Section ordinaire du 123e R.I.

R.I. - R.I.T. - Chasseurs
denis33
Messages : 1240
Inscription : sam. janv. 05, 2008 1:00 am

Section ordinaire du 123e R.I.

Message par denis33 » lun. avr. 27, 2020 8:55 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Je cherche a savoir où était cantonnée la section spéciale ordinaire du 123e R.I. de La Rochelle avant le début du conflit.

Sur le lien suivant, il est dit qu'elle se trouvait sur l'île Madame, mais j'ai un doute.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Discussio ... ciplinaire

Dans l'île Madame il y avait une section de répression, ce qui n'a rien à voir avec une section spéciale ordinaire ou de transition. De plus, cette section de répression dépendait du 6e R.I. et non du 123e R.I.. Je pense que l'ile Madame était bien trop petite pour accueillir deux sections de deux régiments qui n'occupaient pas le même secteur géographique de la Charente-Maritime. Où est l'erreur ?

Tout ce que je sais, c'est qu'il y avait deux compagnies du 123e R.I. dans l'île de Ré, mais je n'ai pas la confirmation que la section spéciale ordinaire de ce régiment s'y trouvait.

Ce qui pourrait faire pencher la balance pour l'île de Ré, c'est que la plupart des sections spéciales étaient sur des îles. Mais ce n'est qu'une supposition !

Un grand merci à la personne qui pourrait m'aider,

Bien cordialement,

Denis

denis33
Messages : 1240
Inscription : sam. janv. 05, 2008 1:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par denis33 » mer. avr. 29, 2020 10:43 am

Bonjour à toutes et à tous,

Je pense qu'il faut éliminer l'idée de l'ile de Ré. J'ai pu trouver sur Gallica plusieurs articles de presse qui évoquent l'ile d'Oléron et l'ile Madame.

Ma recherche est motivée suite à la lecture d'une fiche signalétique et des services d'un soldat du 149e R.I..
registre matricule 2.png
registre matricule 2.png (89.34 Kio) Consulté 747 fois
Voici les articles de presse évoqués :

-Dans Le "courrier de La Rochelle" du 11 juin 1912
Section spéciale 1 (2).png
Section spéciale 1 (2).png (80.84 Kio) Consulté 747 fois
Dans "La Charente" du 27 avril 1913
Section spéciale 3 (2).png
Section spéciale 3 (2).png (131.18 Kio) Consulté 747 fois
Dans "L'homme libre" du 13 juin 1913
Section spéciale 2 (2).png
Section spéciale 2 (2).png (248.9 Kio) Consulté 747 fois
Je n'ai toujours pas la réponse ma question initiale !

Où se trouvait la section spéciale ordinaire du 123e R.I. avant le début du conflit ? Sur l'Ile Madame ou sur l'ile d'Oléron ? Y a t-il une erreur sur la fiche matricule ? La section de répression sur l'ile Madame qui était d'abord sous l'autorité du 6e R.I. est t-elle passée sous celle du 123e R.I. après le décret du 4 août 1910 ?
La section de répression de l'ile Madame, s'est-elle transformée en section spéciale ordinaire après ce décret ?

Merci pour l'aide apportée.

Bien cordialement,

Denis

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par Guilhem LAURENT » sam. mai 02, 2020 6:35 pm

Bonjour à toutes et tous,
Bonjour Denis,
denis33 a écrit :
mer. avr. 29, 2020 10:43 am
Où se trouvait la section spéciale ordinaire du 123e R.I. avant le début du conflit ? Sur l'Ile Madame ou sur l'ile d'Oléron ? Y a t-il une erreur sur la fiche matricule ? La section de répression sur l'ile Madame qui était d'abord sous l'autorité du 6e R.I. est t-elle passée sous celle du 123e R.I. après le décret du 4 août 1910 ?
La section de répression de l'ile Madame, s'est-elle transformée en section spéciale ordinaire après ce décret ?
Voilà la réponse à tes questions (voir pages 342 à 353).
  • Décret du 28 mars 1912 portant réorganisation des sections spéciales (page 343).
  • Instruction du 28 mars 1912 relative aux sections spéciales (page 346).
https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... f361.image

Pour lire l'intégralité de ces textes voir le JO du 3 avril 1912 (pages 3234 à 3239)

https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k ... /f18.image

Conclusion :

Section de l'Atlantique (unité de rattachement : 123e RI de La Rochelle)
  • Oléron - 3 sections spéciales ordinaires
  • Ile Madame 1 section spéciale de répression
Bien amicalement

Guilhem LAURENT
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

denis33
Messages : 1240
Inscription : sam. janv. 05, 2008 1:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par denis33 » sam. mai 02, 2020 9:17 pm

Bonjour à toutes et à tous,
Bonjour Guilhem,

Un chaleureux merci à toi pour tous ces liens fort instructifs qui apportent les réponses à mes questions.
Bien amicalement,
Denis

cowboy38
Messages : 357
Inscription : mer. sept. 23, 2009 2:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par cowboy38 » mar. mai 05, 2020 9:08 am

