Officiers du Manchester Regiment en 1918

operateur
Messages : 79
Inscription : mar. mars 17, 2015 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par operateur » sam. mars 25, 2017 5:01 pm

Bonjour à tous,

Je recherche le nom de l'officier commandant le régiment de Manchester à la fin de la guerre et, si possible également de l'officier commandant du 9ème bataillon de ce régiment, en 1918, plus précisément en novembre 1918.

D'avance merci pour vos renseignements.

Cordialement,
Bernard

English :

Hello everyone,

I look for the name of the officer commanding the Manchester regiment at the end of the war and, if possible, also of the commanding officer of the 9th battalion of that regiment in 1918, in November, 1918.

Thank you in advance for your information.

Regards,
Bernard
Bern

martinev
Messages : 252
Inscription : jeu. mars 17, 2016 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par martinev » sam. mars 25, 2017 8:51 pm

Une suggestion : posez votre question ici : http://1914-1918.invisionzone.com/forums/
Je suis membre de ce forum et peux le faire pour vous, si vous le souhaitez
(je n'ai pas fait de recherche sur ce forum britannique, mais peut-être y a-t-il déjà des éléments de réponse ! ) cordialement, mv

operateur
Messages : 79
Inscription : mar. mars 17, 2015 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par operateur » lun. mars 27, 2017 10:31 am

Bonjour Martinev,

Voilà une excellente proposition, merci c'est bien aimable de votre part.
Voudriez-vous SVP déposer ce message sur ce forum, merci à vous !

Bien cordialement,
Bernard

I look for the name of the officer commanding the Manchester regiment at the end of the war and, if possible, also the names of the officer commanding the 9th battalion of this regiment, as well as the names of the chiefs of companies A and C in 1918, more precisely in November 1918.

Thank you in advance for your answers.
Bern

pierreth1
Messages : 1638
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par pierreth1 » lun. mars 27, 2017 10:50 am

Bonjour,

Comme un certain nombre de régiments britanniques, le commandant du régiment est un "colonel" du grade de major général à cette époque
il s'agit du major general William Osborne Barnard qui est le colonel commandant le régiment de janvier 1904 à janvier 1920
lui succedera le 20 janvier le major general Sir Vere Bonamy Fane (information publiee dans le supplement de la London Gazette du 20 juillet 1920)

Concernant le 9eme bataillon
les "commanding officers" sont:

1/9th (into 9th) Battalion (1/9th (Ashton) Battalion Territorial Force)

Lieutenant-Colonel Doctor Herbert Wade 04/08/1914 to 22/05/1915 Invalided

Lieutenant-Colonel Charles Philip Egerton 24/05/1915 to 09/06/1915 Replaced

Lieutenant-Colonel Richard Bottomley Nowell 09/06/1915 to 16/07/1915 Temporary absence

Lieutenant-Colonel Robert Worgan Falcon 16/07/1915 to 10/09/1915 Invalided

Major Roderick Livingstone Lees 11/09/1915 to 30/09/1915 Transferred to another active battalion

Major William James Anderson 30/09/1915 to 19/10/1915 Killed in action/Died of wounds

Lieutenant-Colonel Godfrey Walker Robinson 19/10/1915 to 08/11/1915 Replaced

Major A H Roberts 08/11/1915 to 08/02/1916 Replaced

Lieutenant-Colonel Doctor Herbert Wade 08/02/1916 to 27/04/1917 Replaced

Lieutenant-Colonel Richard Bottomley Nowell 27/04/1917 to 26/05/1917 Replaced

Lieutenant-Colonel Evan Colclough Lloyd 27/05/1917 to 06/04/1918 Wounded

Lieutenant-Colonel John Lister Heselton 06/04/1918 to 13/08/1918 Transferred to another active battalion

