Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 744
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par thio » dim. févr. 07, 2010 7:16 pm

Bonsoir à tous

Lorsqu'on aborde le cas des fusillés, je sais le sujet sensible. J'ai ouvert dans ce même forum un sujet sur le soldat de la Loire Pierre SERRE du 11è BCA. Grâce à l'apport des uns et des autres son parcours et les conditions de son décès ont pu être reconstitués.
Me voilà aujourd'hui avec 2 autres fusillés de la Loire (donc 3 au total) du 11è BCA. De quoi m'intriguer fortement.
A croire que la discipline y était peut-être plus rigoureuse qu'ailleurs. Y a t-il des données sur ce sujet ?
Pour les 2 nouveaux ligériens concernés, il s'agit de Francisque PITIOT exécuté le 7/09/14 à Vénamont dans les Vosges et de Mathieu VOCANSON passé par les armes le 23/07/1916 à Curlu (Somme). Pour Pierre SERRE il y a eu des témoignages qui nous ont permis de comprendre ce qui s'était passé. Serait-ce le cas pour ces deux autres soldats ? Merci de partager vos éventuelles infos sur le sujet.

Remarque plus généraliste en ce qui concerne les fusillés : j'ai lu avec intérêt aux archives départementales les journaux d'après-guerre de la Loire. Bien sur on y a beaucoup parlé de l'affaire Chapelant et de celle de Vingré puisque ça touchait des régiments de ce département. Il y est fait état de 1635 condamnations à mort (le double de ce que je lis habituellement sur Internet) sans compter les exécutions sommaires qui porteraient ce chiffre à 2500 (selon le journal le Mutilé du Centre).
Un recensement quantitatif a t-il été effectué ?
Avec Titeuil, un autre ligérien rencontré sur ce forum, nous avons identifié 23 fusillés de la Loire (conscrits dans les 3 centres de recrutement de la Loire : Saint-Etienne, Montbrison ou Roanne). Si la Loire est dans la moyenne (bien sur il faudrait pondérer avec la population de l'époque), on arriverait pas loin de 2500 pour la France entière. Avez-vous des infos pour vos départements respectifs ? Le débat et la réflexion sont ouverts. Merci de votre contribution.

Cordialement
Pierre


aviron63
Messages : 24
Inscription : mar. févr. 02, 2010 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par aviron63 » dim. févr. 07, 2010 7:21 pm

Pour pas recréer un topic je vais y mettre ici...(j'espère que tu le prendra pas mal Thio)
Un Poilus dont je retrace le parcourt a été fusillé pour "voie de fait" et pour tentative de meurtre sur un officier supérieur, il y a t-il une chance pour que ce poilus soit réhabilité?

chanteloube
Messages : 1645
Inscription : mer. nov. 10, 2004 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par chanteloube » dim. févr. 07, 2010 8:28 pm

Bonjour,

Le général Bach écrit en fin de son ouvrage:
"en seize mois, de septembre 14 à décembre 15 prés de 430 soldats ont été fusillés
sur un total, qui sur toute la durée de la guerre s'élève à un peu plus de 600"

et puisque je suis à la fin de l'ouvrage j'en extrais ces mots:

« La rengaine de la guerre purificatrice, flambée des plus nobles sentiments, creuset des plus hautes vertus, n’est qu’un infâme bobard. La réalité n’est pas belle.. Le fait est que la guerre déchaîne les pire instincts, dissout les liens les plus sacrés, relâche tous les freins, développe toutes les saletés physiques et morales, des poux à l’inversion en passant par la paresse, l’ivrognerie, le vol, la lâcheté, la débauche et l’envie […]
Ainsi, la guerre ébranle, abat même parfois les barrières dont la société entoure ses valeurs conventionnelles. Elle accuse le caractère relatif de la morale courante, normalement maintenue par le gendarme et par la force de l’habitude. Il n’est alors de salut que dans les mesures brutales coupant court à la tentation »

Général MENDRAS : Capitaine d’artillerie en 18, général commandant une division d’infanterie pendant la seconde guerre mondiale

avant de poursuivre:

"Après avoir manifesté du mépris pour les désaxés qui ont pu éprouver une certaine impression de puissance en lisant la peur dans les yeux des fusillés, il nous faut essayer de comprendre ce qui a fait que, en 1914 le pouvoir politique -sans rébellion de l’opinion- a pu accorder au commandement militaire le jugement direct, sans appel, et la délégation d’exécuter.
Là se trouve la vraie question.

