les femmes pendant la Grande Guerre (+ accès au sommaire)

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » lun. août 22, 2016 11:45 pm

*
2 documents
Bonsoir Michel,
merci pour votre contribution (avec ;) et :love: supplémentaires, pour avoir pris la peine d'inclure des scans).
Bien à vous
Brigitte
Indexé au sommaire
Dernière modification par Skellbraz . le dim. févr. 25, 2018 12:13 pm, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » lun. août 22, 2016 11:58 pm

( Gallica extrait "Le Matin" 31/10/1915 ) :lol:
https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... 101915.jpg
coucou Alain et Elisabeth
sur l'air de: "et maintenant que dois-je faire? "
ou plutôt ....que vais-je écrire dans "mon" sommaire ..... poilue ou poiluse?????? :lol:
bien à vous
Brigitte
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » mar. août 23, 2016 12:25 am

Pour ceux et ceuse qui suivent le fil
Merci Phil / Pioupiou de suivre le fil ;) ;)
bien à vous
Brigitte
Dernière modification par Skellbraz . le sam. févr. 17, 2018 3:21 pm, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Elise49
Messages : 545
Inscription : mer. mai 20, 2015 2:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Elise49 » ven. août 26, 2016 9:16 am

Bonjour à toutes et à tous !

Brigitte :confirmation ,c'est bien la 'Poilue" dans la littérature de l'époque ;

j'ai commis une erreur (cf réponse à Alain) ,le roman-feuilleton que j'avais entrevu n'est pas "La Poilue' mais " La Femme du Boche ou les Poilus de la 5ème" dans Le Crapouillot ( Gallica) Mais l’héroïne sera 'poilue' aussi, dixit les auteurs ,je retombe donc sur mes godillots ;-) Image


Malheureusement ; nous n'avons que le début et la fin , donc c'est un peu frustrant car il faut deviner en quoi ce roman pouvait intéresser nos soldats.
On comprend que Jeanne de la Roche -qui -pleure a du se déguiser et découvrir la tranchée d 'où des situations émouvantes ou cocasses du fait du décalage de genre et de classe sociale .

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10407955/f4.item

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10407970/f4.image
avec dessin de 'la mariée-poilue ' top!


Cordialement
Elisabeth
"Ne meurent et ne vont en enfer que ceux dont on ne se souvient plus. L'oubli est la ruse du diable." Rigord -historien -moine de l' abbaye de St Denis.XIIs


Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » sam. août 27, 2016 1:22 am

*
bonsoir à toutes et tous
Marthe Richard
Episode 3
Espionne et contre espionne : avec un tel statut, les choses sont de moins en moins vérifiables.
Marthe qui est désormais la riche veuve de Richer, devient espionne sous les pseudos de "Marthe Richard" et "Alouette", pour le compte de la SCR (section de Centralisation du Renseignement français) qui assure le contre espionnage. Elle est engagée par le capitaine Georges Ladoux (il a aussi engagé Mata Hari). Lui-même sera ultérieurement suspecté, mis à pied, emprisonné en janvier 1919 avant d’être acquitté en mai de la même année, par le 3ème Conseil de Guerre. On navigue en compagnie de James Bond.
De juin 1916 à octobre voire… décembre 1917 (date incertaine), Marthe est agent secret pour le compte de la France, elle séjourne en Espagne. Apparemment, ce pays neutre pendant la guerre, est incontournable pour le "renseignement". Marthe est en « mission horizontale » selon les propos de Ladoux, elle est la maîtresse du très germanique baron allemand : Hans von Krohn, attaché naval de l’ambassade d’Allemagne à Madrid. Marthe est (aurait été) également recrutée par l’Allemagne sous le nom de code S 32, devenant ainsi agent double.
Un fait divers banal a lieu en Espagne, c’est un accident d’automobile sans gravité, Marthe et le baron sont ensemble dans la voiture, leur liaison devient par conséquent publique. A la suite du Journal "La Croix" du 2 août 1917 qui divulgue au public le nom des accidentés, "l’Action française" renchérit et titre : « l’espionne en automobile ». Si Marthe était une véritable espionne, en tout cas, maintenant elle est « grillée ». Rapatriée en France, elle est (aurait été…) tout simplement rayée des agents du Service de Renseignement. Le sort de Marthe fut plus clément que celui de Mata Hari mais le destin du baron Von Krohn fut, semble-t-il, nettement plus shakespearien : rappelé en Allemagne, il se serait suicidé pendant son trajet de retour.
Après la Grande Guerre, les aventures, réelles ou fictives de Marthe se poursuivent. En 1926, elle épouse le Britannique Thomas Crompton, directeur financier de la fondation Rockefeller. Deux ans plus tard, il meurt à Genève. Auparavant, il a assuré un avenir financier des plus confortables à Marthe. Du « jamais vu » pour la fondation Rockefeller qui devra passer à la caisse. Marthe est une femme riche, elle le restera : la fondation Rockefeller y pourvoira. Selon les vœux de Thomas, les revenus accordés à Marthe seront indexés sur l’évolution du coût de la vie.
bien à vous
Brigitte
prélude, épisodes 1, 2, 3 = Indexés dans le sommaire, au chapitre II : "effort de guerre"
( paragraphe "espionnage")
Dernière modification par Skellbraz . le dim. févr. 25, 2018 1:58 am, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » sam. août 27, 2016 1:30 am