Lieutenant-Colonel John Frederic Baker Morrell 13/08/1918 to 11/11/1918 Remained CO
ce commandant de bataillon avait commandé le 7th (Service) Battalion du Royal Berkshire à noter qu'il reçoit la DSO le 1er janvier 1919 (reference supplement de la London gazette du 10 décembre 1919) dans cette citation il est écrit
"Capt. and Bt. Maj. (T./Lt.-Col.)" (autrement dit son grade dans l'active est capitaine et il est lieutenant colonel temporaire dans la territoriale)
"le 8 octobre 1918, dans les actions autour de Serain, sous un feu lourd de mitrailleuse, il a visité tous les postes avancés de sonfront de bataillon et a ainsi garde une vision précise de la situation. Plus tard, lorsque le contact a été perdu sur son flanc, il de nouveau reconnu les positions et a pu retablir le contact avec la brigade flanquante et refermé une brêche dangereuse. Tout au long des combats du 8 au 11 octobre, il a fait preuve d'un grand courage et de sa capacité à commander"


On parle du 1/9 car jusqu'en 1918 il y eut un 2/9 battailon


2/9th Battalion (absorbe by 1/9th) (Second Line Territorial Force Battalion) formé à Ashton under Lyne en septembre1914. rejoint en Novembre 1914 la 199 Brigade, 66 Division. le 19 Fevrier 1918 est dissous et amalgame au 1/9th Battalion.

Lieutenant-Colonel Thomas Hathorn Cunliffe 28/09/1914 to 25/05/1915 Died

Lieutenant-Colonel Charles Christopher Heywood 26/05/1915 to 03/06/1916 Replaced

Lieutenant-Colonel Spencer Mitchell 03/06/1916 to 08/04/1917 Transferred to another active battalion

Lieutenant-Colonel Charles Mylton Thornycroft 08/04/1917 to 19/02/1918 Remained CO


references "Infantry Battalion Commanding Officers of the British Armies in the First World War" http://ww1infantrycos.co.uk/


Il est aussi possible de joindre le musée du Manchester Regiment

Museum of the Manchester Regiment
C/O Portland Basin Museum
Portland Place
Heritage Wharf
Ashton-under-Lyne
OL7 0QA

A partir du site: http://www.tameside.gov.uk/mom vous pouvez envoyer un mail au musée

En Grande Bretagne les musées sont généralement serviables et répondent

Cordialement
Pierre
pierre

operateur
Messages : 79
Inscription : mar. mars 17, 2015 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par operateur » lun. mars 27, 2017 1:17 pm

Bonjour Pierre,

Formidable ! Merci beaucoup pour vos précieuses informations !

Il me reste à trouver, si possible, les chefs des compagnies A et C du 9th Bataillon en novembre 1918 (ou un peu avant).

Permettez-moi de vous poser la question, n'auriez-vous pas par hasard
une belle photo (prise à partir de 1916) d'un groupe de soldats de ce Manchester Regiment ?

Un grand merci d'avance Pierre.

Bien cordialement,
Bernard

Bern

pierreth1
Messages : 1638
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par pierreth1 » lun. mars 27, 2017 4:09 pm

Bonjour,
Vous pouvez voir sur le site:
http://www.manchester-regiment.org.uk/
choisissez "search the images"
acceptez les conditions (le copyright ne vous autorise pas à les divulguer)

Le probleme avec le "Manchester Regiment " est quelle période vous interesse, quels bataillons? car sur les differentes phases de la guerre entre les bataillons de garnison (nous parlerions de dépot) les bataillons de service, territoriaux,d'active il y a une quarantaine de bataillons
Par exemple
- le premier bataillon arrive en septembre à marseille en proveance de Karachi (armée des indes) se bat en france jusqu'en décembre 16 à partir de là il combat sur le front moyen oriental,
- le deuxieme bataillon arrive lui en aout et debarque au havre en provenance d'Irelande, il se bat durant toute la guerre sur le front ouest
- les 3eme et 4eme bataillons restent en Angleterre ("reserve" et "extrareserve")
Les 1/ - 1/6 - 1/7 - 1/8 - 1/9 - 1/10bataillons (bataillons de sforces territoriales) arrivent à Alexandrie en septembre 1914, participent au debarquement de gallipoli et sont envoyes en France en mars 1917 où ils combattent jusqu'à la fin de la guerre (dans des divisions différentes)
- les bataillons 2/5 - 2/6 - 2/7- 2/8 - 2/9 - 2/10 n'arrivent en France qu'en février 1917 le 2/8 et le 2/10 sont dissous en fevrier 1918 , le 2/9 est amalgame au 1/9 en février 18 et les 2/5 - 2/6 - 2/7 sont dissous en juillet 18
- les 3/5 - 3/6 - 3/7 - 3/8 - 3/9 - 3/10 bataillons des forces territoriales restent en Grande Bretagne

