1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

R.I. - R.I.T. - Chasseurs
chlore
Messages : 55
Inscription : mar. mai 10, 2016 2:00 am

1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par chlore » lun. août 17, 2020 5:26 pm

Bonjour,

Un de mes grands-pères, Joseph LOCHER né le 5/10/1869 à Mulhouse a été réintégré dans la nationalité française en 1906 (il a 36 ans) , d'où une fiche matricule classe 1906 avec le n° 2182 bureau de recrutement d’Épinal. Sa fiche est vide hormis les renseignements d'état-civil et de signalement, donc difficile de suivre son parcours.
Un de ses livrets militaires (il en a deux) indique : "réintégré par décret du 2 septembre 1906. non incorporé et classé dans la disponibilité ayant atteint 27 ans révolus avant la mise en route de la classe 1906"

Il effectue une période d'exercices au 149ème RI en 1911.
Il est mobilisé en aout 1914 soldat de 2ème classe (il a 45 ans). Le fascicule de mobilisation mentionne comme lieu Senones (casernement du 1er BCP), compagnie SHR ou 4ème Cie suivant le livret. Il part probablement à Troyes, car il en parle dans certains courriers. Troyes est le casernement du 41éme BCP, cela parait logique, vu son âge( il est dans la réserve depuis le 1/10/1909).
Or les rares documents officiels trouvés font allusion non pas au 41ème BCP , mais au 1er BCP.
> Les bataillons de réserve des chasseurs (N + 40) gardaient-ils mention du bataillon d'origine ?

En novembre décembre 1914 (source : ses courriers), il est à Chalons-sur-Saone 1er BCP 4ème Cie où se trouve aussi le 17ème BCP (une partie je suppose) cantonné aux verreries mécaniques de Bourgogne.
> Pourquoi Chalons-sur-Saone et pas Troyes ?
Il est hospitalisé en décembre pour fièvres à Tournus (HC 54), il est déclaré "évacuable" le 8/02/1915. Il repart à Troyes en mars 1915.

On sait, toujours par ses courriers, qu'il est parti en mai 1915 pour Tunis, affecté au 4ème régiment de zouaves probablement un des bataillons d'Alsaciens-Lorrains, comment savoir lequel ? C, E, F, L, R si j'ai bien compris ?
Le 20/12/1915, il passe dans les services auxiliaires (source un des livrets militaires) .
En mars 1916, il est à l’hôpital militaire du Belvédère à Tunis (courrier) , 2ème division, 4ème RZ,
Enfin, il est réformé n°2 par la commission spéciale de Tunis le 11/04/1916.

Comment trouver plus de détails sur son parcours militaire quand la fiche matricule est vide ?

Question subsidiaire : comment trouver des infos sur son probable service militaire en Allemagne ; il avait 20 ans en 1889 et habitait l'Alsace occupée (lieu inconnu).

D'avance merci pour tout éclaircissement.
Pierre

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9590
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par Achache » lun. août 17, 2020 9:09 pm

Bonsoir,
Or les rares documents officiels trouvés font allusion non pas au 41ème BCP , mais au 1er BCP.
> Les bataillons de réserve des chasseurs (N + 40) gardaient-ils mention du bataillon d'origine ?
Oui, c'est toujours le Btn "d'active" qui assure l'administration.
Bien à vous,
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

loloastre
Messages : 41
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par loloastre » lun. août 17, 2020 9:26 pm

Bonsoir Pierre,
Comment trouver plus de détails sur son parcours militaire quand la fiche matricule est vide ?
Certes, la fiche matricule est vide… mais vous avez déjà beaucoup d'éléments grâce au livret militaire et à des courriers. (J'aimerais bien en avoir autant quand j'essaye de retracer le parcours militaire de certains soldats.…)
Dans votre message, vous ne nous mentionnez pas le grade de votre grand-père, donc je suppose qu'il était 2e classe ? Et je suppose aussi qu'il n'est pas "Mort pour la France".

