la liaison avec le 57e RIC sur sa droite. Mais, nulle part n'est précisé d'où vient exactement ce détachement Piétri. La logique voudrait qu'il vienne du 3e bataillon du 2e RIC mais cela reste à confirmer.

Il semble que le 63e BTS soit dissous peu après.

Cordialement
Eric de Fleurian

hervefra
Messages : 3
Inscription : mar. juin 18, 2019 7:18 pm

Re: 63° bataillon de tirailleurs sénégalais

Message par hervefra » lun. juin 24, 2019 4:12 pm

Un très grand merci pour ces précisions. Je vais pouvoir enfin progresser.

hervefra
Messages : 3
Inscription : mar. juin 18, 2019 7:18 pm

Re: 63° bataillon de tirailleurs sénégalais

Message par hervefra » ven. juin 28, 2019 6:14 pm

Grâce aux renseignements que vous m'avez fournis, je suis en mesure de vous préciser ce qu'est devenu le 63ème BTS.

"Le 63° BTS est réduit à l'état de squelette et les éléments restants renforcent le 80°"
ce bataillon est à alors à Janvillers.

page 25 du JMO du 80ème BTS
26 N 872/7

Ce bataillon sera d'ailleurs lui-même dissous le 25 juin 1917.

Encore un très grand merci pour votre précieux concours.

Répondre

Revenir à « Coloniale »