Officier à titre " indigène "

Putine
Messages : 831
Inscription : sam. sept. 27, 2008 2:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par Putine » dim. juin 26, 2011 9:29 am


Bonjour a tous ! :hello:

Je voudrais saver la toute information sur l' officier à titre " indigène " : quand il est ne ? lesquelles fonctions il a rempli ? Existe-t-il le liste des officiers à titre " indigène " pendant la Guerre ? etc :???:

Merci d' avance ! :jap:

Amicalement
Igor

Avatar de l’utilisateur
Eric de Fleurian
Messages : 971
Inscription : mar. déc. 30, 2008 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par Eric de Fleurian » lun. juin 27, 2011 11:34 pm

Bonsoir Igor

Dans les unités d'infanterie composées majoritairement d'indigènes : tirailleurs algériens, marocains et tunisiens, tirailleurs sénégalais et malgaches, il y avait des officiers indigènes.
Ceux-ci étaient recrutés exclusivement parmi les meilleurs sous-officiers indigènes. Ils étaient donc généralement anciens et ne dépassaient guère le grade de lieutenant (il a peut-être existé quelques capitaines indigènes à la fin de la guerre !).
Sous-lieutenant ou lieutenant, ils tenaient des postes de chef de section.
Dans les unités de tirailleurs nord-africains, la règle était d'un officier indigène par compagnie. Vous pourrez en constater l'application en parcourant les JMO de ces unités et en regardant les tableaux d'encadrement des unités.
Dans les unités de tirailleurs coloniaux, une lecture rapide des JMO semble montrer que la présence d'officier indigène au sein des compagnies est très rare voire exceptionnelle, les postes d'officiers étant généralement tenus par des officiers métropolitains.

Dans les unités de spahis (cavalerie majoritairement composée d'indigènes), il n'est pas rare de trouver jusqu'à deux officiers indigènes par escadron, employés comme chef de peloton.

Concernant l'existence de listes d'officiers indigènes pendant la guerre, je n'en ai pas connaissance mais peut-être existe-t-il quelque chose au service historique à Vincennes ou, pour les coloniaux, au musée des troupes de marine à Fréjus.

Cordialement
Eric

Putine
Messages : 831
Inscription : sam. sept. 27, 2008 2:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par Putine » ven. juil. 01, 2011 10:26 am

Bonjour Eric !

Merci bien pour votre aide ! :)

Amicalement

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1450
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par bruno17 » ven. juil. 01, 2011 2:35 pm

Bonjour,
L'un des rares capitaines "indigènes": le capitaine Oudjari, du 1er régiment de tirailleurs algériens. Il fit partie de la mission Foureau-Lamy aux côtés de notre arrière grand-père de 1898 à 1900. Lieutenant, il assurait le commandement de la 3ème section. Après la mission, il se convertit au christianisme et épouse une française. Il est envoyé au Maroc avec le grade de capitaine et y trouve la mort en 1911. Son fils Louis fut médecin-lieutenant au 21ème tirailleurs algériens.
Image
Cordialement
BB
Quelques officiers "indigènes":
-Lieutenant BELMEDANI Sliman Ben Ahmed : tué à l’ennemi le 22 avril 1915 à Langemark en Belgique.
-Lieutenant MATOUK Hammou bénidir : né en 1893 à Béni-Yenni, Algérie, tué à l’ennemi le 25 septembre 1915 à Souain dans la Marne.
-Sous-lieutenant ZERROUK Abdelkader : né en 1874 à Sid-Laroussi, département d’Alger, décédé des suites de blessures de guerre le 5 octobre 1914 à Thélus, Pas-de-Calais.
-Lieutenant AKLI Ali Benahmed : né en 1876 à Frikat, département d’Alger, décédé le 28 octobre 1914 des suites de blessures, à l’hôpital de Bois-Bernard dans l’Aisne.
-Lieutenant AOUACH Mohammed Georges: né le 28 juillet à Médéa, Algérie, tué à l’ennemi le 18 juin 1918 dans le secteur de Montchenot lors de la seconde bataille de Reims.
-Lieutenant BOUKENNA : tué le 20 septembre 1918.

