Lieutenant Rene Dechoz RI 62

hasugrit
Messages : 48
Inscription : jeu. janv. 23, 2014 1:00 am

Re: Lieutenant Rene Dechoz RI 62

Message par hasugrit » jeu. janv. 15, 2015 6:45 pm

Mort pour la France le 3.Juillet 1915 a Mesnil Hamel/Somme
Ne le 24.Avril 1888 a Briouze/Orne

Dieser französiche Offizier ist bei der Kontrolle seines Drahthindernisses angeschossen worden
und ist zwischen den Fronten verblutet.
Die Regimentsgeschichte des RIR 119 schreibt dazu wörtlich:

"Den ganzen Tag über lag seine Leiche an der Stelle, an der sie liegen geblieben war.
Da stieg Unteroffizier B. in der folgenden Nacht mit seinen Begleitern ins Zwischengelände,
kroch an den Toten heran, schlang ein Seil um seinen Leib und brachte ihn in den deutschen
Graben. Es war der Leutnant Dechoz vom 62.Inf.-Reg., ein tapferer Offizier, der sich bei La Boisselle
ausgezeichnet und das Kriegskreuz erhalten hatte. Die Papiere, die er bei sich trug, gaben interessante
und wichtige Aufschlüsse. Aber von Ablösung durch die Engländer wußten sie noch nichts. Der tapfere
Tote fand in Miraumont ein würdiges Grab durch seine Feinde."

Wenn jemand den Text ins französiche übersetzen könnte, so hätten auch die anderen Teilnehmer
Anteil an diesem Bericht

Gruß Hans - Region Stuttgart

Alain 57
Messages : 982
Inscription : lun. août 19, 2013 2:00 am

Re: Lieutenant Rene Dechoz RI 62

Message par Alain 57 » jeu. janv. 15, 2015 10:43 pm

Hallo Hantz,

Ubersetzung so gut wie möglich......
Traduction aussi bien que possible .....

Mort pour la France le 3.Juillet 1915 a Mesnil Hamel/Somme
Ne le 24.Avril 1888 a Briouze/Orne

Cet officier français a été abattu alors qu’il contrôlait les barbelés, et porte des traces de sang au milieu du front.
L'historique du RIR 119 écrit littéralement:
Son cadavre est resté durant toute la journée à l’endroit où il se trouvait.
La nuit suivante, le sous-officier B., aidé par ses compagnons d’arme, pénétrait dans le no man’s land, rampait jusqu’au cadavre, entourait le corps d’un câble, et le ramenait jusqu’à la tranchée allemande.
Il s’agissait du lieutenant Dechoz, du 62° Régiment d’Infanterie, un officier valeureux, qui s’est distingué à La Boiselle, et qui a obtenu la Croix de Guerre.
Les documents qu'il portait avec lui, ont donné des informations intéressantes et importantes.
Mais ils ne savaient encore rien de la relève par les anglais. Le valeureux tué trouvait une tombe décente à Miraumont grâce à ses ennemis.

(Il s’agit du lieutenant DECHOZ René, Paul, Henri, du 62° R.I, matricule 59 au Corps, classe 1908.)

Gruß, Alain
Cordialement,
Alain

Alain 57
Messages : 982
Inscription : lun. août 19, 2013 2:00 am

Re: Lieutenant Rene Dechoz RI 62

Message par Alain 57 » jeu. avr. 26, 2018 10:22 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

Petit complément :
Fiche MDH :
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... em_zoom=36

JMO 62° R.I (page 36/54):
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... m_zoom=102

Registre matricule (page 650/830):
http://gaia.orne.fr/mdr/index.php/docnu ... /1050/1680

Cité à l’ordre du Corps d’armée du 9 novembre 1914 :
« Pendant 4 nuits consécutives et sans souci du danger, s’est prodigué pour faire activer un travail de tranchées exécuté à proximité de l’ennemi et sous son feu. S’est en outre porté à deux reprises au cours de la 4° nuit jusqu’à une tranchée tenue la veille par l’ennemi et en a rapporté l’équipement d’un fantassin allemand mort ».

Cité à l’ordre du Corps d’armée du 17 décembre 1914 :
« Au cours des nuits dernières, s’est porté en avant de nos lignes dans les environs de la Boisselle pour reconnaitre des cadavres laissés sur la terrain par nos troupes lors d’une l’attaque précédente. A la suite des ces reconnaissances périlleuses en raison de la proximité des troupes allemandes, le Lieutenant Déchoz a rapporté 33 fusils, 47 baïonnettes ainsi qu’un certain nombre de havres-sacs ».


Cordialement
Alain

Répondre

Revenir à « Deutsch »