*
confirmation ,c'est bien la 'Poilue" dans la littérature de l'époque
Merci Elise,
éh oui, c'est dommage qu'il ne soit pas possible de lire l'intégralité du roman"la femme du Boche". Cette littérature me fait penser au magasine "Nous deux" que lisaient ma grand-mère et ses soeurs tout en tricotant.
cordialement
Brigitte
Dernière modification par Skellbraz . le dim. févr. 25, 2018 12:19 pm, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Ben El Mehli » sam. août 27, 2016 8:42 am

Bonjour.
A propos de Marthe Richard, le point de vue d'un journaliste espagnol ( c'est en castillan ):
http://cultura.elpais.com/cultura/2014/ ... 13349.html
Au revoir.
Ben El Mehli
PS: j'aimerai connaître la source qui avance que von Krohn s'est suicidé lors de son retour vers l'Allemagne et quel chemin il a emprunté.

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » sam. août 27, 2016 3:59 pm

*
j'aimerai connaître la source qui avance que von Krohn s'est suicidé lors de son retour vers l'Allemagne et quel chemin il a emprunté.
Bonjour Mr Ben El Mehli
Voici la source concernant le suicide de Hans von Krohn:
https://books.google.fr/books?id=hPDLAg ... mp;f=false
merci pour votre participation sur ce fil. Je ne pratique pas l'espagnol, je n'ai pas pu lire l'extrait du journal espagnol que vous avez mis en ligne.
En revanche, la photo de "Marthe Richard" jeune fille, qui est sur ce journal, est (très probablement) celle d'une danseuse de cabaret homonyme, beaucoup plus âgée que Marthe Betenfeld*. C'est pour cette raison que je me suis dispensée de poster cette photo qu'on trouve partout.
Pour ce qui concerne sa photo en aviatrice, on la retrouve souvent mais, n'ayant pas acquis la certitude qu'il s'agit bien de Marthe Betenfeld, je ne l'ai pas non plus mise en ligne.
Ainsi que je l'ai précisé lors de ma première intervention sur le sujet, concernant Marthe Betenfeld, devenue Mme Richer, il y a beaucoup de légendes, de contre-vérités.
En espérant avoir répondu à votre demande, je vous salue cordialement
Brigitte
Les sources que j'ai conservées, apparaîtront dans le dernier épisode.
ps: concernant la photo de l'homonyme de Marthe Richard voici le lien
http://www.blamont.info/textes394.html
* pour cette raison, le journal espagnol ne me semble pas particulièrement crédible
Dernière modification par Skellbraz . le dim. févr. 25, 2018 12:29 pm, modifié 1 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Avatar de l’utilisateur
Ben El Mehli
Messages : 462
Inscription : lun. nov. 25, 2013 1:00 am

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Ben El Mehli » sam. août 27, 2016 5:15 pm

