Rubrique autos et camions

Informations & discussions relatives au fonctionnement du forum
Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4352
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: Rubrique autos et camions

Message par HT62 » dim. janv. 03, 2010 11:19 am

Bonjour,

Il serait peut-être intéressant d'avoir une rubrique concernant le matériel roulant, en particulier les autos et camions largement utilisés durant le conflit.
Il m'est souvent difficile d'identifier ces véhicules, les passionnés pourraient nous aider comme Dominique par exemple...
Qu'en pensez-vous ?
Joel : je verrai bien un beau camion dans ton magnifique musée ? :D
Cordialement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP

Avatar de l’utilisateur
Yv'
Messages : 5026
Inscription : ven. oct. 31, 2008 1:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par Yv' » mar. janv. 05, 2010 4:28 pm

Bonjour,

Je suis plutôt pour !
Outre les camions et les autos, je verrais bien aussi les motos et les vélos :ange:

Yves.

Avatar de l’utilisateur
HT62
Messages : 4352
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Hauts de France

Re: Rubrique autos et camions

Message par HT62 » mar. janv. 05, 2010 10:03 pm

Bonsoir Yves,

Effectivement car trouver des infos sur les vélos, ce n'est pas si simple !
Merci d'avoir pris un relais, amicalement, Hervé.
Les régiments de Béthune et Saint-Omer : les Poilus du Pas de Calais et d'ailleurs :

http://bethune73ri.canalblog.com/

http://saintomer8ri.canalblog.com/

NOUVEAU : http://dunkerque110eri.canalblog.com/

Recensement des Poilus des 16e et 56e BCP

Avatar de l’utilisateur
Bobrah
Messages : 2291
Inscription : ven. juil. 03, 2009 2:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par Bobrah » mer. janv. 06, 2010 2:12 pm

Bonjour,

Il serait peut-être intéressant d'avoir une rubrique concernant le matériel roulant, en particulier les autos et camions largement utilisés durant le conflit.
Il m'est souvent difficile d'identifier ces véhicules, les passionnés pourraient nous aider comme Dominique par exemple...
Qu'en pensez-vous ?
Joel : je verrai bien un beau camion dans ton magnifique musée ? :D
Cordialement, Hervé.
Bonjour.
Je suis pour aussi. Il y a pas longtemps j'ai demandé une identification pour une automitrailleuse à Salonique.
Et je trouve assez sympa à regarder ces engins (voitures, camions...) d'une autre époque, et leurs histoires par les immatriculations aussi.
C'est une bonne idée.
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
BLEUNVEN Dominique
Messages : 269
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par BLEUNVEN Dominique » mar. janv. 12, 2010 11:17 pm

BONSOIR,
et tous mes meilleurs voeux de bonne année et de bonne santé pour 2010.

Je n'ai pas pu réagir à temps dans le cadre du sujet "Etude sur un camion white".
Je vois que M. Mercadal n'a pas manqué à ses qualités : très pertinent sur l'hypothèse de mayence.

je ferais 2 petites remarques :
1 - le numéro d'ordre du véhicule dans la colonne : je n'y crois pas . Imaginez que vous ayez une colonne de 50 camions ; un camion fait au minimum 5 à 6 mètres de long et ajoutons un espace mini entre 2 camions de 10 mètres et on fait abstraction des remorques . Mettons le chef de la colonne en tête de ladite colonne ; nous aurions notre cher camion n° 50 à : (50 x 5 m) + (49 x 10) = 740 mètres. Il faudrait que ce chef fasse 740 x 2 = 1,5 kilomètres pour savoir si ce camion est bien à sa place. c'est pourquoi le numéro d'ordre était généralement indiqué en haut sur le devant de la bâche. Mais c'était au début car on s'aperçut bien vite que les camions, au fur et à mesure des missions de transports ne gardaient pas forcèment le même ordre.

2 - l'indication du TM xxx n'est pas que sur le côté : et pour cause voici une magnifique carte d'un Berliet

Image


Et puis il y autre chose qui m'a frappé : le numéro d'identification du camion 11590 sur le devant de l'aile gauche. Ce doit être l'un des tous premiers véhicules de l'armée non réquisitionnés , donc j"émets l'hypothèse d'une photo prise au début de l'hiver 14-15.