Commençons par le commencement, c'est-à-dire ce qu'il a fait lors de la mobilisation générale :
Il n'a pas pu faire autrement que de se rendre à l'endroit mentionné dans son livret militaire, c'est-à-dire à
Senones (casernement du 1er BCP)
Sa date d'arrivée est-elle mentionnée dans le livret ? (directement, ou via la date de début de la campagne contre l'Allemagne
Il faut aussi regarder s'il y a des détails sur la campagne : intérieur, aux armées, campagne simple (C.S.) ou double (C.D.).
Le mieux serait d'avoir un scan de certaines parties du livret, ou du premier courrier envoyé.
Cordialement.

chlore
Messages : 55
Inscription : mar. mai 10, 2016 2:00 am

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par chlore » mar. août 18, 2020 4:42 pm

Bonjour,

Merci à Achache pour sa précision, j'ignorais ce détail qui n'en est pas un lorsque les casernements sont à des km l'un de l'autre ...dans notre cas Senones (88) et Troyes (10 - il n'y avait pas internet !).

Pour la mobilisation (j'ai mentionné qu'il était 2ème classe), il est écrit sur son livret qu'il a fait la campagne d'Allemagne entre le 31/07/1914 et le 20/04/1916 (aucune autre précision). L'ordre de mobilisation indique qu'il doit rejoindre Senones , quartier des chasseurs : il a donc été mobilisé le 31/07 au 1er BCP de Senones .

Quand rejoint-il le 41ème BCP et où ? La FM le dirait. Son premier courrier (une simple carte sans détail militaire) date du 14/09/1914, posté à Chalons/Saône. Pourquoi Chalons et pas Troyes qui est le casernement du 41ème BCP ? Quel lien entre le casernement du 17ème BCP (Chalons après Baccarat) et celui du 41ème BCP ?

N.B. le scan du livret ne donnerais pas grand chose : n'y figure que la non incorporation en 1906, la période d'exercices de 1911, la campagne allemande et la décision de réforme.

Merci pour votre aide
Pierre

loloastre
Messages : 41
Inscription : mer. juil. 22, 2020 1:37 am

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par loloastre » mar. août 18, 2020 7:40 pm

Bonjour Pierre,
Le fait qu'il commence sa campagne le 31 juillet 1914 est déjà une info en soi.
En effet, s'il avait été rappelé à l'activité par l'ordre de mobilisation générale, il serait plutôt arrivé à partir du 2 août.
Le JMO du 1er BCP nous donne une piste :
BCP_01er_JMO_27_31_juillet1914.JPG
BCP_01er_JMO_27_31_juillet1914.JPG (127.57 Kio) Consulté 381 fois
[JMO du 1er BCP, site Mémoire des hommes, 26 N 815/1, vue 11]
Il faisait peut-être partie d'une section rappelée en même temps que les officiers ou les permissionnaires ?
Il était peut-être dans "l'administration" du bataillon ? ou s'occupait des chevaux ou des voitures ? ou … ?

Il est arrivé concrètement au dépôt du bataillon de chasseurs à Senones. Et c'est à partir du dépôt que sont répartis les hommes dans les 1er et 41e BCP.
Le JMO du 41e BCP montre que ce bataillon s'est mis en route dès le 1er août :
BCP_41e_JMO_31juillet1914.JPG
BCP_41e_JMO_31juillet1914.JPG (123.07 Kio) Consulté 381 fois
[JMO du 41e BCP, site Mémoire des hommes, 26 N 827/1, vue 5]
Mais ce n'est pas parce que Joseph était réserviste qu'il avait forcément été versé dans le 41e.
Il a pu rester aussi au dépôt pour assurer certaines tâches logistiques ?
Son premier courrier (une simple carte sans détail militaire) date du 14/09/1914, posté à Chalons/Saône.
Il était peut-être toujours dans de la logistique ?
Ou alors en train de se faire soigner suite à une blessure ?
Je vous laisse le soin de lire en détails les deux JMO pour y trouver peut-être une piste…
Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Achache
Messages : 9590
Inscription : sam. sept. 13, 2008 2:00 am
Contact :

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par Achache » mar. août 18, 2020 8:18 pm

Bonsoir,
Le JMO du 41e BCP montre que ce bataillon s'est mis en route dès le 1er août :
L'extrait que vous insérez montre explicitement qu'il a commencé d'être formé le 15.