Bonjour madame et merci pour votre réponse
C'est étrange car Fernando Garcia Sanz dans " Espana en la Gran Guerra " ne mentionne pas ce suicide.
Pourtant il explique le transit par la France, d'Hendaye à Bellegarde ( ou ils prennent un train suisse ) des Krohn ( monsieur , madame et leur fille ) accompagnés par quelques policiers français et du lieutenant de vaisseau Bouvaist responsable de ce transit. Dès Hendaye, Krohn assure à Bouvaist qu'il ne lui créera aucun problème pendant ce voyage. Pour l'auteur Krohn et sa famille seraient arrivés normalement en Allemagne ; j'ai en vain cherché ce qu'il en était advenu par la suite.
Krohn est le personnage important des services de renseignement allemands en Espagne; c'est lui pilotait les activités de sabotage et d'espionnage et les Alliés comme les Neutres lui doivent la perte de quelques centaines de navires marchands; c'est également lui qui pilotait l'avitaillement et dans certains cas la réparation des sous-marins allemands en Méditerranée occidentale ( voir l'action du milliardaire et contrebandier de haut vol,, presque inconnu des Français: Juan March qui jouait habilement sur tous les tableaux )et dans l'Atlantique, voire l'agitation de certaines tribus marocaines de la partie sous protectorat français du Maroc
Le bouquin en question qui m'a paru très complet, est là:
http://www.lecturalia.com/libro/87582/e ... ran-guerra
Je pense que Bouvaist est cet officier:
http://ecole.nav.traditions.free.fr/off ... eodore.htm
Cordialement.
Ben El Mehli
PS:
M.Richert n'a pas dû tirer grand chose de Krohn qui n'était pas un amateur en matière de renseignement sauf ce que celui-ci a bien voulu laisser filer.

Avatar de l’utilisateur
Skellbraz .
Messages : 3055
Inscription : mer. sept. 17, 2014 2:00 am
Localisation : grenoble

Re: les femmes pendant la Grande Guerre (en p 1: accès au sommaire)

Message par Skellbraz . » sam. août 27, 2016 8:26 pm

*
Pour l'auteur Krohn et sa famille seraient arrivés normalement en Allemagne ; j'ai en vain cherché ce qu'il en était advenu par la suite.Krohn est le personnage important des services de renseignement allemands en Espagne;
Bonjour Mr Ben El Mehli
Un grand merci pour l'intérêt que vous portez à ce post sur les femmes pendant la GG.
Pour ce qui concerne Hans von Krohn, j'en suis au même stade que vous: il ne pouvait certainement pas être un idiot que Marthe tenait par les C.... (honte à moi d'utiliser un tel vocabulaire). La presse... les "légendes" ont tenté de le faire passer pour tel.
Ceci étant posé ,la damoiselle a tout de même réussi à épouser un riche industriel puis un gentleman anglais... du coup, de sérieux questionnements peuvent subsister.
J'ai épluché les quelques listes d'espions que j'ai pu trouver et ce qu'ils étaient devenus ( si vous cliquez sur Google "suicide de H. von Krohn", vous pourrez les consulter).
A part l'extrait dont je vous ai donné le lien, je n'ai rien trouvé d'autre concernant le suicide -ou la survie- de Hans von Krohn, mais je continue à chercher. Si de votre côté vous avez des précisions, je vous serai reconnaissante de les partager.
Nous sommes ici dans un univers très particulier : espionnage/ contre espionnage, par conséquent, les dés sont pipés à l'avance:nous n'aurons jamais la possibilité de faire la part des choses, il n'y a rien de plus secret et manipulateur que ces services (et pour cause). C'est même leur raison d'être et de continuer à être.
En tout état de cause,vous avez eu raison d'intervenir : dans mon post précédent, je vais corriger et mettre ma formule au conditionnel.
Bien à vous
Brigitte
Dernière modification par Skellbraz . le dim. févr. 25, 2018 12:30 pm, modifié 2 fois.
Pour accéder directement au sommaire "les femmes pendant la GG", cliquer sur : accès direct

Répondre

Revenir à « Les femmes dans la guerre »