Unité militaire en 14/18

ouamry
Messages : 7
Inscription : lun. oct. 27, 2014 1:00 am

Unité militaire en 14/18

Message par ouamry » jeu. juin 21, 2018 10:02 pm

Bonjour.
Sur MdH, repris par MémorialGenWeb (ainsi que dans le "Livre d'Or du ministère des pensions"), je suis intrigué par la fiche suivante, relative à un soldat algérien, présumé né en 1891 dans un douar désigné, reconnaissable :
- Grade : travailleur,
- Corps : Dépôt des Travailleurs Kabyles (n° matricule au Corps : 6237), "DTK" rajouté au crayon sur sa fiche.
Mort en mer, dans le naufrage du "Sant'Anna", le 11/05/1918, au large de la Tunisie.
Que signifie "DTK" ? Quelle est cette unité ?
Merci d'avance.
Ouamry.
JiPé

Avatar de l’utilisateur
Faure
Messages : 513
Inscription : sam. août 02, 2008 2:00 am
Localisation : Lot et Garonne

Re: Unité militaire en 14/18

Message par Faure » jeu. juin 21, 2018 10:37 pm

Bonsoir !
Je pense comme dit dans l'intitulé Depot des Travailleurs Kabyles.
Faisait partie des dépôts de main d’œuvre coloniale qui avait été ramené du Magreb ,d'Indochine et autres Colonies pour travailler dans les usines utiles à la Guerre moderne.Peut être classés par dépôts en fonction de leurs provenances .Il y a eu un gigantesque dépôt à Marseille au Prado.Non utilisés en unités combattantes qui elles étaient recrutées autrement aussi en fonction de la provenance.
Le bon vin,le vieux vin donne du cœur au 20e Image

cowboy38
Messages : 311
Inscription : mer. sept. 23, 2009 2:00 am

Re: Unité militaire en 14/18

Message par cowboy38 » ven. juin 22, 2018 7:48 am

Bonjour
En complément de la réponse de Faure :
934_001.jpg
934_001.jpg (174.96 Kio) Consulté 253 fois
Source : Delcampe
Cordialement

ouamry
Messages : 7
Inscription : lun. oct. 27, 2014 1:00 am

Re: Unité militaire en 14/18

Message par ouamry » mer. juin 27, 2018 7:15 pm

Merci à tous les 2 sur cet éclairage.
Cela éclaire un peu plus les cases du registre que je constitue à propos des soldats de 14/18 originaires d'un tout petit village de l'algérois, où je naquis, nommé jadis Borély-la-Sapie (Ouamri depuis 1962 environ), les soldats dits "indigènes", non-citoyens français d'un département français ne sont signalés que post-mortem pour faits de guerre.
Ouamry.
JiPé

Répondre

Revenir à « Coloniale »