A moins que vous ne parliez du 1er BC ?


Mauvaise lecture de ma part; j'ai pris 1r pour 15 !!
Voir message suivant, de Michel.
Toutes mes excuses !

Bien à vous,
Dernière modification par Achache le mer. août 19, 2020 7:51 pm, modifié 2 fois.
Achache
Émouvante forêt, qu'avons-nous fait de toi ?
Un funèbre charnier, hanté par des fantômes.
M. BOIGEY/LAMBERT, La Forêt d'Argonne, 1915

Avatar de l’utilisateur
michelstl
Messages : 2972
Inscription : dim. juil. 24, 2011 2:00 am
Localisation : Montréal, Québec

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par michelstl » mer. août 19, 2020 6:54 pm

Bonjours
Historique du 41 BCP
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... .r=.langFR
mis en route le 10 semble-t-il, aussi au JMO
https://www.memoiredeshommes.sga.defens ... 6466159898
Salutations
Michel

chlore
Messages : 55
Inscription : mar. mai 10, 2016 2:00 am

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par chlore » ven. août 21, 2020 12:31 pm

Bonjour,
Merci à tous pour ces précisions.

La question demeure de savoir s'il a été mobilisé à Senones ou s'il a rejoint le 41è BCP directement à Troyes. Le JMO mentionne l'arrivée des réservistes à Troyes entre le 3 et 6 août. Venaient-ils de Senones ou certains sont-ils arrivés directement de chez eux ?
Pourquoi aurait-il été mobilisé à Senones s'il n'est que 2ème classe ? Son âge ? 45 ans. Son métier ? comptable dans une usine de filature.
Le fascicule de mobilisation indique Cie SHR (bien que plus tard à la 4èmè Cie) : est-ce une explication pour une mobilisation dès le 31 juillet ?
Par ailleurs le JMO du 41ème, indique le départ de Sénones à destination de Troyes le 1er août des cadres, sergents-fourriers, caporaux et de 4 "chasseurs ordonnances" : ces derniers sont-ils rattachés à la Cie SHR ? Sont-ils de l'armée d'active ou éventuellement réservistes ?

Bien à vous.
Pierre

ALVF
Messages : 6476
Inscription : mar. oct. 02, 2007 2:00 am

Re: 1er BCP / 41ème BCP, puis 4ème RZ

Message par ALVF » ven. août 21, 2020 5:07 pm

Bonsoir,

La réponse à votre question est à trouver dans la composition du "noyau actif" venant renforcer l'encadrement du Bataillon de Chasseurs de réserve mis sur pied à la mobilisation.
Les personnels envoyés de l'unité active vers l'unité mobilisée à une date très précoce (avant même la date officielle de mobilisation pour les unités participant à la "couverture") appartiennent avec une très forte probabilité au "noyau actif" de l'unité mobilisée.
Je n'ai pas trouvé la composition exacte du "noyau actif" d'un Bataillon de Chasseurs de réserve.
A titre d'exemple, le "noyau actif" d'un Régiment d'Infanterie est de 2 officiers supérieurs, 6 officiers subalternes, de 40 à 50 sous-officiers et de seulement 10 à 15 hommes du rang.
Il y a de fortes probabilités pour que les 4 soldats "ordonnances" appartiennent au "noyau actif" et accompagnent les officiers d'active envoyés au Bataillon de réserve.
Depuis plusieurs années, je recherche vainement un "journal de mobilisation" d'un Régiment ou d'un Bataillon de Chasseurs sans en avoir trouvé la trace. Il doit pourtant en exister au SHD.
Cordialement,
Guy François.

Répondre

Revenir à « Infanterie »