identification objets trouvés

steinbach frederic
Messages : 233
Inscription : mer. déc. 22, 2004 1:00 am

Re: identification objets trouvés

Message par steinbach frederic » mar. mai 08, 2018 11:19 pm

Bonsoir,
Merci bien pour ces schémas complémentaires.
Donc, on constate bien sur celui présentant la "charge propulsive", la présence du boudin obturateur. Est-ce bien cela ?
En tout cas, l'utilisation de ces batteries de livens nécessitait quand même un gros travail de préparation du terrain pour enfuir les plaques de bases et les tubes et on peut se questionner sur la fiabilité des tirs quand on voit le concept, forme du projectile, tube lisse et court ...
Cordialement.
Frédéric

Avatar de l’utilisateur
leuques
Messages : 569
Inscription : dim. déc. 18, 2011 1:00 am
Localisation : Divodurum

Re: identification objets trouvés

Message par leuques » jeu. mai 10, 2018 10:29 am

Bonjour
et merci à Guy François pour ses réponses toujours bien documentées !
Dernière modification par leuques le jeu. mai 10, 2018 4:11 pm, modifié 2 fois.
Géris
(une saison d'homme entre deux marées
quelque chose comme un chant égaré.
-Aragon-)

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8452
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: identification objets trouvés

Message par Alain Dubois-Choulik » jeu. mai 10, 2018 11:11 am

steinbach frederic a écrit :
mar. mai 08, 2018 11:19 pm
enfouir les plaques de bases et les tubes
Bonjour,
     Sur le schéma le niveau du sol est indiqué devant et derrière après avoir creusé un trou cylindrique, mais si c'était le cas comment la plaque de base serait-elle introduite ?
Une de tranchée inclinée rebouchée, pour la stabilité du projecteur au départ du coup ( surtout avec une base sphérique dont on ne sait pas si elle était ou non soudée à l'embase ? ( réglages in situ ?)
Voir : http://www.guerredesgaz.fr/Agression/Livens/Livens.htm
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

ALVF
Messages : 5803
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: identification objets trouvés

Message par ALVF » jeu. mai 10, 2018 6:23 pm

Bonsoir,

Pour Frédéric: sur le schéma de la charge, le boudin d'obturation n'est pas visible, on ne distingue que la boîte contenant la charge recouverte d'un couvercle. La charge est en effet divisible, pour diminuer la portée, on enlève les éléments de charge contenus dans les sachets contenant 1/5 ou 1/10e de la charge en fonction des indications de la table de tir. Les mortiers sont pointés à 45° et on fait varier la portée en agissant sur la charge. Le boudin obturateur est placé après le chargement par la bouche du projector, il a pour fonction l'obturation mais aussi l'isolement du corps de la bombe construite en tôle assez légère.
La précision n'est pas optimale, c'est la quantité de bombes qui fait l'efficacité du tir. L'important est de saturer de gaz mortels en quelques secondes une zone jugée vitale dont les malheureux occupants n'ont pour dernière vision qu'un "flash" éblouissant provoqué par le tir de centaines, voire de milliers, de projectors, (employés surtout de nuit) avant de mourir ou au mieux d'être gravement intoxiqués car l'effet des gaz est massif, le nuage provoqué extrêmement dense et les masques sont saturés en quelques minutes.

Pour Alain, les projectors sont enterrés dans une vaste tranchée à profil étudié, côte à côte, pointés à 45° et reposant sur leur plaque, celle-ci uniquement destinée à éviter l'enfouissement du tube au moment du tir. On rebouche le tout en tassant au mieux, ce n'est pas la précision que l'on recherche mais l'effet de masse. Ces travaux sont longs et doivent être masqués aux vues de l'ennemi (mais guère plus longs que le transport et la mise en place des lourdes bouteilles employées pour les nappes dérivantes du début de la guerre). De surcroît, la mise à feu électrique assure le départ simultané des bombes de tous les projectors en action.
Cordialement,
Guy François.

Avatar de l’utilisateur
Alain Dubois-Choulik
Messages : 8452
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am
Localisation : Valenciennes

Re: identification objets trouvés

Message par Alain Dubois-Choulik » jeu. mai 10, 2018 9:09 pm

Bonsoir,
     Merci Guy, une sorte d’ancêtre de "katiouchas", dans la version " terreur".
Cordialement
Alain
Les civils en zone occupée
Ma famille dans la grande guerre
Les Canadiens à Valenciennes
     "Si on vous demande pourquoi nous sommes morts, répondez : parce que nos pères ont menti." R. Kipling

Avatar de l’utilisateur
air339
Messages : 2477
Inscription : mer. janv. 21, 2009 1:00 am

Re: identification objets trouvés

Message par air339 » sam. mai 12, 2018 10:03 am

Bonjour,


Merci à Guy François pour ces schémas peu connus.

Sur le temps de mise en oeuvre des Livens, un exemple est donné par la compagnie Z lors de l'attaque du 23 octobre 1917 au mont des Singes :

1er octobre : réception de 250 projectors
2 octobre : début de leur installation par batteries de 10, sur les pentes à l'est de Vauxaillon [distantes d'environ 500 m de l'objectif].
5 octobre : début de la construction des abris à munitions
9 octobre : mise en place des 250 Livens. Les tubes sont bloqués par des sacs à terre.
12 octobre : acheminement des bombes

23 octobre, à 5h15 : première salve, suivie à 5h19 d'une seconde. Une seule batterie n'aura pas fonctionné.

Du 25 au 29 octobre, l'ensemble du matériel est repris.

L'installation de 250 projectors demande donc une semaine, son démantèlement un peu moins.

Les bombes peuvent peut-être basculer sur leur trajectoire, mais l'effet de masse compense cette médiocre balistique.

Cordialement,


Régis

Répondre

Revenir à « Recherches & identifications »