A propos de l'Armée Allemande

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » ven. juin 01, 2018 5:57 am

Bonjour,

Michel
, j'ai mis mon adresse Mail dans ta boite perso.

Cordialement,
Franz Daivier
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » ven. juin 01, 2018 2:52 pm

Bonjour,

Merci Michel pour les documents.

Les pertes pour le RI N°15, le 23 Août 1914 à lobbes est de 45 Soldats tués, officiers compris.

39 furent identifiés et 6 non identifiés, sur le nombre blessés, je n’est aucunes informations.

Ci-joint une photo des tombes numérotée de 17 à 30 indiquant le nom de l’officier inhumé.

dans le cimetière Franco - Allemand de Lobbes. ( cimetière qui n’existe plus )

Cordialement

Franz Daivier
Cimetière2.jpg
Cimetière2.jpg (157.53 Kio) Consulté 379 fois
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » jeu. juin 14, 2018 12:14 pm

Bonjour,

La carte ci-jointe indique l’itinéraire pris par les allemands le 23 Août 1914.
Venant d’Anderlues sur la route de Lobbes à Mont-Sainte-Geneviève, ils furent bombardés dans la matinée du 23 Août 1914 par le 14 RAC français qui avait pris position sur le plateau d’Heuleu.
Au moins une trentaine de soldats furent tués et probablement beaucoup de blessés (sur les blessés nous n’avons aucune informations)
L’efficacité des tirs est due au fait que les artilleurs français pouvaient voir où leurs obus tombaient.
L’endroit est en terrain dégagé (champs de l’Abbaye) et visible de la ferme de la Borne
Ensuite, ils ont pris la direction vers Bienne-lez-Happart, pour atteindre la ligne de chemin de fer et suivre celle-ci jusqu’au pied du plateau d’Heuleu.
Les deux ponts n’étant plus gardé, les régiments Allemands ont pu installer leurs
mitrailleuses sans difficultés. Face à eux à 200 mètres, le 2ème Bataillon moins une
compagnie du 57RI français restée en réserve. La mission du 57RI était de soutenir
Le 144 RI en position près de la ferme de la borne et du pont routier.
Pour des raisons diverses le 57RI s’est retrouvé en première ligne surpris face aux mitrailleuses allemandes. Les soldats français firent preuve d’un très grand courage.
Le 2ème bataillon est parvenu à stopper, puis à ralentir avec l’aide du 144RI,34RI et du 12RI la progression des régiments allemands. Il est évident que si le 57ème RI ne s’était pas retrouvé à cet endroit bien malgré lui (cimetière d’Heuleu). Les allemands avait le chemin libre pour attaquer le 144ème RI qui se trouvait prés le la ferme de la Borne est ainsi créer la débandade. Ce qui aurait probablement permit de libérer le pont routier. Le fait d’armes du 57RI a permis aux Français de pouvoir organiser une retraite ordonnée. Les capitaines du 57RI avec leurs compagnies ont fait le job, pour cela il suffit de vérifier les pertes allemandes.
Seuls les officiers du 57 RI furent tués sur le plateau d’Heuleu. Excepté le capitaine Thomiré et le lieutenant Sédillot du 144ème RI qui n’ont pas participé aux combats, victimes de leur propre artillerie.
Ce fait d’arme est passé "presque inaperçu" , noyé par les récits hallucinants dignes des « scénarios hollywoodiens » qui furent publié après la guerre.

Sources : le plan indiquant la position des soldats morts sur le champ de bataille, ainsi que les listes allemandes indiquant les endroits où furent inhumés leurs soldats. Le fichier XL de Bernard Labarbe, les archives de la croix rouge, les photos des fosses,
Archives de la commune de Lobbes et les listes de Denkmalprojekt.

Je pense que ces pertes sont dues au fait qu’au moment où ils ont ouvert le feu sur le 57RI Français, leurs dispositifs n’étaient pas complètement en place et vu le nombre élevé de soldats à cet endroit, il est devenu plus "facile" pour les Français de toucher leurs adversaires. ??
Plus ou moins une dizaine d’Artilleurs furent blessés ou tués du Feld-Art R43, R7.
Le RI N°57 ( 45 Soldats )
Le RI N°56 ( 07 Soldats )
Le RI N°53 ( 130 Soldats )
Le RI N°16 ( 17 Soldats )
Le RI N°15 ( 45 Soldats )

Cordialement,
Franz Daivier
Lobbes11.jpg
Lobbes11.jpg (181.3 Kio) Consulté 313 fois
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » mer. juin 20, 2018 11:51 am

Bonjour,

Je recherche des informations. ( Médecin Allemand )

Médecin militaire Allemand, Bugon, originaire de Wattenscheid en Waestphalie.

Des soldats ont été soignés par le docteur Bugon, le 23 Août 14 et les jours suivants à Bienne-lez-Happart.

Les soldats morts furent inhumés près de la ferme Lecomte à Bienne-lez-Happart.

Je n’ai pas d’autres informations.

Merci d’avance.

Cordialement,
Franz Daivier
Pièces jointes
Plan Bienne-lez-Happart.jpg
Plan Bienne-lez-Happart.jpg (44.28 Kio) Consulté 231 fois
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

martinev
Messages : 410
Inscription : jeu. mars 17, 2016 1:00 am
Localisation : Santerre/Somme
Contact :

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par martinev » mer. juin 20, 2018 2:19 pm

bonjour,
avez-vous le prénom de ce Dr. Bugon ?
cordialement, martine

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » mer. juin 20, 2018 3:01 pm

Bonjour,

Non martine, je ne connait pas le prénom du docteur Bugon.

Cordialement,
Franz Daivier
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Avatar de l’utilisateur
daivier
Messages : 132
Inscription : mar. oct. 29, 2013 1:00 am
Localisation : Lobbes

Re: A propos de l'Armée Allemande

Message par daivier » ven. juin 29, 2018 2:28 pm

Bonjour,

C’est l’exception a la "règle"

Alors que les autres officiers furent inhumés dans des fosses distinctes.

Le lieutenant Hans Koch, 3ème compagnie, RI N°53, fut inhumé avec un sous-officier

Dietrich Jungclaus, 12ème compagnie, RI N°53, ils furent tués sur le plateau d’Heuleu le 23 Août 1914.

Puis inhumés au cimetière Franco-Allemand, Tombe N°28 et N°13.

Ci-jointe : la photo de la fosse ou furent inhumés les intéressés sur le champ de bataille de Lobbes.

Cordialement,
Franz Daivier
Koch - Koch.jpg
Koch - Koch.jpg (118.87 Kio) Consulté 133 fois
"Il n'est pas une vérité qui ne porte avec elle son amertume" Albert Camus

Répondre

Revenir à « Allemagne »