Pour les uniformes, je fais appel aux spécialistes et aussi pour savoir pouquoi le soldat de droite a des "sabots" vernis aux pieds ! ! ! !
A Bientôt
A Bientôt
Au plaisir

Dominique

Avatar de l’utilisateur
CTP
Messages : 2631
Inscription : mar. févr. 28, 2006 1:00 am
Localisation : Montferrat (38)
Contact :

Re: Rubrique autos et camions

Message par CTP » mer. janv. 13, 2010 2:44 pm

Bonjour

Les sabots et galoches étaient utilisées comme chaussures de repos.
L'armée en a utilisé des milliers même si elle n'en a pas été "fière".
A tel point que la fabrication de sabots et galoches a donné lieu à sursis d'appel dans le cadre de la loi Dalbiez, mais que la justification donnée a été les besoins des campagnes.
Les documents conservés sous la cote 16N 448 PS 5 et P6 -PRINCIPES SURSIS- aux Archives Militaires (SHD) comportent trois références à l’obtention de sursis pour fabrication de sabots.
1ère référence :
Numéro 4437 7/5 Numéro d’ordre 271 Dates 15.9.16 Bureau 5° Direct.
Sommaire de la pièce : ap deux sursis pour fabrication de sabots
N° 271
Objet Sursis pour la fabrication de sabots
Retiré le 22 mai 1917
2ème référence
Numéro 27676 S/11 Numéro d’ordre 177 Dates 2.1.17 Bureau E.M. sursis
Sommaire de la pièce : Sursis sabotier
N° 177
Objet Sursis des sabotiers
Retiré le 17 juin 1917
3ème référence« République française
Ministère de la guerre
Etat-major de l’armée
(Bureau des sursis)
N° 27.676-S711
LE MINISTRE DE LA GUERRE
À MM. les généraux Inspecteurs Généraux
les inspecteurs Régionaux des Sursis
Les Préfets des Départements
Sursis de sabotiers
Mon attention a été appelée sur l’intérêt que présenterait la mise en sursis d’appel d’un certain nombre d’hommes exerçant la profession de sabotiers, les populations rurales de certaines régions ayant particulièrement à souffrir du manque de sabots.
Pour remédier à cette situation j’ai estimé qu’il serait possible d’accorder, jusqu’au 1er mars, des sursis d’appel aux Militaires exerçant la profession de sabotier, dans les conditions suivantes :
1°- Les Inspecteurs Régionaux des Sursis se mettront immédiatement en rapport avec les Préfets des départements producteurs de sabots et leur demanderont de vouloir bien établir des listes de propositions.
2°- Pourront seuls être proposés pour un sursis d’appel les hommes appartenant au Service Auxiliaire (toutes classes des réserves) et les réservistes de l ‘Armée Territoriale n’occupant pas des fonctions spéciales dans les corps où ils sont affectés, ne travaillant pas en usine et n’étant pas déjà placés en sursis d’appel.
3°- Les Inspecteurs des Sursis fixeront après avis des Préfets et suivant les régions, l’époque de l’expiration des sursis.
4°- Les hommes affectés aux dépôts et services de l’Intérieur seront placés en sursis aux Armées, les Inspecteurs Régionaux des Sursis établiront des listes de propositions qui me seront adressées sous le présent timbre, et qui, après consultation du Général Commandant en Chef des Armées du Nord et du Nord-est seront retournées aux Inspecteurs avec mention des décisions prises.
5°- On devra tenir compte dans l’établissement des propositions des charges de famille des intéressés.
En résumé il y aura lieu de seconder dans la plus large mesure l’action des Préfets pour organiser le travail de fabrication des sabots en complétant par la main d’œuvre mise à leur disposition les ressources locales dont ils pourraient disposer (internés civils prisonniers de guerre, chômeurs etc.…).
Les Inspecteurs Régionaux signaleront les hommes placés en sursis à la gendarmerie et celle-ci devra veiller avec soin à ce qu’ils consacrent tout leur temps au travail pour lequel ils ont été mis en sursis. Ceux d’entre eux, dont le rendement serait insuffisant, seront signalés aux Inspecteurs et leur sursis sera immédiatement annulé.
Les Inspecteurs Régionaux des Sursis devront faire parvenir sous le timbre « Etat-major de l’Armée (Bureau des Sursis) » pour le 15 février prochain, le compte-rendu numérique établi par département des hommes placés en sursis d’appel en vertu des dispositions qui précèdent.

