9ème bataillon d'un R.I. ?

R.I. - R.I.T. - Chasseurs
Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4741
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par LABARBE Bernard » mer. août 27, 2008 1:05 pm

Bonjour à toutezétous,

BOURGOIN Eloi, 57ème R.I.
- Sur liste morts historique du 57, classe 1916 - Bourgoin Eloi, 2ème cl.
- Sur MDH: Un seul BOURGOIN Eloi. 2ème cl au 57ème R.I.- MPF le 24 mars 1916 - A Dombasle-en-Xaintois (Vosges) - Tué par balle accidentellement au cours d'un exercice (service commandé).
Hors, le régiment était dans le secteur de Verneuil (Aisne).
- Reçu acte de décès mairie de Chancelade (Dordogne), je lis... :pt1cable:
Le vingt quatre mars 1916 à huit heures quarante cinq minutes du matin, Eloi Bourgoin, dix neuf ans, étant né le vingt neuf novembre mille huit cent quatre vingt seize à Chancelade (Dordogne) célibataire soldat au neuvième bataillon du cinquante septième régiment d'infanterie cantonné actuellement à Dombasle en Xaintois etc etc, les témoins un sous-lieutenant et l'aumonier aussi du même "9ème bataillon du 57 RI", signatures etc.

- Sur le chtimiste, le 9ème BCP n'était pas dans les Vosges en 16. Le 57ème BCP où était-il en 16 ? :???: Mais alors qu'est-ce que ce 9ème bataillon ?

- Des hommes étaient envoyés en instruction par petits groupes mais que seraient donc allés faire des 57ème RI dans les Vosges, si loin de Verneuil dans l'Aisne ? De plus ces cas d'envois à l'arrière pour instruction sont en principe notés sur le JMO de 16. Et de toute façon reste l'énigme du 9ème bataillon d'un RI.

- Alors voilà voilà...

Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5791
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par Stephan @gosto » mer. août 27, 2008 1:26 pm

Bonjour,

9e bataillon, instruction, dépôt divisionnaire...

En jonglant avec quelques mots-clés de ce genre, tu devrais retrouver pas mal de sujets qui abordent ces 9e bataillons.

Pour faire court, c'était des unités de dépôts et d'instruction qui, à cette époque, étaient affectées à des Centres d'Instruction d'Armée, dans la Zone des Armées. Y étaient versés les soldats des nouvelles classes appelées, en provenance des dépôts (garnison) où ils avaient déjà reçu un début d'instruction, ainsi que les blessés remis, les "désembusqués", etc. Bref, tout ce qui formera les renforts destinés aux unités combattantes.

L'implantation géographique de ces camps d'instruction (qui réunissaient plusieurs 9e bataillons) pouvaient être indépendante de la localisation de l'unité portant le même écusson. Pour exemple : 9e bataillon du 74e était implanté à Rocourt dans l'Oise (ou l'Aisne, bref je ne sais plus !) (C.I. de la Ve Armée), alors que dans le même temps le 74e était à Lihons dans la Somme, puis à Verdun dans la Meuse...

A noter enfin que les gars de ces 9e bataillons n'étaient pas forcément reversés dans l'unité portant l'écusson du 9e bataillon. On les envoyé là où l'Armée en avait besoin ; demande de renfort formulée par elle, mise sur pieds d'un contingent prélevé dans les 9e bataillons, et hop, au front !

Enfin, dernière précision : ces 9e bataillons ne comptaient pas que des hommes issus d'un même régiment. Exemple - toujours mon 9e bataillon du 74e : ce bataillon était formé de deux compagnies du 74e et de deux compagnies du 39e R.I. Numérotation des Cies : de 33 à 36, pour ce qui est du IX/74e.

Bien, j'espère que ma prose n'est pas trop incompréhensible !

Cordialement,

Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4741
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par LABARBE Bernard » mer. août 27, 2008 1:41 pm

Bonjour et merci !
J'aurais du poser la question avant de commencer à ramer. Mais ramer c'est toujours avancer (si on rame dans le bon sens) la preuve.
Je n'ai pas pensé à chercher un quelconque sujet ici sur ces 9ème bataillons car j'en ignorais totalement l'existence, ou bien j'ai oublié un sujet lu il y a longtemps.
Donc tout s'éclaire.
Cordialement,
Bernard

Vincent Juillet
Messages : 243
Inscription : ven. avr. 01, 2005 2:00 am

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par Vincent Juillet » mer. août 27, 2008 1:59 pm

Bonjour,

Bernard, je viens de retrouver la mention du 9e bataillon où s'est retrouvé mon AGP après sa 1ère blessure. D'abord il a été à la 28e Cie (7e bataillon ?) puis à la 36e Cie (9e bataillon) avec les 33, 34 et 35e Cie près de Nancy (26 avril - 4 octobre 1915).

"Lundi 4 (octobre) départ d'Ecuelle à 4 heures du matin pour nous rendre à Laître-sous-Amance où sont depuis longtemps déjà les 33, 34 et 35ème compagnies. Là on arrive, on nous apprend que nous quittons le 9ème bataillon pour aller où on n'en sait rien."

http://vincent.juillet.free.fr/cahier-c ... 1915.htm#8

Cordialement
Vincent

Vincent Juillet
Messages : 243
Inscription : ven. avr. 01, 2005 2:00 am

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par Vincent Juillet » mer. août 27, 2008 2:01 pm

Re

Peut-être que ce 9e bataillon était composé de 2 Cies du 57e et 2 Cies du 144e RI
"Le 23 avril 1915, nous quittons Souge. On rejoint Libourne pour former un bataillon de marche dont deux compagnies du 57 et deux du 144."

