attaque du 43ème BCP au bois de Saint Pierre Vaast...

pierre d
Messages : 1
Inscription : mar. mars 30, 2010 12:00 am

Re: attaque du 43ème BCP au bois de Saint Pierre Vaast...

Message par pierre d » mar. mars 30, 2010 2:27 am

bonjour

la discussion est ancienne, mais je viens d'aller à Rancourt et dans le bois de St Pierre Vaast ce dimanche.

Je suis venu ici parce que mon grand père ( 66émé Régiment d'Artillerie) a pris part aux combats en septembre 1916 et a été blessé le 27 septembre.

Je me suis promené dans le bois et j'ai remarqué plusieurs choses facilement observables :

le sol est largement marqué par les cratères d'obus
la trace de la tranchée en lisière de forêt est bien visible et elle court sur toute la lisière du bois
que ce soit en lisière ou en arrière, les "traces" de la présence des hommes sont omniprésentes :
pelles, bouteilles, obus de tous calibres, cartouches de masques à gaz, gourdes, tables, conserves, grenades, jonchent toute la zone.
J'ai fait de nombreuses photos et dès que je les aurais développées et scannées, j'en joindrais quelques unes pour illustrer ces propos.

D'autre part quelques obus sont déposés le long du chemin dans les champs (position des lignes françaises) mais aussi en lisière du cimetière français.

Voilà, pour ma part, la vision de ces objets usuels et militaires, témoignages de la vie des hommes dans ces moments difficiles ont été assez émouvant. Il est toujours étonnant de trouver à fleur de terre une telle quantité de signes laissés là depuis plus de 90 ans...!

Merci

pe


Avatar de l’utilisateur
nbalique
Messages : 6
Inscription : sam. janv. 30, 2016 12:00 am

Re: attaque du 43ème BCP au bois de Saint Pierre Vaast...

Message par nbalique » ven. mars 25, 2016 5:34 pm

Bonjour, je suis historien militaire et je viens de tomber sur un soldat né à Martigues tombé dans l'attaque du bois de Saint-Pierre Vaast le 5 octobre 1916.
Son corps fut retrouvé et inhumé à Rancourt. Il s'appelle MARTIN Marius. Né le 14 mars 1886 à Martigues. Portefaix. Habite à Marseille, boulevard de Strasbourg. Matricule 1995. Service au 23ème BCP. Versé au 115ème BCA (Nîmes) en 1915. Mort le 5 octobre 1916 au bois de Saint-Pierre-Vaast (Somme). Mention tué à l’ennemi. Son corps est retrouvé sur le territoire de Rancourt en 1917. Peut-être pouvez-vous m'aider ? Merci Nicolas

je travaille actuellement sur le 43ème BCP dont j'ai découvert qu'un membre de ma famille en faisait partie (un vosgien) et y a laissé sa vie le 7 octobre 1916 dans la Somme.
Je connais bien le secteur du bois de Saint Pierre Vaast, j'habite en effet à quelques kilomètres de là, et j'ai retranscrit le JMO du bataillon pour la période qui m'interesse mais j'ai un peu de mal à situer précisement certains lieux. Je possède pourtant toutes les cartes et canevas de tir du coin, mais je sollicite votre aide...

JMO du 4 octobre 1916:
"en execution des ordres de la 4ème brigade le bataillon quiite le camp du bois de l'endurance à 21h30 et va relever à Rancourt le 46ème bataillon de chasseurs (reserve de brigade). Au cours de la relève rendue trés difficile par la boue, les trous d'obus, et l'amas des décombres de nombreux hommes sont tués ou blessés."

et le 5 octobre:
" à 20h parvenait l'ordre de relever entre la route de Béthune (actuelle route nationale) et 1265 le 46ème bataillon trés éprouvé à la suite d'une attaque du bois de Saint Pierre Vaast. Relève trés longue qui laisse les hommes sur pied toute la nuit"

Questions: quelle était la position exacte du 46ème BCP à cette date ?
Ou est le point 1265, j'ai toutes les cartes et références mais je ne le trouve pas !

Le 6 octobre:
"2 compagnies en première ligne, 1 en soutien, 1 section de mitrailleuses et le PC du chef de bataillon à la jonction route de Béthune - chemin de la maison forestière"

Questions; où-est-ce exactement , pas de trace de cette maison forestière ?
une idée de la position excate du 43ème BCP à la veille de l'attaque du 7 ?

merci pour toute info sur ce bataillon,

Sly







Répondre

Revenir à « Chasseurs »