Etc.. donc vous pouvez pour ce regiment trouver des photos prises en Egypte en france, en grande Bretagne

Pour avoir une vue globale de ce régiment vous avez le site:

https://www.forces-war-records.co.uk/un ... -regiment/


Sinon vous avez aussi le site:
http://www.gettyimages.be/ au filtre vous tapez manchester regiment WWI et vous avez la possibilité de visionner une trentaine de photos

Vous pouvez aussi faire une recherche sur google, et vous inscrivez la rubrique: : "manchester regiment battailon WWI" et vous selectionnez: "Images correspondant à manchester regiment battailon WWI", mais beaucoup de photos ne correspondent pas à ce régiment et toutes ne sont pas de 14-18!


Par ailleurs sur le site "ancestry.com vous pouvez avoir accès au war diary du 9th battailon

Cordialement

Pierre




-
pierre

operateur
Messages : 79
Inscription : mar. mars 17, 2015 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par operateur » lun. mars 27, 2017 6:44 pm

Pierre,

Merci pour toutes ces explications, vous êtes vraiment un spécialiste de l'armée anglaise ! Comme ce n'est pas mon cas, une aide est précieuse.

Voici précisément ce qu'il en est :

A Sivry, en Belgique, à 3 Km après la frontière française,
tôt dans la matinée du 11 novembre 1918, la compagnie C du 9th Bataillon du Manchester Regiment, 199e brigade d'infanterie, 66e Division, 13e Corps, 4e armée britannique, a à 11h00 pris le dernier canon aux allemands. Ce canon fut offert à la commune le 13 novembre par le général Willams, il fut installé à l'endroit précis de la ligne anglaise atteinte à 11h. En juillet 1940 les allemands de retour ont repris ce canon, il fut remplacé en 1968 par un canon anglais de la WW2, malheureusement celui-ci a été volé il y a quelques années, et pour le remplacer nous allons placer un beau panneau explicatif.

Vers 10h55, le private J.H.E. FROST de la compagnie A de ce même bataillon a été mortellement blessé, il est mort très peu de temps après (le même jour), il avait 26 ans. Sa tombe est toujours bien entretenue au cimetière de Sivry.

Grâce à vos précieuses informations le commandant du régiment est connu, ainsi que le commandant de la brigade.
Il reste à trouver les chefs des compagnies A et C.

Au niveau des photos, je souhaite, dans la mesure du possible trouver une belle photo d'un groupe de soldats de ce régiment (pas en tenue de 1914).
Mais le problème est que j'effectue ces recherches historiques pour l'administration communale est que nous allons placer une photo sur le panneau explicatif relatant ces faits de guerre s'étant passés chez nous. Une photo sous copyright ne convient donc pas.

Pourriez-vous me décrire brièvement la composition d'un régiment d'infanterie britannique ?
Je veux dire, le nombre de soldats par bataillon, le nombre de compagnies par bataillon, ainsi que le nombre de soldats par compagnie ?

Par avance, merci Pierre.