(A lire également: "Sahara-Tchad (1898-1900) carnet de route de Prosper Haller, médecin de la mission Foureau-Lamy" par Jean-Claude et Françoise Abadie).
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Avatar de l’utilisateur
valier
Messages : 623
Inscription : lun. sept. 24, 2007 2:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par valier » ven. juil. 01, 2011 8:11 pm

Bonjour à tous,
Je crains qu'il n'y ait ici une confusion sur le terme d'indigène.
Celui-ci désignait, à l'époque, les natifs d'Algérie qui n'avaient pas opté pour la nationalité française. En effet, chaque individu issu des populations d'origine (Donc hors colons et étrangers) avait le choix entre conserver le statut dit indigène, dépendant ainsi peu ou prou des anciennes règles du temps de la régence, sans certaines obligations (comme le recensement) et la nationalité française qui le faisait devenir citoyen français de plein droit (avec droit de vote, service militaire ...).
Dans ce contexte, je ne suis pas sûr que tous les officiers cités plus haut soient, stricto-sensus, indigènes, mais plutôt français.

Bonne soirée

Jacques
Un Homme n'est jamais tout à fait mort tant qu'il y a quelqu'un pour prononcer son nom.

pierreth1
Messages : 1728
Inscription : sam. déc. 30, 2006 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par pierreth1 » ven. juil. 01, 2011 9:30 pm

Bonsoir,
Le terme officier à titre indigéne n'est pas spécifique à l'Algérie. même si le plus célèbre fut Ange Marie Joseph Vatini dit Youssouf (1809-1866) general de mamelouk passé à la France lors de la conquête; général en 1845 à titre indigène gouverneur militaire de l'Algérie de 1855 à 1865 faisant partie de ceux qui sont à l'origine du corps de spahis algériens.

Mais il faut aussi compter
Mamadou racine Sy 1842-1902 engage dans les tirailleurs senegalais en 1860 sergent en 1866 sous lieutenant en 1868 legion d'honneur en 1869 premier africain capitaine en 1883 officier de la LH 1888
Ahoune Macode Sal 1832-1865 engage en 1855 sous lieutenant en 1856 officier des pahis senegalais Ch LO 1858
Lieutenant Yoro Coumba (même époque)
Leon Sidaya Dip (idem)
Lieutenant Alone Macode Sall premier officier africain
Lieutenant Alkameser
L'un des sergents de la mission Marchand (fachoda..) fut nommé sous slieutenant

lors de l'exposition universelle de Paris de 1889 participaient:
un peloton de tirailleurs anamites sous le dommandement du lieutenant Xuu
12 tirailleurs senegalais sous le commandement du lieutenant Coumba
8 Cipayes (troupes des comptoirs français des Indes) sous le commandement du lieutenant Roman (lieutenant Indien)

Normalement les officiers à titre indigène étaient plafonnés au XIXeme siècle à lieutenant lorsque Racine fut nommé capitaine ce grade n'etait pas prevu par le statut

Le statut d'officier à titre indigène permettait ainsi de nommer officier des sous officiers qui n'avaient pas le niveau scolaire requis pour passer par les voies normales de l'avancement d'une certaine façon c'etait aussi un ascenceur social et c'est (quoique l'on pense par ailleurs de la colonisation) à l'honneur de la République. ce statut concernait L'AFN, l'Afrique Noire, l'Asie mais pas les colonies de l'ancien régime (Martinique, Guadeloupe, Réunion, Guyane qui sous la 3eme république avaient un début de scolarisation un Guyanais fut polytechnicien à la fin du XIX et ingénieur du génie maritime et termina sa carriere avec le garde equivalent de capitaine de Vaisseau)

Bien évidemment l'Algérie eut un grand nombre d'officiers à titre indigène le corps des spahis par exemple en 1840 devait être constitués d'escadrons comprenant 3 officiers métropolitains 3 officiers à titre indigène 20 sous officiers brigadiers et cavaliers métropolitains et 173 sous officiers brigadiers et cavaliers indigènes.

Ce statut a à voir avec l'origine de l'officier et son recrutement c'etait une promotion "rang" au mérite
Cordialement
Pierre


Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1450
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par bruno17 » ven. juil. 01, 2011 10:58 pm

Bonsoir,
D’accord avec vous Jacques ; dans les papiers militaires de notre arrière grand-père, né à Médéa, fils de Mohammed Aouach, journalier, et de Zohra Taïba, fileuse de laine, était indiquée, jusqu’au grade de sous-lieutenant, la mention "indigène". Ensuite, après qu’il ait épousé une française, Marie-Gabrielle Martin, née à Gap, qu’il se soit converti au christianisme (adoptant au passage le prénom de Georges) et ait pris la nationalité française, "admis à jouir des droits de citoyen français", également devenu membre de l'Alliance Française, le terme "indigène" disparaît.
Encore qu’on le retrouve inscrit plus tard dans certains documents…!
Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

jr1969
Messages : 2
Inscription : sam. nov. 16, 2013 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par jr1969 » mar. mai 19, 2015 4:40 pm