Bonjour
L’annuaire 1914 de l’infanterie indique que c’est au 6e RI qu’étaient, à cette période, rattachées administrativement les trois sections ordinaires (île d’Oléron) et la section de répression (île Madame) et non au 123e RI.
Mais cette alternance aurait pu se faire en 1913, puisqu’en 1911 c’était aussi le 6e RI qui s’occupait de la section de répression de l’ile Madame.
Image
Cordialement

Avatar de l’utilisateur
Guilhem LAURENT
Messages : 663
Inscription : dim. nov. 21, 2004 1:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par Guilhem LAURENT » mar. mai 12, 2020 7:38 pm

Bonjour à toutes et à tous,

Cowboy38 a parfaitement raison. L'annuaire de l'infanterie de 1914 ne correspond pas aux textes de l'année 1912 ! Les officiers rattachés sur celui-ci au 6e RI auraient dû l'être au 123e RI, selon l'instruction du 28 mars 1912.

Du coup, retour à la case départ, afin d'aider Denis dans sa recherche, j'ai essayé de trouver un texte réglementaire entre le 28 mars 1912 et le 1er janvier 1914. Gallica est un bel outil, mais... j'ai fait plouf !

Je me suis efforcé de prendre le problème d'une autre manière. En fait j'ai essayé de faire le suivi des officiers subalternes (capitaines) qui commandaient ses unités. Ravi du résultat, j'ai élargi le champs chronologique en revenant jusqu'au début de l'année 1910. Ce qui permet de faire le lien entre les compagnies de discipline, et les sections spéciales.

Point de départ : Annuaire officiel de l'armée française pour 1910, Paris, Berger-Levrault, 1910

A la date du 31 décembre 1909, il existait quatre compagnies de discipline rattachées à l'infanterie (Ministère de la Guerre)
  • 1re compagnie de fusiliers à Kairouan (Tunisie)
    capitaine GONNEAU (Pierre) depuis le 25 décembre 1905, né le 20 mars 1865 à Saint-Junien (Haute-Vienne)
  • 2e compagnie de fusiliers à Biskra (Algérie)
    capitaine LALAUZE (Emile Jean) depuis le 24 juin 1909, né le 24 février 1873 à Montrevault (Maine-et-Loire)
  • 3e compagnie de fusiliers à Mécheria (Algérie)
    Capitaine DUCHÂTEL (Jean Baptiste Henri) à partir du 15 janvier 1910, né le 10 mars 1867 à Ludes (Marne)
  • 4e compagnie de fusiliers à Aumale (Algérie)
    Capitaine LOBIES (Jean François Camille) depuis le 23 mars 1907, né le 8 mars 1866 à Bourg-de-Visa (Tarn-et-Garonne)

JO_1910_09_29_PAGE_8050BIS.jpg
JO_1910_09_29_PAGE_8050BIS.jpg (86.35 Kio) Consulté 532 fois


Ces quatre officiers ont eu un parcours militaire pratiquement similaires : engagés volontaires, hommes du rang, sous-officiers, officiers au sortir de l'école militaire d'infanterie et expérience dans des unités disciplinaires. Ils prendront tous le commandement des sections spéciales nouvellement créées. A la mobilisation, seul l'un d'entre eux, le capitaine DUCHÂTEL, n'est pas à la tête d'une de ces unités. L'annuaire de 1914, nous donne l'identité de son remplaçant : Capitaine STOUMPFF (Paul Marie), né le 9 mai 1867 à Saint-Nicolas-de-la-Grave (Tarn-et-Garonne). Lui aussi, rentre dans les critères que j'ai cités ci-dessus. Ancien lieutenant à la 2e compagnie de fusiliers à Biskra (Algérie) et à la 2e section spéciale ordinaire d'Oléron, avant d'en prendre le commandement en avril 1913.

Un sixième officier rentre dans mon étude. Il s'agit du capitaine DELBREL (Charles Joseph Roger Gilbert), né le 18 février 1866 à Villeneuve (Lot-et-Garonne) qui prend le commandement d'une des sections spéciales ordinaires d'Oléron en septembre 1910.

On retrouve trois de ces officiers au sein des 1er et 2e régiment étranger au début de la Guerre. Deux sur six ont été tués à l'ennemi.

En suivant plus en détail ces six officiers, j'en arrive à cette conclusion.

Petite précision : la numérotation des sections d'Oléron n'est aucunement réglementaire, il s'agit simplement d'un moyen de les différencier. Les puristes ne m'en voudront pas.