Bien cordialement,
Bernard
Bern

pierreth1
Messages : 1638
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par pierreth1 » mar. mars 28, 2017 1:10 pm

Bonjour,

Difficile de répondre à la question composition d'un régiment d'infanterie britannique? dans le cas du Manchester Regiment qui a un nombre de compagnies impressionnant
Il possède à l'entree en geuerre 4 bataillons 2 d'active 2 de reserve auquels s'ajoutent en 14 12 bataillons de la Territorial Force (ce qui double le nombre de bataillons territoriaux attachés au régiement avant guerre) et 13 bataillons de la New Army (que l'on appelera les "Pal Battailons" ou bataillon de "copains") dont 8 sont formés à l'initiative de la ville de Manchester et que l'on a appelé les "City Battailons"
ce que l'on peut dire c'est que
- Le 31 aout l'effectif du bataillon est de: 46 officiers et 889 sous officiers et soldats (total 930)
- Le 8 octobre l'effectif du bataillon est de 21 officiers et 708 sous officiers et soldats (total 729)
- le 31 octobre l'effectif du bataillon est de 29 officiers, 838 sous officiers et soldats (total 867)
- fin novembre le 9th battailon a un effectif de 31 officiers et 843 sous officiers et soldats ( total 874)
cet effectif est réparti en 4 compagnies A; B; C; D et un BHQ le BHQ etant dans le war diary toujours dans l'aire d'une compagnie

la comparaison des effectifs du 31 octobre et de fin novembre donne une idée d el'effectif le 11 novembre

A noter que lors de la progression sur Sivry la compagnie A avançait, la D la flanc fgardait sur sa droite les compagnies B et C restant sur leur position

L'ordre de cesser le feu n'est arrivé au bataillon qu'à 10:10 et les compagnies ne l'on reçu que quelques minutes avant le début de l'armistice, au moment de l'armistice le 9th bataillon etait le bataillon le plus avancé à l'est de la 4eme armee britannique.

Si on se base sur la war diary du bataillon, on ne voit pas vraiment comment la compagnie C aurait pu "capturer" un canon à 11:00 dans la mesure où les compagnies C et B ont fait leur mouvement au commencement de l'armistice. quelques minutes avant l'armistice l'artillerie allemande tire encore ce qui sera la cause de la mort du private Frost et il n'est pas fait état de contact entre militaires britanniques et allemands , on peut donc penser que plus qu'une capture, il s'agit d'un canon abandonné sur place par les allemands pour une raison quelquonque (pas d'attellage etc.)
Effectivement le war diary fait mention de ce canon pris par la compagnie C à l'aurore mais il n'est pas fait mention de combats poà ce moment là pour cette compagnie, et il est effectivement mentionné que ce canon a été installé au point extrème atteint par la compagnie à le 11 novembre à 11:00,Dans la nuit cette compagnie ainsi que la B avaient été chargéees d'encercler un "rideau de mitrailleuses " lequel avait disparu à l'aurore.

Concernant les commandants de compagnie, c'est assez difficile à retrouver car le war diary n'en fait mention qu'une fois en avril, à ce moment les compagnies sont commandées par des lieutenants

Cordialement

Pierre

pierre

operateur
Messages : 79
Inscription : mar. mars 17, 2015 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par operateur » mar. mars 28, 2017 5:56 pm

Bonjour Pierre,

Ce que vous m'expliquez là est vraiment très intéressant.
Je comprends la complexité des compagnies dans le système britannique.

Effectivement, je me rends compte que j'ai commis une erreur, le canon a été "pris" à l'aurore du 11 novembre, pas à 11h.

Voici ce que dit un petit livret édité en avril 1919 :

Le dimanche 10 novembre : Des aéroplanes alliés se montrent et survolent le village pendant toute la journée. Leurs mitrailleuses crépitent ferme d'en haut et les canons allemands s'efforcent d'en bas de les réduire au silence.
A midi, on aperçoit quelques soldats anglais à la limite de Clairfayt et de Beaurieux. Les sentinelles allemandes, de poste à la frontière, font éclater des mines placées à la croisade des chemins de Touvent et du Long des Bois. Ces explosions creusent d'énormes trous sur la route et ébranlent complètement certaines maisons.
En même temps des obus lancés de la gare tombent en quantité à Touvent, au Long des Bois et sur la Franoie (le long de la frontière française, la distance de tir depuis la gare est d'environ 6 Kms).