Cdt
Vincent

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5791
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par Stephan @gosto » mer. août 27, 2008 2:15 pm

Bonjour,

A noter qu'il y avait un 9e bataillon du 144e R.I. (sans doute celui évoqué par Vincent), affecté au Centre d'Instruction de la Ve Armée à compter d'octobre 1915. Il fut stationné à Coincy, sous les ordres du commandant DE BONNAVENTURE, du 123e R.I., puis à Cormy, sous les ordres du commandant FLYE SAINTE-MARIE.

Cordialement,

Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
LABARBE Bernard
Messages : 4741
Inscription : mar. juil. 12, 2005 2:00 am
Localisation : Aix-en-Provence
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par LABARBE Bernard » mer. août 27, 2008 2:34 pm

Re à tous,
J'ai renommé le sujet, histoire de faciliter des recherches ultérieurement pour ceux qui tomberaient sur un cas comme le mien...
Cordialement,
Bernard

Avatar de l’utilisateur
RV
Messages : 867
Inscription : sam. déc. 11, 2004 1:00 am

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par RV » mer. août 27, 2008 4:25 pm

Bonjour à tous.
J'ai les archives du 9e bataillon du 99e RI. Quelques éléments intéressants.
Le 9/99 a été créé le 26 août 1915 d'après une dépêche ministérielle en date du 14 août 1915 concernant la création de 18 bataillons de dépôt.
En conséquence, le général gouverneur de Lyon et de la 14e RM décide la création de ce bataillon avec des éléments à prélever dans les troupes de la 14e région militaire. Le corps de rattachement sera le 99e RI (pourquoi ??? arbitraire de l'armée ???)
Il est constitué de 4 compagnies numérotées de 33 à 36 et d'un état-major commandé par le capitaine Charles BIDAULT du 99e
33e cie : s/lieutenant MONTFALCON du 22e
34e cie : lieutenant Jules FAVRE du 97e
35e cie : s/lieutenant Louis BLANCHET du 75e
36e cie : lieutenant DELATOUR du 157e
5 officiers (seulement), 3 adjudants, 1 médecin auxiliaire, 3 sergents-majors, 8 sergents-fourriers, 31 sergents, 3 caporaux-fourriers, 62 caporaux, 15 tambours et clairons, 879 soldats = 1005

En septembre 1915, le 9/99 rejoint l'arrière du front à Arzillières (Marne) pour former le 1er groupe d'instruction (lieutenant-colonel d'Ollone) composé des 9/99, 9/116, 9/143
Ce groupe alimente en renfort le 14e CA en soldats de la classe 1915
En décembre arrive la classe 1916 formé de 2 cies du 99 et de 2 cies du 22 et va cantonner à Gigny-aux-Bois.
En janvier 17, il reçoit des auxiliaires de la 4e Armée.
Des compagnies partent pour former des bataillons de travailleurs (4e, 10e etc...)
En juin 18, devant l'avancée des allemands le 9/99 se replie dans l'Aube
puis dans le pays d'Othe
Le bataillon ne sera dissout qu'en octobre 1919 et les soldats, versés au 89e RI.

A bientôt

Hervé Faure

Avatar de l’utilisateur
Stephan @gosto
Messages : 5791
Inscription : dim. oct. 17, 2004 2:00 am
Localisation : Paris | Chartres | Rouen
Contact :

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par Stephan @gosto » mer. août 27, 2008 4:33 pm

Salut Hervé,

Juste en passant, un salut amical et mes remerciements renouvelés car je n'oublie pas que tu m'avais patiemment éclairé, il y a quelques années, sur ces 9e bataillons. :hello:

Amicalement,

Stéphan
ICI > LE 74e R.I.
Actuellement : Aperçu de la photographie militaire au début du XXe siècle. Sous l'uniforme du 74e R.I.

Image

Avatar de l’utilisateur
RV
Messages : 867
Inscription : sam. déc. 11, 2004 1:00 am

Re: 9ème bataillon d'un R.I. ?

Message par RV » mer. août 27, 2008 5:31 pm

Salut Stéphan.
Encore une petite précision.
Il ne faut surtout pas confondre 9e bataillon et bataillon de marche mais parfois, les 2 sont mêlés dans l'historiographie de la Grande Guerre.
On s'en apperçoit lorsque l'on établit une liste de tués et que quelques lieux ne correspondent pas à l'itinéraire du régiment traditionnel.
Les 9e bataillons sont formés en août 15
Les BM ont été formés en janvier 15 (voir mon site : http://pagesperso-orange.fr/neuf-neuf/Etudes/BM_99.htm

Voir aussi le témoignage du sergent Marchand, l'enfer au quotidien, éditions Osmondes, 1999
page 430, il est muté au 9e bataillon du 126e RI
Il fait l'instruction de la classe 1918
page 443 : "presque chaque jour (juillet 1918), des renforts sont demandés au bataillon, c'est ainsi que toute la classe 1918, soldats et gradés, partent en renforts aux 133e, 8e, 127e, 147e, 1er, 328e, 206e, 172e etc...Il ne reste plus personne, en dehors des auxiliaires et des vieilles classes."

A bientôt

Hervé Faure

Répondre

Revenir à « Infanterie »