Bonjour,
existe t'il un recensement sur le forum des officiers "indigènes" MPF... ?
pour l'instant, je n'ai que ces noms là...(auxquels j'ai rajouté ceux que vous avez cités) :

ABDELKADER BEN, Abbou Lt 2° Spahis
ABDOUL WAHABOU, Kané Slt 36° Bat Tirailleurs Sénégalais
AKLI, Ali Benahmed Lt 1° Rgt de marche de Tirailleurs
AOUACH, Georges, Mohammed Lt 1° Rgt Tirailleurs Algériens
BELMEDANI, Sliman Ben Ahmed Lt 1° Rgt de Tirailleurs de Marche
BOUHENNA, Ahmed ben Mohamed Bendjelloul Ben Mohamed Lt 1° Rgt de Tirailleurs Algériens
DO HUU VI Capt Régiment de marche de la légion Etrangère
MATOUK, Hammou Bénidir Lt 7° Rgt de marche de Tirailleurs Algériens
TRAIDA, Mohamed Ould Kaddour Ould Mohammed Slt 2° Rgt de Tirailleurs Algériens
ZERROUK, Abdelkader Lt 1° Rgt Tirailleurs Algériens

Bref 10 officiers, cela fait vraiment très peu...
Merci de l'aide
Cordialement
Jérôme


jr1969
Messages : 2
Inscription : sam. nov. 16, 2013 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par jr1969 » mar. mai 19, 2015 8:21 pm

voici, une petite mise à jour de cette liste :

ABDELKADER BEN, Abbou Lt 2° Spahis
ABDOUL WAHABOU, Kané Slt 36° Bat Tirailleurs Sénégalais
AKLI, Ali Benahmed Lt 1° Rgt de marche de Tirailleurs
AOUACH, Georges, Mohammed Lt 1° Rgt Tirailleurs Algériens
BELKIHEL, Brahim Ben Mohammed Slt 7°Rgt de Tirailleurs
BELMEDANI, Sliman Ben Ahmed Lt 1° Rgt de Tirailleurs de Marche
BOUHENNA, Ahmed ben Mohamed Bendjelloul Ben Mohamed Lt 1° Rgt de Tirailleurs Algériens
DADI SITA Slt 2°Rgt Mixte de Zouaves et de Tirailleurs
DAHMANI, Mohamed Ben Yahia Slt 8°Bat de marche de Tirailleurs Indigènes du Maroc
DO HUU VI Capt Régiment de marche de la légion Etrangère
EL ABED, Mustapha Ben Mohamed Slt 7° Rgt de marche de tirailleurs
FAHIM MOHAMMED, Ould Bellahouel Lt 6° Rgt de Tirailleurs algériens
GABAH, Mohamed Lt 2° Escadron de Spahis
HACHEMI, Khalloul Hocene Ben Tayeb Slt 5° Rgt de Zouaves et de Tirailleurs Algériens
HIDRA MOHAMED, Ben Mouloud Slt Rgt de Tirailleurs Marocains
KELFA HAMED Slt 2° Rgt de Tirailleurs d emarche
MATOUK, Hammou Bénidir Lt 7° Rgt de marche de Tirailleurs Algériens
SAMBA, Diallo Slt 68° Bat de Tirailleurs sénégalais
TRAIDA, Mohamed Ould Kaddour Ould Mohammed Slt 2° Rgt de Tirailleurs Algériens
ZERROUK, Abdelkader Lt 1° Rgt Tirailleurs Algériens

soit désormais 20 noms recensés... avis aux amateurs pour continuer...

Avatar de l’utilisateur
bruno17
Messages : 1450
Inscription : dim. mars 18, 2007 1:00 am

Re: Officier à titre " indigène "

Message par bruno17 » mar. mai 19, 2015 9:36 pm

Bonsoir Jérôme,
Quant à moi j'exclurais de cette liste le capitaine DO HUU VI, né le 17 fevrier 1883 à Cholon en Cochinchine. Je ne pense pas qu'il entre dans cette catégorie des officiers à titre "indigène"?
Cordialement
BB
Bruno BAVEREL - Romans: "Lieutenant indigène" (2007 La Découvrance éditions) - "Le tombeau des quatre ours" (2015 éditions du Croît-Vif) - "La voiture de Vandier" (2019 éditions des Indes Savantes)

Répondre

Revenir à « Coloniale »