l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

R.I. - R.I.T.
Avatar de l’utilisateur
sandrine
Messages : 195
Inscription : mar. mars 13, 2007 1:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par sandrine » lun. déc. 03, 2007 5:22 pm

(texte relevé dans le magazine historia de 1968 - hors serie- la premiere guerre mondiale)

10 mai 1916.Une brutale préparation d'artillerie éclate près du fort de Vaux.
Le colonnel commandant le 57e R.I craignant une attaque, se préoccupe de faire parvenir ses ordres au capitaine adjudant-major Couraud, dont le P.C se trouvait dans le fort.
Téléphone coupé, signalisation impossible.On désigne le soldat coureur Camalès de la 11e compagnie.A 200 mètres du fort, il est grièvement blessé par un obus et perd son sang en abondance.Il trouve en lui l'energie necessaire pour continuer, se traine sur les mains, en portant son pli entre les dents.
Arrivé au P.C, il releve simplement la tête pour qu'on puisse prendre son papier, puis retombe en rendant le dernier soupir. Il n'avait pas eu la force de dire un seul mot.
Prévenu de ses faits, je me rendis près de l'endroit où gisait Camalès ; sa figure portait les traces visibles de l'effort surhumain qu'il venait de fournir.
Les larmes coulaient de mes yeux et des yeux des quelques soldats qui étaient la egalement.
(commandant Couraud, cité dans 'verdun" de Péricard)

emue par ce texte, je souhaitais vous le faire partager.
cordialement
sandrine
recherches sur le role de mon grand pere pendant la guerre 14/18,3eme cie + CM1, 1er bataillon du 46eme RI(a commencé son instruction au 89e R.I) et son cousin : 134e R.I tombé a fleury en 1916.

Avatar de l’utilisateur
mireille salvini
Messages : 1210
Inscription : jeu. déc. 15, 2005 1:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par mireille salvini » lun. déc. 03, 2007 6:32 pm

bonsoir à tous,bonsoir Sandrine,

merci pour ce témoignage :jap:
les "coureurs" faisaient souvent preuve d'héroïsme pour assurer jusqu'au bout leur mission.
je m'intéresse toujours à leurs "exploits",courir au milieu des bombes il faut le faire,d'ailleurs comment faisaient-ils pour juguler leur peur,je me le demande.

voici la fiche MDH de ce soldat:

Image

amicalement,
Mireille


Avatar de l’utilisateur
sandrine
Messages : 195
Inscription : mar. mars 13, 2007 1:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par sandrine » lun. déc. 03, 2007 6:50 pm

bonsoir mireille,bonsoir a tous,

merci pour ces precisions :)
cordialement
sandrine
recherches sur le role de mon grand pere pendant la guerre 14/18,3eme cie + CM1, 1er bataillon du 46eme RI(a commencé son instruction au 89e R.I) et son cousin : 134e R.I tombé a fleury en 1916.

Avatar de l’utilisateur
mireille salvini
Messages : 1210
Inscription : jeu. déc. 15, 2005 1:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par mireille salvini » mar. déc. 04, 2007 6:44 pm

bonsoir à tous,bonsoir Patrice,

merci pour ce lien qui me raconte une histoire et qui me fait découvrir un monument que je ne connaissais pas.
je vois que c'est Alain (Chaupin) et Thierry (Cornet) qui ont mis en page et rédigé tout ceci: merci à eux :jap:

ces coureurs n'étaient pas des gens ordinaires,courir au milieu des bombes et de la mitraille,en sachant et en voyant le copain mort juste avant,se sachant quasiment condamné à mort....
offrir sa vie pour une mission devant permettre de sauver d'autres vies,n'est-ce pas là la définition de l'héroïsme le plus pur?

amicalement,
Mireille

Avatar de l’utilisateur
alain chaupin
Messages : 1037
Inscription : lun. oct. 18, 2004 2:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par alain chaupin » mar. déc. 04, 2007 8:15 pm

Bonsoir à toutes et à tous
Bien vu Patrice.
Pour la petite histoire c'est le seul monument de cet ampleur dédié à un simple soldat, la compagnie des mines de Béthune ayant décidé de rendre hommage aux 935 mineurs du secteur qui ont perdu la vie lors de la 1ère guerre mondiale.
Il faut savoir que de tristes individus ont volé récemment la plaque en fonte qui se trouvait scellée sur le monument et qui reprenait le texte de la citation.
Amicalement
Alain animateur des blogs :
http://histobully.canalblog.com/
http://lorette.canalblog.com/
Ceux qui reviendront de cette guerre et qui auront comme moi passés par toutes les misères qu'un homme peut endurer avant de mourir, devra s'en souvenir, car chaque jour qu'il vivra sera pour lui un bonheur."
Gaston Olivier - mon Grand-Père
http://www.

garance.
Messages : 821
Inscription : jeu. sept. 21, 2006 2:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par garance. » mer. déc. 05, 2007 11:45 am

bonjour à tous,

Dès que l'on évoque le 57è R.I, je pense à Bonaparte saluant "le terrible" 57è, le soir de Rivoli !

Chapeau bas !

Avatar de l’utilisateur
Ferns
Messages : 1053
Inscription : jeu. juil. 05, 2007 2:00 am

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par Ferns » ven. déc. 14, 2007 12:29 am

bonsoir à toutes et à tous
Les Nouvelles Editions Latines ont eu la bonne idée de rééditer le témoignage de G. Gaudy Verdun et le Chemin des Dames, deux gouffres de feu. Il appartenait aussi au 57° RI, régiment qui se distingua aussi au Mont Renaud en 1918 et que Gaudy relate dans "L'agonie du Mont Renaud"

Cordialement,

Ferns
L'homme en campagne a les mêmes besoins qu'en temps de paix ; ces besoins deviennent même plus impérieux, étant exacerbés par une existence plus active et plus énervante.(Henry Mustière)

Segarhusta
Messages : 2
Inscription : dim. avr. 08, 2018 10:04 pm

Re: l'heroisme d'un coureur du 57e R.I

Message par Segarhusta » dim. avr. 08, 2018 10:22 pm

Bonjour,
en cherchant sur internet et après des approches sur le Forum, je suis tombé sur votre rubrique au sujet du soldat coureur héros du 57ème RI. Il s'agissait de mon grand oncle Pierre Camalès du village de Lucq de Béarn (64). Je metiens à votre disposition pour d'autres présisions.
Cordialement.
A Abadie.

Répondre

Revenir à « Infanterie »