Lundi 11 novembre : Dès 3h du matin, tous les allemands avaient quitté le Centre et se tenaient encore en bon nombre dans le bois Martinsart pour couvrir la retraite. Les aéroplanes alliés réapparaissent et le canon qui a marché toute la nuit gronde de plus belle.
Huit heures sonnent, et voici que se précipitent de la Marzelle sur la Grand Place, une cinquantaine d'Anglais. Les balles et obus continuent d'éclater. A 10h55, un soldat anglais tombe encore mortellement blessé à Martinsart (Private FROST).
Enfin, à 11 heures, le 66e régiment de Manchester arrive au Centre, plante son drapeau sur le haut des décombres de l'église (les 25 et 26 août 1914, les allemands ont incendiés 90 maisons, la gare, la Poste, l'église, etc... et tués 8 civils) le salue d'un triple "hourrah" et le général (Williams) annonce que la guerre est finie, les Allemands ayant souscrit à toutes les conditions de l'armistice.
La population fut des plus heureuse d'héberger ses libérateurs et pendant 10 jours, elle les entoura de bons soins.

Donc selon vos explications, il n'y a pas eu véritablement de combats, ce fut un duel d'artillerie. Alors gamin, vers 1968, j'ai découvert un fragment d'obus.

Pourriez-vous me dire où se trouvait la position des compagnies B et C dans la matinée du 11 ? Est-ce à la frontière française ?

"Martinsart" limite extrême atteinte (à l'entrée du bois) par la compagnie A se trouve à 2,5 Kms du centre du village, en direction de la gare.

Si vous aviez en avril 1918 les grades (lieutenants ?) et les noms des chefs des Cies A, B, C et D, cela me donnerait une indication supplémentaire.

Encore merci Pierre pour vos renseignements précieux !

Bien cordialement,
Bernard
Bern

pierreth1
Messages : 1638
Inscription : sam. déc. 30, 2006 12:00 am

Re: Officiers du Manchester Regiment en 1918

Message par pierreth1 » mar. mars 28, 2017 10:25 pm

Bonjour,

En fait la structure britannique des regiments est un peu differente (souvent d ela notre) le regiment pouvant être une structure "administrative" la structure opérationnelle etant le bataillon, et on peut parfaitement voir des bataillons d'un mê regiment servir sur differents territoires ou dans différentes divisions (ce qui est le cas du Manchester Regiment qui est present au mêmemoment au moyen orient, en france et en grande Bretagne) l'autre différence c'est qu'à la mobilisation les unites de reserve rejoignent le regiment sous forme de deux bataillons et lorsque les volontaires se pressent au recrutement pour former les fameux batailoons de "pals" ces unités sont intégrées sous forme d ebataillons dans les regiments existants qu'il s'agisse d'unites d'active ou de réserve
Il existe des le temps d epaix des regiments de volontaires tels le "London regiment" dont le 28th battaillon (city of london) est le fameux "Artist's rifle" (qui est à l'origine du moderne 22 SAS seul exemple d'une unite territoriale ayant participe à la constitution d'une unite d'active )
mais tous les regiments n'ont pas autant d ebataillons, les "Coldstream Guards" n'ont que 5 bataillons durant le premier conflit mondial mais le "Lincolnshire Regiment par exemple compte 18 bataillons Le "king Liverpool Regiment" aligne 43 bataillons dont des bataillons "ethnique" ecossais et irlandais et des bataillons de travailleurs (ce qui est loin d'une unite d'infanterie) et si la majorite de sunites sont en france il y a en 18 un bataillon en irlande, un à Peshawar (depuis le debut d ela guerre) un en Macédoine

