Page 2 sur 2

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Publié : ven. avr. 27, 2018 5:03 pm
par mirabelle14
Bonjour, j'ai trouvé une annotation concernant un lieutenant : commandant de section. Peut-être est ce ce genre de commandant dont parle le carnet.
Dans le compte rendu de Prisme, les inculpés parlent de la révolte des permissionnaires du matin.... aucun de ceux-ci ne semblent être parmi les inculpés. Un colonel les menace de payer dans les tranchées... et provoque ainsi le refus de monter de la seconde vague. Payer quoi? Il est bien dit que certains des mutins sont renvoyés aux tranchées mais pas dans quelles conditions.
Il y a beaucoup de non-dits, aussi bien dans les questions des juges que dans les réponses des inculpés.
Je vais continuer à chercher. Merci

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Publié : ven. avr. 27, 2018 8:25 pm
par b sonneck
Bonjour,

Celui qui commande une section est un chef de section, pas un commandant de section.

Cordialement,

Bernard

Re: mutinerie du 57 bataillon de chasseurs

Publié : dim. avr. 29, 2018 9:51 am
par monte-au-creneau
Bonjour,

Les textes officiels ne font pas état du meurtre d'un officier, ni de tentative de meurtre (lors des événements de juin 1917 au 57e BCP). Peut-être que cet officier a bien "été lardé et passé à la baïonnette" (comme l'écrit votre ancêtre) mais faute d'écrits qui se recoupent, cela reste une supposition.

Il reste l'espoir de trouver un -ou des- écrits concordants, parmi les millions de cartes postales et carnets de guerre rédigés par le combattants. Espoir mince !

N'oublions pas non plus que tout n'a pas été écrit et que même les textes officiels comportent des mensonges (comme les tués du 11 novembre 1918 déclarés tués le 10 novembre 1918).

Cordialement.

NOTA : Des officiers ont été abattus par leur troupe : on en parle ici : viewtopic.php?f=41&t=54330&start=10