Cordialement
CC

adalberon
Messages : 224
Inscription : lun. juil. 09, 2007 2:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par adalberon » dim. févr. 07, 2010 10:32 pm

Bonsoir,

Malheureusement je n'ai pas d'informations supplémentaires sur les deux fusillés du 11e BCA évoqués par Pierre. Je suppose qu'il faudrait prendre le temps de parcourir les registres matricules de la Loire pour retrouver leur trace. Toutefois, il y une chose curieuse. Contrairement à Pitiot et Serre, Vocanson est mentionné dans la liste des hommes "morts glorieusement au champ d'honneur" qui figure à la fin de l'Historique du 11e BCA. Je ne m'explique pas cette différence de traitement. L'auteur de l'Historique est anonyme mais sa liste est tellement précise (et relativement fiable) qu'elle ne peut venir que d'une source "officielle".

Cordialement,

Adal
Adal

Avatar de l’utilisateur
FAB1
Messages : 1800
Inscription : lun. déc. 07, 2009 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par FAB1 » dim. févr. 07, 2010 10:40 pm

Bonjour Thio
Sur Gen web la source de la fiche de Vocanson est :
[email protected]
L'avez vous contacté ?
Salutations
FABRICE

Avatar de l’utilisateur
thio
Messages : 744
Inscription : sam. févr. 23, 2008 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par thio » lun. févr. 08, 2010 8:04 pm

Bonsoir à tous

Et merci de vos premières réponses.
Je réponds et je complète.
En ce qui concerne le nombre d'exécutions, Le journal "le Mutilé du Centre" est très précis : 216 en 1914, 442 en 1915, 315 en 1916, 526 en 1917, aucune en 1918 et 136 en 1919. Il y a aussi une liste de quelques cas de réhabilitations où est précisé le nom des soldats mais pas leur régiment. Y figurent les indemnités versées. J'ai aussi quelques coupures de presse sur des cas de condamnations à mort en 1919 que j'ai numérisé au fil de mes lectures. Reste à savoir si l'info est fiable....

Pour VOCANSON, la consultation du registre matricule devrait m'éclairer. Je vais aux AD42 cette semaine.

Je note au passage que sur les 23 Ligériens passés par les armes, 4 ont été réhabilités (les Ligériens des Martyrs de Vingré) et 3 autres sont inhumés dans des NN avec la mention "mort pour la France". Il s'agit d'Auguste NEGRY du 159èRI, Jean GRATALOUX du 238è RI et Jean Marie JUQUEL du 36è RIC. Pourquoi ont ils bénéficié de cette "inhumation de faveur" ? Y a t-il d'autres cas connus ? Pour JUQUEL, le registre matricule ne fait état de rien d'anormal, il est "mort pour la France" au lieu et date de son exécution (Gerbeviller le 29/08/14) alors qu'il existe une fiche NMPLF le désignant comme "passé par les armes". Étrange. Votre avis ?
A noter aussi que GRATALOUP a été exécuté à Vingré le 12/12/14, 8 jours après les "Martyrs". A priori pour mutilation volontaire. N'était-il pas au courant ce qui venait de se passer une semaine avant ?

Merci à Fabrice pour la piste genweb que je vais activer...

Cordialement
Pierre

adalberon
Messages : 224
Inscription : lun. juil. 09, 2007 2:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par adalberon » lun. févr. 08, 2010 8:56 pm

Bonsoir,

Je pense qu'il n'y a rien à attendre de la piste genweb car Renaud Meunier s'est servi de l'Historique du 11e BCA pour faire son relevé et comme VOCANSON y figure, il n'en saura à mon avis pas davantage.