ILE MADAME (section spéciale de répression)
du 28 septembre au 2 août 1914 / capitaine LOBIES
  • rattachée au 6e RI du 28 septembre 1910 au 24 mai 1912
  • rattachée au 123e RI du 24 mai 1912 au 9 septembre 1913
  • rattachée au 6e RI du 9 septembre 1913 au 2 août 1914
OLERON (1re section spéciale ordinaire)
du 28 septembre au 2 août 1914 / capitaine LALAUZE
  • rattachée au 57e RI du 28 septembre 1910 au 24 mai 1912
  • rattachée au 123e RI du 24 mai 1912 au 9 septembre 1913
  • rattachée au 6e RI du 9 septembre 1913 au 2 août 1914
OLERON (2e section spéciale ordinaire)
du 28 septembre 1910 au 9 avril 1913 / capitaine DUCHÂTEL
  • rattachée au 144e RI du 28 septembre 1910 au 24 mai 1912
  • rattachée au 123e RI du 24 mai 1912 au 9 avril 1913
du 24 avril 1913 au 2 août 1914 / capitaine STOUMPFF
  • rattachée au 123e RI du 24 avril 1913 au 9 septembre 1913
  • rattachée au 6e RI du 9 septembre 1913 – 2 août 1914
OLERON (3e section spéciale ordinaire)
du 28 septembre 1910 au 2 août 1914 / Capitaine DELBREL
  • rattachée au 123e RI du 28 septembre 1910 au 9 septembre 1913
  • rattachée au 6e RI du 9 septembre 1913 au 2 août 1914
SAINT-FLORENT (section spéciale de répression)
du 28 septembre 1910 au 2 août 1914 / capitaine GONNEAU
  • rattachée au 163e RI du 28 septembre 1910 au 9 septembre 1913
  • rattachée au 173e RI du 9 septembre 1913 au 2 août 1914
Le changement de rattachement des sections d'Oléron et de l'Ile Madame au 6e RI s'est donc produit en septembre 1913. Idem pour la section de Saint-Florent : rattachement au 173e RI

Une question que je me pose.

Les commandants des sections spéciales, unités nouvellement créées en 1910 (loi du 11 avril, décret du 4 août et instruction du 4 août) ont été choisis pour quatre d'entre eux parmi les commandants des quatre compagnies de discipline supprimées. Les disciplinaires présents en Algérie ou en Tunisie au moment de leur suppression ont-ils été déplacés sur la métropole ? Et si oui, ceux-ci ont-ils suivi leur commandant ?

Si la réponse à mes questions est oui, on peut alors arriver à la conclusion suivante :
  • 1re compagnie de fusiliers = section spéciale de répression de Saint-Florent (Corse)
  • 2e compagnie de fusiliers = 1re section spéciale ordinaire d'Oléron
  • 3e compagnie de fusiliers = 2e section spéciale ordinaire d'Oléron
  • 4e compagnie de fusiliers = section spéciale de répression de l'Ile Madame
Raisonnement hasardeux... mais il peut se tenir et ne demande qu'à être infirmer ou confirmer par vos connaissances.

JO_ASS_1910_07_12_PAGE_2540.jpg
JO_ASS_1910_07_12_PAGE_2540.jpg (80.33 Kio) Consulté 532 fois

A tout hasard, me prenant au jeu de cette thématique, auriez-vous le texte de l'instruction du 4 août 1910 ? Si oui, je suis preneur. J'ai bien entendu trouvé la loi et le décret mais l'instruction non...

Je sais qu'elle a été publiée dans le bulletin officiel du ministère de la Guerre - partie réglementaire (Année 1910 - n°34 - page 1413) selon la revue de cavalerie. Impossible d'y mettre la main dessus.

Les section spéciales semblent avoir été constituées réellement en octobre 1910.

Bien amicalement à toutes et à tous.

Guilhem LAURENT
On oubliera. Les voiles de deuil, comme des feuilles mortes, tomberont.
L'image du soldat disparu s'effacera lentement dans le coeur consolé de ceux qui l'aimaient tant. Et tous les morts mourront pour la deuxième fois.

denis33
Messages : 1240
Inscription : sam. janv. 05, 2008 1:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par denis33 » mar. mai 12, 2020 10:27 pm

Bonsoir à toutes et à tous,
Bonsoir Cowboy38, bonsoir Guilhem,

Guilhem, un grand merci à toi pour ta recherche pointue ! D'après la fiche matricule du soldat du 149e R.I., l'homme est à la section spéciale du 123e R.I. entre le 18 août 1912 et le 14 mai 1913. Ce qui correspondrait à la période indiquée dans ton travail.

Les sections spéciales oléronaises ont probablement été durant quelques mois sous l'autorité du 123e R.I. ( du 24 avril 1912 au 9 septembre 1913) avant de repasser sous celle du 6e R.I..

A confirmer...

Bien amicalement,
Denis
Dernière modification par denis33 le jeu. mai 14, 2020 7:13 am, modifié 3 fois.

cowboy38
Messages : 357
Inscription : mer. sept. 23, 2009 2:00 am

Re: Section ordinaire du 123e R.I.

Message par cowboy38 » mer. mai 13, 2020 1:29 pm

Bonjour
D’accord avec votre raisonnement Guilhem LAURENT, maintenant cohérent avec les noms des officiers -des Sections spéciales- du 6e RI figurant dans l’annuaire 1914 précité et leurs dossiers de la base Léonore.
Une photo pour illustrer ce post :
Image
Cordialement

Répondre

Revenir à « Infanterie »