l'attaque sur Stenay le 11 novembre 1918 mais l'après-midi...

garance.
Messages : 821
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: l'attaque sur Stenay le 11 novembre 1918 mais l'après-midi...

Message par garance. » mar. mai 23, 2017 7:40 pm

Bonjour
lu chez Le Naour
Les Américains (général Wright) auraient délibérément attaqué Stenay dans l'après-midi du 11 Novembre 1918 ?
Avez-vous des sources là-dessus ?
cdt Garance

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4602
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: l'attaque sur Stenay le 11 novembre 1918 mais l'après-midi...

Message par Eric Mansuy » mer. mai 24, 2017 12:00 am

Bonsoir,

Le sujet a été abordé ici : http://pages14-18.mesdiscussions.net/pa ... 4331_1.htm

La source internet mentionnée est la suivante : http://www.historynet.com/world-war-i-w ... ce-day.htm

La source papier est celle-ci, extrêmement documentée (sauf sur les pertes françaises) : Eleventh Month, Eleventh Day, Eleventh Hour: Armistice Day 1918, World War I and Its Violent Climax, de Joseph E. Persico (Random House, novembre 2004).

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

garance.
Messages : 821
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: l'attaque sur Stenay le 11 novembre 1918 mais l'après-midi...

Message par garance. » mer. mai 24, 2017 1:08 pm

merci
j'en déduis que Le Naour semble se tromper en parlant d'attaque l'après-midi; toutes les sources mentionnent des heures du matin !
me leurre-je ?
cdt Garance

Avatar de l’utilisateur
Eric Mansuy
Messages : 4602
Inscription : mer. oct. 27, 2004 2:00 am

Re: l'attaque sur Stenay le 11 novembre 1918 mais l'après-midi...

Message par Eric Mansuy » mer. mai 24, 2017 2:10 pm

Bonjour,

"j'en déduis que Le Naour semble se tromper en parlant d'attaque l'après-midi" : je l'ignore, je ne l'ai pas lu. Si la source qu'il utilise nous était connue, cela nous simplifierait grandement la tâche.

En revanche, de mon côté, je peux vous retranscrire la page 377 du livre de Patrick de Gmeline, "Le 11 novembre 1918. La 11e heure du 11e jour du 11e mois" (Presses de la Cité, 1998) :
"Senlis, 15 h. 15. Le soldat-télégraphiste n'en croit pas ses yeux et relit le sans-fil qui vient d'arriver de Spa : "Sur le front de Stenay-Beaumont, sur la Meuse, malgré la conclusion de l'armistice, les Américains continuent d'attaquer. Prière de donner l'ordre de faire cesser les hostilités."
Foch, averti, donne les ordres. Un nouveau radiogramme est adressé à Spa : "Ordres sont donnés pour que les attaques américaines, signalées sur le front Stenay-Beaumont, cessent immédiatement."
Car les artilleurs américains tirent toujours. Ou bien ils n'ont pas été touchés par l'ordre de cessez-le-feu en raison de leur progression trop rapide (c'est la version officielle accréditée par Pershing lui-même), ou bien les boys, qui ont été sérieusement malmenés par l'artillerie allemande, veulent prendre leur revanche : c'est l'opinion des soldats français non loin du secteur.
Les efforts de Senlis sont dans un premier temps sans effet, car Spa télégraphie à nouveau : "Le feu continue."
Il faudra attendre 5 heures du soir pour que le GQGA puisse câbler avec certitude : "Le feu vient de cesser."
"Merci", répond sobrement Spa.
Entrés en guerre trois ans après les Alliés, les Américains en sortent six heures plus tard !"

De toute évidence, une action de l'artillerie, oui, une "attaque", non. Cela étant, il doit bien exister quelque part de quoi recouper cela. A suivre.

Bien cordialement,
Eric Mansuy
"Un pauvre diable a toujours eu pitié de son semblable, et rien ne ressemble plus à un soldat allemand dans sa tranchée que le soldat français dans la sienne. Ce sont deux pauvres bougres, voilà tout." Capitaine Paul Rimbault.

Répondre

Revenir à « USA »