Je vais esayer de résumer les opérations du 9th bataillon des 10 et 11 novembre

le 10 à 08:00 le bataillon quitte Bas Lieu pour Sars Poteries, à midi pause ravitaillement
13:00 ordre de déplacement vers Soire le Chateau
15:00 la compagnie C se déplace par Clair Fayts le long de la route allant au NE de Moulard
la compagnie B se déplace par beaulieu le long d ela route allant à l'est de Moulard
Le BHG avec les compagnies A et D se déplace par Clair fayts vers le Chant des Oiseaux et l'atteint à la nuit
Les bataillons B et C rencontrent une résistance le long de la route au bord ouest de Moulard le long de la frontière belge entre les A18d et A24 b (références de la carte)
16:30 un rapport d ela RAF indique que la route de Eppe sauvage à Sivry par trieu Bouchaux (au NE de sauvage) est encombre de transports et de canons et que l'ennemi a tire sur les avions
les ordres sont donnés aux compagnies B et c de tenter de vaincre la rsistance allemande sur le bord ouest de Sivry et si possible de sécuriser les sorties est et sud est(???) afin d epermettre a la compagnie A de pousser vers Trieu Bouchaux pour couper les convois ennemis
Les compagnies B et c ne parviennet pas à franchir le barrage d emitrailleuse et l'opération est annulée le 11 novembre à 03:30 (à noter que durant cette opération il n'y a pas de blessés! comme le note le war diary, on peut interpreter cela comme une volonté bien compréhensible de ne pas prendre trop de risque en cette fin d eguerre)
A 03:00 une patrouille d ela cie C grenade les mitrailleuses et le carrefour causant un blessé aux allemands (peut être est il fait prisonnier?)
Un peu avant l'aurore, le smitrailleuses qui bloquaient le bataillon se taisent et de spatrouilles constatent la disparition des allemands
A partir de 07:00 l'avance est continue le 18th King Liverpool Regiment a droite
Ordre est donné au bataillon d eprogresser de Sivry vers la gare de Sivry la compagnie A formant la "garde avancée" et la D la flanc garde droite
le bataillon se deplace sans opposition jusqu'à ce qu'il dépasse sivry
la compagnie A atteint la crête (B.16d ?) ou il se fait tirer dessus par de smitrailleuses te de l'artillerie que l'on ne peut pas localiser
La compagnie D atteint Vieux sart sans rencontrer d'opposition
Le BHQ se déplace
moins de 10 minutes avant le cessez le feu le private frost est mortellement blessé par un éclat d'obus

au cessez le feu le BHQ les compagnies B et C ainsi qu'un epartie de la D s'installent à Sivry "billets"

les positions sont données avec comme réference la carte de France au 1/ 40 000 feuille 57A et feuille Belgique et partie de France 57Edu2 ?

Cie D B27 d 3.5; B27 d 4.3 ; B27 d 0.0 le reste "billets" en B27 b 0.0
Cie A B16 d 3.5 ; B16 d 6.5 ; B16 d 6.7 ; B16 d 6.9 ; B15 D 4.8; le reste "billets" B15 d 0.3

le BHQ et les compagnies B et C en "billets " à Sivry

par "billets" il faut comprendre des bons de logement chez l'habitant

sans les cartes de référence il est difficile de se repérer mais si vous avez les cartes vous pourrez repérer les positions

sans vouloir minimiser l'action de ces soldats qui pour certains ont subi l'enfer de la Somme et les odffensives allemandes de 18, les pertes de ces deux derniers jours de guerre: 1 soldat tue pas de blessés tenderait à faire penser que des deux cotés "l'ardeur" n'y est pas et on ne saurait les blamer car des deux cotés on sait que la guerre est en train de se terminer, qu'il s'agisse des allemands qui semblent "freiner" l'avance britannique pour permettee aux troupes de se retirer (le JMO du bataillon ne fait pas état de prisonniers) ou des anglais qui poussent les allemands on est loin des offensives allemandes ou alliées des neuf premiers mois de 1918

Cordialement

Pierre
pierre

Répondre

Revenir à « Grande Bretagne »