Pour le Ministre et par son Ordre
LE GENERAL
Chef d’Etat-major Général
DUPORT »
[Archives SHD]

Cordialement
Claude
Claude Thollon-Pommerol
http://www.asoublies1418.fr accueille volontiers tout document personnel ou familial que vous souhaitez partager. Site en reconstruction. Soyez patients.

pat72
Messages : 56
Inscription : mar. déc. 29, 2009 1:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par pat72 » ven. janv. 15, 2010 9:04 am


2 - l'indication du TM xxx n'est pas que sur le côté : et pour cause voici une magnifique carte d'un Berliet

https://forum.pages14-18.com/mesimages/ ... .jpg1..jpg
Et puis il y autre chose qui m'a frappé : le numéro d'identification du camion 11590 sur le devant de l'aile gauche. Ce doit être l'un des tous premiers véhicules de l'armée non réquisitionnés , donc j"émets l'hypothèse d'une photo prise au début de l'hiver 14-15.

Pour les uniformes, je fais appel aux spécialistes et aussi pour savoir pouquoi le soldat de droite a des "sabots" vernis aux pieds ! ! ! !
A Bientôt
Bonjour à tous,
Ce qui est aussi très surprenant sur cette photo, ce sont les 2 mots anglais "ever ready" (toujours prêt ?) écrits sur la barre de protection radiateur.
Pat72

Avatar de l’utilisateur
thierry767
Messages : 264
Inscription : lun. juin 22, 2009 2:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par thierry767 » ven. janv. 15, 2010 11:04 pm

Bonsoir Dominique, bonsoir à tous,

Merci pour la photo du camion Berliet. Dans ma petite liste, le premier Berliet CBA que je trouve porte le numéro 7292, et j'en ai un autre avec le 10600, nous ne sommes pas loin. Tous ces camions doivent être issus des commandes du 4ème trimestre 1914, quand la direction des services automobiles a commencé à passer des marchés à l'industrie, profitant de ce que Vincennes et son grand parc de réserve - annexe - était dans la zone des Armées. Donc l'immatriculation 11590 (moi je lis 11350 mais je n'ai peut-être pas bien mis mes lunettes) date effectivement de l'hiver 1914-15.

Bon week-end à tous,

Thierry

P.S. pour Dominique : j'ai posté une réponse à un de tes messages sur le forum de Daneck concernant la littérature sur le service automobile, est-ce que tu l'as vue ?

Avatar de l’utilisateur
BLEUNVEN Dominique
Messages : 269
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par BLEUNVEN Dominique » sam. janv. 16, 2010 1:39 am

BONSOIR,
Salt Thierry, tu veux parler du forum "Les poilus de la marne" : oui et grâce à quelques uns, je me suis constitué une bibliothèque avec des livres d'époque. Très interessant au début mais çà devient du répété ave d'autres livres.

Dans ta petite liste as-tu le numéro 216 864 ?

A Bientôt
Au plaisir
Domnique
A Bientôt
Au plaisir

Dominique

Avatar de l’utilisateur
BLEUNVEN Dominique
Messages : 269
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am

Re: Rubrique autos et camions

Message par BLEUNVEN Dominique » sam. janv. 16, 2010 7:15 pm

BONSOIR,
GRAND MERCI à Claude Thollon-Pommerol,
Je ne pensais pas qu'une paire de sabots aurait eu une réponse scientifiquement et historiquement digne de ce nom ! !
Chapeau . . . , pardon Sabot bas ! !
A Bientôt
Au plaisir
Dominique
A Bientôt
Au plaisir

Dominique

Répondre

Revenir à « LE FORUM »