En revanche, je pense pouvoir éclaircir une partie du mystère autour de la mort de VOCANSON : d'après Honoré Coudray ("Mémoires d'un troupier", 1986, pp.88-89), un homme a été abattu le 22 ou le 23 juillet 1916 par le commandant P.-D. pour avoir dérobé des papiers sur le corps d'un officier du bataillon tué lors de l'offensive du 20 juillet dans la Somme. Coudray ajoute que, pour cacher cet événement, le chef de bataillon "a fait porter le nom de sa victime sur les listes funèbres avec la rubrique Mort au Champ d'Honneur". Je n'ai pas de certitude mais cet homme pourrait bien être VOCANSON et cela expliquerait sa présence dans l'Historique. En revanche, aucune trace de lui sur "Mémoire des Hommes", ce qui n'est pas complètement cohérent avec le reste...

Cordialement,

Adal
Adal

Avatar de l’utilisateur
Titeuil
Messages : 326
Inscription : ven. nov. 14, 2008 1:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par Titeuil » lun. févr. 08, 2010 9:32 pm

Bonsoir à tous, bonsoir Adal,

Merci pour cette très précieuse information (puisque nous travaillons en duo avec Pierre). Vocanson ne figure pas sur MDH effectivement. Voici les infos que nous avons de lui :

Nom : Vocanson
Prénom : Mathieu
Grade : soldat
Corps : 11ème BC
Classe : 1906
Recrutement : St Etienne
Date : 23-07-16
Lieu : Curlu
Genre de mort : passé par les armes
Né le : 21-11-86
À : ??
Département : Loire
Jugement :
Date : 22-03-17
Lieu : St Etienne

Par contre, afin de corroborer peut-être le lieu de mort, connaissez-vous le nom de l'officier tué, ou son régiment ? En croisant avec MDH ou les JMO, on pourrait peut-être tomber sur une proximité géographique entre le lieu de la bataille où l'officier a été tué, et le lieu de l'éxécution de Vocanson... En tout cas, les dates collent.
Merci à vous !!
Bien à vous tous,
Christophe

yann prouillet
Messages : 192
Inscription : mar. août 21, 2007 2:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par yann prouillet » lun. févr. 08, 2010 10:46 pm

Bonsoir à tous
La vision par Coudray de l'assassinat, au Bois de Vaux dans la Somme, de Mathieu Vocanson par le commandant Pichot-Duclos du 11ème BCA est exactement la même que celle rapportée par Louis Bobier, chasseur au même 11ème BCA (pages 151-152 de BOBIER Louis, IL AVAIT 20 ANS EN 1913. Louis Bobier un Poilu de Bourbon dans la Grande Tourmente. L'Echoppe (Bourbon), 2003, 447 pages). Cet épisode, tout à fait représentatif de certaines "dérogations" au principe des conseils des guerre, ne souffre aucune contestation.
La notice sur ce témoignage figure ici http://www.crid1418.org/temoins/2010/02 ... bier-1893/
Bonne soirée
Yann


adalberon
Messages : 224
Inscription : lun. juil. 09, 2007 2:00 am

Re: Les fusillés de la Loire du 11è BCA

Message par adalberon » lun. févr. 08, 2010 10:52 pm

Bonsoir Christophe,

C'est très simple, il s'agit du sous-lieutenant Rousset qui fut tué lors de l'attaque du 20 juillet 1916 à Curlu (80). Il appartenait aussi au 11e BCA. D'après Coudray, les événement rapportés plus hauts se sont déroulés alors que le bataillon était en réserve à la cote 120. C'est certainement quelque part en arrière du front, au niveau de Curlu et de Hem-Monacu.

Cordialement,

Adal
Adal

Répondre

Revenir à « Chasseurs »